La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner la grammaire La France est lun des rares pays à proposer dans ses programmes un enseignement systématique de la grammaire. Les pays anglo-saxons.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner la grammaire La France est lun des rares pays à proposer dans ses programmes un enseignement systématique de la grammaire. Les pays anglo-saxons."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner la grammaire La France est lun des rares pays à proposer dans ses programmes un enseignement systématique de la grammaire. Les pays anglo-saxons ne le font pas, le maniement et la pratique linguistique suffisant à assurer une maîtrise de la langue. Pourtant lenseignement de la grammaire à lécole, comme activité intellectuelle, a une valeur émancipatrice donc éducative. GFEN, 2002 Brigitte Bertin conseillère pédagogique Neuilly/Marne, Neuilly-Plaisance, Gournay

2 « Grammaire une strate de conscience menant à la beauté » Muriel Barbery, LÉlégance du hérisson, Gallimard, 2007

3 Résoudre des problèmes de langue La construction de la langue se fait chez le jeune enfant par la recherche de solutions reposant sur la grammaire pour créer de nouveaux mots « des fautes intelligentes »

4 un arbre vert des feuilles vertes un arbre marron des feuilles marrontes Il a vu il a couru Il a prendu Les pommes poussent sur des pommiers, Les œufs sur des « zeutiers »

5 Pratiques spontanées basées sur la construction dune grammaire intermédiaire Aborder létude de la langue selon des démarches de résolution de problèmes cest prolonger un processus naturel dacquisition du langage.

6 Comment poser un problème de langue dans une situation de classe?

7 Ils peuvent se poser de façon spontanée lors de la rencontre dun fait de langue dans un énoncé Etre suscités par lenseignant au travers des énoncés dans toutes les disciplines Etre construits pour permettre la mise en évidence dune notion grammaticale leçons de grammaire

8 Comment construire une démarche de résolution de problème ?

9 1-Phase de contextualisation Proposer une situation de production qui déstabilise les compétences acquises Objectif: prendre conscience du problème de langue

10 Notion : le rôle des déterminants Je me suis réveillé, le cœur battant et les mains moites, la chose était là sous mon lit, vivante et dangereuse… La chose, (nouvelle de Bernard Friot, Histoires pressées, Milan) Le début :

11 Consigne donnée à deux groupes délèves : Inventer une suite à : Groupe 1 Je me suis réveillé, le cœur battant et les mains moites. La chose était là sous mon lit… Groupe 2 Je me suis réveillé, le cœur battant et les mains moites. Une chose était là sous mon lit…

12 Enoncé du problème : comment désigner une personnage dans un récit ? Les élèves manipulent la notion sans la nommer, sans en avoir conscience grammaire implicite Remarque : Le niveau de formulation dépend du niveau dapprentissage. Lemploi dune terminologie grammaticale précise, sorganise au fil de la scolarité, selon les progressions du cycle.

13 2-Phase de décontextualisation La notion de grammaire à étudier est isolée. La classe travaille sur un corpus de phrases, de mots sortis de leur contexte de production. Les caractéristiques du concept grammatical sont repérées par manipulations : substitution des déterminants, inversion de lordre des phrases Objectif: institution dun savoir

14 Un jeune escargot qui partait en vacances rencontra en chemin une vieille tortue qui admirait le paysage. (tortue et escargot ne sont pas précédemment identifiés) La tortue, furieuse, grimpa sur un rocher, sauta sur lescargot et lécrasa. (tortue et escargot sont identifiés dans la phrase précédente, cest une reprise anaphorique)

15 Formulation de la solution au problème posé Comment désigner un personnage dans un récit? Si le nom est identifiable (déjà connu dans la situation), on utilise larticle défini Si le nom nest pas identifiable (sans référent dans la situation), on utilise larticle indéfini

16 Le rôle du déterminant : Le déterminant actualise le nom dans un discours en apportant des précisions qui lui donnent tout son sens dans un contexte ou une situation donnée On distingue essentiellement deux sortes de déterminants : les déterminants définis et les déterminants indéfinis

17 Formulation et institution dun savoir La leçon de grammaire est écrite dans des outils auxquels il sera possible de se référer par la suite

18 Entraînement Lélève sapproprie et mémorise les notions par des séries dexercices systématiques Les compétences évaluées par ces exercices concernent sa capacité à se servir de la notion en situation décontextualisée.

19 3-Phase de recontextualisation Lélève est amené à se servir de la notion étudiée dans un nouveau contexte : situation de production décrit ou de compréhension en lecture identique à celle de la phase 1 (écrire la suite dun récit avec un déterminant donné, lire et interpréter la nouvelle de B. Friot) ou situation nouvelle (produire un récit en opérant les reprises anaphoriques) La notion est nommée explicitement pour décrire lactivité Objectif: faire du concept étudié un outil dont lélève se servira dans des situations diverses

20 Evaluation Lévaluation porte sur la capacité de lélève à utiliser la notion lors dune tâche complexe (mobilisant plusieurs compétences) et en situation contextualisée.

21 Les classes de mots La grammaire est un système dans lequel des concepts, des objets sont manipulés, triés, catégorisés, mis en relation Le classement des mots par classes grammaticales est un moyen efficace pour commencer à structurer les connaissances des élèves, dès le cycle 2

22 Utiliser un vocabulaire clair Nature : mot transparent pour les enseignants, la nature indique ce quest le mot, confus pour les élèves, renvoie au milieu « naturel » et polysémique : Pierre lit un livre Pierre livre le lit lit, livre, blanc, dîner, cours, court

23 Un mot na de valeur quen contexte construire des catégories grammaticales préférer classes de mots à nature, renvoie à une activité de classement, à une catégorisation par analogie,… …pendant la scolarité élémentaire, le transfert avec nature se fera au collège

24 Fonction : mot intéressant, son sens est proche de rôle La segmentation des phrases en groupes de sens prépare au repérage des fonctions grammaticales

25 Observation dun texte Sinspire des travaux menés par le GFEN dans des classes de cycle 3 : Refaire le travail des premiers grammairiens, effectué par observation des textes quils décrivaient et comparaient pour dégager des règles de fonctionnement de la langue Une démarche de construction de savoirs Le même dispositif de classement de mots peut-être mis en œuvre au cycle 2 avec un support facile daccès : une histoire connue pour éviter les problèmes de lecture.

26 Texte proposé aux élèves Extrait p.147 : « Laube était pâle… »

27 1 ère phase : travail individuel Consigne : Faites un classement intelligent des mots de ce texte

28 Classement sémantique (par thème) Île, plage, eau Aube, heures, soleil, premiers rayons Nuit, réveil, sommeil, cauchemars Classement par ordre alphabétique Classement phonologique (rimes, sonorités)

29 On affine les critères pour pouvoir classer tous les mots Classements liés au fonctionnement de la langue: Verbes classés par temps Familles de mots Mots classés par fonction (sujet, verbe, compléments divers) : problème de plusieurs mots à la fois Mots classés par catégories grammaticales : recherche plus productive qui permet de rendre compte de la totalité du texte

30 2ème phase : par groupes Consigne : Mettez vous daccord sur un classement en essayant de classer tous les mots du texte La recherche véritable des critères de classement sengage

31 3ème phase : par groupes Consigne : Mettez des étiquettes qui permettent de nommer les catégories (ou classes) de mots

32 « Les espions voyageurs » relancer le travail des groupes Chaque groupe présente le résultat de ses recherches à un espion délégué par un autre groupe. Lespion pose des questions et demande des justifications. Il rend compte à ses collaborateurs. Retour au travail de groupe à la lumière de pistes nouvelles

33 4ème phase : observation collective critique Consigne : Enlevez les étiquettes qui permettent de nommer les catégories (ou classes), vos camarades devront les deviner et dire sils acceptent votre classement Les critères de classement saffinent progressivement par confrontation des tableaux

34 Tableaux

35 5ème phase : travail individuel Consigne : Dire comment on peut reconnaître les catégories (ou classes) de mots Les termes grammaticaux sont donnés. A ce stade ils ne font plus écran à la notion.

36 Fiche élève Fiche + réponses p 36 37

37 « on le reconnaît parce quil peut être devant ou derrière le nom, il change décriture avec le nom » « ce mot sert à donner des renseignements sur le nom » Les classes de mots sont identifiées. Confrontation des propositions pour dégager les critères vraiment opératoires

38 Les comprendre, cest les prendre ensemble. La grammaire concerne une langue, un texte et non un mot isolé. Cest le jeu des mots au milieu des autres, les uns contre les autres qui leur donne leur identité, leur NATURE.

39 Jeux de langue Situations problèmes : ce ne sont pas des exercices mais des dispositifs permettent dorganiser la réflexion, de susciter des débats grammaticaux Activités ritualisées : le rituel débouche sur une seconde phase lors de laquelle va se construire le problème grammatical. Objectifs : Automatiser les procédures Mémoriser les régularités Remobiliser les compétences acquises tout en en suscitant de nouvelles

40 Jeux littéraires OULIPO Cadavre exquis ou Jeu des petits papiers Objectif : Manipuler les différentes fonctions (GNS, V, C dobjet, C circonstanciel)

41 Le cadavre exquis boira le vin nouveau J. Prévert

42 Construire une phrase en assemblant les petits papiers produits par les élèves, sans communication entre eux.

43 Élève A : GN sujet Elève B : verbe Elève C : GN complément dobjet Elève D : GN Complément circonstanciel de lieu Elève E : adjectif D-A-E-B-C Sur une île du Pacifique, une danseuse microscopique ébouriffe une boîte de sardines.

44 Questionnaire surréaliste Chaque élève répond à une question. Les réponses au questionnaire vont constituer une phrase. Objectifs : manipuler les constituants de la phrase et assurer la cohésion textuelle

45 Questionnaire De qui sagit-il ? Où se trouve-t-il (elle) ? Quand cela se passe-t-il ? Que dit-il (elle)? Quen pensent les gens ? …

46 Une vieille dame, assise sur la Tour Eiffel, tricote des chaussettes de laine, pendant les grandes marées. Elle murmure « Dors mon grand ». Les gens pensent quil sera bientôt trop tard pour partir.

47 Jeux de cartes Sur chaque carte figure un mot ou groupe de mots; En fonction de la notion visée, les élèves sont amenés à manipuler, à associer, à substituer différents constituants de la phrase. Lactivité menée au cours de ce rituel amène les élèves à produire des énoncés cohérents, à utiliser les différents outils fournis par la grammaire pour relier les constituants de la phrase.

48 Le binôme imaginatif Notion: les expansions du nom Composer des titres de livres en jouant sur les différentes expansions du nom : adjectif : N+adj Complément du nom :N+ de +GN Proposition relative : N+PSR

49 Nom+ de +GN Exemples de titres (liste cycle 3): Le collectionneur dinstants/Le coupeur de mots/Le secret de grand-père/Lœil du loup/Le tireur de langue/Le génie du pousse- pousse/La princesse de neige/Le temps des cerises… Les titres découpés constituent des cartes classées en deux groupes (les noms, les expansions du nom) quil convient dassembler au hasard en les reliant par « de » Les accords orthographiques seront à réaliser selon la signification du titre

50 Proposition relative Lhomme qui plantait des arbres/ La maison qui senvole/ Le cheval qui sourit/Le chat qui parlait malgré lui/La poule qui voulait pondre des œufs en or/La petite fille qui a vu lours/Le squelette qui bégayait…

51 Variantes et enrichissements Les élèves produisent eux-mêmes les groupes de mots avant de les associer sur le principe du jeu des petits papiers, en ajoutant les prépositions La combinaison de plusieurs types dexpansion et/où lajout de contraintes (adjectif imposé dans lune ou lautre partie)

52 Problème posé Quelles notions grammaticales (quels outils) utilise-t-on pour construire des groupes nominaux? Comment ces notions fonctionnent-elles entre elles?

53 La grammaire pour bien écrire La production dénoncés est une activité exigeante du point de vue de la langue pour… …bien communiquer Objectifs : Changement de posture des élèves par rapport à leurs écrits Maitrise des concepts pour pouvoir choisir Travail de la réécriture

54 Une démarche décriture, de manipulations linguistiques, pour explorer les possibles inspirée des travaux du GFEN

55 Petite démarche décriture à consignes 1 ère étape : Produire un texte (sur un thème donné) qui sera ensuite transformé comme dans un laboratoire Recopier le texte produit pour obtenir un texte de 10 phrases (pas de crayon ni de gomme)

56 2 ème étape : Réécriture avec consignes de transformation précises « Nous allons voir ce qui se passe quand nous appliquons des règles, nous jugerons ensuite des effets produits, vous choisirez le texte qui vous plaît vraiment » Le premier texte est repris pour lorthographe et éventuellement saisi à linformatique

57 Consignes Phrase 1 : ajoutez 2 adjectifs Phrase 2 : supprimez 2 mots Phrase 3 : employez un verbe à linfinitif Phrase 4 : employez au moins 3 noms Phrase 5 : employez un article défini Phrase 6 : supprimez un nom, ajoutez une virgule Phrase 7 : employez une négation Phrase 8 : ajoutez un adverbe Phrase 9 : faites ce que vous voulez, sachant que vous ne pourrez rien modifier à la phrase 10

58 Cest seulement en situation de production décrit que lélève se pose réellement la question des limites de la phrase. En travaillant sur la forme de texte, on en affine le sens. Travailler sur quelques mots entraîne une réorganisation du texte. Faire de la grammaire cest expérimenter : supprimer, ajouter, remplacer…

59 Typologie des problèmes de grammaire La situation problème doit permettre, lors de sa résolution, de construire des connaissances ou des compétences nouvelles,. Lenseignant doit baliser un parcours de résolution de problème dont la solution implique lénoncé dune règle de grammaire

60 Typologie des problèmes de langue

61

62

63


Télécharger ppt "Enseigner la grammaire La France est lun des rares pays à proposer dans ses programmes un enseignement systématique de la grammaire. Les pays anglo-saxons."

Présentations similaires


Annonces Google