La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Février 2006 Yves Lardon ESTS. Épe., ts Aider l enfant ayant un trouble envahissant du développement mais sans oublier le reste de la famille Production.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Février 2006 Yves Lardon ESTS. Épe., ts Aider l enfant ayant un trouble envahissant du développement mais sans oublier le reste de la famille Production."— Transcription de la présentation:

1

2 Février 2006 Yves Lardon ESTS. Épe., ts Aider l enfant ayant un trouble envahissant du développement mais sans oublier le reste de la famille Production de scénarios sociaux

3 Interactionssociales Communication Intérêtsrestreints Caractéristiques de lautisme

4 Altération qualitatives des interactions sociales Quelques éléments pouvant contribuer à rendre difficile les interactions sociales : Quelques éléments pouvant contribuer à rendre difficile les interactions sociales : Appréhension de lenvironnement. Appréhension de lenvironnement. Incapacité à reconnaître les états mentaux des autres. Incapacité à reconnaître les états mentaux des autres. Retard dacquisition du langage. Retard dacquisition du langage. Manque de spontanéité à utiliser des alternatives. Manque de spontanéité à utiliser des alternatives. Peu dapprentissages spontanés. Peu dapprentissages spontanés. Réaction au changement. Réaction au changement. Retrait social. Retrait social.

5 Être autisme ne signifie pas être inhumain, mais plutôt être étranger. En un certain sens, je ne suis pas armé pour vivre dans ce monde, tout comme un extraterrestre ne pourrait pas se débrouiller sans un manuel dorientation. Mais je suis une personne à part entière. Jim Sinclair

6 Les forces de lautisme aptitudes et motivation EnvironnementPsychologiqueSanté physique Santé mentale Neurologique AptitudesAutonomie. Communication Apprentissage par habituation. Motricité.AdaptabilitéFlexibilité cognitive. Mémoire. MotivationChoix. Interaction. Exploration. Orientation motivationnel- le. Renforçateurs Ambition. Disponibilité à lapprentis- sage. Intérêt pour les objets. Intérêt restreint. Routine. Disponibilité à lapprentissage

7 « La famille est le premier environnement social dans lequel la vie de n importe quel enfant se déroule : l intégration dans le milieu familial doit donc être le premier objectif à l égard de l enfant autiste » (Donata Vivanti, 1998, p.27)

8 Scénarios sociaux Le scénario social est un livre imagé racontant lhistoire dune situation sociale ciblée Le scénario social est un livre imagé racontant lhistoire dune situation sociale ciblée On utilise les scénarios sociaux pour enseigner les habiletés sociales On utilise les scénarios sociaux pour enseigner les habiletés sociales Aide à transformer un comportement inadéquat en comportement socialement acceptable Aide à transformer un comportement inadéquat en comportement socialement acceptable Aide à prévoir une nouvelle activité (ex: visite médicale) Aide à prévoir une nouvelle activité (ex: visite médicale)

9 Scénarios sociaux Étapes vers lautonomie Lors de limplantation dun scénario social, il est important que lenfant ait loccasion de lire quotidiennement son nouveau scénario. Lors de limplantation dun scénario social, il est important que lenfant ait loccasion de lire quotidiennement son nouveau scénario. 1.Au début, on lui lit le scénario et lenfant regarde les images. 2.Ensuite, lenfant peut commencer à nous raconter le scénario social. 3.Puis, il regarde le scénario social seul. Lorsquil la bien intégré, on peut diminuer la fréquence tout en gardant une certaine régularité. Il est cependant très important quil puisse lire le scénario social avant de faire lactivité ciblée ou la période durant laquelle le comportement cible est plus susceptible dapparaître. Lorsquil la bien intégré, on peut diminuer la fréquence tout en gardant une certaine régularité. Il est cependant très important quil puisse lire le scénario social avant de faire lactivité ciblée ou la période durant laquelle le comportement cible est plus susceptible dapparaître. 4.Finalement, sil se produit un incident, on revient avec lenfant sur le scénario social qui décrit les comportements adéquats. 4.Finalement, sil se produit un incident, on revient avec lenfant sur le scénario social qui décrit les comportements adéquats.

10 Structures La rédaction dun scénario doit respecter une certaine structure pour être efficace. La rédaction dun scénario doit respecter une certaine structure pour être efficace. Trois type de phrase: Trois type de phrase: Descriptive. Descriptive. Directive. Directive. Perspective. Perspective.

11 Descriptive Décrire la situation avec objectivité: Décrire la situation avec objectivité: Lieux. Lieux. Personne impliquée. Personne impliquée. Actions. Actions. Exemple: nettoyer ma chambre Exemple: nettoyer ma chambre « Dans ma chambre, il y a des fenêtres, un lit, une garde robe et deux commodes. »

12 Directive Décrire les comportements et les habiletés sociales souhaités. Décrire les comportements et les habiletés sociales souhaités. Commence souvent par; je « ferais », je « peux » ou je «vais ». Commence souvent par; je « ferais », je « peux » ou je «vais ». Exemple: nettoyer ma chambre Exemple: nettoyer ma chambre « Dans ma chambre, je peux ramasser les vêtements qui sont sur le plancher. ».

13 Perceptive Décrit la réaction des autres personnes impliquées par la réponse ou le comportement émis. Décrit la réaction des autres personnes impliquées par la réponse ou le comportement émis. Exemple: nettoyer ma chambre Exemple: nettoyer ma chambre « Mes parents aiment voir ma chambre propre. Les personnes qui entrent dans ma chambre peuvent être contentes de voir la garde-robe rangée. ».

14 Exemple de scénario social Je vais à la piscine Je vais à la piscine

15 Parfois je vais à la piscine. Jaime beaucoup aller à la piscine.

16 Quand je vais à la piscine, il y a quelquun avec moi. Ça peut être _____________ ou __________. Ça peut aussi être quelquun dautre que je connais.

17 Je mamuse dans la piscine. Dans leau, je peux nager, jouer au ballon avec______, faire des culbutes, sauter et aller au fond de leau.

18 Dans la piscine, il y a beaucoup dautres personnes. Il y a des adultes et des enfants qui samusent dans leau.

19 Je reste calme pour ne pas déranger les autres personnes.

20 Dans la piscine, il y a des enfants qui jouent au ballon. Parfois, je peux recevoir le ballon sur moi. Cest un accident. Je donne le ballon à :________. Je reste calme.

21 Quand ________ me dit : cest fini. Je sors de leau et je vais mhabiller.

22 Sur mon calendrier, je peux voir quand je vais revenir.

23 Je me suis bien amusé à la piscine. Je suis content. _________est content.

24 Carol Gray (1994) suggère un protocole dobservation utile à bâtir des scénarios sociaux (p. 150): Renseignements relatifs aux scénarios sociaux, renseignements généraux Nom : ______________________________________ Année scolaire :__________________ Classe : ______________ Enseignant :_________________ École : _____________________ Apprentissage scolaire: Intérêts / habiletés particulières: Habileté en lecture: ___________________________ ______________________________ Compréhension: ___________________________ ______________________________ Math.: ____________________________ ______________________________ Jour/heure de : Art : _______________________ Musique : _____________ Éduc. Physique : ____________ Physiothérapeute : ___________ Ergothérapeute : ____________ Oral : _________________ Autres : ____________________________________________________________________ Noms de quelques compagnons de classe / amis : ___________________________________ Autres renseignements généraux : _______________________________________________ Observations Situation en cause: ___________________________________________________________ Heure? __________ Jour(s)? __________________ jusqu'à (date) ______________________ Description générale de la situation en cause : _______________________________________ Réponse de l'enfant: ________________________________ Toujours? ___________________ Réponse souhaitée: _____________________________________________________________ L'enseignant attribue la réponse à: _________________________________________________ Les parents attribuent la réponse à: _________________________________________________ L'enfant attribue la réponse à: ______________________________________________________ Date / premières observations: Date:________/_________ /_____________ Jour: _________________ Heure:______________ Remarques: ___________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________ 1 2 Information des habiletés transmises par lenseignante. Mise en contexte du scénario. Environnement propice à pratiquer un nouveau scénario. 3

25 Février 2006 Yves Lardon ESTS. Épe., ts Fin Merci de votre attention


Télécharger ppt "Février 2006 Yves Lardon ESTS. Épe., ts Aider l enfant ayant un trouble envahissant du développement mais sans oublier le reste de la famille Production."

Présentations similaires


Annonces Google