La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Préparation de la journée pédagogique : 27 novembre 2013 RUPN,Accompagnement éducatif Azimut Au fil de linfo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Préparation de la journée pédagogique : 27 novembre 2013 RUPN,Accompagnement éducatif Azimut Au fil de linfo."— Transcription de la présentation:

1 Préparation de la journée pédagogique : 27 novembre 2013 RUPN,Accompagnement éducatif Azimut Au fil de linfo

2 Comment vivre ensemble un cycle CM-6 ème ? Une journée pédagogique départementale : le 27 novembre Un COPIL: CE Un groupe technique: PAD + CE Des groupes recherche-action: G1: vivre un nouveau cycle du CM1 à la 6 ème G2: des stratégies coopératives 25 septembre de 13H30 à 16H30 à CHATEAULIN au Juvénat 15 janvier de 9H30 à 16H30 (lieu à déterminer) : intervenant Sylvain CONNAC Des expérimentations, des initiatives, des innovations

3 · Apprendre avec le numérique Animation départementale : mission du Référent pour les Usages Pédagogiques du Numérique (UPN) : Tableau de répartition des groupements détablissements Projet de lettre de mission. Trois temps danimation départementale seront proposés cette année scolaire à destination des Chefs d'Etablissement et des Référents UPN : 1 ère date le 28 novembre: CE + RUPN Cohésion dune équipe départementale Facilitateur dans laccompagnement dun changement de posture En articulation avec la formation

4 · Apprendre avec le numérique Formation régionale des Référents pour les Usages Pédagogiques Numériques (UPN) dans le cadre dun plan pluriannuel, sur 3 ans : formation régionale (financée par FORMIRIS), Laccompagnement des enseignants et leur formation est un facteur clé de lévolution du changement. Les Référents pour les UPN en constituent un levier. 1 ère date : mercredi 16 octobre 2013, à lISFEC à RENNES ; Rappel : volet CCR-Plan DUNE

5 Parcours de professionnalisation A destination des suppléants mais ouvert aux enseignants: Modules de formation : 9 propositions Ateliers TICE ENT Un entretien de positionnement : en lien avec les CE Un tutorat (interne ou tutelle pédagogique)

6 Remédiation Bilan de positionnement / diagnostic Consei l Les différents types dentretien daccompagnement dans un parcours de professionnalisation Bilan intermédiaire Après observation en situation Sans observation en situation

7 AVS Aide individualisée Aide mutualisée Fiche établissement AVS Dès que possible

8 Accompagnement Educatif Saisie sur AKEDUC La campagne du 16 septembre au 12 octobre, la saisie nest possible que jusquau 11 octobre à minuit La commission départementale pour le FINISTERE : mardi 15 octobre Le montant par élève de 9,15 : la place des DR? Des guides dutilisation pour AKEDUC Un rappel : saisir les effectifs par niveau dans AKEDUC et vérifier les coordonnées bancaires.

9 AZIMUT Accompagnement des élèves dans la construction de leur parcours de formation Une étape dans un parcours: avant, pendant et après 2 temps forts: CAP sur AZIMUT: le 19 novembre à UBO QUIMPER Procédure APB Accompagner son jeune de 18 ans AZIMUT : 23, 24 et 25 janvier 2014

10 PREVENTION DU DECROCHAGE SCOLAIRE Un processus Des profils de jeunes Des étapes dans le parcours à regarder Limportance de la veille éducative À vivre en réseau

11 Les "inadaptés" les plus visibles : leurs résultats ainsi que leur engagement sont très faibles et leur degré d'inadaptation est élevé. Les "sous- performants", ont eux aussi une adaptation moyenne et un faible engagement mais leur rendement scolaire est faible. Quatre profils de décrocheurs Les "discrets" des élèves qui, malgré leur fort engagement et un comportement adapté, ont un rendement faible (juste la moyenne). Les "désengagés" n'aiment pas l'école, ont peu d'aspirations scolaires. Mais sans travailler, ils arrivent à obtenir une performance minimale acceptable. Leur adaptation comportementale est moyenne, c'est-à-dire ni plus ni moins forte que chez les futurs diplômés. Les discrets Les "sous- performants » Les inadaptés Les désengagés veille éducative -prévention du décrochage - le likès - 02 septembre Qui est le décrocheur?

12 Une démarche préventive : (quand tout va bien): 1 – Accueillir chaque jeune Rechercher des critères objectifs 2 – Tous responsables : enseignants et vie scolaire - observer les jeunes en situation dapprentissage; - travailler en équipe, sappuyer sur les compétences internes, Pour développer une culture détablissement, un cadre adulte 3 - Recenser les réussites et mutualiser Dédramatiser Travailler avec les partenaires 12 veille éducative -prévention du décrochage - le likès - 02 septembre 2013 Les étapes du processus:

13 Décrochage –rupture : accompagnement Aménager des parcours : immersion, stages en LP, en entreprises Mener des entretiens : parole dautres adultes: Premiers signes – soutien Eviter la casse – remotiver Réparation – accompagnement : relancer veille éducative -prévention du décrochage - le likès - 02 septembre Les étapes des processus:

14 des convictions à vivre: -Accueil de tous - Le principe déducabilité - La continuité du parcours de scolarisation et son suivi A partager en équipe pour tendre vers un « établissement MIJEC » Vidéo : Jean-Marie PetitClerc 14 veille éducative -prévention du décrochage - le likès - 02 septembre 2013 Un postulat

15 veille éducative -prévention du décrochage - le likès - 02 septembre accueille les jeunes de plus de 16 ans en risque de rupture ou en rupture avec le système éducatif et les accompagne dans leur recherche de parcours. Accompagne lélaboration et la mise en œuvre de la veille éducative. Conseille et soutient en tant que personne ressource structurer le travail de prévention en réseau. La veille éducative est dabord une manière dêtre, une posture professionnelle et humaine, une posture collective détablissement. la posture fondamentale, intérieure, de chacun. Est au cœur de nos établissements pour … La MIJEC

16 veille éducative -prévention du décrochage - le likès - 02 septembre « Nos mauvais élèves, élèves réputés sans devenir, ne viennent jamais seuls à lécole. Cest un oignon qui entre dans la classe, quelques couches de chagrin, de peurs, dinquiétudes, de rancœur, de colères, denvies inassouvies, de renoncements furieux accumulés sur fond de passé honteux, de présent menaçant, de futur condamné. Regardez les, voilà, les voilà qui arrivent le corps en devenir et leur famille dans leur sac à dos. Le cours ne peut vraiment commencer quune fois le fardeau posé à terre et loignon épluché. Difficile dexpliquer ça, mais un seul regard suffit souvent, une parole bienveillante, un mot dadulte confiant, clair, stable, pour dissoudre ces chagrins, alléger ces esprits, les installer dans un présent rigoureusement indicatif. Naturellement le bienfait sera provisoire, loignon se recomposera à la sortie et sans doute faudra-t-il recommencer demain. Mais cest ça enseigner, cest recommencer jusquà notre nécessaire disparition de professeur Pour une posture bienveillante Se rappeler: Chagrin décole (Daniel Pennac) 2007


Télécharger ppt "Préparation de la journée pédagogique : 27 novembre 2013 RUPN,Accompagnement éducatif Azimut Au fil de linfo."

Présentations similaires


Annonces Google