La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

E-Business et E-entrepreneuriat

Présentations similaires


Présentation au sujet: "E-Business et E-entrepreneuriat"— Transcription de la présentation:

1 E-Business et E-entrepreneuriat
Les versions actualisées de ce diaporama sont disponibles sur :

2 Plan de l’exposé Qu’est-ce que l’e-Business
Les différentes formes Les principaux enjeux des TIC dans l’entreprise Les principales évolutions technologiques qui se dessinent Les nouveaux métiers liés aux TIC, les nouvelles méthodes de travail, les e-entrepreneurs Quelques références et outils de veille utiles

3 C L I E N T S CLIENTS Partenaires $ DG Administr@tions ASP
Actionnaires Banque CONCURRENTS Site Financier Sous-Traitant Partenaires Dématérialisation des procédures Producteur de Machines Web Sites d ’appel d ’offre Gestion Trésorerie Veille Concurrentielle et Intelligence Economique Co-ingienerie C L I E N T S Télémaintenance machines ASP Veille Technologique Marketing one to one EDI $ ing, bandeaux, site promotionnel... Marketing Bureau d’Etude Gestion Supply Chain Managt B to B e-commerce Publicité DG B to B Maintenance Achats Vente DistributeurMarchand Fournisseurs Production tracking DRH SAV Recherche nouveaux Fournisseurs Market-Place Logistique E-learning Télé-Tutoring Télémaintenance Sites de Recrutement SVP réclamations Club utilisateur Télétravail CLIENTS Fournisseurs Source : JM YOLIN (2001)

4 Autre délimitation de l’E-Business
Commerce électronique Transactions commerciales utilisant des canaux informatisés Applications Business E-Business Relations d’affaires utilisant des canaux informatisés

5 L’E-Business Une définition (parmi d’autres) :
Processus d’intégration d’applications électroniques… … pour faciliter la communication et la gestion de l’information … entre départements et avec l’extérieur

6 Typologie des relations avec l’extérieur
avec le client final avec les fournisseurs, sous-traitants, partenaires, commerciaux avec l’administration Constituent les 3 principales catégories d’E-Business (BtoC, BtoB, BtoA) Source :

7 Convergence des évolutions technologiques et organisationnelles
Evolution de l’organisation humaine des sociétés Centralisée Décentralisée Etendue, en réseau Hiérarchique Déléguée Virtuelle Evolution de l’organisation des systemes d’information PC isolés Ordinateurs en réseau Mainframe Client/Server Centralisée Capacité de Collaborative Dynamique Traitement locale L’intégration des 2 types flux d’information (ceux entre département et ceux avec l’extérieur) devient possible : notion de Front-office et de back-office

8 Les enjeux dans l’entreprise
E-Business Les enjeux dans l’entreprise

9 Typologie des opportunités
L’e-Business est susceptible de contribuer à atteindre les 3 objectifs traditionnels poursuivis par une entreprise : Croissance du chiffre d’affaires potentiel  Logique stratégique de domination du marché Rentabilité accrue  Logique stratégique de domination par les coûts Efficacité et réactivité renforcées  Logique stratégique de différenciation et/ou spécialisation Source: « Les enjeux de l’e-economie pour le manager » (D. JACOB )

10 Grandes tendances

11 Explosion des performances
l'iPad 2 est aussi puissant que l'était le Craye-2, supercalculateur le plus développé au milieu des années 1980, qui valait 17 millions de dollars à la fin des années 1980.

12 Ecrans souples Samsung Youm

13 Imprimante 3D d'Ultimaker © ultimaker.com
Imprimantes 3D Imprimante 3D d'Ultimaker © ultimaker.com

14 Grandes tendances IDATE – DigiWorld Yearbook 2012

15 Applications nomades Développement de « location based services », s’appuyant: sur les technologies mobiles de communication sur les technologies de « géolocalisation » (triangulation via antenne GSM, puces GPS, mais aussi accéléromètres) sur la représentation visuelle (« réalité augmentée ») sur la reconnaissance visuelle 2D, 3D (identification de faciès, de bâtiments,…) Promoteurs : Des grands moteurs de recherche Des opérateurs de réseaux GSM Des équipementiers (Apple, Nokia,…)

16 Réalité augmentée

17 Exemple d’application de réalité augmentée avec Layar (source: )

18 Vers l’Internet des objets

19 Couches culottes intelligentes
07/ A New York start-up called Pixie Scientific has developed a diaper that the company says can detect possible urinary tract infections, kidney dysfunctions, and dehydration, accompanied by a smartphone app that can transmit the information to a physician.

20 Fourchette intelligente
«Mange lentement. Mâche 30 fois avant d'avaler». Cette fourchette est une vraie mère: son manche bourré de capteurs détecte si vous mangez trop vite. Slowcontrol, société française, la destine aux personnes qui veulent maigrir. Elle est commercialisée au Etats-Unis depuis le printemps dernier. (Photo DR)

21 Machine to Machine (ou « Internet des objets) »
Multiplication attendue d’objets capables de : produire, stocker et échanger de l’information numérique, de plus en plus en dehors de toute intervention humaine. Evolution vers une ère « Machine to Machine », avec une généralisation des interactions entre machines

22 Voiture hyper connectée
La Citroen DS5 intègre un affichage tête haute en couleur projetant sur un écran transparent -situé dans le champ de vision principal du conducteur- les informations essentielles à la conduite vitesse, reconnaissance des panneaux de signalisation , navigation, … La Toyota Fun-Vii se distingue par son système de navigation exploitant la réalité augmentée sur le pare-brise jumelé à un service de «concierge virtuel» pour guider et conseiller. Source: Revue Athena 279 – Mars 2012

23 Google Car 4 technologies:
« Lidar » (télédétection par laser) Capteur de mouvement Camera 4 radars (3 AV, 1 AR) Pour Eric Schmidt (PDG de Google), « une voiture doit se conduire toute seule ». « Le fait que les voitures soient apparues avant l'informatique est un bug ».

24 Les différentes manières
de rentabiliser un site Internet ?

25 Typologie des ‘Website Models’
Autre classification des différents modèles (plutôt adaptée aux projets de sites Internet), proposée par Pr. RAPPA, sur base de 9 grandes catégories, pouvant être affinées en sous-catégories : Publicité  revenu publicitaire / d’affiliation Infomédiaire  prestation de services Communautaire Affiliation  revenu d’affiliation Intermédiation Marchand Producteur  marge commerciale brute Abonnement A l’usage …ou une combinaison de plusieurs modèles Source: Cours « Managing the digital enterprise » de M. RAPPA, Professor of Technology Management at North Carolina State University.

26

27 Plateforme de partage Airbnb, concurrent aux hôtels ?

28

29

30 Dollar Shave Club

31

32 De plus en plus d’acteurs
Le ticket d’entrée est de plus en plus bas Par contre, il est de + en + difficile d’être rentable Frais d’investissement  Frais de fonctionnement  Guerre des prix  Faire du volume / se spécialiser

33 Des échecs… Mauvais positionnement stratégique Service défaillant Pas assez de vente Pas assez de marge bénéficiaire Abandon car sérieux écueils pour mettre en œuvre le projet

34 Les principaux facteurs de réussite
Etre bon commerçant (et digne de confiance) savoir bien saisir les attentes de la clientèle, parvenir à bien négocier auprès des fabricants / grossistes les conditions d’achat des produits souhaités, savoir bien accueillir le chaland dans sa boutique en ligne avec un site optimisé sur le plan ergonomique, être capable de bien mettre en scène son catalogue, veiller à rassurer le chaland à toutes les étapes du processus devant l’amener à acheter, et enfin parvenir à fidéliser. Se différencier Gagner une notoriété s’appuyant sur un positionnement bien identifié

35 E-Commerce Les 3 clés de succès
Bonne fondation : « proposition de valeur » Enracinement : distinctif Large : multi-encrage international Pérenne : évolutif Bonnes ressources Être bon commerçant Bonne organisation  plateforme Multi Front-office; uni back-office

36 Ressources

37 Ressources biblio D. JACOB (2012) – E-Commerce, les bonnes pratiques pour réussir, Edition Edipro, 352p., BRASSEUR Jean-Baptiste (2011), Comment vendre sur Internet : guide juridique et pratique, Editions du puits fleuri, 234p, ISBN (2010), E-Commerce : les clés de la réussite, Ed. La documentation Française, 140p. ISSAC Henri & VOLLE Pierre (2010), L’E-commerce : De la stratégie à la mise en œuvre opérationnelle, Edition Pearson France, 342p. (http://www.livre-ecommerce.fr/) DE WASSEIGE Olivier (2007), e-Commerce, e-Marketing, e-Bay, Editions EdiPro, 367p. ACSEL (2009), e-commerce et distribution : comment Internet bouscule les canaux de vente, ACSEL, 142p. SCHILLACI Marc (2008), Réussir sa boutique en ligne, 375 p. JANSSENS Martine et EJZYN Alain (2007), Marketing – e-business, e-Marketing, cybermarketing, Edition de Boeck, 335p.

38 Sources statistiques Statistiques: voir http://www.retis.be/references
AWT – Etude des usages des TIC par les PME et par les citoyens (2013) COMEOS – Etude e-Commerce en Belgique (2013) SPF Economie – Guide à l’attention des titulaires de sites web

39 Ressources web Articles, témoignages, etc. Dossiers (paiement en ligne, choix d’un fournisseur, solutions mobiles, etc.). Baromètre TIC de la Wallonie. Base de données des entreprises TIC.

40 Blogs www.retis.be et www.prospectic.org
6 autres blogs à ne pas rater : (blog du consultant animé par le centre public de compétence en TIC « Technofutur TIC ») (blog alimenté par l’équipe de conception de la plateforme Wizishop) (blog alimenté par le consultant Olivier Sauvage) (blog alimenté par le consultant Benoît Gaillat) (blog alimenté par le consultant Frederic Canevet)

41 Revues électroniques http://www.journaldunet.com http://www.zdnet.fr

42 Experts et aides Centres de compétences en TIC.
Services de formation et d’accompagnement Technifutur (Liège), Technofutur (Charleroi), Technocité (Mons), Technobel (Ciney). Club PME 2.0. de l’AWT. Partage d’expériences entre PME et cybercommerçants (www.awt.be/pme20) et réseau des cybercommerçants wallons. Organismes d’animation économique SPI, BEP, IGRETEC, IDEA, IDETA, CCI, UCM, jaibesoindecom.com, ABE, etc.. Plus de 50 consultants agréés en e-business (Rentic) Aides RW en e-business

43 E-mail: damien.jacob@hepl.be
Ce document est un extrait des diaporama du cours « economie du numérique » (2013), ainsi que des e-books « Les enjeux de l’e-economie pour le manager » (parution 2014) et « comment vendre (aussi) en ligne » (2013) La version la plus récente est téléchargeable sur :


Télécharger ppt "E-Business et E-entrepreneuriat"

Présentations similaires


Annonces Google