La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La réussite scolaire des jeunes Québécois issus de limmigration au secondaire Jacques Ledent, Institut national de la recherche scientifique Marie Mc Andrew,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La réussite scolaire des jeunes Québécois issus de limmigration au secondaire Jacques Ledent, Institut national de la recherche scientifique Marie Mc Andrew,"— Transcription de la présentation:

1 La réussite scolaire des jeunes Québécois issus de limmigration au secondaire Jacques Ledent, Institut national de la recherche scientifique Marie Mc Andrew, Université de Montréal Jake Murdoch, Université de Montréal Rachid Ait-Said, Institut national de la recheche scientifique

2

3 CONTEXTE ET PERTINENCE Constats favorables concernant la réussite scolaire des élèves issus de limmigration (milieu des années 90) Analyse alors définie en fonction dun bloc monolithique ne permettant pas didentifier des différences entre les sous- groupes Présence de faiblesses dans les banques de données ministérielles En 2004, amorce dune première étude ciblée sur les cheminements et la réussite scolaire des jeunes noirs Confirmation par cette étude de lutilité et de la nécessité danalyses ciblées par sous-groupes

4 En 1998, affirmation par le MEQ du principe de légalité des chances dans la Politique dintégration scolaire et déducation interculturelle et de son intérêt pour la réussite scolaire des jeunes immigrants Dix ans plus tard, nécessité de faire le point en documentant finement lintégration scolaire sous langle de la réussite scolaire Préoccupation accentuée par le contexte actuel de réflexion sur la persévérance et la réussite scolaire

5 Comme beaucoup détudes quantitatives basées sur des bases de données préexistantes, notre recherche présente des forces et des faiblesses dans lexplication du phénomène Principales forces Facteurs linguistiques, démographiques et pré-migratoires Facteurs liés aux processus de scolarisation Facteurs liés aux caractéristiques des écoles

6 Principales faiblesses Absence des facteurs personnels liés à lélève Approximation de limpact des facteurs socioculturels, historiques et systémiques à un niveau très «macro»: Différences entre groupes dorigine Variance entre les écoles Etc. Un indicateur de statut socio-économique lié aux aires de dissémination du recensement et mal adapté à la réalité migratoire

7 RÔLE DU MELS DANS LA CONDUITE DE LÉTUDE Appui par un travail de définition et de structuration des données nécessaires à cette recherche et transmission aux chercheurs selon les principes de confidentialité prévus aux lois Participation active et conjointe à la définition des problématiques et méthodologies des recherche Participation aux différentes étapes danalyse descriptive et au choix méthodologique pour lanalyse multivariée Participation à lanalyse des résultats de recherche par le biais de rencontres régulières Appui financier

8

9 Rappels Population à létude = Cohorte des inscrits (pour la 1ère fois) au sec 1 en ou Groupes : Groupe cible : élèves de 1ère et 2ème générations 1ère génération = élèves nés hors Canada 2ème génération = élèves nés au Canada dont au moins un des parents est né hors Canada Groupe de comparaison : élèves de 3ème génération ou plus (élève et parents nés au Canada)

10 Rappels (suite) Sous-groupes géographiques du groupe cible : Afrique du Nord et Moyen-Orient (Communautés arabes) Amérique centrale et du Sud Antilles et Afrique au sud du Sahara (Communautés noires) Asie de lEst (Chine, Corée) Asie du Sud (Inde, Pakisatn, Bangladesh, Sri Lanka) Asie du Sud-est (Vietnam, Thaïlande, Philippines etc..) Europe de lEst

11 Sommaire Examen du groupe cible (et sous-groupes géographiques) vs groupe de comparaison Partie descriptive Caractéristiques (socio-démographiques, variables liées au processus de scolarisation, variables décole) Taux de diplomation et de décrochage Partie analytique (analyse statistique multivariée) Diplomation (après contrôle pour les différences de caractéristiques) Les facteurs de la diplomation

12 Les caractéristiques des élèves : groupe cible vs le groupe de comparaison Caractéristiques socio-démographiques Lieu de naiss. :[59 % nés hors Canada]Surtout LMAutre SSE de la famille :Plus faibleSurtout LMAutre/1ère Gén. Variables liées au processus de scolarisation Niveau dentrée[22 % au secondaire]Surtout LMAutre/1ère Gén. Âge à larrivéePlus svt 2 ans en retard1ère Gén. Soutien linguistique[15 %]1ère Gén seult [25 %] EHDAAPropension similaireplus élevée pour Lmautre Retard après 2 ans[Absent après 2 ans : 7,5 %]LMAutre et surtout 1ère Gén.

13 Les caractéristiques du groupe cible vs le groupe de comparaison (suite) Variables décole École privée Fréquentation plus élevée Surtout LMF/2ème Gén. École publique défavorisée Fréquentation plus élevée Surtout LMAutre/1ère Gén. Groupe cible > 75 % [18 %] En résumé Le groupe cible a des caractéristiques moins positives sauf en ce qui concerne la fréquentation dune école privée [mais les écoles privées se trouvent surtout à Montréal, là où réside la majorité (les deux-tiers) du groupe cible]

14 Les caractéristiques des sous-groupes géographiques vs le groupe cible Lieu de naiss. SSE de la famille Niveau dentrée Âge à larrivée Soutien linguistique AFN et Moyen- Orient ++ Amérique cen- trale et du Sud -- Antilles et ASS--- Asie de lEst--++- Asie du Sud Asie du Sud-est++- + Europe de lEst---++-

15 Caractéristiques des sous-groupes géographiques vs le groupe cible (suite) EHDAARetard supp. après 2 ans École privée École publ. défavorisée Pop. Cible > 75% AFN et Moyen- Orient Amérique cen- trale et du Sud ---- Antilles et ASS---- Asie de lEst++++ Asie du Sud Asie du Sud-est++-- Europe de lEst+++++-

16 Profil comparatif des sous-groupes géographiques Caractéristiques plus négatives Asie du Sud Amérique centrale et du Sud Antilles et Afrique au sud du Sahara Caractéristiques plus positives Europe de lEst Asie du Sud-est Afrique du Nord et Moyen-Orient Asie de lEst

17 Taux de diplomation (%) après 7 ans Groupe de comparaison69,5 Groupe cible61,1 2ème Génération70,2 1ère Génération54,7 Langue maternelle française66,1 Langue maternelle autre58,4 Langue dusage française62,3 Langue dusage autre57,5

18 Taux de diplomation (%) après 7 ans (suite) Asie du Sud39,9 Amérique cen- trale et du Sud 52,2 Antilles et ASS54,4 Groupe cible61,1 Groupe de comparaison 69,5 Europe de lEst70,0 Asie du Sud-est70,2 AFN et Moyen- Orient 71,5 Asie de lEst75,3

19 Taux (%) de décrochage net (tableaux 22A-C) : méthode de calcul Groupe cibleGroupe de comparaison Diplomation après 7 ans63,769,1 Diplomation ans 8 et 93,44,5 Décrochage brut32,926,4 Départ avant 15 ans5,30,8 Éducation des adultes an 8 5,94,8 Décrochage net21,720,8

20 Taux (%) de décrochage net Groupe de comparaison20,8 Groupe cible21,7 2ème Génération19,2 1ère Génération24,0 Langue maternelle française19,9 Langue maternelle autre23,0 Langue dusage française22,3 Langue dusage autre23,0

21 Taux (%)de décrochage net (suite) Asie du Sud28,7 Amérique cen- trale et du Sud 27,7 Antilles et ASS25,5 Groupe de comparaison 20,8 Groupe cible21,7 Europe de lEst17,4 Asie du Sud-est19,2 AFN et Moyen- Orient 17,9 Asie de lEst11,4

22 Diplomation du groupe cible vs le groupe de comparaison, sans et avec contrôle Sans contrôleAvec contrôle Groupe cible0,89***1,14*** 2ème Génération1,11***1,14*** 1ère Génération0,73***1,58***

23 Diplomation du groupe cible vs le groupe de comparaison, sans et avec contrôle (suite)

24 Les facteurs de la diplomation : groupe cible et groupe de comparaison Groupe cibleGroupe de comparaison Fille1,76 ***2,01*** SSE de la famille fort1,15**1,38*** SSE de la famille faible0,89**0,76*** Entrée au Sec n.s n.s. Arrivée en retard0,25***0,12*** Soutien linguistique0,86 n.s Changement décole0,71***0,54*** Retard après 2 ans0,09***0,08***

25 Les facteurs de la diplomation : groupe cible vs groupe de comparaison (suite) Groupe cibleGroupe de comparaison École privée1,50***2,10*** École publique défavorisée0,85**1.03 n.s. % Groupe cible?? Montréal>1 (dont 2 signif.)<1(les 3 signif.) Langue maternelle autre Langue dusage française 1,15* Langue dusage autre1,34***

26

27 LES CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÈVES ET DES ÉCOLES FRÉQUENTÉES Les élèves issus de limmigration au secteur anglais ont globalement un profil beaucoup plus favorable que leurs pairs du secteur français. Ils sont: Davantage nés au Canada (73% vs 41,4%) Surreprésentés dans les déciles 1, 2 et 3 de lindice socio- économique (44,2% vs 26,8%) Plus souvent entrés dans le système scolaire dès le primaire (81,5% vs 77,0%)

28 Davantage arrivés à lâge normal au secondaire (82,4% vs 65,2%) Moins souvent inscrits dans des écoles de milieu défavorisé (22,3% vs 35,1%) Ou dans des écoles à plus de 50% délèves issus de limmigration (37,3% vs 43,2%) Moins souvent identifiés comme EHDAA (16,0% vs 24,6%)

29 De plus ils ont plus souvent la langue de scolarisation comme langue maternelle ou langue dusage (72,6% vs 47,4% ) Ils présentent toutefois quelques caractéristiques particulières quon pourrait interpréter comme moins favorables au plan de la réussite, mais qui peuvent aussi être reliées aux caractéristiques du secteur: Ils vivent davantage à Montréal (71,6% vs 65,2%) Ils fréquentent moins lécole privée (20,6% vs 23,5%)

30 Les élèves issus de limmigration au secteur anglais ont des résultats plus positifs que leurs pairs du secteur français à divers indicateurs liés au cheminement scolaire. Cependant, leur surperformance apparaît moindre quattendu en fonction de leurs caractéristiques initiales: Pas de retard après deux ans (87,7% vs 72,2%) Diplomation après sept ans (71,7% vs 61,1%) Taux de décrochage net (13,5% vs 21,7%) LE CHEMINEMENT SCOLAIRE

31 De plus, les différences de diplomation intergroupes et selon le type détablissement ne sont pas similaires à ce quon rencontre au secteur français. Exemples: Asie du Sud (78,0% vs 39,9%) mais Asie de lEst (68,5% vs 75,3%) Secteur public (72,2% vs 57,0%) mais Secteur privé (69,8% vs 74,4%)

32 Les analyses de régression confirment que la réussite dans ce secteur est légèrement moindre que les caractéristiques initiales ne le laisseraient attendre. Rapport de cote Sans caractéristiqueAvec caractéristiques 1,561,35 Cette tendance se vérifie chez tous les groupes, sauf ceux dont le profil est moins favorable (Asie du Sud, Amérique latine, Antilles et Afrique) qui, eux, voient leur rapport de cote augmenter

33 Les facteurs dinfluence sont également parfois distincts, entre autres en ce qui concerne les variables sociodémographiques et linguistiques Moindre impact de la région dorigine et de la similarité de la langue de scolarisation et de la langue dusage Impact plus important du statut socio-économique de la famille et de la naissance à létranger

34

35 1)Bien que leur profil soit légèrement moins favorable, les élèves issus de limmigration ne constituent pas, globalement, une population à risque élevé déchec scolaire au sein du système scolaire québécois. Leur résilience se manifeste tout particulièrement, dune part, par laugmentation de leur taux de diplomation de 5 à 7 ans et, dautre part, par leur choix élevé de cours sélectifs de mathématiques menant aux études supérieures: Les politiques et programmes en place jouent bien leur rôle: elles devraient donc être maintenues et dans certains cas intensifiées Cependant une approche supplémentaire de soutien «mur à mur» pour l ensemble de ce groupe ne simpose pas

36 2)Ce constat positif cache cependant dimportantes différences: Selon le secteur linguistique Selon la génération Selon la région dorigine Et, dans une moindre mesure, au secteur français, selon la langue dusage à la maison

37 3)Certaines de ces différences perdent leur significativité lors quon tient compte des autres caractéristiques des élèves: Première génération, secteur français, langue dusage autre à la maison Cependant, cela ninclut pas quelles ne sont pas pertinentes pour définir et «prioriser» les actions

38 4)À linverse, limportance de la région dorigine est confirmée par les analyses de régression. Il faut donc absolument mieux comprendre ce qui cache sous une telle étiquette Différences selon le pays dorigine ou les langues parlées, dans le même secteur ou entre les deux secteurs Facteurs liés aux familles ou aux communautés Pratiques et valeurs éducatives Stratégies Rapport à la scolarité

39 Facteurs systémiques Attentes des enseignants Processus dévaluation et de classement Légitimité et représentation dans le système scolaire Nécessité de définir des approches qui soutiennent les caractéristiques qui font que certains groupes réussissent mieux que dautres

40 5)De même, le pourcentage important de la variance entre les écoles qui nest pas expliqué par les caractéristiques de leurs élèves exige de mieux identifier ce qui caractérise les écoles «qui font une différence» 6)Létude permet aussi didentifier des caractéristiques, largement partagées avec lensemble de la population scolaire, qui représentent des obstacles supplémentaires à la réussite pour les élèves issus de limmigration. Les plus importantes, qui peuvent servir de base à la définition des actions sont: le fait dêtre un garçon, arrivé avec du retard au secondaire et de continuer den accumuler durant la scolarité secondaire

41 7)Dautres variables jouent aussi un certain rôle, mais moins quattendu: Le statut social des familles Le fait de changer souvent décole La fréquentation dune école privée ou dune école défavorisée ou dune école à très haute densité

42 8)Dans certains cas, cet impact limité pourrait être lié aux caractéristiques mêmes des familles immigrantes et du processus migratoire Nécessité de questionner la légitimité dune formule «taille unique» de soutien à la réussite ou aux milieux défavorisés à léchelle du Québec. Dans dautres, il pointe vers la nécessité de colliger des statistiques scolaires plus poussées Indicateurs de SSE liés aux individus Niveau déducation ou statut professionnel dans le pays dorigine, etc.


Télécharger ppt "La réussite scolaire des jeunes Québécois issus de limmigration au secondaire Jacques Ledent, Institut national de la recherche scientifique Marie Mc Andrew,"

Présentations similaires


Annonces Google