La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journées académiques de philosophie 7 janvier 2014 don et société

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journées académiques de philosophie 7 janvier 2014 don et société"— Transcription de la présentation:

1 Journées académiques de philosophie 7 janvier 2014 don et société

2 Plan de lexposé Partie 1 Typologie des modes de transferts Partie 2 Don et structures sociales Trois cas ethnographiques

3 Partie 1 Typologie des modes de transferts …ou « comment éviter que tout soit dans tout, et réciproquement »

4 Le don comme échange : « forme et raison de l'échange dans les sociétés primitives » (sous- titre) « du don, et en particulier de l'obligation à rendre les présents » (introduction) « Les dons échangés et l'obligation de les rendre » (partie 1) Marcel Mauss Essai sur le don (1923)

5 Sous lapparente liberté, lobligation : « Dans la civilisation scandinave et dans bon nombre d'autres, les échanges et les contrats se font sous la forme de cadeaux, en théorie volontaires, en réalité obligatoirement faits et rendus. » (introduction) Obligation « à peine de guerre privée ou publique » (introduction) « (…) nous voulons ici considérer (…) le caractère volontaire, pour ainsi dire, apparemment libre et gratuit, et cependant contraint et intéressé de ces prestations. Elles ont revêtu presque toujours la forme du présent, du cadeau offert généreusement même quand, dans ce geste qui accompagne la transaction, il n'y a que fiction, formalisme et mensonge social, et quand il y a, au fond, obligation et intérêt économique. » Marcel Mauss Essai sur le don (1923)

6 Incidente n°1 : La question sur le Hau polynésien « Quelle est la règle de droit et d'intérêt qui, dans les sociétés de type arriéré ou archaïque, fait que le présent reçu est obligatoirement rendu ? Quelle force y a-t-il dans la chose qu'on donne qui fait que le donataire la rend ? » Marcel Mauss Essai sur le don (1923)

7 Incidente n°2 : quest-ce quun « fait social total » ? Celui qui, à linstar du don, met en jeu « d'un coup toutes sortes d'institutions : religieuses, juridiques et morales et celles-ci politiques et familiales en même temps ; économiques (…) ; sans compter les phénomènes esthétiques (…) et (…) les phénomènes morphologiques que manifestent ces institutions. » « Il y a prestation totale en ce sens que c'est bien tout le clan qui contracte pour tous, pour tout ce qu'il possède et pour tout ce qu'il fait, par l'intermédiaire de son chef. » [à propos du potlatch] « la prestation totale n'emporte pas seulement l'obligation de rendre les cadeaux reçus ; mais elle en suppose deux autres aussi importantes : obligation d'en faire, d'une part, obligation d'en recevoir, de l'autre. » Marcel Mauss Essai sur le don (1923)

8 Thèse centrale : ce qui est primitif est indifférencié individus et groupes : « Dans ces sociétés : ni le clan, ni la famille ne savent ni se dissocier ni dissocier leurs actes ; ni les individus eux- mêmes, si influents et si conscients qu'ils soient, ne savent comprendre qu'il leur faut s'opposer les uns aux autres et qu'il faut qu'ils sachent dissocier leurs actes les uns des autres. Le chef se confond avec son clan et celui-ci avec lui ; les individus ne se sentent agir que d'une seule façon. » actes et concepts : « Au fond, ce sont des mélanges. On mêle les âmes dans les choses ; on mêle les choses dans les âmes. On mêle les vies et voilà comment les personnes et les choses mêlées sortent chacune de sa sphère et se mêlent : ce qui est précisément le contrat et l'échange. » Marcel Mauss Essai sur le don (1923)

9 Mélanges… ou oxymores ? « dons contractuels » « l'échange par dons » « l'échange-don » « le système des dons échangés » « un salaire-don » « ces dons peuvent être obligatoires » « l'obligation de donner » « échanges obligatoires de dons » « on donne parce qu'on y est forcé, parce que le donataire a une sorte de droit de propriété sur tout ce qui appartient au donateur. » « échanges volontaires-obligatoires » « Une partie des dons et contre-prestations dont nous allons parler est destinée comme en Mélanésie à payer les grades et les ascensions successives dans ces confréries. » Marcel Mauss Essai sur le don (1923)

10 Mauss : un lévi-straussien avant lheure ? LEssai… montre que : « l'échange est le commun dénominateur d'un grand nombre d'activités sociales en apparence hétérogènes entre elles » Claude Lévi-Strauss Introduction à lœuvre de M.Mauss (1950)

11 Différencier le don de léchange Dans notre propre société, deux actes très différents. Mais selon quels critères ? absence / présence dune contrepartie ? caractère immédiat / différé dune contrepartie ? caractère proportionné / non proportionné de la contrepartie ? attente / absence dattente de la contrepartie ? lobligation de rendre : les deux sens de « obligation ». critère de lexigibilité (recours légitime à la force) Alain Testart Critique du don (2007)

12 Différencier le don du transfert obligatoire Lobligation de rendre (exigibilité) sépare le don de léchange Lobligation de donner (exigibilité) sépare le don du prélèvement obligatoire : cest le « transfert du troisième type », ou « t3t » (impôt, tribut, amende…) Alain Testart Critique du don (2007) Contrepartie non exigible Contrepartie exigible Transfert non exigible don échange Transfert exigible t3t

13 Incidente critique : problème de léchange obligatoire Obligation porte au minimum sur le fait de léchange. Mais peut concerner aussi identité de léchangiste et/ou les termes de léchange. Ex : paysans Égypte des Ptolémées. Échange, ou t3t ? Alain Testart Critique du don (2007) Contrepartie non exigible Contrepartie exigible Transfert non exigible don échange libre Transfert exigible t3t échange obligatoire pour une classification symétrique des transferts

14 Des transferts illégaux lachat de drogue le cadeau du cambrioleur le pillage de guerre etc. Ces transferts sont dun « quatrième type » : « t4t » François Athané Pour une histoire naturelle du don (2011)

15 un problème : le choix du point de référence François Athané Pour une histoire naturelle du don (2011) Cas 2 ensembles sociaux juxtaposés deux références possibles pillage (t4t) réparations (t3t) impôt (t3t) racket t4t Cas 1 ensembles sociaux imbriqués référence = « conteneur » société A individus société A société B

16 Proposition de typologie : transferts socialement illégitimes Contrepartie non exigible Contrepartie exigible 2 Transfert libredonéchange libre Transfert contraintt4t échange obligatoire ??? transferts socialement légitimes Contrepartie non exigible Contrepartie exigible 1 Transfert non exigible don échange libre Transfert exigible 1 t3t échange obligatoire 1. exigibilité socialement reconnue 2. exigibilité socialement non reconnue

17 Échange marchand, échange non marchand Alain Testart Critique du don (2007) échange marchandéchange non marchand léchange a lieu indépendamment de tout lien personnel entre échangistes léchange est conditionné par un lien personnel entre échangistes Or, léchange non marchand tend à sassimiler au don Fondé sur liens personnels tend à minimiser, voire faire disparaître : 1.toute attente apparente de la contrepartie 2.le recours à la force en cas de manquement

18 « C'est aussi pourquoi il est si difficile de démêler dans les données ethnographiques ce qui est don et ce qui est échange entre amis : le mode courant de sanction est le même, et ce n'est que la présence, ou la possibilité admise comme légitime, d'un mode rare (et d'autant plus que les sociétés étudiées le sont toujours dans le contexte colonial), le mode violent, qui en toute rigueur peut fournir le critère décisif. » Conclusion : Le « don-échange » de Mauss, en un sens, existe : cest un échange non marchand. Alain Testart Critique du don (2007)

19 …cas de la kula (îles Trobriand)

20 …mais pas du potlatch (Côte nord-ouest)

21 Partie 2 Don et structures sociales : Trois cas ethnographiques

22 Iroquois Guayaki Côte nord-ouest

23 Guayaki localisation : Est de lactuel Paraguay milieu : forêt tropicale économie : chasse (arc) – cueillette nomade société : égalitaire – « chefs clastriens » transferts : 1. cadeaux du chef 2. polygynie du chef 3. produits de la chasse

24 Iroquois localisation : sud du fleuve Saint-Laurent milieu : forêt tempérée économie : chasse (arc) – culture itinérante du maïs société : « démocratie militaire » transferts : 1. prédation (esclaves) 2. prix de la fiancée (?) + wergeld 3. banquets / festins 4. « give away » / fête des morts 5. dons aux « trésors publics »

25 Côte nord-ouest localisation : côte Pacifique, du nord de la Californie au sud de lAlaska milieu : forêt côtière – climat océanique à subarctique économie : chasse – pêche – cueillette – sédentaire (stockage) société : nettement inégalitaire – « nobles » transferts : 1. potlatch 2. prédation (esclaves + butin) 3. prix de la fiancée + wergeld

26 Brève typologie des transferts Peuple(s)TransfertType Guayaki cadeaux du chefdon polygynie du chef- transferts produits de la chasset3t Iroquois prédation (esclaves)t3t prix de la fiancéeéchange wergeldt3t banquets / festinsdon décès + fête des mortsdon dons aux « trésors publics »don Côte nord-ouest potlatchdon prédationt3t – t4t prix de la fiancéeéchange wergeldpaiement

27 Brève typologie des transferts Peuple(s)TransfertType Guayaki cadeaux du chefdon polygynie du chef- transferts produits de la chasset3t Iroquois prédation (esclaves)t3t prix de la fiancéeéchange wergeldt3t banquets / festinsdon décès- fête des mortsdon don aux « trésors publics »don Côte nord-ouest potlatchdon prédationt3t – t4t prix de la fiancéeéchange wergeldpaiement

28 Guayaki Cadeaux du chef objectif : pacification – maintien de la cohésion du groupe aucune notion dhonneur ni de hiérarchie attachée au fait de recevoir ou donner ce que donne le chef est produit par lui (et par ses femmes) : « le chef possède moins que les autres ».

29 Iroquois 1. banquets périmètre des invités / invitants non formalisé on honore quelquun (invitant ou non) discours dons qui distinguent, mais de peu de valeur. « Cest le geste qui compte ». motif à caractère public 2. décès (« give away ») + fête des morts caractère public et ostentatoire des dons. Distribution effectuée par « les chefs ». majeure partie des richesses détruites les riches sy retrouvent, pour les autres cest une dépense lourde. Mais « chacun se pique dhonneur » 3. dons aux trésors publics caractère public ? par définition, dons à caractère « à demi » personnels

30 Côte nord-ouest Potlatch organisé à titre et à fins privées : « validation » de titre la richesse honore celui qui donne et ceux qui reçoivent, parce quils en ont les moyens. Il est une valeur aristocratique distributeur = donateur. Les dons sinscrivent dans un rapport personnel les riches se donnent le produit de lexploitation du travail des esclaves, des parents pauvres, des femmes…

31 Iroquois Guayaki Côte nord-ouest pacification – maintien de la cohésion du groupe don hiérarchie (économique ou politique) admission dans lélite - « valider » ses titres le don est au centre de la reproduction de hiérarchie (pour donateur + pour receveur) démontrer publiquement sa générosité le don traduit de la hiérarchie, mais nen crée pas (ou peu)

32 Iroquois Guayaki Côte nord-ouest société sans richesse sociétés à richesse structures politico-économiques collectives juxtaposition des « maisons »

33 Références sur les modes de transfert Marcel Mauss, Essai sur le don, 1923 Alain Testart, Critique du don, Syllepse, 2007 François Athané, Pour une histoire naturelle du don, PUF, 2011 sur les Guayaki Pierre Clastres, La société contre lÉtat sur les Iroquois Joseph-François Lafitau, Mœurs des sauvages amériquains, 1724 Relations des jésuites, notamment le vol. 10 sur la fête des morts sur le potlatch Marie Mauzé, « Boas, les Kwagul et le potlatch. Éléments pour une réévaluation », lHomme, n°100, 1986 Alain Testart, « Le potlatch entre le lustre et lusure », Journal de la Société des Américanistes, n°100, 1999 généralités sur les sociétés sans classes et lévolution sociale Alain Testart, Éléments de classification des sociétés, Errance, 2005 Christophe Darmangeat, Conversation sur la naissance des inégalités, Agone, 2012

34 Références …et pour continuer à échanger : mon blog : mon mail :


Télécharger ppt "Journées académiques de philosophie 7 janvier 2014 don et société"

Présentations similaires


Annonces Google