La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le style égyptien LAncien Empire et lapparition du style égyptien: La palette du roi Narmer, 3100 av. J.C. Terminologie: style, perspective, raccourci.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le style égyptien LAncien Empire et lapparition du style égyptien: La palette du roi Narmer, 3100 av. J.C. Terminologie: style, perspective, raccourci."— Transcription de la présentation:

1 Le style égyptien LAncien Empire et lapparition du style égyptien: La palette du roi Narmer, 3100 av. J.C. Terminologie: style, perspective, raccourci

2 LAncien Empire et lapparition du style égyptien: La palette du roi Narmer Deux royaumes rivaux émergent de ces guerres tribales, La Haute et la Basse Égypte. Le roi de la Haute Égypte, Narmer, met fin à cette rivalité en conquérant la Basse Égypte, et lannexant. La palette dont le bas relief relate cette victoire est la première œuvre dans le style de lart égyptien: cest la palette du Roi Narmer. Cest aussi considéré être le premier document politique de lhistoire. Nous y voyons apparaître ce qui sera le style égyptien:

3 Ancien Empire: La Palette du roi Narmer (vers 3100 av. J.C., Hiérakonpolis) et lapparition du style égyptien:

4 Le style égyptien tel que nous le voyons apparaitre sur la palette de Narmer: nous pouvons remarquer que: 1) La surface est divisée en bandes, chaque figure se tient sur une ligne de sol;

5 Ce qui est plus éloigné est représenté non pas derrière mais au-dessus de ce qui est plus proche. Lillusion de la profondeur de lespace nest pas recherché. Painture de la tombe d Unsu, bc

6 2) Le pharaon est plus grand que les autres figures représentés;

7 Nous appelons ce procédé, montrant les figures plus importantes comme plus grandes, la perspective dimportance. Ti assiste à une chasse à lhippopotame, 2400 bc

8 3) Les figures sont vues de profil, mais cest un profil qui combine aussi la vue de face (tête et jambes de profil, torse et lœil de face) – lartiste recherche la clarté, et non lillusion.

9 Les subalternes du pharaon sont représentés en raccourci (leur épaule plus proche de nous cachant celle qui est plus loin), alors que les prisonniers vaincus et décapités sont vus du haut. La règle de représentation profil/face nest strictement appliquée quà la représentation du pharaon.

10 La forme visuelle pour la majesté divine du pharaon Nous savons que le pharaon était considéré comme un Dieu sur Terre, et son pouvoir absolu et divin. Le caractère figé et la grande taille du pharaon, sa représentation hiératique, rendent sa nature divine: il nagit pas, il est. lactivité est propre aux simples mortels: ils peuvent être représentés en raccourci, leur dignité na pas à être préservée. Le style égyptien cherche à transposer la majesté divine du pharaon sous une forme visuelle. Terminologie: style, hiératique, raccourci

11 1.Style: (du latin stilus, « poinçon servant pour ecrire »), en arts plastiques, manière de réaliser une œuvre, ensemble de caractéristiques formelles dune œuvre permettant de la situer dans un type esthétique (dune époque, dun auteur). 2.Hiératique: (du latin hieraticus, grec hieratikos) qui concerne les choses sacrées; en arts: qui est imposée ou réglé par une tradition sacrée: style hiératique, figures hiératiques de lart égyptien; Contraire: laïque, profane, libre, mobile, vivant… 3.Raccourci: plus court (skraćenje), procédé, correspondant aux lois doptique, quutilisent les peintres et les sculpteurs pour représenter les corps et objets en perspective.

12 Raccourci: plus court (skraćenje), procédé, correspondant aux lois doptique, quutilisent les peintres et les sculpteurs pour représenter les corps et objets en perspective.

13 Nous avons parlé des subalternes du pharaon qui sont représentés en raccourci (leur épaule plus proche de nous cachant celle qui est plus loin).

14 Jardin de Nebamun, 1400 av. JC Nous voyons un procédé similaire dans ce paysage: ici lartiste combine la vue du haut (la piscine) avec la vue de côté (les poissons et les canards, les arbres qui entourent la piscine rabattus). Lartiste représente ce quil sait et non pas ce quil voit. Cest la clarté qui est recherché et la vue qui donne un maximum dinformation.

15 La perspective dans lart égyptien En représentant les objets et les personnages sur une surface plane, lartiste égyptien ne cherche pas à rendre lillusion de la profondeur de lespace. Il cherche la clarté et la vue qui donne un maximum dinformation. Il peint ce quil sait, et non pas ce quil voit.

16 Le style égyptien tel que nous le voyons apparaitre sur la palette de Narmer: La surface est divisée en bandes, chaque figure se tient sur une ligne de sol: lillusion de la profondeur de lespace nest pas recherché. Le pharaon est plus grand que les autres figures représentés: nous appelons ce procédé perspective dimportance. Les figures sont vues de profil, mais cest un profil qui combine aussi la vue de face (tête et jambes de profil, torse et lœil de face) – lartiste recherche la clarté, et non lillusion. Cette règle de représentation profil/face est plus strictement appliquée à la représentation du pharaon: cest quelle préserve la dignité du pharaon, rend sa nature divine, en est la forme visuelle.


Télécharger ppt "Le style égyptien LAncien Empire et lapparition du style égyptien: La palette du roi Narmer, 3100 av. J.C. Terminologie: style, perspective, raccourci."

Présentations similaires


Annonces Google