La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÉQUIPE SPÉCIALISÉE ALZHEIMER EST 49 Marie-Hélène BEAUSSIER Coordinatrice Sandra ROGEREAU Assistante de Soins en Gérontologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÉQUIPE SPÉCIALISÉE ALZHEIMER EST 49 Marie-Hélène BEAUSSIER Coordinatrice Sandra ROGEREAU Assistante de Soins en Gérontologie."— Transcription de la présentation:

1 ÉQUIPE SPÉCIALISÉE ALZHEIMER EST 49 Marie-Hélène BEAUSSIER Coordinatrice Sandra ROGEREAU Assistante de Soins en Gérontologie

2 MESURE 6 DU PLAN ALZHEIMER Aide au maintien à domicile par la constitution déquipes spécialisées Expérimentation (appel à projet mars 2009) Pilotée par la DGCS Financée par la CNSA puis par lARS Élaboration dun cahier des charges (mars 2011 ) En juin 2012 : 342 équipes autorisées sur les 500 prévues, dont 273 opérationnelles

3

4 MESURE 6 DU PLAN ALZHEIMER Mise en place dune nouvelle prestation (non médicamenteuse) de soins de réhabilitation et daccompagnement Financée par lAssurance Maladie dans le cadre dun forfait annuel attribué au SSIAD ( ) Pour une file active de 30 patients 10 à 15 séances

5 « La réhabilitation n'a pas pour but la restauration des capacités perdues, mais l'utilisation des capacités restantes ou ignorées pour améliorer l'autonomie dans les activités de la vie courante. Elle vise, dans le respect de la volonté du malade, à mobiliser ces capacités, à adapter l'environnement, à préserver une vie sociale et relationnelle et à transférer à l'aidant des compétences adaptées à la situation »

6 INDICATIONS Patient ayant une maladie d'Alzheimer ou apparentée À un stade léger à modéré de la maladie (idéalement MMS >18, éventuellement MMS >15) (MMS : Mini Mental State) Ayant un début de répercussion sur sa vie quotidienne : par exemple, troubles de la mémoire que le patient n'arrive plus à gérer,appauvrissement de la vie sociale, environnement à adapter, modification du comportement Acceptant le principe de séances de réhabilitation à son domicile

7 ABSENCE DINDICATION Pas de répercussion de la maladie sur sa vie quotidienne Stade évolué de la maladie, absence de communication possible, entraînement des capacités restantes impossible Patient dont l'entourage compense les difficultés du patient dans les activités de la vie quotidienne et n'exprime pas de demande Patient qui refuse toute intervention à domicile

8 ÉVALUATION DE LERGOTHÉRAPEUTE 2 séances, en situation, au domicile Aptitudes psycho-cognitives Aptitudes motrices Performances aux activités de la vie quotidienne Performances aux activités instrumentales de la vie quotidienne Environnement humain

9 OBJECTIFS Solliciter et renforcer les compétences et les savoir- faire Proposer et automatiser des stratégies dadaptation Conseiller, éduquer, prévenir la personne malade et son entourage Renforcer lestime de soi

10 Auprès de la personne malade Permettre le maintien des capacités restantes Apprentissage de stratégies de compensation Diminution des troubles du comportement Auprès des aidants Améliorer les compétences Éducation thérapeutique Aménagement de lenvironnement

11 OBJECTIFS ERGO/ASG

12

13 SUIVI Mise en place de relais AJ et Plateforme de répit, SAD, CLIC, MAIA, CG, France Alzheimer, SSIAD Bilan transmis au médecin Prescription renouvelable 1 fois par an

14 ÉTUDE DE CAS : BILAN de l ERGOTHÉRAPEUTE Monsieur P., 86 ans Vit avec son épouse au domicile Un fils unique qui nhabite pas la région Son épouse présente des troubles psychiatriques : relation conflictuelle Ancien boulanger Appréciait les activités extérieures (jardin, pêche, foot, boule de fort)

15 Habitude de vie Horaires de repas décalés, M. et Mme ne mangent pas ensemble Chambres séparées Passe beaucoup de temps dans sa chambre Parfois craint le comportement de son épouse Fonctions cognitives M.M.S. : 21/30 orientation spatiale au domicile difficile Comportement Sentiment dennui

16 Activités de la vie quotidienne toilette avec aide à domicile 1 fois par semaine difficultés pour trouver les différents éléments dans la salle de bain Légère incontinence urinaire Activités instrumentales Téléphone : difficulté pour composer un numéro Courses : naccompagne pas les aides à domicile Repas : aimait cuisiner mais a arrêté car portage des repas. Utilisation micro-onde et gazinière correcte Médicaments : IDE tous les jours Papiers administratifs : aide du fils

17 Motricité Équilibre précaire (chutes) Marche avec une canne qui nest pas adaptée à sa hauteur Environnement Difficulté lampe de chevet Seau hygiénique chambre

18 OBJECTIFS ASG Orientation spatiale Désorientation surtout la nuit : - mise en évidence de la porte de sa chambre et des WC : repère écrit sur les portes et bandes fluo Téléphone- Mettre en évidence les n° importants - Création de touches mémoire. Mettre le n° du fils À travailler à chaque séance Activités extérieures - Accueil de jour : proposer et accompagner - Ateliers « équilibre » et « mémoire » de la Plateforme - Conseiller pour quil fasse les courses avec AD

19 OBJECTIFS ASG Toilette - Évaluer la toilette (pas le lundi) - Conseiller sur lutilisation des protections - Réunir au même endroit tout ce dont il a besoin - Mettre en évidence les étapes à réaliser Équilibre- Réduire la hauteur de sa canne (à faire avec lui) - Promenade à lextérieur pour utiliser la canne Environnement- Mettre une bande fluo sur linterrupteur de sa lampe de chevet - Seau hygiénique dans la chambre ? Mise en place dun montauban

20 FICHE DE SUIVI Monsieur P. DateObjectifSynthèse de la séance (comportement, moyen utilisé, durée dintervention, …)

21 - Mise en évidence de la porte de sa chambre et des WC - Désorientation surtout la nuit : repère écrit sur les portes et bandes fluo ORIENTATION SPATIALE

22 TÉLÉPHONE Création de touches mémoire. Mettre le n° du fils À travailler à chaque séance Mettre en évidence les n° importants

23 TOILETTE

24

25 ÉVALUATION TOILETTE NOM : DATE : Mode de toilette évaluée : o Toilette au lavabo o Douche o Bain Aide technique utilisée : Quel type de toilette préfère la personne ? À quel moment de la journée ?

26 A : autonomeS : sur stimulation verbaleI : imitation Numéroter les étapes pour indiquer lordre Observer les capacités Se laveSe rinceSessuieComportement et remarques (prendre les produits, praxie) Le visage Le haut (torse, abdomen) Le dos Les bras Les mains Les parties intimes Les jambes Les pieds ÉVALUATION TOILETTE

27 ENVIRONNEMENT

28 ÉQUILIBRE Réduire la hauteur de sa canne (à faire avec lui)

29 ÉQUILIBRE Promenade à lextérieur pour utiliser la canne

30 ÉQUILIBRE

31 STIMULATION COGNITIVE

32 RELAIS Accueil de jour Aide à domicile : passage 2 fois par semaine Protections Solliciter pour des sorties (ex : courses)


Télécharger ppt "ÉQUIPE SPÉCIALISÉE ALZHEIMER EST 49 Marie-Hélène BEAUSSIER Coordinatrice Sandra ROGEREAU Assistante de Soins en Gérontologie."

Présentations similaires


Annonces Google