La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lutter contre le décrochage scolaire pour une insertion sociale et professionnelle réussie de tous les élèves LA MISSION GENERALE D INSERTION DE L EDUCATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lutter contre le décrochage scolaire pour une insertion sociale et professionnelle réussie de tous les élèves LA MISSION GENERALE D INSERTION DE L EDUCATION."— Transcription de la présentation:

1 Lutter contre le décrochage scolaire pour une insertion sociale et professionnelle réussie de tous les élèves LA MISSION GENERALE D INSERTION DE L EDUCATION NATIONALE

2 « Nous ne devons jamais cesser le suivi dun élève qui nous a quitté en cours de route tant que le relais na pas été pris » Programme Nouvelles Chances BO N°21 du 27 mai 1999

3 Quelques étapes clefs Dès la fin des années 70 et dans la suite du rapport SCHWARTZ, léducation nationale sengage à développer une politique en matière dinsertion des jeunes 1982 Création des équipes « JED », jeunes en difficulté, nommées équipes RVP « rénovation de la voie professionnelle »

4 1984 opération 60 OOO jeunes 1986 Création du DIJEN : dispositif d insertion des jeunes de l éducation nationale 1989 Loi d orientation sur léducation 1990 introduction des techniques de recherche d emploi dans la formation initiale

5 1993 Loi quinquennale, instituant le droit à une formation professionnelle pour l ensemble des jeunes avant leur sortie du système éducatif article 54 de la loi quinquennale du 20 décembre signature de l accord-cadre relatif au réseau public d insertion des jeunes zcirculaire du 10 mai 1996 sur la mission générale dinsertion

6 1998 Loi d orientation relative à la lutte contre les exclusions article 5 : garantir l accès effectif à l emploi des jeunes de 16 à 25 ans en difficulté, par des actions d accompagnement personnalisé 1999 Programme Nouvelles chances dont l objectif est de réduire le nombre des sorties du système éducatif sans qualification

7 Un constat z La mobilisation des établissements a permis de réduire le nombre de jeunes sortant de l école sans qualification z L objectif de la loi d orientation de 1989 n est pas pleinement atteint z La mission générale dinsertion doit engager l ensemble de ses acteurs pour contribuer plus largement à la préparation de tous les jeunes à leur insertion

8 Des objectifs zEduquer et préparer tous les élèves à leur future insertion sociale et professionnelle Prévenir les sorties sans qualification en repérant les élèves en situation de décrochage ou exposés à ce risque zRepérer et suivre les sorties sans qualification et proposer un accompagnement adapté pendant lannée qui suit la sortie

9 Le public et les acteurs Si tous les élèves doivent se préparer à leur insertion, la mission générale d insertion s adresse en priorité aux élèves les plus en difficulté Les messages d alerte doivent faire l objet d une attention, d un repérage et d une veille éducative exercée par chaque membre de la communauté éducative

10 Le cadre institutionnel L établissement, lieu de repérage et de prévention : du décrochage scolaire de la préparation à l insertion socio- professionnelle, dans le temps scolaire, avec le concours des professeurs principaux, des COP, des CPE, des partenaires extérieurs, des parents d élèves… La préparation à l insertion constitue un axe fort du projet d établissement, et s inscrit dans la durée

11 Le groupe d aide à l insertion ou cellule de veille La création dun système de veille est confiée à l ensemble des équipes éducatives de létablissement : Chefs d établissement, enseignants, équipe vie scolaire, conseillers d orientation psychologues, personnels sociaux et de santé, sont les acteurs centraux de la dynamique de la mission générale d insertion.

12 Laction du GAIN zOrganiser des réunions de concertation zMettre en place des outils de repérage et de suivi des élèves zAider à lélaboration des projets scolaires et professionnels de chacun zMettre en œuvre des actions de remédiation, voire adapter des parcours individuels zOrganiser le suivi des mesures d accompagnement

13 Lentretien de situation zPour tous les élèves qui, malgré toute laide apportée par la communauté éducative, nont pas trouvé de solution, des entretiens sont organisés en cours ou en fin dannée scolaire, zCes entretiens sont conduits par un ou plusieurs membres du GAIN

14 Objectifs de lentretien Permettre à lélève de se situer Rechercher les situations les plus adaptées, pour lui permettre : une poursuite de scolarité Laccès à une formation qualifiante en utilisant lensemble des possibilités offertes au niveau local

15 Les mesures spécifiques Organisation : Au niveau du district ou du bassin, les établissements, les CIO et les coordonnateurs mgi, analysent la situation locale et proposent, en sappuyant sur la mise en commun des ressources, la réalisation dactions daccompagnement des élèves Accueil et remobilisation des jeunes en voie de déscolarisation ou en difficulté pour atteindre une première qualification Actions qualifiantes et/ou diplômantes

16 Pour en savoir plus… consultez les sites : ac-creteil.fr/mgien/ et eduscol.education.fr/D0105/


Télécharger ppt "Lutter contre le décrochage scolaire pour une insertion sociale et professionnelle réussie de tous les élèves LA MISSION GENERALE D INSERTION DE L EDUCATION."

Présentations similaires


Annonces Google