La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation suivi de … 1 En 2 Clarté du repérage Simplification Efficacité du geste Méthode 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation suivi de … 1 En 2 Clarté du repérage Simplification Efficacité du geste Méthode 3."— Transcription de la présentation:

1

2 Présentation suivi de …

3 1

4 En 2

5 Clarté du repérage Simplification Efficacité du geste Méthode 3

6 Clarté du repérage 4

7 5

8 La réglure Séyès, une réglure qui manifestement na pas été pensée pour faciliter lapprentissage de lécriture. Quutilisons-nous actuellement pour écrire en cursive ? La réglure Séyès date de la fin du XIXème siècle. Elle sest imposée à partir de cette époque comme modèle pour les cahiers utilisés dans les écoles en France, désignés depuis par lappellation « cahiers à grands carreaux ». Cette réglure destinée à tous les élèves avait originellement une visée polyvalente : son quadrillage de lignes horizontales et verticales avait été conçu pour faciliter le tracé de figures géométriques, de tableaux, de cadres... et devait également aider au tracé incliné de lécriture qui était alors systématiquement et obligatoirement penchée. En traçant préalablement au crayon de papier des diagonales dans les carreaux de la réglure, lélève avait alors des « guide-pente » qui lui servaient de repères dinclinaison pour écrire « penché ». Clarté du repérage 6

9 Comparaison Séyès - facilécriture Clarté du repérage 7

10 Simplification La ligne médiane du rail : point de départ et point de jonction de toutes les lettres. Repère permanent qui facilite tous les tracés et les ligatures. 8

11 Les lettres rondes commencent sur la ligne médiane : Exercice spécifique de préparation à lécriture des lettres rondes : Simplification 9

12 Quelques lettres sont légèrement modifiées. Cela peut être gênant pour des experts en écriture que sont les adultes. Pour les jeunes élèves qui découvrent cette écriture, ce nest pas un problème. (confirmé lors de lexpérimentation en GS, École maternelle de Fontaine le Comte, ) Une petite boucle (oeilleton) agrémente souvent les lettres minuscules (b, k, r, s, v, w, z) dans certains modèles proposés de cursive. Il a été maintes fois constaté que ces boucles sont totalement superflues pour la lecture et surtout quelles sont très difficiles à exécuter pour un jeune enfant lors de lécriture des mots. Les oeilletons sont supprimés dans la police facilécriture. Leur absence facilite grandement le tracé de ces lettres et ne nuit aucunement à leur lecture comme on peut lobserver sur lalphabet qui suit. Simplification 10

13 Lettres légèrement modifiées Cas du b et du v (et w) Pour les nouveaux apprentis, ces modifications ne posent aucune difficulté. Elles ne paraissent pas naturelles aux personnes qui ont appris à faire des boucles, notamment pour les br et les vr, mais un petit entraînement suffit à trouver le bon geste. Les hampes et les jambages Les hampes de et les jambages de sont de la même taille : leur amplitude vers le haut et vers le bas est identique, et symétrique par rapport à la ligne médiane du rail. Cette normalisation facilite leur tracé. Simplification 11

14 Lettres t et d. Les lettres t et d ont la même hauteur. Tracé des majuscules. Celui-ci est codifié : les boucles supérieures des lettres qui en contiennent sinscrivent dans un espace démarqué par la limite supérieure et la ligne pointillée. Il en est de même pour les boucles inférieures qui sajustent dans le rail. Simplification 12

15 Tracé des chiffres. Le tracé des chiffres est codifié. Tous ont pour limite supérieure la ligne pointillée intermédiaire. Signes de ponctuation et signes dopération La réalisation des signes de ponctuation est simple et il convient dapprendre aux élèves à les tracer de manière logique, efficace et lisible sur la réglure en respectant leur calibrage. Simplification 13

16 Efficacité du geste Prenons lexemple du mot : maman Si on lève le crayon à chaque lettre et même à chaque jambage du m et du n, la suite des gestes pour écrire le mot maman est celle-ci : (la couleur change à chaque lever de crayon). Geste peu économe. On voit cependant limportance du lien entre les lettres. (a-m) Si on fait le « a » en un seul geste, on gagne quelques levers de crayon : 7 levers au lieu de 9 dans le premier cas. Mais, nous ne sommes plus au temps de lencre et de la plume, il est bien plus efficace de faire le m et le n en un seul geste : 14

17 Les traces en couleurs correspondent à ce qui se nomme : Kinégramme (s). Un kinégramme représente la trace laissée par un geste décriture exécuté sans relever le crayon. La notion de kinégramme constitue lun des fondements de la méthode facilécriture. Grâce aux couleurs, lélève peut voir où relever son crayon et apprendre ainsi à écrire et à copier méthodiquement et de façon efficace les mots, chaque mot : un gain de temps considérable et une aide importante à terme dans lautonomie, la rapidité décriture, et la mémorisation gestuelle du mot facilitant lapprentissage de lorthographe lexicale. Efficacité du geste 15

18 Méthode Un code de trois couleurs a été établi : Le bleu et le rose se suivent alternativement pour montrer chaque kinégramme, le bleu étant conventionnellement la couleur du premier. Le vert va servir aux « petits » kinégrammes que sont les accents, les points (i, j), les cédilles et la barre du t. Une quatrième couleur (le rouge) est utilisée pour le tracé de certaines Majuscules bâton. Les couleurs retenues sont volontairement claires pour permettre à lélève de voir la trace laissée par un crayon de papier lorsquil repasse sur les lettres imprimées au cours des exercices dapprentissage. 16

19 Exemples : Pour écrire le mot, un seul geste suffit : un seul kinégramme. Mots à plusieurs kinégrammes : (3) (5) Méthode 17

20 Pour écrire les kinégrammes verts, en général deux stratégies dominent pour les sujets expérimentés. Soit, ceux-ci inscrivent les accents, points, barres à chaque lever de crayon, soit ces signes sont inscrits tous à la fin. Il est à recommander dentraîner les élèves à exécuter les tracés de ces kinégrammes selon lune des deux stratégies présentées ci-dessus. Lexécution de ces tracés un à un, lettre par lettre, au fur et à mesure de leur rencontre dans un mot nest pas la stratégie conseillée : elle a pour inconvénient de multiplier les relevés de crayon, elle casse le rythme du mouvement de lenchaînement des lettres, ralentit la réalisation, et en outre elle ne favorise aucunement la mémorisation gestuelle de lécriture du mot. 8 gestes, 8 kinégrammes sont nécessaires au minimum pour écrire facilécriture. Méthode 18

21 Certaines lettres ou certains chiffres nécessitent plus dun geste pour être tracés. Ils sont donc constitués de 2 ou 3, voire 4 kinégrammes. A noter que le premier kinégramme est toujours de couleur bleue. La couleur permet de tracer méthodiquement les grandes lettres « bâtons » dès les classes du cycle 1. La couleur verte est réservée aux accents, points, cédille, barre de t, donc pour les lettres à 3 kinégrammes, on ajoute la couleur rouge. Méthode 19

22 Les modèles en couleurs servent à lapprentissage. Le premier kinégramme est toujours bleu. Combien de kinégrammes pour apprendre à tracer ces mots ? Méthode 20

23 Réponses… Méthode 21

24 Pour découvrir louvrage édité … cliquez sur limage ci-dessous : Publications


Télécharger ppt "Présentation suivi de … 1 En 2 Clarté du repérage Simplification Efficacité du geste Méthode 3."

Présentations similaires


Annonces Google