La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE PANE +1 FES: 25 - 26 Mai 2007 Journée Nationale de lEnfance Nutrition des Enfants.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE PANE +1 FES: 25 - 26 Mai 2007 Journée Nationale de lEnfance Nutrition des Enfants."— Transcription de la présentation:

1 1 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE PANE +1 FES: Mai 2007 Journée Nationale de lEnfance Nutrition des Enfants

2 2 PLAN Évolution de la mortalité infanto- juvénile Ampleur des problèmes nutritionnels Conséquences sur la santé Conséquences sur léconomie Contexte, engagements du Maroc Programme National de lutte contre les carences nutritionnelles: Principales réalisations en 2006 Contraintes Partenaires Conclusion

3 3 Tendance de la mortalité infanto-juvénile

4 4 Principales causes de mortalité infantile Maladies infectieuses : 50 % Affections périnatales : 37 % La malnutrition est associée dans plus de 50% des cas Source : MS, ECCD 1998

5 5 Ampleur des problèmes nutritionnels Données internationales Plus de 30% de la population mondiale souffre de carence en Vitamine A, en fer et en iode

6 6 Ampleur des problèmes nutritionnels (suite) Urbain (%) Rural (%) National (%) Insuffisance Pondérale Malnutrition aiguë Retard de croissance Source : EPSF 03-04, Enq nationales Données nationales

7 7 Ampleur des problèmes nutritionnels (suite) Carence en fer : Femmes enceintes : 37.2 % Enfants ( < 5 ans ) : 31.5 % Carence en vit A : Enfants ( < 6 ans ) : 41 % (dont 3 % formes graves) Carence en vit D : Enfants ( < 1 an ) : 2.5 % Carence en iode : Enfants (6-12 ans) : 22 % Source : Enq nationales Données nationales

8 8 Allaitement Maternel (EPSF ) UrbainRuralNational Mise au sein précoce (%) Allaitement maternel exclusif (6 mois) (%) --32 Durée médiane (mois) Introduction du biberon à 2 mois (%) --38

9 9 Conséquences sur la Santé Augmentation de la fatigue et de l apathie, Diminution des défenses immunitaires, Diminution de la capacité dapprentissage, Baisse de lacuité visuelle et risque de cécité Difficultés scolaires Risque élevé de mortalité et de morbidité

10 10 Conséquences sur léconomie Diminution de capacité au travail et de la productivité, absentéisme… Coût des médicaments et de lhospitalisation, Les carences en micronutriments peuvent occasionner un manque à gagner denviron 5% du PIB,

11 11 Contexte, engagements du Maroc Un environnement national favorable Adhésion aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), Réforme du financement des soins de santé (AMO et RAMED), Engagement pour lamélioration de la situation nutritionnelle des enfants lors du XI ème CNDE (Marrakech 2006), PANE

12 12 Programme National de Lutte contre les Troubles dus aux Carences Nutritionnelles

13 13 Objectifs Promotion de lAllaitement Maternel, Réduction du tiers de lanémie ferriprive par rapport à son niveau de1995 à lhorizon 2015, Élimination de lavitaminose A et de ses effets, à lhorizon 2015, Élimination des troubles dus à la carence en iode chez les futures naissances.

14 14 Stratégies I- Supplémentation Produits utilisés: Fer, Vit A, Vit D. Préventive (selon un calendrier préétabli) Curative devant certaines maladies (rougeole, malnutrition, anémie…) Population cible: Enfants, Femmes enceintes et allaitantes et en post-partum.

15 15 II- Éducation Nutritionnelle Allaitement maternel exclusif jusquà 6 mois, Promotion dune alimentation diversifiée riche ou enrichie en micronutriments, Promotion des comportements alimentaires sains.

16 16 III- Autres mesures de Santé Publique Vaccination, Prise en charge intégrée des maladies de lenfant, Éducation parentale, Assainissement, Hygiène, Lutte contre les parasitoses.

17 17 IV- Fortification Farine industrielle fortifiée en fer et vitamines du groupe B, Huile de table enrichie en vitamines A et D3. Sel enrichi en iode. Autres produits alimentaires: lait et dérivés, biscuits, sucre …( en cours)

18 18 du programme de fortification Composantes du programme de fortification 1. Production / distribution 2. Contrôle qualité 3. Marketing social et plaidoyer 4. Suivi et évaluation

19 19 Principales Réalisations en 2006

20 20 1. Composante production / distribution Élaboration de cahiers de charge pour la fortification (dossiers techniques). Formation du personnel meunier, Achat déquipements de laboratoire (IFIM), Signature de conventions avec des groupements industriels (Millex, Aicha), Certification/ accréditation de 50 moulins, Fortification presque universelle de lhuile de table en vit A et D3 (95%), Réduction des frais de douane à limportation des prémix.

21 21 2. Composante contrôle qualité Production dun manuel de formation destiné aux inspecteurs de la répression des fraudes. Élaboration dun référentiel législatif régissant le domaine de la fortification des aliments. Formation à létranger de cadres sur le dosage des vitamines dans les aliments fortifiés. Équipement des laboratoires nationaux en matériel ( HPLC, spectrophotomètre, …) pour les dosages qualitatifs et quantitatifs des micronutriments. Publication du Décret relatif à lenrichissement de la farine et de son Arrêté dapplication

22 22 3- Composante Marketing social et Plaidoyer Mise en place de lAlliance Nationale pour la Fortification, Lancement de la campagne nationale de communication sur la farine fortifiée (Mars 2007) Élaboration des guides éducatifs à lusage: - des professionnels de Santé, - de lenseignement fondamental, - des agents de développement local et des scouts,

23 23 3- Composante Marketing social et Plaidoyer (suite) Production et diffusion de messages et de supports promotionnels, - Spots TV et audio, - Affiches, dépliants, - Brochures… Participation aux manifestations nationales et internationales (SIAGRIM…), Organisation de cérémonies de remise de distinctions aux industriels à loccasion de la JMA.

24 24 4. Composante suivi et évaluation Mise en place dun système pour le suivi et lévaluation de limpact de la consommation des aliments fortifiés au niveau de 38 formations sanitaires sentinelles et 44 écoles sentinelles. Équipement des formations sanitaires sentinelles en matériel pour le dosage dhémoglobine. Équipement des écoles sentinelles en spots test pour le contrôle du fer dans la farine fortifiée. Collecte et analyse biannuelle des données.

25 25 Partenaires Départements ministériels, Universités,Instituts de recherche, Industriels et associations professionnelles, Organisation internationales: (UNICEF,BM, GAIN,OMS…) ONG et Société Civile.

26 26 Contraintes Difficulté daccès aux services de santé en milieu rural, Faible pouvoir dachat de certaines catégories sociales (les plus touchées par les problèmes nutritionnels), Faible implication du secteur industriel, Insuffisance de coordination entre les départements concernés, Insuffisance de la participation communautaire.

27 27 Conclusion Les carences nutritionnelles restent un problème majeur de santé publique dans notre pays, Les stratégies dintervention sont multiples, elles peuvent être efficaces, et efficientes si elles sont bien appliquées, La coordination et limplication des différents acteurs est indispensable.

28 28


Télécharger ppt "1 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE PANE +1 FES: 25 - 26 Mai 2007 Journée Nationale de lEnfance Nutrition des Enfants."

Présentations similaires


Annonces Google