La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Limpact des Systèmes dinformations sur la performance de lentreprise » Raymond Louis Présentée par Hamrit Saida 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Limpact des Systèmes dinformations sur la performance de lentreprise » Raymond Louis Présentée par Hamrit Saida 1."— Transcription de la présentation:

1 « Limpact des Systèmes dinformations sur la performance de lentreprise » Raymond Louis Présentée par Hamrit Saida 1

2 Le plan Présentation de larticle Introduction Problématique et concepts clés 1- L impact des systèmes dinformation sur la performance de lentreprise 2- La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI 3-Pistes théoriques et méthodologiques des recherches futures Ce quil faut retenir 2

3 Présentation de larticle 3 Auteur: Louis Raymond Professeur au département des sciences de gestion de luniversité du Québec à Trois-Rivières. Il a été reconnu conne étant le chercheur le plus qualifié au Canada au domaine de SI Source: « Faire de la recherche en systèmes dinformation » Type dArticle: article théorique basé sur une revue de la littérature Sources dinformations: secondaires

4 Introduction La globalisation et de la virtualisation de l'environnement d'affaires sont à l'origine d'une profonde transformation des entreprises. Ces dernières déploient actuellement des technologies et des systèmes d'information intra-, inter- et extra-organisationnels (ERP, commerce électronique, intranet/extranet) à un rythme croissant Assurer leur survie et augmenter leur compétitivité. 4

5 Problématique Peut-on démontrer que les organisations obtiennent de la valeur ajoutée de leur investissement en systèmes dinformation (SI) et en technologies de linformation (TI)? 5

6 6 Technologies de linformation Impact et valeur ? Performance de lentreprise Utilisatio n des TI Gestion des TI Gestion des TI Opérationn elle financiè re Concurrenti elle Problème de conceptualisation et de mesure Figure 1: Un problème fondamental de la recherche en Si Problématique

7 Les concepts clés 7 1- Le système dinformation hommes machines procédures « Cest un réseau complexe de relations structurés où interviennent des hommes, des machines et des procédures. internesexternes servir de base aux décisions Il a pour objet dengendrer des flux ordonnées dinformations pertinentes, provenant de sources internes et externes à lentreprise et destinées à servir de base aux décisions. » Source: Arsac J., La science informatique, Dunod, Paris, 1970, p3

8 Les concepts clés 2- La performance Une entreprise performante si elle est à la fois efficace et efficiente Une entreprise est efficace lorsqu'elle atteint les objectifs qu'elle s'est fixés. Une entreprise est efficiente lorsqu'elle minimise les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés. 8

9 1- Etude de limpact des systèmes dinformation sur la performance de lentreprise Du début 1980 au début des années 1990: un certain nombre détudes empiriques tentèrent de démontrer lexistence dune relation entre les investissements en TI et la performance opérationnelle (productivité) et financière des entreprises. 9 - Les résultats sont très mitigés et quelquefois contradictoires - Donnent lieu au fameux « paradoxe de la productivité » (Strassman, 1990; Weill, 1992). - Les résultats sont très mitigés et quelquefois contradictoires - Donnent lieu au fameux « paradoxe de la productivité » (Strassman, 1990; Weill, 1992).

10 10 Figure 2 : Relation entre le rendement des actifs et les investissements en TI (le "paradoxe de la productivité")

11 1- Etude de limpact des systèmes dinformation sur la performance de lentreprise 11 AuteursRésultats Tuner (1982)Pas de relation entre les budgets alloués aux systèmes dinformation et la performance Cron et Sobol (1983) Lutilisation intensive des technologies de linformation pouvait caractériser des firmes qui étaient soit très rentables ou très peu rentables Alpar et Kim (1990) Pas de relation entre les dépenses informatiques et le rendement. Rai, Patnayakuni (1997) Les dépenses en TI étaient négativement corrélées à la productivité administrative.

12 1- Etude de limpact des systèmes dinformation sur la performance de lentreprise (3) 12 La généralisation des résultats empiriques a constitué un autre problème de la recherche sur les impacts des TI. secteur dactivités taille de la firme Le secteur dactivités et la taille de la firme peuvent jouer un rôle de contingence en regard de la valeur des TI. Le fait que plusieurs études empiriques ne parviennent pas à établir le lien entre une utilisation croissante des TI et une hausse de productivité dans les entreprises fut attribué des carences théoriques et méthodologiques, et en particulier à labsence de mesures dimpact.

13 1- Etude de limpact des systèmes dinformation sur la performance de lentreprise Les chercheurs en SI ont utilisé 2 approches des études empiriques fondées sur : théorie économique de la production 1- La théorie économique de la production Linvestissement en TI est considéré comme un « input » dans la fonction de production de lentreprise Lobjectif principal des chercheurs est de trouver la forme de fonction économique qui convient le mieux aux TI en tant quinput. 13 La théorie économique de linformation et de la décision 2- La théorie économique de linformation et de la décision Elle a examiné les « processus » par lesquels linvestissement en TI se transforme en performance. Ces études reconnaissent plusieurs dimensions à la notion de « valeur » des TI (autres que la productivité).

14 14

15 1- études empiriques dimpact des SI sur la performance de lentreprise Une approche quantitative/organisationnelle (1995): limpact de linvestissement en TI sur la performance de la firme (part de marché, rendement de lactif) à travers des variables « intermédiaires » (taux de roulement des stocks, la mise sur le marché de nouveaux produits) Une approche qualitative/individuelle (1997): lutilisation des SI pour dirigeants contribue à améliorer la performance organisationnelle au niveau de lefficacité et lefficience. 15 Ces deux exemples probants mais relativement opposés sur le plan théoriques et méthodologique. - Les études basée sur la compréhension de limpact des SI sur la performance sont reliées à la nature « causale » du modèle. ( Soh et Markus,1995)

16 16

17 2-La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI 17 Certains chercheurs dont Crowston et Treacy (1986), Bakos (1987) ainsi que Mukhopadhyay et Cooper (1992) ont conclu que la recherche en SI ne générerait de nouvelles connaissances que dans la mesure où les domaines de recherche sur les impacts des TI incluraient non seulement leffet direct des TI sur la performance de lentreprise leffet de ces technologies sur les processus opérationnels (production, vente) et managériaux (de planification, de pilotage) leffet indirect des TI sur la performance à travers ces processus améliorés.

18 2-La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI TI Structure et processus performance Source: Bakos (1987)

19 La réalisation détudes empiriques dimpact des SI fondées sur ces domaines et modèles de recherche a posée des questions dordre méthodologique, reliées à la diversité : Des conceptualisations et interrelations de ces impacts ou effets pour atteindre le performance. Des niveaux d'analyse : organisation industrie, pays, individu, groupe. Des méthodes de recherche : à base de données secondaires, enquête, étude de cas, analyse de contenu, analyse historique … 19 2-La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI

20 Des mesures de performance: quantitatives/objectives, qualitatives/subjectives de nature économique, financière, décisionnelle et stratégique (la productivité, lefficience, lefficacité décisionnelle) De plus, des mesures de performance plus axées sur la compétitivité de lentreprise telles que la création dactifs intellectuels (Reix, 1995) et la flexibilité stratégique (Reix, 1999) devraient éventuellement être utilisées La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI

21 Il sensuit des limites méthodologiques qui échappent à la production des résultats scientifiquement valables et conformes aux théories et modèles testés. Les investissements en TI ne produiront une « valeur » opérationnelle, financière ou concurrentielle pour lentreprise que sils se transforment en systèmes ou applications que les individus perçoivent favorablement et utilisent efficacement. Modèle de Delone et McLean (1991) Modèle de « succès des SI » 21 2-La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI

22 Ce modèle a eu le mérite de ramener lêtre humain au cœur de la préoccupation de la recherche en SI. Lune des difficultés des études empiriques qui se situent à la fois au niveau de lindividu et de lorganisation a résidé dans le passage dun niveau danalyse à un autre. Une approche méthodologique mixte, combinant à la fois enquêtes et études de cas, mesures quantitatives et qualitatives de performance, semblerait alors la plus appropriée (Clark et Stoddard, 1996) La performance comme variable dépendante dans la recherche en SI

23 23

24 3- Pistes théoriques et méthodologiques des recherches futures Certains chercheurs dont Iivari (1992) ainsi quHenderson et Venkatraman (1993) ont proposé dutiliser une approche : Les modèles de contingence en management stratégique et en théorie de lorganisation.. Mieux comprendre limpact des TI sur la performance organisationnelle. 24

25 - Notion dalignement ou de congruence entre les TI et dautres facteurs ou dimensions fondamentales « la stratégie,la structure et lenvironnement de la firme » (Parnell, Wright et Tu, 1996). Les effets de lalignement des SI sur la performance peuvent être théorisés et analysés selon plusieurs perspectives (Venkatraman, 1989): 1- Perspective dite de "modération" interaction des SI avec la stratégie, la structure, l'environnement ou une autre dimension de l'organisation(culture). 25

26 2- Perspective de "médiation" SI sont une variables intervenante entre une ou plusieurs autres variables (antécédentes) et la performance (conséquente) 3- "Appariement" entre les SI et une autre dimension de l'entreprise: ces deux dimensions sont théoriquement appropriées l'une pour l'autre. (SI décentralisée avec une structure organisationnelle décentralisée) 4- La "covariation": la performance dépend du niveau de cohérence interne des SI avec un ensemble de variables qui leur sont reliées Pistes théoriques et méthodologiques des recherches futures 5- Perspective de "déviation de profil" : implique l'existence d'un profil idéal sur un ensemble de dimensions organisationnelles, incluant les SI. 6- Perspective dite des "gestalts": présume qu'il existe au sein des d'entreprises des patterns récurrents(styles/ modèles répétitives ) types d'équilibre entre les SI et les autres dimensions de l'entreprise.

27 Les résultats des études empiriques basés sur leffet de lalignement des TI sur la performance confirment que tout prescription quant aux pratiques de prévision et lévaluation dimpact des SI doit tenir compte du niveau dalignement de ces systèmes avec la stratégie et la structure organisationnelles. Des chercheurs tels que Hitt (1998) ainsi que Barua (2000) ont proposé et testé une perspective systémique similaire à la co-variation, basée sur la notion de « complémentarité »des investissements en TI avec dautres investissements Pistes théoriques et méthodologiques des recherches futures

28 Ce qui doit être retenu 28 La recherche sur les impacts des TI fait face à 2 problèmes 2 problèmes: Les résultats conflictuels La généralisation des résultats empiriques 2 approche Les chercheurs en SI ont utilisé 2 approche des études empiriques fondées sur : La théorie économique de la production La théorie économique de linformation et de la décision Les chercheurs en SI ont utilisé 2 modèles : Le modèle causal Le modèle temporel ou processuel

29 29 1- Quelles soient à base de théorie économique de la production ou de théorie linformation et de la décision, la très grande majorité des études sont fondées sur des modèles de type « causal », analysant des données secondaires par une approche quantitative où lunité danalyse est lorganisation. 2- Les résultats sont conflictuels pour le groupe détude, alors que certains réfutent le paradoxe de la productivité tandis que dautres le confirment. 3- Certains chercheurs ont tenté dévaluer les impacts Intermédiaires ou contingents des TI, et ce, à base de théories de type « processus » et dapproches qualitatives, où lunité danalyse peut être à la fois lindividu, le groupe, lorganisation. Ce qui doit être retenu

30 Merci pour votre attention 30


Télécharger ppt "« Limpact des Systèmes dinformations sur la performance de lentreprise » Raymond Louis Présentée par Hamrit Saida 1."

Présentations similaires


Annonces Google