La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Létude avait pour objectif de repérer les freins à l'engagement partagé et équitable des hommes et des femmes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Létude avait pour objectif de repérer les freins à l'engagement partagé et équitable des hommes et des femmes."— Transcription de la présentation:

1 UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen

2 Létude avait pour objectif de repérer les freins à l'engagement partagé et équitable des hommes et des femmes dans la vie publique et associative et didentifier les représentations sexuées dans les instances politiques et associatives. faire un état des lieux de lengagement citoyen et associatif, identifier les moteurs et les obstacles à la participation des hommes et des femmes dans la vie politique et associative, étudier la parité hommes/femmes dans les conseils municipaux et associations.

3 Méthodologie Etude - pilotée par le PDD - conduite par les étudiantes de BTS Economie Sociale Familiale du CFP de Brens et planifiée en étroite collaboration avec les responsables pédagogiques (Pascale Cymberkewitch et Christelle Ortega) - accompagnée par Hélène Cettolo (construction des outils méthodologiques, dépouillement de lenquête, analyse des résultats. VOLET QUANTITATIF Recueil de données par questionnaires (données chiffrées sur la répartition sexuée des responsabilité dans les différentes instances élues et associations. VOLET QUALITATIF Entretiens semi-directifs pour connaître les freins et les moteurs de ces engagements

4 Méthodologie (suite) Calendrier de laction Novembre 2006 phase préparatoire : Intervention pédagogique auprès des étudiantes §Sensibilisation à la question des inégalités hommes – femmes §Sensibilisation à la démarche denquête sociologique Un travail a permis la définition concrète du contenu de l'enquête. Formulation des hypothèses Définition de la méthode Décembre 2006 §Définition et identification du public cible §Préparation, rédaction des outils denquête Janvier Mars 2006 §Passation des questionnaires §Réalisation des entretiens Avril 2006 §Saisie des données §Analyse

5 Méthodologie (suite) Caractéristiques des échantillons 73 questionnaires élu-e-s + 7 entretiens élu-e-s 74 questionnaires associatifs + 6 entretiens associatifs Maires Adjoints Conseillers Hommes Femmes Total Non réponse sports, pêche, chasse action sociale, santé Éducation formaton insertion culture et loisirs défense Intérêt éco Dév. local autre Total Hommes Femmes _ Total

6 Quels profils ?

7 des différences entre les sexes dans les instances élues Maires : 2 femmes sur 26 (7,69%) situation nationale communes de moins de 3500 habitants : 11,2% Adjoints : 3 femmes sur 18 adjoints (20,77%) Conseillères municipales (hors adjoints) : 14 femmes sur 49 conseillers (28,5%) Elues communautaires : 6 femmes sur 39 (2 femmes sur 13 personnes au bureau)

8 * Une différence dâge entre les femmes et les hommes des femmes légèrement plus jeunes que les hommes. 52,6% des femmes ont moins de 49 ans. 33,3% des hommes ont moins de 49 ans * Expérience de la fonction 72% des élus sont à leur deuxième mandat. * Répartition socioprofessionnelle des élus 65,7% des élus ont déclaré exercer une activité professionnelle. Femmes majoritairement dans les catégories des employés (salariés du secteur privé), des professions de lenseignement ou sans profession. Hommes majoritairement présents dans les professions agricoles, les personnels des entreprises du secteur public. 37,5% sont exploitants agricoles, soit une sur-représentation très nette par rapport au poids des agriculteurs dans l'électorat (5%). 20 élus sur 74 sont retraités * Un phénomène "d'héritage" politique qui joue particulièrement en milieu rural.

9 des différences entre les sexes dans les associations Une présence conséquente de femmes : 51,4% * Les champs associatifs des bénévoles qui varient selon le sexe. 65,8% des femmes sont bénévoles dans des associations culturelles ou de loisirs hommes plus engagés dans les associations sportives (36,1%) et de loisirs (44,4%). * Répartition des postes 45,9% des présidents des associations enquêtées sont des femmes. Des femmes relativement plus souvent trésorières. Pour le poste de secrétaire, des femmes plus nombreuses que les hommes. Une importance des structures non mixtes qui semblent favoriser laccès des femmes aux fonctions des dirigeantes 40,9% des bureaux ne sont pas mixtes : 12,7% sont masculins - 28,2% sont féminins * Le poids prépondérant des seniors parmi les dirigeants dassociations Les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 25,6 % de lensemble des responsables dassociations enquêtés

10 Responsables associatives (suite) * Un engagement qui dure … Dans presque 60% des cas, le dirigeant associatif est engagé dans lassociation concernée depuis plus de 5 ans (35% depuis plus de 10 ans). * Parcours associatif : Les femmes présidentes ont été plus souvent bénévoles (ou ont une fonction de secrétaire ou trésorière) dans lassociation que les hommes qui eux ont été plus souvent les fondateurs des associations ou des adhérents * Des bénévoles en activité Des associations plus souvent dirigées par des personnes en activité (62,1%). Un dirigeant sur 5 est retraité

11 Quelle implication ?

12 Quelques caractéristiques Importance de la socialisation Le temps passé : un engagement qui ne semble pas envahissant Le cumul des engagements, multi-appartenance La collaboration du conjoint : entre autonomie et négociation Le renforcement de la sociabilité amicale au sein de la vie associative et des équipes municipales

13 . Des engagements qui nécessitent des compétences Compétences sociales Compétences organisationnelles Compétences techniques - Capacité à représenter La structure et capacité dadaptation à des environnements socio politiques et à des publics différents. - Capacité à argumenter, convaincre, négocier. - Capacité à prendre la parole en public - Capacité à tisser des Liens, à créer des réseaux -Élaboration dune stratégie de communication, de relations publiques et de partenariats adaptée aux objectifs de lassociation. - Construction et développement de réseaux -Mise en place dune organisation adaptée aux missions et valeurs de lassociation et évaluation de son fonctionnement. -Management dune équipe de bénévoles et/ou de salariés. - Organisation des processus de décision -Prise de parole - Organisation et conduite de réunion -Communication, Marketing -Maîtrise des NTIC - Gestion financière

14 Avec quelles motivations ? Lengagement est une prise de responsabilité à légard de la vie de la cité Des motivations « par rapport à la société … un engagement comme responsabilité de se donner un avenir meilleur des motivations « pour soi » … un engagement dans un projet ayant un sens subjectif

15 Quest ce qui favorise limplication ? §Léducation, socle de limplication §Sappuyer sur ses ressources, ses compétences §Un rôle-clé de lentourage §Une disponibilité §Une reconnaissance sociale §Un environnement favorable à légalité entre les hommes et les femmes

16 Identification des freins à lengagement dans la vie publique Identification des freins à lengagement dans la vie publique

17 Représentations des freins à lengagement Des freins pour soiLes freins « par rapport au autres » Les freins « par rapport à la société » – La peur de lengrenage, cest à dire dun engagement envahissant au détriment de sa propre vie (45%) – Les craintes quant aux capacités (8%) sous-estimation de ses capacités, inexpérience Représentations traditionnelles des rôles masculins et féminins – La peur de ne pas être pris au sérieux (46% pour les responsables associatifs) – La difficulté à assumer/ défendre un engagement face au regard des autres contribue également à accroître les réticences (Pression du groupe) – Intériorisation des contraintes - Sentiment de culpabilité – Le manque dinformations – Des représentations négatives du monde politique. – Lengagement a un coût – Légoïsme et/ou lindividualisme

18 Obstacles, freins à lengagement des femmes - Impact de la division sexuée du travail sur le droit à la citoyenneté assignation au domestique organisation et horaires inadaptés manque dinfrastructures et des problèmes de mobilité - Une organisation source dexclusion des femmes - Une observation critique des « mœurs » politiques - Une dimension culturelle : socialisation sexuée qui ne situe pas demblée les femmes dans lespace public et qui entraîne souvent un sentiment de manque de confiance en soi


Télécharger ppt "UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Létude avait pour objectif de repérer les freins à l'engagement partagé et équitable des hommes et des femmes."

Présentations similaires


Annonces Google