La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'économie belge dans et après la crise économique 2. Crises économiques et financières: l'histoire se répète Présenté par Christophe Piette Département.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'économie belge dans et après la crise économique 2. Crises économiques et financières: l'histoire se répète Présenté par Christophe Piette Département."— Transcription de la présentation:

1 L'économie belge dans et après la crise économique 2. Crises économiques et financières: l'histoire se répète Présenté par Christophe Piette Département des Études

2 Structure de l'exposé Fréquence et sévérité des crises financières Quelques exemples de crises particulièrement sévères Quels points communs ? L'existence d'un cercle vicieux Le rôle de la confiance dans l'apparition des crises illustration: les bulles spéculatives Lamplification des crises par le canal financier l'effet de levier Conclusions 2

3 Les crises financières sont des évènements relativement fréquents % d'années marquées par une crise bancaire depuis l'indépendance ou 1800 % d'années en défaut de paiement sur la dette publique ou avec rééchelonnement depuis l'indépendance ou 1800 Belgique7,30,0 Allemagne6,213,0 France11,50,0 Royaume-Uni9,20,0 États-Unis13,00,0 Japon8,15,3 Chine9,113,0 Inde8,611,7 Russie1,039,1 Argentine8,832,5 Brésil9,125,4 Mexique9,744,6 3 Source: Reinhart C. M. et K. S. Rogoff (2009), This Time Is Different, Eight Centuries of Financial Folly, Princeton University Press.

4 Les crises financières surviennent par vagues relativement espacées dans le temps 4 Japon États-Unis Royaume-Uni France Allemagne Belgique Source: Reinhart C. M. et K. S. Rogoff (2009), This Time Is Different, Eight Centuries of Financial Folly, Princeton University Press. 1 Les carreaux indiquent: a)les années au cours desquelles une ou plusieurs banques ont dû cesser leurs activités, fusionner ou être reprises à la suite d'une panique bancaire; b)les années qui n'ont pas été caractérisées par une panique bancaire, mais durant lesquelles une ou plusieurs banques ont dû être fusionnées, reprises ou renflouées avec des fonds publics. Années marquées par un crise bancaire 1

5 Les crises financières donnent lieu à des récessions plus longues et plus sévères 5 Durée et sévérité des récessions (moyennes)Durée et ampleur des reprises (moyennes) Source: FMI (World Economic Outlook, avril 2011).

6 Structure de l'exposé Fréquence et sévérité des crises financières Quelques exemples de crises particulièrement sévères Quels points communs ? L'existence d'un cercle vicieux Le rôle de la confiance dans l'apparition des crises illustration: les bulles spéculatives Lamplification des crises par le canal financier l'effet de levier Conclusions 6

7 Quelques exemples de crises particulièrement sévères ÉpisodeAvant la criseDéclenchementConséquences notables 1.États-Unis au début des années 1930 (la Grande Dépression) accumulation de dettes par les entreprises et les ménages krach boursier en 1929 perte de confiance et baisse de la consommation faillites d'entreprises et défauts de paiement crise bancaire 2.Japon dans les années 1990 période de boom, caractérisée par des bulles boursière et immobilière, et alimentée par de l'endettement éclatement des bulles boursière et immobilière crise bancaire perte de confiance des consommateurs dans l'économie et dans les institutions financières trappe de liquidité et étranglement des crédits 3.Mexique en 1994parité du peso vis-à- vis du dollar en 1991 forte inflation les années suivantes ( perte de compétitivité) crise de change après une dévaluation trop faible retraits massifs de capitaux étrangers crise de confiance vis-à-vis de la dette souveraine crise bancaire contagion à l'Argentine 4.Thaïlande en 1997 parité du bath par rapport au dollar afflux de capitaux en provenance de l'étranger, qui ont contribué à financer des investissements risqués investissements risqués qui ont mal tourné réduction des entrées de capitaux étrangers et baisse des réserves de devises de la banque centrale crise de change hausse des taux d'intérêt d'abord et abandon de la parité ensuite difficultés pour les banques et les entreprises endettées en dollar contagion à d'autres pays asiatiques 7

8 Effet des crises sur l'activité 8 Croissance du PIB réel (pourcentages de différence par rapport à l'année précédente) Sources: BEA, FMI, GGDC.

9 Effet des crises sur le chômage 9 Taux de chômage (en pourcentage de la population active) Source: FMI.

10 Effet des crises sur la dette publique 10 Dette brute des administrations publiques (variations par rapport au début de la crise, en pourcentage du PIB) Sources: FMI, Reinhart et Rogoff (2009). Note: la série relative à la Grande Dépression aux États-Unis porte uniquement sur la dette de l'administration centrale.

11 Structure de l'exposé Fréquence et sévérité des crises financières Quelques exemples de crises particulièrement sévères Quels points communs ? L'existence d'un cercle vicieux Le rôle de la confiance dans l'apparition des crises illustration: les bulles spéculatives Lamplification des crises par le canal financier l'effet de levier Conclusions 11

12 Quels points communs? A l'origine, on retrouve souvent des investissements risqués (voire spéculatifs) financés par de l'endettement Aggravation via le système financier (étranglement des crédits) Perte de confiance Les difficultés du système financier, la perte de confiance et la récession économique se renforcent mutuellement par un cercle vicieux 12

13 Le cercle vicieux de la crise financière Perte de confiance Effondrement de la monnaie, hausse des taux d'intérêts, crise économique Difficultés financières pour les entreprises, les banques et les ménages 13 Exemples: Investissements douteux en Thaïlande en 1997 Difficultés liées à l'éclatement des bulles financière et immobilière au Japon Crise des subprimes en 2008 Exemples: Incertitudes après le krach de 1929 aux États-Unis Anticipation d'une nouvelle dévaluation au Mexique en 1994 Source: Krugman P. (2009), Pourquoi les crises reviennent toujours, Éditions du Seuil.

14 Structure de l'exposé Fréquence et sévérité des crises financières Quelques exemples de crises particulièrement sévères Quels points communs ? L'existence d'un cercle vicieux Le rôle de la confiance dans l'apparition des crises illustration: les bulles spéculatives Lamplification des crises par le canal financier l'effet de levier Conclusions 14

15 Les bulles spéculatives Bulle = écart du prix des actifs par rapport à leur valeur "fondamentale" Raison: un optimisme excessif quant à leur valeur ou leur rentabilité future Une bulle continue de gonfler tant qu'il y a suffisamment d'investisseurs pour acheter des actifs dont le prix est surévalué Si on arrive à court d'investisseurs trop optimistes => la bulle éclate 15

16 Les bulles boursière et immobilière au Japon (données trimestrielles) 16 Sources: Bank of Japan, TREI, Thomson Reuters Datastream.

17 La bulle internet et la bulle immobilière aux États-Unis (données trimestrielles) 17 Sources: ISM, Standard & Poors, Thomson Reuters Datastream.

18 Structure de l'exposé Fréquence et sévérité des crises financières Quelques exemples de crises particulièrement sévères Quels points communs ? L'existence d'un cercle vicieux Le rôle de la confiance dans l'apparition des crises illustration: les bulles spéculatives Lamplification des crises par le canal financier l'effet de levier Conclusions 18

19 Leffet de levier Bilan "type" d'un intermédiaire financier: Effet de levier financier (leverage ratio): L'effet de levier dépend négativement de la valeur de marché des actifs et positivement de l'endettement 19 Surtout des placements de long terme et illiquides Surtout des dettes de court terme et liquides

20 Leffet de levier Avantage d'un effet de levier important: une rentabilité des fonds propres plus élevée Incitant à financer les investissements par de l'endettement, en particulier en période de "boom" Inconvénients dun effet de levier élevé: Solvabilité plus faible Un problème de liquidité potentiel 20

21 Si une crise survient Chute du prix des actifs Forte augmentation de l'effet de levier Risque de panique plus élevé car la solvabilité est affectée Fuite vers la liquidité Ventes dactifs moins liquides nouvelle baisse du prix des actifs et aggravation des déséquilibres des bilans Réduction des crédits aux entreprises et aux ménages Aggravation des difficultés des entreprises Létranglement des crédits survient à un moment où elles sont plus dépendantes du financement externe abandons de projets dinvestissement 21

22 Structure de l'exposé Fréquence et sévérité des crises financières Quelques exemples de crises particulièrement sévères Quels points communs ? L'existence d'un cercle vicieux Le rôle de la confiance dans l'apparition des crises illustration: les bulles spéculatives Lamplification des crises par le canal financier l'effet de levier Conclusions 22

23 Conclusions Parmi les paramètres à surveiller pour prévenir les risques systémiques: Croissance anormale du prix des actifs Justifiée par des fondamentaux? Coïncide-t-elle avec une croissance de lendettement? Importance de la supervision des institutions financières Évaluation des risques Fonds propres: sont-ils suffisants pour absorber les pertes éventuelles? Liquidité: y a-t-il assez de ressources de court terme pour faire face à des retraits ou à une coupure de plusieurs lignes de crédit? 23


Télécharger ppt "L'économie belge dans et après la crise économique 2. Crises économiques et financières: l'histoire se répète Présenté par Christophe Piette Département."

Présentations similaires


Annonces Google