La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cliquez ici pour passer à la suite Cliquez ici pour passer à la suite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cliquez ici pour passer à la suite Cliquez ici pour passer à la suite."— Transcription de la présentation:

1

2 Cliquez ici pour passer à la suite Cliquez ici pour passer à la suite

3 Préambule Pour répondre correctement aux questions, le lecteur doit se mettre dans la peau dun arbitre (je). La plupart des réponses sont accompagnées dexplications ou darticles numérotés. Ces articles sont tirés du Règlement sportif du Comité Rink Hockey de la FFRS (édition Août 2011). Ce questionnaire a pour but de vous préparer à obtenir le 1 er degré darbitrage. Entraînez-vous! Pour sortir du diaporama, presser la touche « esc » Suivez ce lien pour débuter le questionnaire Suivez ce lien pour débuter le questionnaire.

4 Avec un polo blanc et un pantalon blanc Avec un polo noir et un pantalon blanc

5 Retour à la question

6 Cliquez ici pour afficher la question suivante Article 49.3 : La couleur de la tenue des arbitres de jeu ne peut être confondue avec la couleur de léquipement des équipes. 3.1 : Dans les matchs dirigés par deux arbitres, les deux doivent porter les mêmes couleurs. Revenir à la question

7 Sur les côtés Face à lendroit réservé aux officiels Face au public

8 Retour à la question

9 Revoir la question

10 Question suivante Pour présenter les équipes au public, larbitre siffle une fois pour appeler les équipes vers le centre de la piste. Les bras de larbitre se referment ensuite vers le centre de la piste pour faire comprendre aux équipes de venir vers lui. Art : Immédiatement avant le début du jeu, les arbitres doivent assurer le salut formel au public. Celui-ci est effectué dun seul côté de la piste, face à lendroit réservé aux officiels. Revenir à la question

11 Du côté de la table de marque Dans les tribunes Face à la table de marque

12 Revenir à la question

13 Passez à la suite du questionnaire Larbitre doit, dans la mesure du possible, se placer de manière à être visible par la table de marque à tout moment du jeu. Revenir à la question

14 Réponse ARéponse B

15 Retour à la question

16 Cliquez ici pour afficher la question suivante Quand larbitre siffle un CFI, il indique avec un bras lendroit où il doit être exécuté et avec lautre bras il indique léquipe pénalisée. Art Il doit aussi veiller à ce que les joueurs de léquipe pénalisée se placent immédiatement à au moins 3 mètres de lendroit dexécution. Revenir à la question

17 1 mètre 3 mètres Sur la ligne médiane

18 Réessayer la question

19 Cliquez ici pour afficher la question suivante Art : Lorsquun coup franc indirect va être exécuté, les joueurs de léquipe fautive doivent se placer immédiatement à au moins 3 mètres du point où la balle se trouve pour être jouée. Si nécessaire, larbitre devra indiquer les 3 mètres. Si un ou des joueurs nobtempèrent pas, larbitre signalera une faute déquipe (avec les gestes appropriés et sans siffler). Toutefois, léquipe bénéficiaire du coup franc indirect peut jouer la balle dès quelle est à larrêt, sans attendre que les adversaires ne soient à 3 m. Art : Si le joueur qui exécute le coup franc indirect demande les « 3 m » à larbitre, il doit attendre le coup de sifflet pour jouer la balle. Revenir à la question

20 Quand la balle va au patin Quand le patin bouge involontairement la balle Quand le patin va volontairement à la balle

21 Revenir à la question

22 Passer à la suite Art : dégager « intentionnellement » ou shooter la balle avec les patins est une infraction. Elle est sanctionnée en fonction du lieu où elle a été commise : Par un coup franc indirect, si le joueur est en dehors de sa surface de réparation. Par un penalty, si le joueur est dans sa surface de réparation. Art. 16 : La balle peut seulement être jouée avec les côtés plats la crosse. Si un joueur de champ est en dehors des deux surfaces de réparation, il peut arrêter la balle, avec le patin ou tout autre partie du corps (sauf la main). Art et Art. 35 : quand un joueur se trouve dans sa surface de réparation, il y a faute (sanctionnée par un penalty), sil arrête volontairement la balle avec les patins ou une partie de son corps. il ny a pas de faute si la balle est arrêtée ou déviée par une action involontaire (rebond sur la crosse, les patins, le corps sauf la main). Il y a faute (sanctionnée par un penalty), si cet arrêt de la balle, volontaire ou non, empêche un « but imminent » dêtre marqué. Revenir à la question En U11 et U13, quand un joueur, dans sa surface de réparation, « bouge » la balle avec son patin « car il ne sait pas où se trouve la balle », cela nest pas à considérer comme une faute.

23 VRAI FAUX

24 Revenir à la question

25 Passer à la suite Art : Lors dun coup franc indirect, un but nest accordé que si la balle, avant quelle nentre dans la cage de but, a été touchée ou jouée par un autre joueur, peu importe léquipe à laquelle il appartient. Si la balle pénètre dans la cage de but sans avoir été préalablement touchée ou jouée par un autre joueur que celui qui exécute le coup franc indirect, le but sera refusé. Le jeu recommencera avec un entre-deux au coin inférieur de la surface de réparation. Revenir à la question

26 Le signal sonore de la table de marque Le début du premier coup de sifflet de larbitre

27 Retour à la question

28 Question suivante Art : En toute situation, le jeu commence et se termine au coup de sifflet de larbitre. Le signal sonore des chronométreurs nest quune indication à destination des arbitres. Revenir à la question

29 A 3 mètres Dans la surface de réparation opposée Sur la ligne médiane

30 Revenir à la question

31 Passer à la suite Art : Tous les joueurs, excepté celui qui exécute le coup franc ou le pénalty, doivent se placer « à larrêt » dans lautre moitié de la piste, dans la surface de réparation, et ne peuvent bouger et en sortir pour intervenir dans le jeu quaprès que le joueur exécutant ait frappé ou touché la balle. Larbitre déclenche le départ des joueurs en abaissant son bras. Revenir à la question

32 Dès que léquipe le veut Au coup de sifflet et à 70cm de la balustrade

33 Retour à la question

34 Question suivante Art : Dans le cas de fautes commises près de la balustrade ou lorsque la balle est sortie de la piste, il est permis de placer la balle à 70 centimètres de la balustrade pour exécuter le coup franc indirect ou lentre deux. Le jeu, ayant été interrompu, il ne reprendra quau coup de sifflet de larbitre. Art : Si la balle vient à sortir de la piste - suite à un ricochet entre deux crosses, ou suite à une situation engageant deux ou plusieurs joueurs – et si les arbitres ne sont pas sûrs du joueur qui a commis la faute, le jeu recommencera avec un « entre deux » Revenir à la question

35 Laisser jouer Siffler un coup franc indirect Siffler un « entre deux »

36 Retour à la question

37 La suite cest par ici Signalement dun entre deux : Un bras levé avec les doigts en V, lautre indiquant lendroit où celui-ci va être effectué. Art : La balle est « hors jeu » quand elle vient à se loger dans les jambières du gardien. Art : Dans ce cas, larbitre arrêtera le jeu et ordonnera un « entre deux » dans lun des coins inférieurs de la surface de réparation. Revenir à la question

38 VRAI FAUX

39 Revenons à la question

40 La suite cest par ici Art 29 : Si le joueur/gardien fautif se trouve à lintérieur de la surface de réparation, le jeu sera arrêté et un pénalty sera infligé à son équipe, sauf dans les deux cas ci-dessous : Quand un joueur qui se trouve dans sa surface de réparation élève la balle au dessus de 1,50 m, avec sa crosse, volontairement ou non, la faute sera sanctionnée par un coup franc indirect qui sera exécuté dans un des coins supérieurs de sa surface de réparation. Quand un gardien, qui se trouve en partie ou totalement dans sa surface de réparation avec un ou deux genoux au sol, frappe la balle qui se trouve derrière la ligne de but, la faute sera sanctionnée par un coup franc indirect qui sera exécuté dans le coin inférieur de sa surface de réparation le plus proche de lendroit où se trouvait la balle. Revenir à la question Toutefois en U11 et U13, larbitre doit savoir apprécier la situation et il ne doit pas siffler « automatiquement » un penalty dans les situations suivantes : Si le gardien vient de repousser la balle et la « bloque » et quil y a plusieurs joueurs devant la cage, il convient darrêter immédiatement le jeu pour éviter des coups de crosses inutiles. Il reprendra par un « entre deux » dans un des coins inférieurs de la surface de réparation. Si le gardien « bloque » la balle et quil ny a pas plusieurs joueurs devant la cage, il convient darrêter immédiatement le jeu. Il reprendra par un coup franc indirect dans un des coins inférieurs de la surface de réparation.

41 Sur la ligne de but et dans un coin de la surface de réparation Sur la ligne de but et dans un coin de la surface de réparation Dans le cercle central Sur le côté de la surface de réparation

42 Revenir à la question

43 La suite cest par ici Quand larbitre siffle un pénalty, il vient indiquer le point de pénalty avec sa main. Art : Le 1 er arbitre se place au milieu de la ligne latérale de la surface de réparation du gardien de léquipe pénalisée, à égale distance de la ligne supérieure et de la ligne inférieure. Il est chargé de contrôler la position du gardien de but et du joueur qui va exécuter le tir. Dans le cas où il ny a quun seul arbitre, il se placera dans un des coins inférieurs de la surface de réparation. Il effectue les gestes suivants, sans siffler : 1.Il lève verticalement et totalement tendu un bras pour signaler le début de lexécution du coup franc direct ou du penalty. 2.Avec lautre bras, horizontalement dans la zone de la ceinture, il fait 5 mouvements latéraux (un mouvement par seconde) pour le décompte du temps maximum de 5 secondes accordées pour commencer lexécution du coup franc direct ou du penalty. 3.Dès que le joueur « exécutant » touche la balle, larbitre baissera énergiquement son bras, pour lindiquer à tous les intervenants (autres joueurs et table de marque). Revenir à la question

44 Tirer directement Aller vers le but en driblant Ces deux actions sont possibles

45 Revenir en arrière

46 Passer à la suite Art : Le joueur chargé de lexécution dun pénalty doit être à larrêt près de la balle, doit effectuer un tir direct, sans simulation, en visant obligatoirement la cage de but. Après le tir, si la balle rebondit sur la cage de but, le gardien ou la balustrade, il peut effectuer un autre tir ou rejouer la balle dune autre façon. Il y a simulation quand le jouer exécutant : 1.nexécute pas le tir vers la cage dun seul mouvement uniforme et sans arrêt, de sa crosse 2.effectue, avant le tir, un mouvement de corps pour essayer de tromper le gardien de but adverse. Revenir à la question

47 A) Tirer directement B) Aller vers le but en driblant C) Ces 2 actions sont possibles

48 Revenir à la question

49 Question suivante Art : Le joueur chargé de lexécution dun coup franc direct doit choisir : 1. entre lune des deux méthodes suivantes : Tirer directement en visant obligatoirement la cage de but, sans simulation Se déplacer avec la balle en direction de la cage de but, en essayant de tromper le gardien et/ou en finissant obligatoirement par un tir ou crochet vers la cage. Il ne peut pas retenir la balle pour la passer ensuite à un co-équipier, la balle doit être tirée ou déplacée vers la cage de but 2. entre lun des placements suivants : Etre à larrêt près de la balle Etre à larrêt à au maximum 3 mètres de la balle, de façon à pouvoir sélancer vers la balle, sans sarrêter Revenir à la question

50 Faire une simulation avec sa crosse avant de tirer Faire une simulation avec son corps avant de tirer Rejouer la balle après un renvoi par le gardien ou un rebond sur la cage ou la balustrade Rejouer la balle après un renvoi par le gardien ou un rebond sur la cage ou la balustrade

51 Retour à la question

52 Question suivante Art : Le joueur qui exécute le coup franc direct ou le pénalty peut, après le tir, si la balle rebondit sur la cage de but, le gardien ou la balustrade, effectuer un autre tir ou rejouer la balle dune autre façon (excepté dans les cas où il est sifflé à la fin du temps réglementaire ou lors des tirs au but). Art : Le joueur chargé de lexécution dun pénalty ou coup franc direct doit jouer sans aucune simulation. Quand il va frapper la balle, sa crosse doit le faire dun mouvement uniforme et sans arrêt Avant de frapper la balle, il ne peut pas effectuer de mouvement du corps ou de sa crosse, pour tromper le gardien et le provoquer à bouger et/ou à faire ainsi une faute punissable disciplinairement. Revenir à la question

53 Pour commencer lexécution Pour terminer lexécution

54 Retour à la question

55 Passer à la suite Art. 40 : Larbitre effectue les gestes suivants, sans siffler : a)Il lève verticalement et totalement tendu un bras pour signaler le début de lexécution du coup franc direct ou du pénalty b)Avec lautre bras, horizontalement dans la zone de la ceinture, il fait 5 mouvements latéraux (un mouvement par seconde) pour le décompte du temps maximum de 5 secondes accordées pour commencer lexécution du coup franc direct ou du pénalty. Le joueur qui lexécute doit commencer lexécution (toucher ou frapper la balle) avant lécoulement des 5 secondes. Dès que le joueur touche la balle, larbitre baissera énergiquement son bras, pour lindiquer à tous les intervenants Revenir à la question

56 VRAI FAUX

57 Retour à la question

58 Passer à la suite Art.38 : Les « fautes graves » sont sanctionnées par un carton bleu, elles comprennent les actes comme : frapper, sans violence, un adversaire en dehors des régions protégées par les protège-tibias (tronc, mains, bras, jambes ou genoux). les fautes qui sont dangereuses pour lintégrité physique et qui impliquent le besoin dassistance médicale et/ou limpossibilité temporaire de continuer dans le jeu Art.39 : Les « fautes très graves » sont sanctionnées par un carton rouge « direct », elles comprennent les actes les actes violents qui portent atteinte à lintégrité physique de tiers, comme : frapper violement un adversaire dans une partie non protégée du corps (tronc, mains, bras, jambes ou genoux..) Crocheter avec la crosse intentionnellement le patin dun adversaire et provoquer sa chute sur la piste Fautes commises « à distance » : lancer la crosse, le casque, les jambières ou tout autre objet dans la direction de la balle ou contre les arbitres, les adversaires ou les co-équipiers Revenir à la question

59 VRAI FAUX

60 Réessayer la question

61 Suite des questions Art. 20 : « Power play » – définition. Cest la sanction disciplinaire dune équipe dont un de ses membres (inscrit sur la feuille de match) a commis une faute sanctionnée par un carton bleu ou rouge. Pour chaque carton, léquipe doit jouer pendant la durée du « power play », avec un joueur de champ en moins sur la piste. Durée maximum de la sanction : 2 minutes pour un carton bleu (ou rouge par cumul) 4 minutes pour un carton rouge direct Si léquipe pénalisée, qui « joue en power play », encaisse un but, alors la sanction de « power play » est terminée et un joueur de champ peut entrer sur la piste. Revenir à la question

62 VRAI FAUX

63 Revenir en arrière

64 Suite des questions Art.20 : Si léquipe qui « joue en power play » encaisse un but avant la fin des 2 minutes de power play pour carton bleu, un autre joueur « de réserve » peut rentrer sur la piste. Art.13.5 : Tout joueur ou gardien sanctionné par un carton bleu est suspendu de jeu pendant 2 minutes, il doit quitter lenclos et occuper pendant toute la durée de sa suspension un des sièges placés entre lenclos et la table de marque. Pendant la durée de sa suspension, il nest plus considéré comme un joueur ou gardien de « réserve ». Le joueur sanctionné par un carton bleu est suspendu pendant 2 min, il ne peut entrer sur la piste quaprès les 2 min, même si son équipe encaisse un but. Revenir à la question

65 VRAI FAUX

66 Retour à la question

67 Par ici la suite Art.3.2 : Pour toutes les rencontres qui se déroulent sous lautorité du Comité Rink Hockey de la FFRS et donc des LIGUES REGIONALES, les 2 périodes normales de jeu seront séparées par un repos (mi-temps). La durée de ce temps de repos est : U9 : 5 minutes U11 : 5 minutes (rencontre isolée) – 10 minutes (2 matchs dans la journée) N1, N2, Coupe de France : 15 minutes (10 min sur accord des 2 équipes) Pour toutes les autres catégories ou compétitions : 10 minutes. Revenir à la question

68 5 secondes 10 secondes 45 secondes

69 Revenir en arrière

70 Par ici la suite Art.18.1: Quand une équipe a commencé une action dattaque, elle peut retourner avec la balle ou la renvoyer dans sa zone de défense, mais elle na que 5 secondes pour la reconduire de nouveau dans sa zone dattaque. Si au cours de la même action dattaque, elle retourne 5 fois de suite la balle dans sa zone de défense, elle pratique le « jeu passif ». Revenir à la question

71 5 secondes 10 secondes 45 secondes

72 Revoir la question

73 Suite des questions Art.18.1 : Quand une équipe prend possession de la balle dans sa zone de défense, elle dispose de 10 secondes pour reconduire la balle dans sa zone dattaque. Larbitre commence de décompte du temps et si au bout de 10 secondes la balle na pas franchi la ligne médiane, léquipe est pénalisée par un coup franc indirect, exécuté dans lun des coins supérieur de sa surface de réparation. Revenir à la question

74 1 fois 2 fois 3 fois

75 Revoir la question

76 La suite ici.. Revenir à la question

77 1 fois 2 fois 3 fois

78 Revenir à la question

79 Continuer Revenir à la question

80 1 fois 2 fois 3 fois

81 Revoir la question

82 Passer à la suite Revenir à la question

83 Un entre-deux Un but marqué par le joueur n°2

84 Réessayer la question Pour signaler un but du joueur n°2, larbitre lève un bras à la verticale face à la table de marque en indiquant le numéro avec sa (ses) main(s), puis avec lautre bras, à lhorizontale, il indique le côté de léquipe qui a marqué le but.

85 Passer à la suite Signalement dun « entre-deux » : un bras levé avec les doigts en « V », lautre indiquant lendroit où celui-ci va être effectué. Revenir à la question Art 26. Pour exécuter un « entre-deux », deux joueurs, un de chaque équipe, se font face, en tournant le dos à leur propre camp et tenant la crosse devant eux, appuyée sur le sol à une distance dau moins 20 cm de la balle. Exceptés les 2 joueurs qui procèdent à lexécution de « lentre-deux », tous les autres joueurs doivent se placer à au moins 3 m de lendroit de son exécution. Les joueurs ne peuvent jouer la balle quaprès le coup de sifflet de larbitre. Si un joueur frappe la balle avant le coup de sifflet, son équipe est pénalisée par un coup franc indirect exécuté au même endroit.

86 Il laisse lavantage Un avertissement

87 Revenir à la question Pour indiquer lavantage, larbitre tiendra les deux bras devant lui et la paume des mains tournée vers le haut

88 Passer à la suite Léquipe attaquante dispose de 45 secondes pour conclure chaque action dattaque. Si au bout de 40 secondes, elle na pas fait daction vers le but (tirer vers la cage et la balle a touché la cage ou le gardien), elle pratique un jeu passif, alors larbitre lève ses deux bras au dessus de la tête. Et il commence le décompte des 5 secondes accordées à léquipe pour tirer vers le but. Si après 5 sec., il ny a pas eu daction vers le but, alors larbitre sifflera un coup franc indirect pour léquipe adverse. Revenir à la question

89 Un coup franc direct (CFD) Une faute déquipe

90 Revenir à la question Quand larbitre siffle un coup franc direct, il vient indiquer le point du coup franc direct avec sa main.

91 Question suivante Quand larbitre siffle une faute déquipe, il indique avec un bras léquipe fautive (bras horizontal) et avec lautre, la faute à la table de marque (bras vertical). Revenir à la question

92 Un carton pour le joueur n°3 Un carton pour le joueur n°3 Un recul de 3 mètres pour léquipe fautive. Un recul de 3 mètres pour léquipe fautive.

93 Revenir en arrière Cartons - Sanctions A. Larbitre isole le joueur, et celui-ci se tiendra à environ 2 mètres, puis larbitre montrera le carton avec le bras tendu verticalement. B. Larbitre indiquera à la table le numéro du joueur (ici, n°5), il gardera le bras levé en attendant la réponse de la table de marque (ex. n°5 avec la main) C. Puis larbitre indiquera à la table de marque léquipe du joueur fautif (bras tendu horizontalement).

94 La suite par ici… Cest la fin du questionnaire. Penses tu avoir réussi ou avoir besoin de révision? Si cest le cas, nhésites pas à recommencer depuis le début, cest comme ça que tu progresseras… Revenir à la question

95 Suite

96 Pour présenter les équipes au public, larbitre siffle une fois pour appeler les équipes vers le centre de la piste. Les bras de larbitre se referment ensuite vers le centre de la piste pour faire comprendre aux équipes de venir vers lui.

97 Suite Larbitre siffle le départ du temps mort en faisant le signe « T » avec ses mains puis, face à la table de marque, indique avec son bras léquipe qui a demandé ce temps mort.

98 Suite Quand larbitre siffle une faute déquipe, il indique avec un bras léquipe fautive (bras horizontal) et avec lautre, la faute à la table de marque (bras vertical).

99 Suite Pour indiquer lavantage, larbitre tiendra les deux bras devant lui et la paume des mains tournée vers le haut

100 Suite Léquipe attaquante dispose de 45 secondes pour conclure chaque action dattaque. Si au bout de 40 secondes, elle ne fait daction vers le but (tirer en direction du but), elle pratique un jeu passif, alors larbitre lève ses deux bras au dessus de la tête. A partir de ce moment, léquipe possède 5 secondes pour faire une action vers le but. Si après 5 secondes, il ny a pas eu daction vers le but, alors larbitre sifflera un coup franc indirect pour léquipe adverse.

101 Suite Signalement dun « entre deux » : Un bras levé avec les doigts en « V », lautre indiquant lendroit où celui-ci va être effectué.

102 Suite A. Larbitre isole le joueur, et celui-ci se tiendra à environ 2 mètres, puis larbitre montrera le carton avec le bras tendu verticalement. B. Larbitre indiquera à la table le numéro du joueur (ici, n°5), il gardera le bras levé en attendant la réponse de la table de marque (ex. n°5 avec la main) C. Puis larbitre indiquera à la table de marque léquipe du joueur fautif (bras tendu horizontalement).

103 Suite Quand larbitre siffle un CFI, il indique avec un bras lendroit où il doit être exécuté et avec lautre bras il indique léquipe pénalisée. Il doit veiller à ce que les joueurs de léquipe pénalisée se placent à au moins 3 mètres de lendroit dexécution et si nécessaire il indiquera les « 3 m ».

104 Suite Pour signaler que la balle doit être remise en jeu dans lun des coins de la surface de réparation, larbitre placera les bras au dessus de la tête, les mains unies par les bouts des doigts, de façon à former un losange.

105 Suite Quand larbitre siffle un coup franc direct ou un pénalty, il vient indiquer le point correspondant avec sa main. Tous les joueurs, excepté celui qui exécute le coup franc ou le pénalty, doivent se placer dans lautre moitié de la piste, dans la surface de réparation, et ne peuvent bouger et en sortir pour intervenir dans le jeu quaprès que le joueur exécutant ait frappé ou touché la balle. Dès que cela se produit, il abaisse son bras pour indiquer aux joueurs quils peuvent bouger.

106 Suite Quand larbitre siffle un coup franc direct ou un pénalty, il vient indiquer le point correspondant avec sa main. Sil est le seul arbitre sur la piste, il se place au coin inférieur (ligne de but) de la surface de réparation. Il effectue les gestes suivants, sans siffler : a) Il lève verticalement et totalement tendu un bras pour signaler le début de lexécution du coup franc direct ou du pénalty b) Avec lautre bras, horizontalement dans la zone de la ceinture, il fait 5 mouvements latéraux (un mouvement par seconde) pour le décompte du temps maximum de 5 secondes accordées pour commencer lexécution du coup franc direct ou du pénalty.

107 Suite

108

109 Je me déplace pour lui ou leur expliquer la raison de mon coup de sifflet Suite

110 « Pour la première fois dans le match, une faute commise devrait être sanctionnée dun carton bleu… »

111 Suite « Pour la première fois dans le match, une faute commise devrait être sanctionnée dun carton bleu… »

112 Suite « La balle est collée dans les jambières du gardien… »

113 Je siffle immédiatement : cela évitera des coups perdus pour récupérer la balle. Je siffle immédiatement : cela évitera des coups perdus pour récupérer la balle. Suite « La balle est collée dans les jambières du gardien… »

114 Suite « Je siffle un coup franc indirect contre léquipe B… »

115 Suite « Je siffle un coup franc indirect contre léquipe B… »

116 Suite « Lors de lexécution dun pénalty ou dun coup franc direct, le gardien a bougé trop vite… »

117 Suite « Lors de lexécution dun pénalty ou dun coup franc direct, le gardien a bougé trop vite… »

118 Si nécessaire, jexplique mes coups de sifflet pour que la faute ne soit pas recommencée. Suite

119 Si les entraîneurs (ou parents qui font office dentraîneurs) manifestent leur mécontentement, je vais les voir et, éventuellement, leur explique aussi les règles du jeu. Suite

120 Cest terminé! Cliquez sur ce lien pour fermer le diaporama.


Télécharger ppt "Cliquez ici pour passer à la suite Cliquez ici pour passer à la suite."

Présentations similaires


Annonces Google