La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NORME NF EN 206-1 NORME BETON NF EN 206-1 LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES PERFORMANCES POUR DE NOUVELLES SOLUTIONS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NORME NF EN 206-1 NORME BETON NF EN 206-1 LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES PERFORMANCES POUR DE NOUVELLES SOLUTIONS."— Transcription de la présentation:

1 NORME NF EN NORME BETON NF EN LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES PERFORMANCES POUR DE NOUVELLES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES

2 NORME NF EN Lobjectif de ce document est de : - Présenter les objectifs et lesprit de cette nouvelle norme, - Identifier les évolutions majeures par rapport aux pratiques actuelles, - Mesurer les impacts et conséquences pratiques pour tous les acteurs. La norme européenne NF EN applicable aux bétons de structures (bâtiment et ouvrages de Génie Civil), contient des règles précises concernant la spécification, la fabrication, la livraison et le contrôle de la conformité des bétons ; Elle prend en compte les expériences européennes, mais reste attachée à lexpertise et à la culture française du matériau béton. Elle constitue une nouvelle étape dans lamélioration de la qualité des bétons et de la durabilité des ouvrages.

3 NORME NF EN SOMMAIRE PRESENTATION GENERALE ENVIRONNEMENT NORMATIF ET REGLEMENTAIRE ANNEXE NATIONALE FRANÇAISE CLASSES DEXPOSITION CLASSIFICATION DES BETONS SPECIFICATION DU BETON BETONS A PROPRIETES SPECIFIEES (BPS) SPECIFICITES DU BETON PRÊT A LEMPLOI

4 NORME NF EN SOMMAIRE BETON A COMPOSITION PRESCRITE (BCP) CONTROLES DE CONFORMITE ET CRITERES DE CONFORMITE CONTROLES DE PRODUCTION LIVRAISON DU BETON FRAIS CONCLUSIONS

5 NORME NF EN PRÉSENTATION GÉNÉRALE

6 NORME NF EN TITRE DE LA NORME NORME NF EN INDICE DE CLASSEMENT P BÉTON : PARTIE 1 SPÉCIFICATIONS, PERFORMANCES, PRODUCTION ET CONFORMITÉ

7 NORME NF EN SOMMAIRE DE LA NORME NF EN DOMAINE DAPPLICATION 2.RÉFÉRENCES NORMATIVES 3.DÉFINITIONS SYMBOLES ET ABRÉVIATIONS 4.CLASSIFICATION 5.EXIGENCES RELATIVES AU BÉTON ET MÉTHODES DE VÉRIFICATION

8 NORME NF EN SOMMAIRE DE LA NORME NF EN (suite) 6. SPÉCIFICATION DU BÉTON 7. LIVRAISON DU BÉTON FRAIS 8. CONTROLE DE CONFORMITÉ ET CRITÈRES DE CONFORMITÉ 9. CONTROLE DE PRODUCTION 10. ÉVALUATION DE LA CONFORMITÉ 11. DÉSIGNATION DES BÉTONS A PROPRIÉTÉS SPÉCIFIÉES 12. ANNEXES A à K

9 NORME NF EN HISTORIQUE UNE ÉVOLUTION DANS LA CONTINUITÉ La norme NF EN est laboutissement de 25 ans de travail de normalisation européenne, réalisée par le TC 104 du Comité Européen de Normalisation (composé des représentants des pays membres du CEN) et dun long processus de concertation. En 1989, ladoption de pré-norme européenne ENV 206 a constitué une première étape en permettant aux pays membres du CEN de ladopter comme norme nationale ou, comme en France avec la norme XP P , de publier des normes nationales sen inspirant. Pendant les dix années qui suivirent, les travaux furent poursuivis pour aboutir, en 2000 (12 mai 2000, à lissue dun vote formel lancé en avril 97), à ladoption de la norme européenne EN Elle a fait lobjet dune première publication par lAFNOR en février 2002 sous la référence NF P /2 Elle a pour objectif de faciliter lutilisation du béton au sein de lUnion européenne. Elle est accompagnée dune vingtaine de normes dessais et de qualification des matériaux constitutifs en cours de publication avec lesquels elle forme un « paquet de normes ». Elle prend en compte la notion de durabilité en sappuyant sur la notion de classe dexposition.

10 NORME NF EN :Création du TC 104 au sein du Comité Européen de Normalisation 1989 :Pré-norme européenne ENV : Publication de la norme XP P Adaptation Française de la norme ENV :Adoption de la norme EN par le CEN 2002 :Edition de la norme NF EN qui reproduit sans changement (simple traduction) la norme EN sans annexe nationale 2003 :Mise au point de lAnnexe Nationale Française à la norme EN : Avril Publication de la NF EN :1 er Juin la norme NF EN est applicable 2005 : 1 er Janvier la norme NF EN est obligatoire (retrait de la norme XP P ) 2/2 HISTORIQUE

11 NORME NF EN PAYS CONCERNÉS PAR LA NORME EN La norme EN concerne les bétons produits dans 19 pays dEurope : Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne Finlande France Grèce Irlande Islande Italie Luxembourg Norvège Pays-Bas Portugal République Tchèque Royaume-Uni Suède Suisse

12 NORME NF EN DOMAINES DAPPLICATION BETON PRÊT A LEMPLOI BETON FABRIQUE SUR CHANTIER BETON DES PRODUITS STRUCTURAUX PREFABRIQUES EN USINE, autres que les blocs DESTINÉS AUX STRUCTURES COULÉES EN PLACE POUR BATIMENTS ET OUVRAGES DE GÉNIE CIVIL

13 NORME NF EN DOMAINES DAPPLICATION de masse volumique normale, légers ou lourds, destinés aux structures ou éléments de structure, pour le bâtiment et le génie civil. AVEC DES NUANCES : Elle sapplique telle quelle au BPE ; Elle sapplique au béton de chantier dans les conditions définies dans le DTU 21 (NF P ) ; Elle concerne le béton des produits préfabriqués structuraux, autres que les blocs, dans les conditions définies dans les normes de produit et la norme NF EN La norme NF EN sapplique aux bétons :

14 NORME NF EN PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1/3 NF EN : Norme matériau béton Fabrication – Production – Livraison du béton frais - Béton prêt à lemploi - Béton fabriqué sur chantier Mise en œuvre et exécution : hors du domaine dapplication Spécifications relatives : Aux constituants du béton Aux propriétés du béton frais et durci A la composition du béton Aux contrôles de production Aux critères de conformité A lévaluation de la conformité A la livraison du béton

15 NORME NF EN La norme NF EN est une norme volontaire et non pas une norme harmonisée qui aurait exigé un mandat et laurait soumise aux exigences du marquage CE. En effet, la rédaction dun mandat sest heurté à linterprétation de « produit mis sur le marché » qui soulève des controverses quant à son application à certains modes de production du béton, comme le béton fabriqué sur chantier. Elle distingue les notions de prescripteur, de producteur du béton et dutilisateur. La norme NF EN définit les tâches du prescripteur (responsable de la spécification du béton) du producteur (responsable de la conformité et du contrôle de production) et de lutilisateur (responsable de la mise en place du béton dans la structure). Le domaine dapplication de la norme NF EN comprend tous les bétons destinés aux structures ou éléments de structures, coulés en place (ou préfabriqués) et destinés aux bâtiments et structures de génie civil. La norme sapplique aux bétons de masse volumique normale, aux bétons lourds et aux bétons légers, avec des nuances. Elle sapplique aux bétons de chantier dans les conditions définies dans la norme dexécution des ouvrages en béton NF P (DTU 21) révisée en 2004 pour tenir compte de la norme NF EN 206-1, et au béton pour structures ou éléments de structures préfabriqués dans les conditions définies dans la norme NF EN « Règles communes pour les produits préfabriqués en béton ». 2/3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

16 NORME NF EN /3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE La norme NF EN est une norme de produit. Elle est parfaitement compatible avec les règles de calcul des structures, en particulier les EUROCODES et sappuie sur les normes européennes relatives : - aux constituants du béton : ciments courants (NF EN 197-1), granulats (NF EN 12620), adjuvants (NF EN 934-2). - aux essais de béton frais et du béton durci (séries NF EN et NF EN 12390). Elle fait référence autant que de besoin aux règles techniques en vigueur sur le lieu dutilisation du béton, règles que chaque pays a pu faire figurer dans une Annexe Nationale au document européen adopté. En France, la norme NF EN permet donc de prendre en compte les expériences européennes tout en conservant les acquis nationaux en matière de connaissance du matériau béton. En particulier, pour le béton prêt à lemploi, elle sinscrit dans la continuité de la norme française XP P Elle spécifie les exigences applicables aux constituants aux propriétés du béton frais et durci et à leur vérification, aux limitations imposées à la composition du béton, à la spécification du béton, à la livraison du béton frais, aux procédures de contrôle de production, aux critères de conformité et à lévaluation de la conformité. NOTA : Les aspects relatifs à lexécution des ouvrages seront précisés dans lENV (Exécution des structures en béton).

17 NORME NF EN LES ÉVOLUTIONS DE LA NORME NF EN EXIGENCES (DE MOYENS) POUR LA DURABILITE DES STRUCTURES CREATION DES CLASSES DEXPOSITION (par type dagression, qui remplace les classes denvironnement) EXTENSION DES CLASSES DE RESISTANCE (jusquà 100 MPa) INTRODUCTION DES CLASSES DE RESISTANCE POUR LES BETONS LEGERS EXIGENCES SEVERES IMPOSEES SUR LES CONTROLES DE FABRICATION PRISE EN COMPTE DES ADDITIONS DANS LA DETERMINATION DU RAPPORT EAU / CIMENT PRECISION SUR LA REPARTITION DES RESPONSABILITES ENTRE LE PRESCRIPTEUR, LE PRODUCTEUR ET LUTILISATEUR ET LE ROLE DE CHAQUE INTERVENANT. DEFINITION DES DISPOSITIONS RELATIVES AUX ESSAIS DE CONFORMITE, A LEVALUATION DE LA CONFORMITE, AUX CRITERES DE CONFORMITE ET AUX ESSAIS DIDENTIFICATION. INTEGRATION DANS UN ENSEMBLE COHERENT DE NORMES (CONTEXTE REGLEMENTAIRE COMPLET). 1/2 La norme NF EN constitue une évolution importante dans la manière de PRESCRIRE, FORMULER, FABRIQUER et CONTROLER LES BETONS.

18 NORME NF EN LES ÉVOLUTIONS DE LA NORME NF EN La norme NF EN permet, par une combinaison de classes dexposition, de définir avec précision lenvironnement de chaque partie douvrage. Elle spécifie, en termes de composition et de performance, des formules de béton adaptées pour chaque classe dexposition, elle fournit les critères de conformité et les règles pour lévaluation de la conformité. Par rapport aux textes quelle remplace, elle renforce les dispositions qui influent sur la régularité des bétons et les rendent comparables à des produits industriels. Environnement des ouvrages, spécifications de compositions et de performances, fréquences dessais et règles de conformité sont autant de domaines où la norme NF EN apporte des progrès en terme de fiabilité et de régularité, elle constitue par conséquent une étape majeure dans lamélioration de la qualité et de la durabilité du matériau béton. 2/2

19 NORME NF EN BÉTONS CONCERNÉS PAR LA NORME 1/2 BÉTONS DONT LAIR OCCLUS (autre que lair entraîné) EST NÉGLIGEABLE BÉTONS DE MASSE VOLUMIQUE NORMALE (masse volumique comprise entre 2000 et 2600 kg/m 3 ) BÉTONS LOURDS (masse volumique supérieure à 2600 kg/m3) BÉTONS LÉGERS (masse volumique comprise entre 800 et 2000 kg/m3) LES BÉTONS STRUCTURAUX : NOTA : La norme NF EN ne sapplique pas aux produits préfabriqués en béton qui font lobjet de textes normatifs « autoportants » cest-à-dire qui comportent des exigences de performances mesurées selon des méthodes dessais référencées dans les textes normatifs eux-mêmes. Les blocs disposent, par exemple, dune norme autoportante.

20 NORME NF EN BÉTONS CONCERNÉS PAR LA NORME 2/2 Des exigences complémentaires ou différentes peuvent être données dans dautres normes européennes spécifiques pour les : - Bétons destinés aux routes et autres aires de circulation - Béton de fibres - Béton dont Dmax < 4 mm (mortier) - Béton projeté - Béton pour stockage de déchets liquides et gazeux - Béton pour réservoirs de stockage de produits polluants - Béton pour des structures massives (barrages, …) - Béton prémélangé à sec Des normes Européennes sont en préparation pour : - Le béton destiné aux routes et autres aires de circulation - Le béton projeté NOTA : Pour les bétons de chaussées, il y a lieu de se conformer à la norme française NF P «Chaussées en béton de ciment – exécution et contrôle » et ce dans lattente de la publication de la norme européenne EN

21 NORME NF EN BÉTONS NON CONCERNÉS PAR LA NORME BÉTONS NON STRUCTURAUX BÉTONS PARTICULIERS ET SPÉCIAUX - Béton de tranchée - Béton de remplissage - Béton de calage (ex : bordure) - Béton de propreté - Béton aéré - Béton mousse - Béton caverneux (poreux ou à structure ouverte) - Béton réfractaire - Béton de granulats non-minéraux - Béton très léger (masse volumique < 800 kg/m 3 ) NOTA : Les BFUP sont exclus du domaine dapplication. La norme ne permet pas de prescrire et de vérifier le caractère autoplaçant dun BAP. Mais il peut être formulé conformément à cette norme.

22 NORME NF EN Cette norme spécifie les exigences applicables : Aux CONSTITUANTS du BÉTON Aux PROPRIÉTÉS du BÉTON FRAIS et DURCI et à leur vérification Aux LIMITATIONS imposées à la COMPOSITION du BÉTON À la SPÉCIFICATION du BÉTON À la LIVRAISON du BÉTON FRAIS Aux PROCÉDURES de CONTRÔLE de PRODUCTION Aux CRITÈRES de CONFORMITÉ et à lévaluation de la conformité EXIGENCES SPÉCIFIÉES PAR LA NORME

23 NORME NF EN NORME EUROPÉENNE EN ANNEXE NATIONALE FRANÇAISE = NORME EUROPÉENNE NF EN APPLICABLE EN FRANCE NOTA : « Une norme européenne (EN) est mise en application en lui conférant le statut de norme nationale » (Règlement intérieur du CEN/CENELEC –Partie 2). Cest donc la norme nationale transcrivant la norme européenne qui constitue le texte de référence. La norme européenne na pas, par elle-même, de valeur normative et dapplication réglementaire.

24 NORME NF EN LES TROIS ACTEURS CLEFS LE PRESCRIPTEUR Personne physique ou morale qui établit la spécification du béton frais et durci. LE PRODUCTEUR Personne physique ou morale qui produit le béton frais. LUTILISATEUR Personne physique ou morale qui utilise le béton frais pour lexécution dun ouvrage ou dun élément préfabriqué en béton. Nota : Un même acteur peut cumuler plusieurs fonctions. Par exemple, un entrepreneur qui construit un ouvrage avec le béton quil produit lui-même sur son chantier, ajoute à la fonction de prescripteur, celles de producteur et dutilisateur. Dans le cas du béton prêt à lemploi, cest lacheteur qui est le prescripteur.

25 NORME NF EN RESPONSABILITÉS DES ACTEURS LE PRESCRIPTEUR LE PRODUCTEUR Le producteur est responsable de la conformité et du contrôle de production (Article 8 et 9). NOTA : Pour un BPS, le producteur est responsable de fournir un béton qui satisfasse les propriétés spécifiées (résistance, consistance…). Pour un BCP le producteur est responsable de fournir un béton qui respecte la composition prescrite. LUTILISATEUR Lutilisateur est responsable de la mise en œuvre du béton dans louvrage ou dans lélément structurel. Le prescripteur est responsable de la spécification du béton (Article 6) et du choix de la classe dexposition. La Norme NF EN clarifie les responsabilités des acteurs :

26 NORME NF EN RESPONSABILITÉS DU PRESCRIPTEUR Le prescripteur du béton doit sassurer que toutes les exigences pertinentes pour obtenir les propriétés nécessaires du béton, sont incluses dans la spécification donnée au producteur. Le prescripteur doit également prescrire toutes les exigences sur les propriétés du béton qui sont nécessaires au transport après livraison, à la mise en place, à la mise en œuvre, à la cure ou à tout autre traitement ultérieur. La spécification doit, si nécessaire, inclure toutes les exigences particulières, par exemple pour obtenir un aspect architectonique. Le prescripteur doit prendre en compte : - Lutilisation du béton frais et durci ; - Les conditions de cure ; - Les agressions environnementales auxquelles la structure sera exposée ; - Toutes exigences sur les granulats apparents ou la finition des surfaces ; - Toutes les exigences liées aux épaisseurs de recouvrement ou à lépaisseur minimale des sections, par exemple la dimension maximale nominale des granulats ; - Toutes les restrictions demploi des constituants.

27 NORME NF EN RESPONSABILITÉS DU PRESCRIPTEUR Le PRESCRIPTEUR doit sassurer que toutes les exigences pertinentes pour obtenir les propriétés nécessaires du béton sont données au producteur. - Qualité de parement - Consistance, Dmax (pièce très ferraillée) - Pompabilité - Air occlus : Gel - Alcali-réaction - Ciment PM ou ES - Ciment à faible exothermie ……….

28 NORME NF EN ENVIRONNEMENT NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE

29 NORME NF EN STRUCTURE EN BÉTON NORMES pour les produits préfabriqués Structuraux Norme NF EN NORMES DESSAIS -Sur béton frais NF EN Sur béton durci NF EN NORME BÉTON NF EN NORMES sur les constituants et les MATIERES PREMIERES CIMENTS / GRANULATS / ADJUVANTS… NORMES DE DIMENSIONNEMENT EUROCODE O EUROCODE 1 EUROCODE 2 NORMES et DOCUMENTS DEXÉCUTION NF P (DTU 21) (Exécution des ouvrages en béton) Autres DTU Fascicule 65 Autres Fascicules du CCTG puis EN (Exécution des structures en béton) FASCICULES DE RECOMMANDATIONS - Alcali-réaction - Gel / dégel LA NORME NF EN AU SEIN DU CONTEXTE NORMATIF ET REGLEMENTAIRE

30 NORME NF EN ENVIRONNEMENT NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE La norme NF EN sintègre dans un ensemble normatif cohérent comprenant notamment LEUROCODE 2 (EC2) pour le dimensionnement des structures (règles de dimensionnement qui remplaceront les règles BAEL et BPEL) et la norme NF EN et les normes des produits structuraux pour les produits préfabriqués en béton ; le fascicule 65 pour lexécution des ouvrages de génie civil et le DTU 21 (NF P ) pour les bâtiments. La norme NF EN est citée en référence dans les documents concernant : 1. Lexécution des ouvrages, quil sagisse du bâtiment (DTU 21), ou du génie civil (Fascicule 65, Livret SNCF …) ; à titre dexemple, le DTU 21 (norme NF P ) précise que « le matériau béton doit être conforme à la norme NF EN et à son annexe nationale française » ; 2. La définition et les performances des produits préfabriqués en béton, en particulier ceux relevant de la norme NF EN (Règles communes pour les produits préfabriqués en béton). Elle sappuie sur un ensemble de normes relatives -aux constituants du béton : ciments (NF EN 197.1), granulats (NF EN 12620), adjuvants (NF EN 934-2) -aux essais sur béton frais et sur béton durci 1/2

31 NORME NF EN ANNEXE NATIONALE A LA NORME FRANÇAISE NF EN 206-1

32 NORME NF EN LANNEXE NATIONALE A LA NORME FRANCAISE NF EN (*) SPÉCIFIE LES DISPOSITIONS A RESPECTER EN FRANCE EN COMPLÉMENT DE LA NORME NF EN (lorsque cette norme autorise lapplication de normes nationales ou de dispositions particulières là où le béton est utilisé). NOTA : Elle fait également référence à des normes et des dispositions qui ne sont pas explicitement visées dans la norme EN et qui proviennent de lexpérience nationale française (exemple : Alcali-réaction). ELLE SAPPLIQUE LORSQUE LE LIEU DUTILISATION DU BÉTON EST LA FRANCE. (*) INDICE DE CLASSEMENT P NOTA : LAnnexe Nationale constitue un document indissociable avec la norme EN pour constituer la norme NF EN Elle permet de tenir compte des spécificités climatiques, géographiques et économiques françaises. Toutes les dispositions de lAnnexe Nationale sont présentées dans le corps du texte de lEN Elles figurent dans un paragraphe de même indice précédé des lettres NA.

33 NORME NF EN EXIGENCES DE BASE POUR LA COMPOSITION DU BETON CHOIX DU CIMENT : Le ciment doit être choisi parmi ceux dont laptitude à lemploi est établie et en prenant en considération : - Lexécution de louvrage ; - Lutilisation finale du béton ; - Les conditions de cure - Les dimensions de la structure (développement de chaleur) ; - Les agressions environnementales auxquelles la structure est exposée ; - La réactivité potentielle des granulats aux alcalins des constituants.

34 NORME NF EN NA 3DÉFINITIONS, SYMBOLES ET ABRÉVIATIONS RAPPORT EAU / CIMENT Le terme rapport « eau / ciment » peut être remplacé par le rapport « eau efficace / ciment + k x addition ». Le terme ciment + k.addition est appelé liant équivalent (liant éq.) AJOUTS En France, le terme « ajouts » regroupe tous les produits qui sont incorporés au béton et qui ne sont ni des ciments, ni des granulats, ni des adjuvants, ni de leau de gâchage, ni des additions (par exemple : fibres métalliques ou non produits augmentant la viscosité ou la thixotropie du béton autre quun adjuvant, etc…).

35 NORME NF EN NA 4CLASSIFICATION CLASSE DEXPOSITION EN FONCTION DES ACTIONS DUES A LENVIRONNEMENT Un béton est réputé non armé au sens de la classe XO sil ne contient aucune armature ou sil est faiblement armé avec un enrobage dau moins 5 cm. Pour le béton précontraint, en classe dexposition XO, on appliquera les exigences de la classe dexposition XC1. En labsence de spécification particulière, la classe dexposition XS1 est à utiliser pour les structures situées à moins de 1 km de la côte. Pour les parcs de stationnement de véhicules, sauf spécification contraire, ne sont concernées par la classe dexposition XD3 que les parties supérieures des dalles et rampes exposées directement aux sels et ne comportant pas de revêtement pouvant assurer la protection du béton. 1/2

36 NORME NF EN Les classes dexposition XF1, XF2, XF3, XF4 sont indiquées dans la « carte de France donnant les zones de gel » Les valeurs limites applicables aux bétons soumis aux classes dexposition XC2, XC3, XC4, XS1 et XD1 sont identiques à celles applicables aux classes dexposition XC2 = XC1 / XC3 = XF1 / XC4 = XF1 / XS1 = XS2 / XD1 = XF1. La carte de gel : cf. figure NA.2 de la norme NF EN NA 4CLASSIFICATION 2/2

37 NORME NF EN NA 5 EXIGENCES RELATIVES AU BÉTON ET MÉTHODES DE VÉRIFICATION EXIGENCES DE BASE SUR LES CONSTITUANTS - CIMENTS : Conformes à la norme NF EN Ciments avec caractéristiques complémentaires définies dans les normes NF P et XP P Ciments prompt conformes à la norme NF P Ciments alumineux fondu conformes à la norme NF P GRANULATS : Conformes à la norme XP P (XP P destiné à la remplacer) 1/5

38 NORME NF EN ADDITIONS : Type I Additions calcaires conformes à la norme NF P Additions siliceuses conformes à la norme NF P Type II Fumées de silice conformes à la norme NF P puis NF EN Laitiers vitrifiés moulus de haut fourneau de classe B conformes à la norme NF P NA 5 EXIGENCES RELATIVES AU BÉTON ET MÉTHODES DE VÉRIFICATION 2/5

39 NORME NF EN NA 5 EXIGENCES RELATIVES AU BÉTON ET MÉTHODES DE VÉRIFICATION EXIGENCES DE BASE POUR LA COMPOSITION DU BÉTON - GRANULATS : + Résistance à la réaction alcali-silice Cf. Recommandations pour la prévention des désordres dus à lalcali-réaction (LCPC Juin 94). Le choix du niveau de précautions est du ressort de la spécification - ADDITIONS : + Concept du Coefficient k. Prise en compte possible des additions de type II et certaines additions du type I en remplaçant le terme eau/ciment par eau/ciment + k addition et lexigence relative au dosage par la même exigence appliquée au liant équivalent 3/5 - Liant équivalent : C + k A + le liant équivalent est constitué de ciment de type CEM I 42,5 N / CEM I 42,5 R / CEM I 52,5 N / CEM I 52,5 R) et des additions :

40 NORME NF EN UTILISATION DES ADDITIONS NOTA : Lutilisation des additions suppose quelles soient conformes aux normes qui les couvrent. Règle française du coefficient K E/C = Eeff/Ciment + k. Addition Liant équivalent = ciment + k. Addition Valeurs du coefficient K (NF EN 206-1) Cendres volantes : de 0,40 à 0,60 Fumées de silice : 2,00 ou 1,00 Laitier moulu : 0,90 Additions calcaires : 0,25 Additions siliceuses : 0,25

41 NORME NF EN NA 5 EXIGENCES RELATIVES AU BÉTON ET MÉTHODES DE VÉRIFICATION NOTE : i 28, i 90, h 3/28, h 3/7 sont des indices dactivité ou de pouvoir hydraulique déterminé selon les normes dessais de laddition considérée. VALEUR DU COEFFICIENT k : REGLES DE PRISE EN COMPTE DES ADDITIONS 4/5 NOTA : Dans lAnnexe Nationale, laptitude à lemploi de certaines additions et le concept de coefficient déquivalence k entre addition et Ciment ont pu être interprétés par référence aux dispositions en vigueur en France, notamment dans la norme XP P sur le Béton prêt à lemploi.

42 NORME NF EN NA 5 EXIGENCES RELATIVES AU BÉTON ET MÉTHODES DE VÉRIFICATION - TENEUR EN CHLORURES Classe de chlorures - Cl 0,20 pour les bétons contenant des armatures de précontrainte en acier ; - Cl 0,40 pour les bétons contenant des armatures en acier ou des pièces métalliques noyées ; - Cl 0,65 pour les bétons contenant des armatures en acier ou des pièces métalliques noyées et formulés avec des ciments de type CEM III ; - Cl 1,0 pour les bétons ne contenant ni armature en acier, ni pièces métalliques noyées. 5/5

43 NORME NF EN NA 6 SPÉCIFICATIONS DU BÉTON Pour la spécification dun béton à propriétés spécifiées (BPS) utilisé en France, le prescripteur doit faire suivre la classe dexposition demandée par la lettre F entre parenthèses, par exemple XC1 (F). Les bétons à composition prescrite dans une norme utilisables en France sont définis dans la norme NF P (DTU 21). NA 7 LIVRAISON DU BÉTON FRAIS Les quantités dajouts, deau ou dadjuvants ajoutées à la livraison sous la responsabilité du producteur, dans les cas spéciaux, doivent avoir été prévues dans la formulation du béton.

44 NORME NF EN EXIGENCES SUR LE BÉTON DURCI DIMENSIONS DES ÉPROUVETTES Cubes de 150 mm Cylindres de 150 mm x 300 mm Cylindres de 160 mm x 320 mm Cylindres de 110 mm x 220 mm (si Dmax inférieur à 22,4 mm) Cube de 100 mm (si Dmax inférieur à 22,4 mm) CORRECTIONS DE LA RÉSISTANCE - 0,98 si supérieur à 50 MPa - 1 MPa si inférieur à 50 MPa 0,97 si supérieur à 50 MPa - 1,5 MPa si inférieur à 50 MPa

45 NORME NF EN VALEURS LIMITES Applicables en France à la composition et aux propriétés des bétons La norme fixe dans une annexe informative les valeurs limites spécifiées applicables à la composition du béton. Lannexe nationale complète ces dispositions par des valeurs limites applicables en France et rend celles-ci normatives dans deux tableaux. NA.F.1 : BÉTON BPE, BÉTON de CHANTIER, BÉTON PREFA (produits structuraux autres que les blocs) NA.F.2 : BÉTON PRÉFA (produits structuraux autres que les blocs) VALEURS LIMITES - Rapport maximal eau efficace / Liant équivalent, - Classe de résistance minimale - Teneur minimale en liant équivalent (ou absorption deau maximale pour NA.F.2), - Teneur minimale en air dans le béton, le cas échéant NOTA : Le tableau NA.F.2 introduit labsorption deau du béton en tant quindicateur du suivi de la qualité de la fabrication des produits.

46 NORME NF EN NA.F.1 : VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE POUR LA COMPOSITION ET LES PROPRIETES DU BETON EN FONCTION DE LA CLASSE DEXPOSITION

47 NORME NF EN VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE POUR LA COMPOSITION ET LES PROPRIETES DU BETON DES PRODUITS PREFABRIQUES EN USINE EN FONCTION DE LA CLASSE DEXPOSITION NA.F.2 : 1/2

48 NORME NF EN VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE POUR LA COMPOSITION ET LES PROPRIETES DU BETON DES PRODUITS PREFABRIQUES EN USINE EN FONCTION DE LA CLASSE DEXPOSITION NA.F.2 : 2/2

49 NORME NF EN CLASSES DEXPOSITION CLASSES DEXPOSITION

50 NORME NF EN DURABILITÉ ET CLASSES DEXPOSITION La durabilité dun ouvrage caractérise sa capacité à conserver les fonctions dusage pour lesquelles il a été conçu (fonctionnement structurel, sécurité, confort des usagers) et à maintenir son niveau de fiabilité et son aspect, dans son environnement avec des frais de maintenance et dentretien aussi réduits que possible (mise en service dune maintenance préventive). La durabilité directement liée à lenvironnement immédiat ou futur des ouvrages et parties douvrage est aujourdhui le paramètre important à considérer pour optimiser la résistance des bétons aux influences externes : intempéries, agressivité des sols, atmosphères chimiquement agressives… Les performances à obtenir peuvent être établies à partir de seuils à respecter en fonction de la durée de service souhaitée. Il est possible désormais de définir des objectifs de durabilité et de choisir avec précision les caractéristiques du béton en fonction de lagressivité du milieu dans lequel se trouve louvrage (à chaque classe dexposition correspondant des performances mécaniques minimales pour le béton) et doptimiser ses caractéristiques afin de les adapter à la durée de service souhaité (ou durée dutilisation du projet).

51 NORME NF EN La prise en compte de lenvironnement dans lequel va se situer louvrage (ou la partie douvrage) et les risques dagressions et dattaques auxquels il va être exposé pendant sa durée de vie va permettre doptimiser les performances du béton et sa durabilité. Pour ce faire la norme NF EN définit SIX CLASSES DEXPOSITION, (divisées en sous classe) en fonction des ACTIONS dues à lENVIRONNEMENT. Elle permet, par une combinaison de classes dexposition, de définir avec précision lenvironnement de chaque partie douvrage. Chaque sous classe fait lobjet dune description des conditions environnementales et est illustrée dexemples informatifs. A chacune des classes correspondant des spécifications sur la composition de béton et la classe de résistance, sous forme de valeurs limites. LES CLASSES DEXPOSITION NOTA : LEUROCODE 2 définit des dispositions constructives et des spécifications pour le dimensionnement (valeur minimal des enrobages, valeur limite douverture des fissures …) en fonction de chaque classe dexposition. Le choix de la classe dexposition dépend des dispositions en vigueur là où le béton est utilisé. 1/2

52 NORME NF EN LES CLASSES DEXPOSITION Les bétons ont été longtemps spécifiés par leurs performances mécaniques associées éventuellement à un dosage minimum en ciment. Pour concevoir un béton performant garantissant une bonne durabilité, il suffisait jusqualors dun dosage correct en ciment et dune bonne compacité. Depuis dix ans, lexpérience acquise sur les chantiers, les enseignements des projets nationaux, la mise en application de nouvelles normes françaises et européennes relatives aux bétons et à leurs constituants, ainsi que la mise à jour des textes réglementaires concernant les constructions en béton, ont conduit à prescrire désormais des caractéristiques plus complètes et plus précises. La norme NF EN intègre cette logique de progrès afin doptimiser les performances et la durabilité des bétons. Elle impose au prescripteur de définir les risques dagressions et dattaques auxquels le béton de louvrage ou de chaque partie douvrage va être exposé pendant la durée de service de la structure et donc de prescrire le béton parfaitement adapté. Les exigences de durabilité du béton doivent permettre de garantir une durée de vie présumée des structures dau moins 50 ans pour les bâtiments et 100 ans pour les ouvrages dart, dans des conditions dentretien optimales.. 2/2 LE CHOIX DE LA CLASSE DEXPOSITION EST DE LA RESPONSABILITE DU PRESCRIPTEUR

53 NORME NF EN CLASSES DEXPOSITION EN FONCTION DES ACTIONS DUES A LENVIRONNEMENT La norme définit SIX CLASSES DEXPOSITION, en fonction des ACTIONS dues à lENVIRONNEMENT : XO : AUCUN RISQUE de CORROSION NI DATTAQUE XC : CORROSION INDUITE PAR CARBONATATION XD : CORROSION INDUITE PAR LES CHLORURES, AYANT UNE ORIGINE AUTRE QUE MARINE XS : CORROSION INDUITE PAR LES CHLORURES PRESENTS DANS LEAU DE MER XF : ATTAQUE GEL/DEGEL AVEC ou SANS AGENT DE DEVERGLAÇAGE XA : ATTAQUES CHIMIQUES NOTA : ACTIONS dues à lENVIRONNEMENT = Actions PHYSIQUES et CHIMIQUES auxquelles le BÉTON est exposé, qui entraînent des effets sur le béton et les armatures et qui ne sont pas considérées comme des charges pour la conception de la structure.

54 NORME NF EN CLASSES DEXPOSITION

55 NORME NF EN SOUS CLASSES DEXPOSITION1/2

56 NORME NF EN SOUS CLASSES DEXPOSITION 2/2

57 NORME NF EN SOUS CLASSES DEXPOSITION

58 NORME NF EN SOUS CLASSES DEXPOSITION

59 NORME NF EN INCIDENCES DES CLASSES DEXPOSITION SUR LENROBAGE DES ACIERS Afin de satisfaire aux exigences de durabilité pendant toute la durée dutilisation de louvrage, des dispositions constructives relatives à lenrobage des aciers doivent être respectées. LEUROCODE 2 en conformité avec lEN précise lenrobage minimal en fonction de la classe dexposition (XO, XC, XD ou XS) et la classe de résistance du béton et lEN explicite comment ces exigences sappliquent aux éléments préfabriqués en béton. Nota : Pour les classes dexposition XA et XF, lenrobage est déterminé par la classe dexposition XC ou XD concomitante et une attention particulière doit être portée sur les caractéristiques du béton.

60 NORME NF EN EXIGENCES LIÉES AUX CLASSES DEXPOSITION La résistance du béton aux diverses conditions environnementales auxquelles il est soumis pendant la durée de vie prévue de la structure impose le respect dexigences en particulier sur la composition et les caractéristiques du béton. LES EXIGENCES RELATIVES A CHAQUE CLASSE DEXPOSITION DOIVENT ETRE SPÉCIFIÉES EN TERMES DE : TYPE et CLASSE de CONSTITUANTS PERMIS RAPPORT MAXIMAL EAU / CIMENT DOSAGE MINIMAL EN CIMENT (*) RÉSISTANCE MINIMALE A LA COMPRESSION DU BÉTON TENEUR MINIMALE EN AIR DANS LE BÉTON (le cas échéant) (*) Dans le cas des éléments préfabriqués, labsorption deau maximale peut constituer une solution alternative moyennant un renforcement des exigences sur le rapport eau/ciment et sur la classe de résistance. 1/2

61 NORME NF EN Les exigences de durabilité du béton doivent prendre en compte la durée de service prévue des structures dau moins 50 ans pour les bâtiments et 100 ans pour les ouvrages dart, dans des conditions dentretien optimales. NOTA : Un même béton peut être soumis à plusieurs types dagression. Dans ce cas, il devra respecter toutes les exigences prévues pour chaque classe dexposition. EXIGENCES LIÉES AUX CLASSES DEXPOSITION2/2 Pour que le béton résiste aux agressions environnementales, les exigences sont souvent données en termes de valeurs limites pour la composition du béton et de propriétés définies du béton ; alternativement les exigences peuvent résulter de méthodes de conception performantielles. Pour les éléments structuraux préfabriqués en usine, la norme NF EN complète la norme NF EN et précise les points importants pour la durabilité des produits en béton, comme le traitement thermique, la cure et lenrobage des armatures. Les exigences minimales en fonction des classes dexposition ne sont pas les mêmes dans lensemble des pays couverts par lEN compte tenu des particularités climatiques, géologiques et des techniques de construction. NA F2 introduit une propriété nouvelle : labsorption deau du béton en tant quindicateur du suivi de la qualité de la fabrication des produits.

62 NORME NF EN MÉTHODES DE CONCEPTION PERFORMANTIELLES La norme NF EN prévoit que les spécifications relatives aux classes dexposition puissent être définies en utilisant des méthodes de conception performantielles. En France ces concepts sont appliqués pour différentes agressions. - LALCALI-REACTION : Recommandations pour la prévention des désordres dus à lalcali-réaction (LCPC juin 1994). - Le GEL : Recommandations pour la durabilité des bétons durcis soumis au gel (LCPC décembre 2003). - Carbonatation et pénétration des chlorures (Guide AFGC 2003).

63 NORME NF EN VALEURS LIMITES POUR LA COMPOSITION ET LES PROPRIETES DU BETON ANNEXE F : Informative – EXTRAITS de la NORME EN Les exigences à respecter sont données en terme de valeurs limites pour la composition du béton et de la résistance mécanique. 1/2 NOTA : Hypothèse de durée de service des structures : 50 ans. Ciment de type CEM 1 conforme à la norme EN Granulats de dimension maximale comprise entre 20 et 32 mm.

64 NORME NF EN VALEURS LIMITES POUR LA COMPOSITION ET LES PROPRIETES DU BETON La norme EN fixe dans une annexe informative les valeurs limites spécifiées applicables pour la composition et les propriétés du béton. Lannexe nationale complète ces dispositions par des valeurs limites Applicables en France et rend celles-ci normatives dans deux tableaux. NA F1 et NA F2 NOTA : Les exigences minimales en fonction des classes dexposition ne sont pas les mêmes dans lensemble des pays couverts par lEN compte tenu des particularités climatiques, géologiques et des techniques de construction. NA F2 introduit une propriété nouvelle : labsorption deau du béton en tant quindicateur du suivi de la qualité de la fabrication des produits.

65 NORME NF EN XO : AUCUN RISQUE DE CORROSION OU DATTAQUE BÉTON NON ARMÉ – BÉTON ARMÉ (Très faible humidité de lair ambiant) La classe « XO » concerne les bétons ne comportant aucun risques de corrosion, ni dattaque. Cette classe ne peut concerner que les bétons non armés ou faiblement armés avec un enrobage dau moins 5 cm à condition quils ne soient soumis ni au gel, ni à labrasion, ni à des attaques chimiques. NOTA : VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE

66 NORME NF EN XC : CORROSION INDUITE PAR CARBONATATION Lorsque le béton contenant des armatures ou des pièces métalliques noyées est exposé à lair et à lhumidité, quatre classes dexposition sont définies : XC1, XC2, XC3, XC4. NOTE : Lhumidité est celle du béton recouvrant les armatures ou les pièces métalliques noyées. Dans de nombreux cas, cette humidité peut être considérée comme le reflet de lhumidité ambiante. Dans ces cas-là, une classification fondée sur les différents milieux ambiants peut être appropriée ; il peut ne pas en être de même sil existe une barrière entre le béton et son environnement. La vitesse de carbonatation du béton est : Faible si lenvironnement est toujours sec ou toujours humide XC1, XC2 Forte si alternance humidité / séchage XC3, XC4.

67 NORME NF EN Classes dexposition Description de lenvironnementExemples informatifs XC1Sec ou humide en permanenceBéton à lintérieur de bâtiments où le taux dhumidité de lair ambiant est faible. Béton submergé en permanence dans de leau XC2Humide, rarement secSurfaces de béton soumises au contact à long terme de leau. Un grand nombre de fondations. XC3Humide modéréeBéton à lintérieur de bâtiments où le taux dhumidité de lair ambiant est moyen ou élevé. Béton extérieur abrité de la pluie. XC4Alternance dhumidité et de séchageSurfaces soumises au contact de leau, mais nentrant pas dans la classe dexposition XC2. BÉTON ARMÉ EXPOSÉ A LAIR ET A LHUMIDITÉ. XC : CORROSION INDUITE PAR CARBONATATION

68 NORME NF EN XC : CORROSION INDUITE PAR CARBONATATION VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE

69 NORME NF EN XD : CORROSION INDUITE PAR LES CHLORURES AYANT UNE ORIGINE AUTRE QUE MARINE Lorsque le béton contenant des armatures ou des pièces métalliques noyées est soumis au contact dune eau ayant une origine autre que marine, contenant des chlorures, y compris des sels de déverglaçage, trois classes dexpo-sition sont définies.

70 NORME NF EN XD : CORROSION INDUITE PAR LES CHLORURES AYANT UNE ORIGINE AUTRE QUE MARINE VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE

71 NORME NF EN XS : CORROSION INDUITE PAR LES CHLORURES PRÉSENTS DANS LEAU DE MER Lorsque le béton contenant une armature ou des pièces métalliques noyées est soumis au contact des chlorures présents dans leau de mer ou à laction de lair véhiculant du sel marin, les différentes classes dexposition sont : La vitesse de pénétration des chlorures dans le béton est : Faible si lenvironnement est toujours sec XS1 (d < 1 km côte) Moyenne si lenvironnement est toujours humide (immergé) XS2 Élevée si alternance humide / séchage (marnage, protections) XS3.

72 NORME NF EN XS : CORROSION INDUITE PAR LES CHLORURES PRÉSENTS DANS LEAU DE MER VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE

73 NORME NF EN XF : ATTAQUE GEL / DEGEL AVEC OU SANS AGENT DE DEVERGLAÇAGE Lorsque le béton est soumis à une attaque significative due à des cycles de gel/dégel alors quil est mouillé, les différentes classes dexposition sont :

74 NORME NF EN XF : ATTAQUE GEL / DEGEL AVEC OU SANS AGENT DE DEVERGLAÇAGE XF1 : gel faible ou modéré sans agent de déverglaçage. XF2 : gel faible ou modéré avec agent de déverglaçage XF3 : gel sévère sans agent de déverglaçage XF4 : gel sévère avec agent de déverglaçage

75 NORME NF EN XF : ATTAQUE GEL / DEGEL AVEC OU SANS AGENT DE DEVERGLAÇAGE

76 NORME NF EN DURABILITÉ DES BÉTONS DURCIS SOUMIS AU GEL BÉTON G ET BÉTON G + S Recommandation pour la durabilité des bétons durcis soumis au gel – LCPC (Déc 2003).

77 NORME NF EN XF : ATTAQUES GEL / DÉGEL AVEC OU SANS AGENT DE DÉVERGLAÇAGE VALEURS LIMITES APPLICABLES EN FRANCE

78 NORME NF EN XA : ATTAQUES CHIMIQUES Lorsque le béton est exposé aux attaques chimiques, se produisant dans les sols naturels, les eaux de surface, les eaux souterraines, trois classes dexposition sont proposées. La classification de leau de mer dépend de la localisation géographique, par conséquence la classification valide sur le lieu dutilisation du béton sapplique. La norme NF EN définit les paramètres chimiques, considérés comme agressifs, et leurs valeurs limites, pour chacune des trois classes dexposition. Le fascicule de Documentation FD P , fournit des recommandations complémentaires, des exigences la norme NF EN 206-1, pour les bétons soumis aux environnements chimiques agressifs.

79 NORME NF EN XA : ATTAQUES CHIMIQUES La norme NF EN définit les valeurs limites des paramètres correspondants aux attaques chimiques. Ces seuils correspondent à des caractéristiques chimiques des sols ou des eaux de surfaces ou souterraines. NOTA : Le choix de la classe se fait par rapport à la caractéristique chimique conduisant à lagression la plus élevée.

80 NORME NF EN XA : ATTAQUES CHIMIQUES Valeurs limites applicables en France.

81 NORME NF EN CLASSIFICATION DES BÉTONS

82 NORME NF EN La norme NF EN définit les spécifications des bétons : - à LETAT FRAIS - à LETAT DURCI Et des classes de BETON en fonction de ces spécifications : + CLASSES DE CONSISTANCE DES BETONS + CLASSES DE RESISTANCE A LA COMPRESSION A 28 JOURS La norme propose deux familles de classes de résistance en fonction de la masse volumique du béton - Bétons de masse volumique normale et bétons lourds - Bétons légers + CLASSES DE MASSE VOLUMIQUE POUR LES BETONS LEGERS + CLASSES DE CHLORURES DIVERSES CLASSIFICATION DES BÉTONS

83 NORME NF EN SPÉCIFICATIONS SUR LE BÉTON FRAIS CLASSES DE CONSISTANCE DES BÉTONS LA CONSISTANCE PEUT AUSSI ÊTRE SPÉCIFIÉE PAR : Le temps VEBE (s) LINDICE de SERRAGE Le DIAMETRE DETALEMENT (mm) ESSAI DAFFAISSEMENT AU CONE DABRAMS NOTA : Laddition deau, dadjuvant ou dajout à la livraison rend le béton non-conforme à la Norme NF EN 206-1, sauf lorsquelle est effectuée sous la responsabilité du producteur, et sous réserve du respect des valeurs limites permises par la spécification et que laddition soit prévue dans la formulation du béton. A la livraison toute addition complémentaire deau, dadjuvant ou dajout dans le camion malaxeur doit être enregistré sur le bon de livraison. La partie qui requiert cet ajout est responsable des conséquences. La Norme NF EN définit 5 classes de consistance des bétons. Classes VEBE (5) – EN Classes de serrage (4) EN Classes détalement (6) – EN

84 NORME NF EN TYPE DE BETON EN FONCTION DE LA MASSE VOLUMIQUE La norme NF EN 206-1, concerne les bétons de masse volumique normale, les bétons lourds et les bétons légers. Elle définit respectivement seize classes de résistance pour les bétons de masse volumique normale et les bétons lourds et quatorze classes pour les bétons légers.

85 NORME NF EN CLASSE DE MASSE VOLUMIQUE POUR LE BÉTON LÉGER 6 CLASSES DE MASSE VOLUMIQUE

86 NORME NF EN SPÉCIFICATIONS POUR LE BÉTON DURCI CLASSES DE RÉSISTANCE A LA COMPRESSION A 28 JOURS Bétons de masse volumique normale et bétons lourds Ci/j Fc, cube Résistance caractéristique minimale sur CUBES (150 mm) à 28 jours en N/mm² Fc, cyl Résistance caractéristique minimale sur CYLINDRES (D = 150/H = 300 mm) à 28 jours en N/mm² 16 CLASSES De C 8/10 à C 100/115 Bétons légers LC i/j 14 CLASSES De LC 8/9 à LC 80/88 La résistance à la compression est mesurée sur des éprouvettes cylindriques ou cubiques NOTA : Fc, cube et Fc, cyl résistances Caractéristiques avec Fractile 5 %

87 NORME NF EN CLASSES DE RESISTANCE A LA COMPRESSION BETONS DE MASSE VOLUMIQUE NORMALE ET BETONS LOURDS 16 CLASSES

88 NORME NF EN CLASSES DE RESISTANCE A LA COMPRESSION BETONS LEGERS 14 CLASSES

89 NORME NF EN DIMENSION MAXIMALE DES GRANULATS CLASSIFICATION DU BETON EN FONCTION DE LA DIMENSION MAXIMALE DES GRANULATS : DIMENSION NOMINALE SUPERIEURE DU PLUS GROS GRANULAT PRESENT DANS LE BETON (Dmax) Réf. : pr EN : 2000 (D.dimension maximale du tamis)

90 NORME NF EN CLASSES DE CHLORURES TENEUR MAXIMALE EN IONS CHLORURE RAPPORTEE A LA MASSE DE CIMENT La norme NF EN définit les teneurs maximales en ions chlorures du béton à respecter en fonction de son type dutilisation. Elle définit quatre classes de chlorures : NOTA : La teneur en chlorure concerne la somme des chlorures de tous les constituants

91 NORME NF EN SPÉCIFICATION DU BÉTON

92 NORME NF EN SPÉCIFICATION DU BÉTON TROIS TYPES DE BÉTON BÉTON A PROPRIÉTÉS SPÉCIFIÉES : BPS Béton pour lequel les propriétés requises et les caractéristiques supplémentaires sont spécifiées au producteur par le prescripteur. Le producteur est responsable de fournir un béton satisfaisant à ces exigences. BÉTON A COMPOSITION PRESCRITE : BCP Béton pour lequel la composition et les constituants à utiliser sont spécifiés au producteur. Le producteur est responsable de fournir un béton qui respecte cette composition. BÉTON A COMPOSITION PRESCRITE DANS UNE NORME : BCP dans une Norme Béton à composition prescrite dont la composition est définie dans une norme applicable là où le béton est utilisé (exemple : NF P – DTU 21).

93 NORME NF EN SPÉCIFICATION DES BÉTONS A PROPRIÉTÉES SPECIFIEES : BPS LA SPÉCIFICATION DOIT COMPRENDRE EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES ÉVENTUELLES EXIGENCE de CONFORMITÉ à la NF EN CLASSE de RÉSISTANCE en COMPRESSION CLASSE DEXPOSITION DIMENSION MAXIMALE NOMINALE des GRANULATS CLASSE de TENEUR en CHLORURE CLASSE de CONSISTANCE TYPES ou CLASSES PARTICULIÈRES de CIMENTS TYPES ou CLASSES PARTICULIÈRES de GRANULATS (alcali-réaction …) RÉSISTANCE A LA TRACTION PAR FENDAGE TENEUR EN AIR (résistance au gel/dégel…) DEGAGEMENT DE CHALEUR AU COURS DE LHYDRATATION …

94 NORME NF EN SPÉCIFICATION DES BÉTONS A COMPOSITION PRESCRITE : BCP LA SPÉCIFICATION DOIT COMPRENDRE EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES ÉVENTUELLES EXIGENCE de CONFORMITÉ à la NF EN DOSAGE EN CIMENT TYPE DE CIMENT et CLASSE DE RESISTANCE RAPPORT EAU / CIMENT ou CONSISTANCE TYPE, CATEGORIE et TENEUR MAXIMALE en CHLORURES DES GRANULATS TYPE et QUANTITE DES ADJUVANTS ou ADDITIONS DIMENSION MAXIMALE NOMINALE DES GRANULATS ORIGINE DES CONSTITUANTS DU BETON EXIGENCES COMPLEMENTAIRES SUR LES GRANULATS …

95 NORME NF EN SPÉCIFICATION DES BÉTONS A COMPOSITION PRESCRITE DANS UNE NORME CES BETONS DOIVENT ÊTRE SPECIFIES EN PRECISANT ILS NE DOIVENT ÊTRE UTILISES QUE POUR : LA NORME LA DESIGNATION DES BETONS SELON CETTE NORME DES BETONS DE MASSE VOLUMIQUE NORMALE POUR DES STRUCTURES ARMEES OU NON DES CLASSES DE RESISTANCES INFERIEURES A C 16/20 LES CLASSES DEXPOSITION XO et XC1

96 NORME NF EN LES BETONS A PROPRIETES SPECIFIEES B P S

97 NORME NF EN SPECIFICATIONS DUN BETON A PROPRIETES SPECIFIEES Les Bétons à Propriétés Spécifiées (BPS) sont des bétons dont les propriétés et les caractéristiques sont spécifiées par le prescripteur au producteur. Celui-ci est alors tenu de fournir un béton satisfaisant à ces spécifications. Conformité à la norme NF EN Classe dexposition (XO, XC1 …) Classe de résistance à la compression (C 25/30 …) Classe de consistance (S1 / S2 …) Dimension maximale des granulats Classe de chlorures (Cl 0,2 …)

98 NORME NF EN EXEMPLE DE COMMANDE DUN BPS BPS NF EN 206-1C 30/37XC1 (F)Dmax 22,4 S2Cl 0,65 CONFORMITE A LA NORME CLASSE DE RESISTANCE A LA COMPRESSION (cylindre / cube) CLASSE DEXPOSITION GRANULARITECLASSE DE CONSISTANCE CLASSE DE TENEUR EN CHLORURE

99 NORME NF EN SPECIFICITÉS POUR LE BÉTON PRÊT A LEMPLOI

100 NORME NF EN LES EVOLUTIONS POUR LE BPE Les principales différences entre la norme NF EN et la norme XP P sont indiquées en introduction de lannexe nationale française. - Une clarification des responsabilités techniques respectives du prescripteur, du producteur et de lutilisateur du béton, - Un vocabulaire nouveau (type de béton, classes de résistances, classes dexpositions, classes de consistance, etc…), - Une définition dans la norme du contrôle de production par limposition de fréquences élevées des prélèvements sur les bétons - Les critères de conformité sont plus exigeants pour les bétons de résistance caractéristique inférieure ou égale à 30 MPa - Limposition dune mesure et dune mention de la teneur en chlorures de chaque béton. La norme NF EN va constituer un FACTEUR DAMELIORATION DE LA QUALITE DES BETONS. En effet, sa conformité à la norme NF EN implique : lexistence et la mise en œuvre dun manuel qualité dans chaque centrale à béton ; la réalisation des essais aux fréquences prévues par la norme, même pour les bétons non certifiés ; Une interprétation statistique des résultats selon une règle établie, plus contraignante que celle prévue pour lactuelle marque NF-BPE.

101 NORME NF EN PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE UN BPS (NF EN 206-1) ET UN BCN (XP P )

102 NORME NF EN ÉVOLUTION SUR LES RÉSISTANCES La norme XP P admettait : + 10 % de résultats en-dessous de la résistance caractéristique spécifiée pour les bétons de résistance inférieure à 30 MPa + 5 % pour les bétons de résistance supérieure à 30 MPa La norme NF EN admet : + 5 % de résultats en-dessous de la résistance caractéristique quelque soit le niveau de résistance. Lapplication de ces règles statistiques va conduire à des résistances moyennes plus élevées pour une même valeur de résistance caractéristique.

103 NORME NF EN LES ÉVOLUTIONS POUR LE BPE La norme NF EN décrit avec précision les CONTROLES et leur FREQUENCE qui sont fonction du type de « contrôle » de production de la centrale à béton : - AUCUNE CERTIFICATION - CERTIFICATION DU CONTRÔLE DE PRODUCTION - CERTIFICATION DE PRODUIT (TYPE NF) Les contrôles plus exigeants avec des fréquences plus élevées que ceux actuellement définis dans la norme XP P LA NORME NF EN FAVORISE LA CERTIFICATION NF DES BETONS. Nota : Un producteur ne peut plus déclarer la conformité à la norme du béton quil fabrique sans avoir mis en place un système qualité et sans avoir réalisé, à la fréquence prévue par la norme, les essais demandés. Elément incitatif pour encourager les producteurs à faire inspecter régulièrement loutil de production et le système qualité, la norme prévoit une modulation de la fréquence de prélèvement des échantillons.

104 NORME NF EN LES ÉVOLUTIONS POUR LE BPE LA NORME NF EN : Va conduire à la DISPARITION des BETONS HORS NORME. Tous les bétons entrant dans le champ dapplication de la norme devront être conformes. Va « pousser » le BPE vers la CERTIFICATION. Elle comporte des différences par rapport à la norme XP P mais nintroduit pas de nouveautés fondamentales. Mais elle impose : - des contrôles renforcés : types et fréquences définis dans la norme. - des résistances caractéristiques avec un niveau dexigence plus sévère (Fractile 5 %) RESPONSABILITE du BPE : Avec les BPS les propriétés sont garanties (comme avant) mais avec plus de contrôle (garantie de performance renforcée).

105 NORME NF EN RÉCEPTION DU BÉTON SUR CHANTIER NOTA :La norme NF EN (contrairement à la norme XP ) ne spécifie aucun délai de livraison, elle impose que les horaires de départ, darrivée, de début et fin de déchargement soient notés sur le bon de livraison. Le chantier sassure que le BL est conforme à la commande Le chantier fait une vérification visuelle du béton Des contrôles sont opérés (consistance et éprouvettes) avec les fréquences définies A la livraison, toute addition complémentaire deau, dadjuvant ou dajout dans le camion-malaxeur doit être enregistrée sur le bon de livraison. La partie qui requiert cette addition est responsable des conséquences.

106 NORME NF EN BÉTONS A COMPOSITION PRESCRITE B C P

107 NORME NF EN DÉFINITION DES BCP BETON dont la composition et les constituants à utiliser sont spécifiés par le PRESCRIPTEUR (client) au producteur. LE PRODUCTEUR a la responsabilité de fournir un béton respectant la composition prescrite (Les contrôles sur les performances atteintes ne sont pas de la responsabilité du producteur). LE PRECRIPTEUR a la responsabilité de sassurer que les prescriptions sont conformes aux exigences de la norme NF EN et que la composition prescrite est capable datteindre les performances attendues pour le béton aussi bien à létat frais que durci, en fonction des classes dexposition auxquelles il sera soumis. La composition spécifiée doit respecter les exigences minimales en fonction de la classe dexposition (tableau NA.F.1). Le prescripteur doit spécifier une composition complète. LES BCP IMPLIQUENT UNE RESPONSABILITE ACCRUE DU PRESCRIPTEUR.

108 NORME NF EN LES DEUX TYPES DE BCP BCP RESULTANT DUNE ETUDE Composition détaillée établie par le PRESCRIPTEUR, spécifiée au producteur BCP DEFINIT DANS UNE NORME Les exigences particulières sur la composition des bétons à composition prescrite dans une norme sont définies en France dans la norme NF P (DTU 21). Ces BCP sont des bétons principalement fabriqués sur chantier (exceptionnellement produit par des centrales BPE). Dans le cadre dune étude de formulation et avec des contrôles, prévus par le DTU 21, pour les centrales de chantier. En référence à larticle du DTU 21 pour les petites quantités réalisées à la bétonnière.

109 NORME NF EN PRINCIPALES DIFFERENCES ENTRE UN BCP (NF EN 206-1) ET UN BCS (XP P )

110 NORME NF EN SPECIFICATIONS POUR UN BCP PRINCIPALES SPECIFICATIONS - Conformité à la norme NF EN Dosage en ciment - Type et classe de résistance du ciment - Rapport E/C ou consistance - Dimension nominale maximale des granulats, et toute limitation de leur fuseau granulaire - Type et catégorie des granulats et leur teneur maximale en chlorures - Le type et la quantité des adjuvants ou additions et lindication de leur origine le cas échéant - Masse volumique maximale ou minimale selon le cas pour les bétons légers et les bétons lourds. EXEMPLE DE DESIGNATION : BCP : 300 kg CEM II/B 32,5 – S3 – Dmax 20 – NF EN (NF)

111 NORME NF EN BCP RESULTANT DUNE ETUDE Les BCP définis à partir dune « étude » ne peuvent être commandés « que par un prescripteur disposant dune réelle compétence dans la formulation du béton » (Cf. Annexe nationale). La RESPONSABILITE DU PRECRIPTEUR est de réaliser une étude de formulation et détablir la composition détaillée du béton. Le PRESCRIPTEUR doit fournir au producteur la composition détaillée du béton. RESPONSABILITE DU FOURNISSEUR : Respect de la composition fournie par le prescripteur (lutilisateur).

112 NORME NF EN BCP DEFINIT DANS UNE NORME Les BCP définis dans une NORME sont (le plus souvent) FABRIQUES sur CHANTIER par lUTILISATEUR pour son PROPRE USAGE. Ils doivent être conformes aux exigences de la norme dont ils dépendent. EN FRANCE La norme NF P (DTU 21) est lune de ces normes. 1/2

113 NORME NF EN BCP DEFINIT DANS UNE NORME EXEMPLE de la NORME NF P La norme NF P (DTU 21) définit des bétons à composition prescrite destinés à des ouvrages simples (R+2 comportant au plus un seul niveau de sous-sol : catégorie A) et soumis à des classes dexposition XO, XC1, XF1. Le prescripteur a la responsabilité de sélectionner dans la norme la formulation appropriée à louvrage afin de fabriquer ou de faire fabriquer le béton. Les bétons sont définis par des dosages minimaux en ciment (élevés) et des résistances associées (plafonnées) art de la norme NF P Les études et les contrôles sur les bétons sont facultatifs. Le FOURNISSEUR du BETON a la responsabilité de respecter le dosage prescrit. 2/2 Valeurs des résistances caractéristiques maximales en compression à 28 jours pouvant être prise en compte dans le calcul des ouvrages en fonction du dosage en ciment.

114 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITÉ ET CRITÈRES DE CONFORMITÉ

115 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITÉ OBJECTIF : Vérifier la conformité du béton produit avec les spécifications. LE CONTRÔLE DE CONFORMITE EST DEFINI PAR : - Un plan déchantillonnage : combien et à quelle fréquence doit-on prélever du béton pour les essais ? - Un plan dessais de contrôle : quels essais doit-on effectuer sur ces prélèvements ? - Des critères de conformité : comment les résultats des essais sont utilisés pour attester de la conformité ?

116 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITÉ Article : Léchantillonnage et les essais de conformité doivent être effectués soit sur chaque composition de béton (BPS) prise individuellement soit sur des familles de bétons dont la représentativité est établie. La conformité à la norme implique, pour le producteur, davoir formalisé un système qualité et de lappliquer en continu ; Le producteur doit réaliser un autocontrôle de sa production aux fréquences exigées ; La fréquence des prélèvements dépend du nombre de résultats déjà acquis et de la certification ou non du système qualité..

117 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITÉ DES BÉTONS A PROPRIÉTÉS SPÉCIFIÉES ARTICLE 8-2 CONTRÔLE DE CONFORMITE DE LA RESISTANCE A LA COMPRESSION - Echantillonnage représentatif de la famille de béton - Distinction entre production initiale (moins de 35 essais) et production continue Les fréquences de contrôle sont applicables à lensemble des bétons. Dans tous les cas (certification ou non) : le respect des fréquences de contrôle lors de la production est obligatoire pour pouvoir déclarer la conformité à la norme. Fréquence minimale déchantillonnage

118 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITÉ DES BÉTONS A PROPRIÉTÉS SPÉCIFIÉES CRITERES DE CONFORMITE POUR LA RESISTANCE A LA COMPRESSION - RESISTANCE EVALUEE SUR EPROUVETTES A 28 JOURS + CRITERES DE CONFORMITE : fcm : moyenne de n résultats fci : chaque résultat individuel dessai CONFORMITE CONFIRMEE SI LES 2 CRITERES SONT SATISFAITS

119 NORME NF EN CRITERES DE CONFORMITE DES PROPRIETES AUTRES QUE LA RESISTANCE1/2 Nota : La conformité des bétons est évaluée sur la base de la conformité des résultats dessais par rapport : - aux limites de la classe, - ou aux valeurs limites spécifiées, - ou aux valeurs cibles en tenant compte des tolérances et de lécart admissible par rapport à ces valeurs spécifiées.

120 NORME NF EN CRITERES DE CONFORMITE DES PROPRIETES AUTRES QUE LA RESISTANCE 2/2 PropriétéMéthode dessaiNombre minimal déchantillons ou de déterminations Ecart maximum Admissible Limite inférieure Limite supérieure ConsistanceExamen visuelComparaison de laspect avec laspect dun béton à la consistance spécifiée Chaque gâchée ;-- AffaissementEN Idem résistance à la compression - 10 mm+ 20 mm Nota : La conformité est confirmée : - si tous les résultats individuels dessais se situent dans lécart maximal admissible. - le nombre de résultats dessai sécartant de la valeur limite spécifiée ou se situant hors des limites des classes ou ne respectant pas les tolérances applicables aux valeurs cibles, selon les cas, nest pas supérieur au nombre acceptable de résultats spécifié (nombre acceptable, fonction du nombre de résultats dessais).

121 NORME NF EN FREQUENCE DES CONTROLES DE CONFORMITE LA FREQUENCE des CONTROLES de CONFORMITE dépend du TYPE DE CONTRÔLE DE PRODUCTION DE LA CENTRALE PLAN DECHANTILLONAGE PAR FAMILLE POUR LE CONTRÔLE DE LA RESISTANCE A LA COMPRESSION ET LA CONSISTANCE. Le nombre de contrôle devient très vite important pour une centrale avec contrôle de production non certifié.

122 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITE DES BPS Le producteur est responsable de lévaluation de la conformité aux propriétés spécifiées du béton. Pour cela, il doit effectuer les opérations suivantes : - Essais initiaux, lorsque exigé (voir 9.5 et lannexe A) ; - Contrôle de production du producteur (voir larticle 9), y compris le contrôle de conformité (voir larticle 8) ; La norme NF EN spécifie les fréquences de contrôle et des critères de conformité pour tous les bétons issus de centrales dont le contrôle de production est ou non certifié. Il est donc obligatoire dans tous les cas deffectuer les contrôles aux fréquences spécifiées pour pouvoir déclarer la conformité à la norme. Les fréquences de contrôles sont modulées suivant que le contrôle de production est certifié ou non et en fonction des volumes produits. LA NORME NF EN CONDUIT DONC A AUGMENTER LES VOLUMES DES CONTROLES ET A RENFORCER LES CRITERES DE CONFORMITE. Augmentation des performances du béton à respecter

123 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITE DES BPS FRÉQUENCE DES PRÉLÈVEMENTS

124 NORME NF EN CONTRÔLE DE CONFORMITE DU BETON A COMPOSITION PRESCRITE ET DU BETON A COMPOSITION PRESCRITE DANS UNE NORME Article 8-3 Chaque gâchée de béton de composition prescrite doit faire lobjet dune évaluation de la conformité par rapport au dosage en ciment, à la dimension maximale nominale des granulats et à leurs proportions, si spécifiées, et, le cas échéant, au rapport eau/ciment, ainsi quà la quantité dadjuvant ou dadditions. La conformité pour : - le type de ciment et sa classe de résistance ; - le type des granulats ; - le type dadjuvant ou daddition, le cas échéant ; - lorigine des constituants du béton, lorsque spécifié ; doit être évaluée par comparaison entre les informations du registre de production et les documents accompagnant la livraison des constituants avec les données spécifiées.

125 NORME NF EN FREQUENCE DES CONTROLES DÉFINITIONS JOUR DE PRODUCTION : AU MOINS 50 m 3 de béton produit Un jour de production est un jour calendaire durant lequel il a été produit au moins 50 m 3 de béton. Si la production journalière est inférieure à 50 m 3 par jour calendaire, le jour de production est le cumul des jours nécessaires pour produire 50 m 3. SEMAINE DE PRODUCTION Une semaine de production est une période de 7 journées consécutives comprenant au moins 5 jours de production, ou une période plus longue pour arriver à 5 jours de production.

126 NORME NF EN NAK : FAMILLES DE BETON LAnnexe K européenne, informative, est rendue normative en France. Si la production fait lobjet dune certification de produits accréditée et si dans celle-ci les modalités détablissement et de contrôle de lappartenance des bétons à leur famille sont contrôlées, la notion de famille peut être élargie par rapport aux indications données dans lannexe K européenne. Par exemple, dans ces conditions, une famille peut correspondre à lensemble des bétons courants de lunité de production. Toutefois, il ne peut être intégré dans une même famille des bétons légers ou des bétons lourds avec des bétons courants. Lorsque la famille est élargie à des bétons formulés avec différents ciments, la vérification de lécart type peut se faire sur les seuls résultats obtenus sur lensemble des bétons produits avec le ciment le plus utilisé. Dans ce cas les bétons produits avec dautres ciments doivent faire lobjet dessais initiaux et dessais périodiques avec une fréquence minimale déchantillonnage avec prélèvement dun échantillon tous les 400 m 3.

127 NORME NF EN NOTION DE FAMILLE DE BETON ARTICLE « ensemble de compositions de béton pour lesquelles une relation fiable entre les propriétés pertinentes a été démontrée ; cette démonstration étant consignée par écrit et conservée ». Lutilisation de la notion de Famille de béton suppose lexistence de méthodes et de règles de formulation et de règles de passage entre les bétons composant une même Famille. ANNEXE K et NA K + Familles de bases : (Applicable aux centrales non NF) Ensemble de compositions de bétons utilisant le même ciment et la même addition de type 2 (CV, laitier, fumée de silice) et des granulats similaires. + Famille élargie (seulement applicable aux centrales NF) Elle regroupe les bétons : - BPS conformes à la NF EN Classe de résistance C8/10 à C55/67 - ni « légers » ni « lourds ». Elle ne peut être utilisée que dans le cadre dune certification de produits accrédités (marque NF BPE) qui doit vérifier les modalités de contrôle dappartenance des bétons à leur Famille.

128 NORME NF EN NOTION DE FAMILLE DE BETON Conditions nécessaires à lutilisation de la notion de famille - Méthodes et règles de formulation - Règles de passage Conditions supplémentaires pour lutilisation de la notion de famille élargie - Certification de produits accréditée (marque NF BPE). Si la production fait lobjet dune certification de produits, la notion de Famille peut être élargie (annexe NA.K de la NF EN 206-1). Dans ces conditions, une Famille peut correspondre à lensemble des bétons courants de lunité de production.

129 NORME NF EN CONSTITUTION DUNE FAMILLE Le producteur peut créer des Familles de bétons, pour le contrôle de production et de conformité, out traiter chaque BPS individuellement. Le périmètre de la famille des bétons est de lentière responsabilité du producteur. La famille de bétons et un groupe de compositions de béton. Ces compositions sont créées et justifiées comme décrit dans larticle 2 de la NF EN ( : existence dune relation fiable entre les propriétés pertinentes). Pour les bétons de masse volumique normale ou les bétons lourds appartenant à des classes de résistances comprises entre C8/10 et C55/67, ou pour les bétons légers de LC8/9 à LC55/60, léchantillonnage et les essais de conformité doivent être effectués : soit sur chaque composition de béton prise individuellement, soit sur des Familles de bétons dont la représentativité est établie par le producteur. Le concept de Familles de bétons ne sapplique pas aux bétons de résistance plus élevée (§ de la NF EN 206-1).

130 NORME NF EN RESISTANCE EN COMPRESSION DU BETON La RESISTANCE CARACTERISTIQUE DU BETON est définie pour tous les BETONS avec un FRACTILE de 5 % (au lieu de 10 % pour les bétons jusquà 30 MPa dans la norme XP P ). Il en résulte une RESISTANCE MOYENNE de PRODUCTION SUPERIEURE de lordre de 1,5 à 2 MPa (pour les bétons inférieurs à 30 MPa) induite par laugmentation des écarts-types à prendre en compte.

131 NORME NF EN CONTRÔLE DE PRODUCTION

132 NORME NF EN CONTRÔLE DE PRODUCTION1/4 Article 9 : Contrôles de production : La norme XP P prévoyait que le producteur devait mettre en place un contrôle de production décrit dans un Plan dOrganisation de Qualité, sans donner de spécification particulière sur les contrôles à réaliser. La norme NF EN décrit très précisément la nature et la fréquence de ces contrôles, et les critères de conformité, selon que la production fasse lobjet ou non dune certification. Tous les bétons doivent être soumis au contrôle de production sous la responsabilité du producteur. Le contrôle de production comprend toutes les mesures nécessaires pour maintenir le béton conforme aux exigences spécifiées. Il inclut : - la sélection des matériaux ; - la formulation du béton ; - la production du béton ; - les inspections et les essais ; - lutilisation des résultats des essais sur les constituants, sur le béton frais et durci, et sur léquipement ; - le cas échéant, il porte également sur linspection du matériel de transport du béton frais ; - le contrôle de conformité. Toutes les données se rapportant au contrôle de production doivent être enregistrées.

133 NORME NF EN CONTRÔLE DE PRODUCTION2/4 TOLERANCES POUR LE DOSAGE DES CONSTITUANTS

134 NORME NF EN CONTRÔLE DE PRODUCTION3/4 PROCEDURE DE CONTRÔLE DE PRODUCTION CONTRÔLE DES MATERIAUX CONSTITUANTS : EXTRAITS CONTRÔLE DU MATERIEL

135 NORME NF EN CONTRÔLE DE PRODUCTION4/4 PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE PRODUCTION CONTRÔLE DES PROCEDURES DE PRODUCTION ET DES PROPRIETES DU BETON - EXTRAITS

136 NORME NF EN SPECIFICITES DU BETON DE CHANTIER Cf. NF P (DTU 21)

137 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS

138 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS1/6 ARTICLE 7 INFORMATION DE LUTILISATEUR DU BETON AU PRODUCTEUR Lutilisateur doit se mettre daccord avec le producteur sur : - La date, lheure et les cadences de livraison ; et, si besoin, informer le producteur sur : - Les transports spéciaux sur le chantier ; - Les méthodes de mise en place spéciales ; - La limitation sur le type de véhicule de livraison

139 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS2/6 ARTICLE 7 INFORMATION DU PRODUCTEUR DU BETON A LUTILISATEUR Pour les BPS les informations suivantes doivent être fournies : - Le type et la classe de résistance du ciment et le type de granulats ; - Le type dadjuvants, le type et la teneur approximative des additions ; - Le rapport eau/ciment visé ; - Les résultats dessais antérieurs appropriés sur ce béton, par exemple ceux du contrôle de la production ou des essais initiaux ; - Lévolution de la résistance ; - Les origines des constituants.

140 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS BON DE LIVRAISON POUR LE BETON PRÊT A LEMPLOI Le producteur doit remettre à lutilisateur un bon de livraison mentionnant : - le nom de lusine de fabrication du béton prêt à lemploi ; - le numéro de série du bon ; - la date et lheure de chargement. - le numéro du camion ou une identification du véhicule ; - le nom de lacheteur ; - le nom et la localisation du chantier ; - les références ou les détails relatifs aux spécifications, par exemple numéro de code, numéro de commande ; - la quantité de béton, en mètres cubes ; - la déclaration de conformité avec référence aux spécifications et à la NF EN ; - le nom ou logotype de lorganisme de certification, sil y a lieu ; - lheure darrivée du béton sur le chantier ; - lheure de début de déchargement ; - lheure de la fin de déchargement. 3/6

141 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS4/6 BON DE LIVRAISON POUR LE BETON PRÊT A LEMPLOI Précisions complémentaires à fournir pour un BPS - la classe de résistance ; - les classes dexposition ; - la classe de teneur en chlorures ; - la classe de consistance ou valeur cible ; - les valeurs limites de composition du béton, lorsque spécifiées ; - le type et la classe de résistance du ciment, lorsque spécifiés ; - le type dadjuvants et dadditions, lorsque spécifié ; - les propriétés particulières, si elles sont prescrites ; - la dimension maximale nominale des granulats ; - pour le béton léger ou le béton lourd, la classe de masse volumique ou la masse volumique cible ;

142 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS5/6 BON DE LIVRAISON POUR LE BETON PRÊT A LEMPLOI Précisions complémentaires à fournir : Pour un BCP - Les renseignements relatifs à la composition, par exemple la teneur en ciment, et, sil est prescrit, le type dadjuvant ; - En fonction des spécifications, soit le rapport eau/ciment, soit la consistance en termes de classe ou de valeur cible ; - La dimension nominale maximale des granulats. Pour un BCP dans une norme - Linformation doit être conforme aux dispositions de la norme correspondante.

143 NORME NF EN LIVRAISON DU BETON FRAIS6/6 CONSISTANCE A LA LIVRAISON En général, TOUTE ADDITION DEAU et DADJUVANTS à la LIVRAISON est INTERDITE Dans des cas spéciaux, de leau ou des adjuvants peuvent être ajoutés lorsque ceci est effectué sous la responsabilité du producteur en vue damener la consistance à la valeur spécifiée, sous réserve que les valeurs limites permises par la spécification ne soient pas dépassées et que cette addition dadjuvant soit prévue dans la formulation du béton. Toute quantité deau complémentaire ou dadjuvants ajoutée dans le camion malaxeur doit être enregistrée sur le bon de livraison dans tous les cas. Si la quantité deau ou dadjuvant ajoutée sur le chantier dans le camion malaxeur conduit à dépasser la quantité autorisée par la spécification, il convient que la charge de béton soit enregistrée comme « non-conforme » sur le bon de livraison. La partie qui requiert cet ajout est responsable des conséquences et il convient quelle soit enregistrée sur le bon de livraison.

144 NORME NF EN CONCLUSIONS

145 NORME NF EN NOUVEAU REFERENTIEL DE LA MARQUE NF BPE Le nouveau référentiel de la marque NF-BPE a été validé par le Comité Particulier de la marque et approuvé par AFNOR-CERTIFICATION. Le temps minimum de malaxage est ramené à 35 secondes pour les bétons courants. Le malaxage est porté à 55 secondes minimum dans lun des cas suivants :. BPS de résistance supérieure à C30/37. Bétons comportant une addition et dont la classe daffaissement spécifiée est inférieure à S3 ou avec un affaissement cible spécifié inférieur à 150 mm.. Présence de plus de deux adjuvants. Présence dun entraîneur dair ou dun rétenteur deau ou utilisation dun adjuvant en dehors de la plage de dosage préconisée par le fournisseur dadjuvants. Utilisation de fumées de silice. Absence de transport en bétonnière portée ou transport en bétonnière portée avec moins de 5 minutes de temps de transport. Malaxeur à arbre horizontal unique.

146 NORME NF EN FACTEURS DE PROGRES DE LA NORME NF EN Promotion de lapproche performantielle pour la durabilité Notion de classe dexposition selon lenvironnement Autorise les méthodes de conception performantielle Clarification de la répartition des responsabilités techniques entre les différents acteurs : définition du rôle des intervenants Le prescripteur Spécification du béton Le producteur Conformité / Contrôle production Lutilisateur Mise en œuvre Particularités nationales : Annexe nationale (NA) Valeur limite daptitude à lemploi Aptitude à lemploi de certaines additions Alcali-réaction, gel, … Prise en compte de la durabilité

147 NORME NF EN APPORTS DE LA NORME NF EN Uniformisation sur tout le territoire européen Nouvelles appellations des bétons Nouvelles définitions et exigences pour la prise en compte de la durabilité Définition claire des rôles et devoirs respectifs du producteur et du client Contrôle qualité renforcé : mise en œuvre obligatoire dun système qualité par le producteur Incitation à la certification

148 NORME NF EN CONCLUSIONS LA NORME NF EN EXIGE DES FREQUENCES DE CONTRÔLE ET DES CRITERES DE CONFORMITE. LE RESPECT DE CES EXIGENCES EST OBLIGATOIRE POUR POUVOIR DECLARER LA CONFORMITE DU BETON A LA NORME. LES AVANCEES DE LA NORME NF EN RESPONSABILITE ACCRUE DU PRESCRIPTEUR VOLUME DE CONTRÔLE AUGMENTE CRITERES DE CONFORMITE RENFORCES EXIGENCES A RESPECTER PLUS STRICTES AUGMENTATION DES RESISTANCES MOYENNES (Fractile 5 %) DEFINITION PRECISE ET MEILLEURE PRISE EN COMPTE DES CLASSES DEXPOSITION TRACABILITE DE LA PRODUCTION AUGMENTATION DES PERFORMANCES, RENFORCEMENT DE LA QUALITE DES BETONS ET DE LA DURABILITE DES OUVRAGES.


Télécharger ppt "NORME NF EN 206-1 NORME BETON NF EN 206-1 LES ÉVOLUTIONS DU CONTEXTE NORMATIF ET RÉGLEMENTAIRE DES BÉTONS BETONS : DES PERFORMANCES POUR DE NOUVELLES SOLUTIONS."

Présentations similaires


Annonces Google