La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Evolutions numériques, permanences dapprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron Cyber-Langues- 20110.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Evolutions numériques, permanences dapprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron Cyber-Langues- 20110."— Transcription de la présentation:

1 « Evolutions numériques, permanences dapprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron Cyber-Langues

2 Bref rappel de notre credo didactique partagé Jean Sabiron Cyber-Langues

3 Didactique 1 : apprendre à apprendre Jean Sabiron Cyber-Langues

4 Didactique 2 : apprentissage activité dordre cognitif englobe une pluralité de mécanismes : des traitements des données, une compétence interprétative des savoirs isolés, et une constante reconstruction des connaissances; une accumulation progressive de sous-compétences automatisées «…les activités linguistiques sont liées à laspect structurant de lactivité dapprentissage, et non aux aspects structuraux de lobjet de cet apprentissage» D. Gaonach (1987) Jean Sabiron Cyber-Langues

5 Didactique 3 : procédure Le procédural est prioritaire, et lobjectif dapprentissage est bien de construire le savoir, de le manipuler et de conceptualiser. Toute connaissance nouvelle isolée doit sinsérer dans des schèmes existants et ensuite, les faire évoluer. «Chaque fois quun être humain organise ou réorganise son rapport à lui-même, à ses semblables, aux choses, aux signes, au cosmos, il est engagé dans une activité de connaissance, dapprentissage ». P. Lévy (1994) Jean Sabiron Cyber-Langues

6 Didactique 4 – acquisition - une information une acquisition - un document stocké une connaissance - la mise en mémoire dun nouveau savoir dépend de son traitement et de sa « manipulation » (concept dAnderson) consulter : Alain Lieury, -psychologie cognitive (Rennes 2) - la mémorisation est la trace dune expérience Jean Sabiron Cyber-Langues

7 Didactique 5 : autonomisation 5 composantes - R. Duda : « Lautonomisation est une démarche heuristique qui va vers lappropriation par l'apprenant dau moins cinq compétences spécifiques: lidentification des besoins, la détermination des objectifs, le choix de matériaux et de procédures de travail, et lévaluation. » (Crapel 1988) Jean Sabiron Cyber-Langues

8 Didactique 6: le métacognitif Lapprentissage est prise de conscience (H. Trocmé-Fabre). = => Lesprit critique est une priorité. Cognitivistes: savoir ce que lon est en tant quapprenant = capacité : - à exploiter lautodiagnostic de ses besoins damélioration, - assumer la responsabilité de son propre apprentissage, - expérimenter son nouveau comportement Chers linguistes: la procédure et le métacognitif contribuent à leur passage au statut de jeunes adultes ! Jean Sabiron Cyber-Langues

9 la notion doutil Ustilz « équipements, objets nécessaires quon embarque pour un voyage » un instrument fonctionnel forgé par lespèce humaine au cours de son histoire pour prolonger et amplifier ses capacités manuelles Par essence, un outil est évolutif, il sajuste aux conditions de lenvironnement physique et anthropologique. Jean Sabiron Cyber-Langues

10 Les outils TICE Il existe alors différents types de Tice, que lon peut catégoriser : applications ludo-éducatives (ou serious games aujourdhui), exerciseurs, hypermédias, micromondes, plateforme dapprentissage collaboratif, documents électroniques, présentations assistées par ordinateurs, tableaux blancs interactifs, simulations, tuteurs intelligents Erica De Vries Les outils abondent & évoluent rapidement, Le processus dapprentissage et lacquisition sont plus stables et permanents Jean Sabiron Cyber-Langues

11 Loutil mobile ou nomade (le Mp3 ou la tablette) est un « auxiliaire » apporte son concours direct ou indirect, d'une manière temporaire ou permanente, n'accomplit pas directement une fonction, mais concourt à l'accomplir, joue un rôle d'appoint dans la prise dinformation, Distribuer des connaissances, des leçons et des simulations comme des applications ou de la musique Jean Sabiron Cyber-Langues

12 Plein développement du Web 3.0 Avancée fulgurante des communications Partage des informations, Qualifiées par hashtags (#), Vers des milliers de destinataires. Outils mobiles et nomades Multiplications des lieux possibles Jean Sabiron Cyber-Langues

13 Rappel des plus-value des TICES André Tricot, 2010: Motivation, engagement, plaisir, Richesse, complexité Interactivité, personnalisation, Contenu Une évolution du statut des connaissances Jean Sabiron Cyber-Langues

14 TICE outils - CREPUQ - Québec, 2008 L'outil n'est ni "bon" ni "mauvais" en lui-même; sa valeur est entièrement soumise à l'intention pédagogique de son utilisateur. passer d'une pédagogie expositive à une pédagogie vraiment améliorée ».. l'apprentissage expérientiel en classe ou à distance, Qualité des contenus bien sûr, mais aussi qualité pédagogique et qualité de la médiatisation. Médiation : adaptation des modes de présentation des contenus et activités à lasituation de distance, par ordinateur interpose Jean Sabiron Cyber-Langues

15 simplification des outils de création de contenus en ligne, extension de l'espace d'apprentissage au-delà des murs de l'institution éducative, dispositifs hybrides, faisant alterner cours et activités en présence et à distance, TICE = vecteurs incontournables d'accès aux savoirs, d'accompagnement des apprentissages et d'acquisition de compétences nouvelles Jean Sabiron Cyber-Langues

16 ! Jean Sabiron Cyber-Langues

17 Graham Swift on e-books E-books threaten livelihoods of aspiring writers Digital rates could dissuade authors from writing The growing popularity of e-readers could threaten the future of English literature because up-and-coming writers will not be paid enough to make ends meet, Jean Sabiron Cyber-Langues

18 La notion de ressources documents électroniques, dinformations non didactisées. dintérêt linguistique, culturel, ou ludique. Des ressources pour des situations denseignement en apprentissage explicite. Analyse de leur potentialité didactique, Intégration dans une redondance multi-supports pour permettre lanalogie Interaction texte-audio-video-images dans un usage non-simultané Agencement en approche Top-Down (processus descendant), pour faciliter la compréhension par étapes. Cette approche pratiquée pendant 20 ans, est maintenant lobjectif du blog VIGILangues (2550 bulletins) Jean Sabiron Cyber-Langues

19 Ressource(s), au sens large Ce à quoi on peut faire appel pour se tirer dembarras, pour améliorer une situation difficile, = réponse à des besoins Moyens daction, réserves de forces, dingéniosité = synergies Un homme de ressource(s), qui nest jamais à court de moyens,.. = organisation A means of relaxation or amusement = jeu, plaisir, ludique Capability in adapting means to ends.. = aspect évolutif …. « resurgere » (se relever, se rétablir); En dernière ressource, comme ultime recours,.. en désespoir de cause = remédiation Jean Sabiron Cyber-Langues

20 Nouveaux territoires dapprentissage Rapidité daccès et Ubiquité, suppression des lieux spécifiques de travail, dinformation ou formation, de relations sociales, ou de loisirs, (Social, Workplace, Informal ou Experiential Learning.) décloisonnement des périodes consacrées Prise dinformation Individuelle et/ou collective et/ou collaborative « 80 % de lapprentissage savère être réalisé sur un mode informel. » Peter Henchel, « On estime à 75 % la part des compétences professionnelles acquises de manière informelle – par la pratique, léchange avec des collègues ou son manager, les lectures ou dautres approches comparables. Jean Sabiron Cyber-Langues

21 Mon rôle actuel Jean Sabiron Cyber-Langues

22 Jean Sabiron Cyber-Langues

23 Herméneutique et déictique du gr. «qui concerne l'interprétation, propre à faire comprendre », « l'art d'interpréter » Théorie, science de l'interprétation des signes, de leur valeur symbolique. Appelons herméneutique l'ensemble des connaissances et des techniques qui permettent de faire parler les signes et de découvrir leur sens M. FOUCAULT 1966 Comprendre = identifier un contenu informationnel & la situation dénonciation J. Caron Jean Sabiron Cyber-Langues

24 Mon domaine (pas les TICE en général) Compréhension orale, Facilitée, amorcée sémantiquement Une approche croisée de documents successifs et de tâches non simultanées Privilégiant lécoute autonome hors des murs 0=>« guider loreille » pour que lapprenant écoute ce qui est pertinent, et attendu Apprentissage par la découverte, Jean Sabiron Cyber-Langues

25 Jean Sabiron Cyber-Langues

26 Le numérique favorise la comparaison Jean Sabiron Cyber-Langues

27 Redondance entre le texte initial et les 4 audios successifs Jean Sabiron Cyber-Langues

28 10 raisons dintégrer le podcast dans vos cours (THOT) plus motivants et attractifs sapproprier le savoir à leur propre rythme la sollicitation de plusieurs canaux cérébraux améliorerait leurs stratégies dapprentissage (si toutefois les séquences sont construites de manière cohérente et ne durent pas > 15 minutes). renforcer leur apprentissage contextuel Pour les séances en présentiel, préférez plutôt un dispositif pédagogique favorisant une approche par projet (APP) : travaux de groupes, présentations collectives, échanges entre étudiants, partage dexpériences, séances de questions-réponses, consacrez lessentiel des séances de cours pour des tâches dapprentissage social/collaboratif, Jean Sabiron Cyber-Langues

29 Quelques pistes récentes et prometteuses Jean Sabiron Cyber-Langues

30 Jean Sabiron Cyber-Langues

31 BankingFinancial Services Comms/ publishing/MediaGov/Public Service/NGO Education/AcademiaManufacturing Other business ServicesTransportation/Logistics Engineering/ConstructionLegal Consumer/LuxuryEnergy/ Utilities ConsultancyInfo Management Property ManagementReal Estate Fuel/ChemicalsIT/Tech/Telecoms Jean Sabiron Cyber-Langues

32 What is your ethnic group? National Online Recruitment Audience Survey 2010 White British Irish Other European Other white background (specify) Asian or Asian British Indian Pakistani Bangladeshi Other Asian background (specify) Mixed White and Black Caribbean White and Black African White and Asian Other mixed background (specify) Black or Black British Caribbean African Other Black background (specify) Chinese or other ethnic group Chinese Other ethnic group (specify) I would rather not say Jean Sabiron Cyber-Langues

33 Occupation groups A These are professional people, very senior managers in business or commerce or top-level civil servants. Retired people, previously grade A, and their widows. B Middle management executives in large organisations, with appropriate qualifications. Principal officers in local government and civil service. Top management or owners of small business concerns, educational and service establishments. Retired people, previously grade B, and their widows. C1 Junior management, owners of small establishments, and all others in non-manual positions. Jobs in this group have very varied responsibilities and educational requirements. Retired people, previously grade C1, and their widows. C2 All skilled manual workers, and those manual workers with responsibility for other people. Retired people, previously grade C2, with pensions from their job. Widows, if receiving pensions from their late husband's job. D All semi-skilled and un-skilled manual workers, apprentices and trainees to skilled workers. Retired people, previously grade D, with pensions from their job. Widows, if receiving a pension from their late husband's job. E All those entirely dependent on the state long-term, through sickness, unemployment, old age or other reasons. Those unemployed for a period exceeding six months (otherwise classify on previous occupation). Casual workers and those without a regular income. Only households without a Chief Income Earner will be coded in this group. MANUAL NON- MANUAL Jean Sabiron Cyber-Langues

34 Occupation groups A ?B ?C1 ?C2 ?D ?E? All semi-skilled and un-skilled manual workers, apprentices and trainees to skilled workers. All skilled manual workers, and those manual workers with responsibility for other people. All those entirely dependent on the state long-term, through sickness, unemployment, Casual workers and those without a regular income. civil servants. establishments. Jobs in this group have very varied responsibilities and educational requirements. Junior management, owners of small establishments, and all others in non-manual MANUAL NON- MANUAL Middle management executives in large organisations, with appropriate qualifications. old age or other reasons. Those unemployed for a period exceeding six months Only households without a Chief Income Earner will be coded in this group. positions. Principal officers in local government and civil service. Jean Sabiron Cyber-Langues

35 Question ???????? – Better quality of life – Better weather – Britain too expensive to live in – New job/relocation of job – A new experience/adventure – Do not like Britain/what Britain has become – Start a new life – Have family/friends there – Too much government interference – Government legislation/taxation Crime – Cheaper/money will go further – Better quality of people – Less populated Jean Sabiron Cyber-Langues

36 Question ???? Faith / Religion Friends Good Health Health & Happiness of the family Looks Social life and interests Strong relationship with spouse Successful career Wealth Jean Sabiron Cyber-Langues

37 Matching Faith / Religion33% Friends29% Good Health11% Health & Happiness of the family 8% Looks6% Social life and interests5% Strong relationship with spouse 2% Successful career1% WealthNA Jean Sabiron Cyber-Langues

38 Jean Sabiron Cyber-Langues

39 Jean Sabiron Cyber-Langues

40 Health & Happiness of the family 33% Strong relationship with spouse 29% Good Health 11% Friends 8% Social life and interests 6% Wealth 5% Successful career 2% Faith / Religion 1% Looks NA Jean Sabiron Cyber-Langues

41 African American, Black Yes, in the next 6 months Asian, Pacific Islander University - Postgraduate Degree (Masters / Ph. D) Divorced/Separated Hispanic, Chicano, Latino Married Native American Never married No, I have recently renewed my insurance policy No, I have recently switched insurance carriers Non-university post-Secondary education Other Prefer not to say Primary / Elementary or below Secondary education / High School University - Bachelors Degree White, Caucasian Widowed Yes, but over 12 months from now Yes, in the next 7 to 12 months Jean Sabiron Cyber-Langues

42 Catégorisation opération de Haut Niveau laborieuse Sarko poses as culture vulture: he announced that he spent all his spare evenings at home devouring culture with Carla Bruni. Marriage and divorce 'increase weightMarriage and divorce 'increase weight Italian Franciscan Friars Pray For Diarrhea To Afflict Church's Bible Thief. Jean Sabiron Cyber-Langues

43 Make them Think !!!! Jean Sabiron Cyber-Langues

44 Jean Sabiron Cyber-Langues Pourquoi un blog ? Grande simplicité dusage, dédition, et dactualisation étudiants : très simple dusage, lisibilité, une habitude: favoris "Le blog me sert à tester des hypothèses, des formes non validées de réflexion. C'est un stade intermédiaire de la réflexion, une sorte de petit laboratoire où je teste des idées Baptiste Coulmont, sociologie Je l'ai complètement intégré dans ma démarche pédagogique Jean Paul Pinte, Lille 1 une approche métier Manuel Canévet "çà m'a permis de développer un réseau".. "on m'a invité dans des groupes de réflexion, groupes de travail ou journées d'étude. Cela a rejaillit sur l'université Nicolas Morin 43

45 Jean Sabiron Cyber-Langues

46 Jean Sabiron Cyber-Langues Pour quoi ? Utiliser, partager des idées d'activités,et des réflexions, proposer des ressources pédagogiques, élaborer et de transmettre de l'information, décrirent comment, faire partager les nouveaux horizons pédagogiques ouverts un carnet de bord permettant de suivre le déroulement d'un projet. 45

47 Jean Sabiron Cyber-Langues Du déictique au didactique Comprendre un énoncé cest lanticiper, … reproduire ses conditions de production Au delà dun événement, apporter un peu du « common ground » lensemble des connaissances, croyances et suppositions mutuelles Clark et Murphy 82 la méthodologie Top-Down construit la représentation de lévénement par étapes progressives, sécurisantes, et multi-modales ( le tout par des ressources en ligne) Puis les tâches découtes, elles-mêmes graduées en longueur et/ou difficulté, vérifient et confirment lattendu et sollicitent le complémentaire, lincongru, par des étapes sémasiologiques habituellement sans surcharge cognitive excessive. 46

48 Jean Sabiron Cyber-Langues Pour qui ? Pour des collègues du Supérieur, du post-bac, puis du Lycée, Et Pour une promotion de LEA L1 au semestre 2 (expérimental) 1 h/ semaine en labo informatique complété par 1 h/ semaine de Plateforme Maison des Langues (Moodle) à distance 47

49 Jean Sabiron Cyber-Langues les fonctions effectives du blog 1 -linformation sur les ressources 4,0 2 - suggestions dactivités pédagogiques et mises en œuvre : 4,0 3- gain de temps dans décision et préparation des activités 3,7 4 - choix des sujets ou thèmes trop restreint et/ou subjectif Un outil de notre Formation Continuée 3,6 6 - Double emploi avec dautres sites ou blogs existants Convaincu(e) par lusage des ressources en ligne, sans fournir à létudiant -ni stocker illégalement - la ressource elle-même, mais seulement son chemin daccès ? 3,7 48

50 La formation continuée des enseignants Les podcasts BBC et du Guardian (livrés à domicile) Ask about Britain, Best of TODAY, Guardian focus podcasts, NEWSPOD, Talk About English (Learn English), Thinking Allowed, WITNESS, Woman's Hour, World Have Your Say, World News For Schools, Laudition et la collecte systématique de programmes audios BBC (Midnight News & News Briefing) (disponibles 7 jours) Jean Sabiron Cyber-Langues

51 Jean Sabiron Cyber-Langues De la visée initiale de fléchage pertinent au blog de niche actuel La veille informationnelle et les outils de recherche de linformation Linterprétation critique de linformation. Bruno Richardot Et létalonnage de sa potentialité didactique et culturelle Sa diffusion rapide par un outil simple dusage Vers un lectorat de plus en plus qualifié qui se connecte pour une raison particulière F. COZIC des visiteurs de lenseignement du Supérieur qui cherchent des sujets précis et de manière exclusive, Le blogueur développe une expertise et une notoriété, Pas plus que lautorité lexpertise ne se décide, elle se reconnaît; 50

52 Jean Sabiron Cyber-Langues objet technique, outil cognitif, une technologie intellectuelle (Pierre Lévy) un outil dautopublication et un outil de communication. … les blogs sinscrivent dans une dynamique « expressiviste », T. Soubrié Social Bookmarking: Mark It, Manage It, Share It - M.B. Lakin une vigilance hyper-réactive (2006) J P Pinte … une tentative darticulation citoyenne du local et du global. Cardon & al lhypertextualité des données multiplie les connexions possibles entre celles-ci, les contextes, ………….. la culture numérique nous pousse à un effort dintelligence, celle du raisonnement, du traitement, notre culture numérique est parfaitement adaptée. … HuberT Guillaud 51

53 Jean Sabiron Cyber-Langues Conclusion 52

54 Documents autres que linformation événementielle les sites de consommateurs (Which?), de hobbies, les sites de comparaisons de matériels, de voitures, informatique, photo,.. sites de guides touristiques les traductions en ligne – les sites officiels Project-Syndicate, les organismes: OCDE, Union Européenne,.. IMF – le Figaro, AP/ AFP Jean Sabiron Cyber-Langues

55 Jean Sabiron Cyber-Langues

56 In Brazil, real arrest thanks to false teeth (AFP) – RIO DE JANEIRO Brazilian authorities seeking to take a bite out of crime caught a lucky break when a purse-snatcher unwittingly left behind key evidence that led to the thief's arrest: his own dentures. The robber grabbed a woman's handbag in the small town of Severina, about 430 kilometers (265 miles) from Sao Paulo, and managed to escape, victim Silvina Julieta Ferreira told local media on Friday. The news quickly spread within the community, and the thief would have remained at large had it not been for an alert farmer who found the dentures and turned them in to police. Investigators promptly showed up at the home of 34-year- old Milton Cesar de Jesus, who was missing most of his front teeth. "He was told to put on the dentures and they fit perfectly. You couldn't say they weren't his," town commissioner Aparecido Martins said. The accused was left without his false teeth once again, television stations showed on Friday, as police had taken the dentures into custody as evidence. Un voleur trahi par son dentier AFP - Rio de Janeiro- Après avoir arraché le sac à main d'une habitante de la petite ville de Severina, à 430 km de São Paulo, et réussi à prendre la fuite, le voleur se croyait tranquille, mais il a malencontreusement laissé derrière lui une preuve irréfutable: son dentier. «Il a arraché mon sac et est parti en courant», a raconté Silvina Julieta Ferreira, citée vendredi par la presse. La nouvelle s'est vite propagée dans la commune et le vol en serait resté là si, alerté, un paysan n'avait pas trouvé le dentier de l'assaillant et ne l'avait remis à la police. Rapidement, les enquêteurs sont arrivés à Milton Cesar de Jesus, 34 ans, à qui il manquait une bonne partie des dents de devant. «On lui a dit de mettre le dentier et il lui allait parfaitement. Il ne pouvait pas dire que ce n'était pas le sien», a déclaré le commissaire de la ville, Aparecido Martins. L'accusé n'a pas récupéré son dentier, exhibé vendredi sur les chaînes de télévision du pays, car la police le garde comme «preuve du vol». Jean Sabiron Cyber-Langues

57 Activités autour des traductions en ligne Traitement-conditionnement des versions bilingues A4 paysage, tableau, alignement, fontes Repérage (surlignage) des équivalences lexicales et syntaxiques, et des anomalies ou contradictions 0=> les étudiants peuvent faire ce que nous faisons. Jean Sabiron Cyber-Langues

58 In Brazil, real arrest thanks to false teeth (AFP) – RIO DE JANEIRO Brazilian authorities see ……………………. to take a bite out of crime caught a lucky break when a purse-snatcher unwit ……………………. left behind key ev …………………… that led to the thief's arrest: his own dentures. The robber gr …………………… a woman's handbag in the small town of Severina, about 430 kilometers (265 miles) from Sao Paulo, and managed to escape, victim Silvina Julieta Ferreira told local media on Friday. The news quickly spr …………………… within the community, and the thief would have remained at large had it not been for an alert farmer who found the dentures and turned them in to police. Inv …………………… promptly showed up at the home of 34-year-old Milton Cesar de Jesus, who was missing …………………… his front teeth. "He was …………………… to put on the dentures and they …………………… perfectly. You couldn't say they weren't his," town commissioner Aparecido Martins said. The accused was left without his false teeth once again, television stations showed on Friday, as police had taken the dentures into custody as evidence. Un voleur trahi par son dentier AFP - Rio de Janeiro- Après avoir arraché le sac à main d'une habitante de la petite ville de Severina, à 430 km de São Paulo, et réussi à prendre la fuite, le voleur se croyait tranquille, mais il a malencontreusement laissé derrière lui une preuve irréfutable: son dentier. «Il a arraché mon sac et est parti en courant», a raconté Silvina Julieta Ferreira, citée vendredi par la presse. La nouvelle s'est vite propagée dans la commune et le vol en serait resté là si, alerté, un paysan n'avait pas trouvé le dentier de l'assaillant et ne l'avait remis à la police. Rapidement, les enquêteurs sont arrivés à Milton Cesar de Jesus, 34 ans, à qui il manquait une bonne partie des dents de devant. «On lui a dit de mettre le dentier et il lui allait parfaitement. Il ne pouvait pas dire que ce n'était pas le sien», a déclaré le commissaire de la ville, Aparecido Martins. L'accusé n'a pas récupéré son dentier, exhibé vendredi sur les chaînes de télévision du pays, car la police le garde comme «preuve du vol». Jean Sabiron Cyber-Langues

59 La France vue d'ailleurs Xavier de Ligonnès Audrey Tautou Xavier de Ligonnès Audrey Tautou 10 perfect French villages French local laws & etiquette 10 perfect French villagesFrench local laws & etiquette The 10 least satisfying cars to own & the worst cars The 10 least satisfying cars to own Liberté, égalité, flirtation: How I learnt to play Frances national sport of seduction Liberté, égalité, flirtation: How I learnt to play Frances national sport of seduction French to say au revoir to canalside trees Brittany beaches hit by toxic algae France holiday savings: how to cut costs German food fair bans foie gras Corsica's famous GR20 walking route Is C. Lagarde the world's sexiest woman (and the most powerful)? France and England are two nations separated by an afternoon meal. France and England are two nations separated by an afternoon meal. …… DEPARDIEU, Jean Sabiron Cyber-Langues

60 Les réactions des lecteurs à un événement: choix des « plus recommandés » Les études de cas : – I'm paid less than a new starter I am training – My daughter, who has three young children, is heavily in debt because she will only buy organic produce. Her husband works long hours, but isn't well paid. Should she ditch her principles and buy cheaper food? In which areas is organic less important? Jean Sabiron Cyber-Langues

61 Quelques autres détournements Quizzes : helicopter parents => discours indirect en « les » faisant répondre à propos – ou à la place - de leurs parents Surveys Jean Sabiron Cyber-Langues

62 How do you rate the BBC coverage of the Norwegian terror attacks: In which order woud you present the following items ? _ average _ below average _ don't know _ excellent _ good _ I didn't access this from the BBC, so can't comment _ poor Jean Sabiron Cyber-Langues

63 QUESTION : ?????????????? _ Above the standard of coverage I would expect from the BBC _ I haven't seen or heard enough coverage to comment _ next up to the standard of coverage I would expect from the BBC _ the standard of coverage I would expect from the BBC _ Well above the standard of coverage I would expect from the BBC Jean Sabiron Cyber-Langues

64 les débats de parents : – Are You a Helicopter Parent? Are You a Helicopter Parent? – You know you're a dad when... les débats éducatifs : – Is this the end of handwriting? Indiana schools to teach keyboard skills instead Is this the end of handwriting? Indiana schools to teach keyboard skills instead – Competitive parents need to calm down Competitive parents need to calm down – how important is academic excellence in the classroom? – E-books vs paperbacks: where do you stand ? E-books vs paperbacks: where do you stand ? – Plagiarism: The Ctrl+C, Ctrl+V boom Plagiarism: The Ctrl+C, Ctrl+V boom – The printed book is doomed: here's why Jean Sabiron Cyber-Langues

65 Jean Sabiron Cyber-Langues

66 Jean Sabiron Cyber-Langues

67 Débat sur la carrière ou lavenir professionnel: Do you live to work or work to live? Are you driven by a passion or by paying your bills? We debate why graduates should think about salary vs job satisfaction (Guardian) The Highway code Jean Sabiron Cyber-Langues

68 Jean Sabiron Cyber-Langues

69 Débats sociétaux - High speed rail plansHigh speed rail plans - No Charge For Man 'Who Killed Burglar'No Charge For Man 'Who Killed Burglar' - Blade Runner; the fastest man on no legs; "Oz" PistoriusBlade Runner; the fastest man on no legs; "Oz" Pistorius - Teachers 'expect less' from black, middle-class pupils – studyTeachers 'expect less' from black, middle-class pupils – study - Why kids should watch TVWhy kids should watch TV - Giving to charity at the cash machine (2)Giving to charity at the cash machine (2) - Campaign to ban wild circus animalsCampaign to ban wild circus animals - Sweatshops are still supplying high street brandsSweatshops are still supplying high street brands - Peru welcomes back Inca artefacts from Yale University (3)Peru welcomes back Inca artefacts from Yale University (3) - Should killers be given a platform?Should killers be given a platform?... Should more restaurants ban children? What should you do if a cash machine overpays?.... What should you do if a cash machine overpays? Are libraries finished? (cont.) Do computers threaten liberty? Jean Sabiron Cyber-Langues

70 Jean Sabiron Cyber-Langues

71 Jean Sabiron Cyber-Langues

72 German state bans Facebook's 'like' button German state bans Facebook's 'like' button Facebook Like Button Removed in Germany Data Protection Commissioner Demands Removal of Facebook Like Button in German State Jean Sabiron Cyber-Langues

73 Jean Sabiron Cyber-Langues

74 Tâches 0=> Tous les apprenants peuvent eux-mêmes faire cette recherche selon les catégories illustrées 0=> 1 LYCÉEN, une classe, peut(vent) ECRIRE et/ou répondre (à) un commentaire = écrire pour être lu (pragmatique, actionnelle) Plus l'apprentissage a de sens, plus la mémorisation sera grande. A condition que la situation de restitution des acquis soit elle aussi signifiante - "How Much Do People Forget ?", Will Talheimer 0=> faire faire des synthèses des 5 mêmes articles, sans prendre de notes mais seulement en éliminant 0=> puis constitution consensuelle du lexique du groupe Jean Sabiron Cyber-Langues

75 Les petites annonces ou offres demploiThe Queen advertises for Royal dish washer (2).. I have applied for the jobThe Queen advertises for Royal dish washer (2).. I have applied for the job les nouvelles irritantes – Gender :.. Girls now eight times more likely to live to 100 than 80 years ago Gender :.. Girls now eight times more likely to live to 100 than 80 years ago ou inclassables (dont) : – Is Sarkozy on a culture drive? Jean Sabiron Cyber-Langues

76 les relations de progrès scientifiques (dont médicaux) – a universal vaccine for flu a universal vaccine for flu – Beet it !! - Beetroot juice bolsters athletic performance Beet it !! - Beetroot juice bolsters athletic performance les nouvelles optimistes : – Bilingual brains are more healthy Bilingual brains are more healthy – the secret of being good neighbours for 76 years the secret of being good neighbours for 76 years – Living to see 100 is just luck, not lifestyle Living to see 100 is just luck, not lifestyle – Ashraf Rosli & Tariq Jahan, 2 "shinning lights in this time of trouble" Ashraf Rosli & Tariq Jahan, 2 "shinning lights in this time of trouble" Jean Sabiron Cyber-Langues

77 Jean Sabiron Cyber-Langues

78 Le blog: outil dautonomisation Le blog est Outil et Ressource Jean Sabiron Cyber-Langues

79 Principes pratiques dapprovisionnement du blog (Thot) Lintérêt est la condition de base de lapprentissage, un mode « émotif » dintérêt, 0= > Émulation, défi, surprise, détente, divertissement, culture; variation de stimuli= un état émotionnel dintérêt Apprentissage = avancées + révisons =processus graduel et itératif (« Trends & Figures » sur le blog) Lapprentissage dépend de la durée et du nombre de séances Jean Sabiron Cyber-Langues

80 Principes pratiques 2 Maîtrise dun outil de médiation simple, avec liens et module « recherche » internes, accroissement des catégories, photos qui illustrent ou suggèrent Connaissances préalables partagées avec le public-cible: économie dexplications ou de concepts, ou de justifications ou qualifications =ergonomie cognitive et concision Registre didactique partagé, thématiques émotivement acceptables et intellectuellement compréhensibles, Idem pour la forme et le ton, Accent sur les comparaisons et rappel des autres bulletins en relation, Jean Sabiron Cyber-Langues

81 Principes pratiques 3 Tâches privilégiées: lectures courtes en ligne, audition brève puis + longue, invitation au jeu de rôle, au débat, aux commentaires = graduation de la difficulté, Le tout dans un parcours sécurisant, (Top-Down) contrôlé ou calibré =conventions et codes de fonctionnement + cohérences denchaînement Alternance dhabituations et de ruptures, de jeux et de suspense Jean Sabiron Cyber-Langues

82 Jean Sabiron Cyber-Langues

83 Rôle croissant de la médiation du formateur ou de linstitution la capacité d'assimiler autant d'informations affichées sur un ou plusieurs écrans passe dabord par laide à traiter, toutes les informations (capacité limité de traitement) Assurer compétence linguistique daccessibilité à linformation (n+1), puis aider à discriminer, authentifier, classer, structurer, relier, et hiérarchiser les informations (culture procédurale- esprit critique ou technologies intellectuelles) vérifier la fiabilité des informations recherchées ou diffusées (crédibilité ou validité scientifique) Agir comme garant de la pertinence pédagogique 0=> guider, consolider et approfondir les connaissances renforcement de complémentarité tâches externalisées / in situ Jean Sabiron Cyber-Langues

84 « Internet a-t-il une mémoire ? » Emmanuel Hoog 2002 U ne mine de connaissances, corne d'abondance Internet consacre le règne de l'éphémère Jusqu'ici notre patrimoine s'est patiemment constitué Comment conserver une œuvre sans ancrage spatial ni temporel ? Garder trace du flux, en photographier les instants, en suivre le mouvement, lui donner une mémoire Nouvelle topologie de P Lévy plus que jamais nécessaire. Jean Sabiron Cyber-Langues

85 Evolution depuis 5 ans Encore plus de rubriques dont Comp orale Amorçage sémantique par image-clé Inclusion des messages audios, Offre accrue de ressources pour « enseignants pressés » dont les PRAG et PRCE du supérieur Introduction de jeux, dimages-mystères, plus de catégories ou de filtres; module « recherche » Création de routines et des ressources-types => gain de temps Top-Down privilégié Créer des routines et des ressources-types => gain de temps Renforcer l'autonomie des étudiants Le but est ici d'encourager les étudiants à faire le maximum de choses... sans l'enseignant Jean Sabiron Cyber-Langues

86 Jean Sabiron Cyber-Langues Avenir du blog un lectorat qualifié & fidélisé, en croissance constante approche documentaire & pédagogique globalement validée, La simplicité de loutil rudimentaire doit laisser place à une ingénierie élaborée, à laide doutils manuels ou automatisés (Pinte) = introduction de Twitter, & des #hashtags Double orientation : informatif et formateur l'autonomie des étudiants: encourager les étudiants à faire le maximum de choses... sans l'enseignant … beyond a paywall !!! 85

87 Jean Sabiron Cyber-Langues …. Le principe dune rémunération de ce service. 15 collègues disent oui 62% dont 69 % des responsables (11/16) une certaine logique entre ces données fournies avec le rappel : La juste rémunération de cette création intellectuelle et didactique est à rapprocher et à induire de la plus value en gain de temps et en usages professionnels quelle génère chez les collègues qui lutilisent. 86

88 Les 7 tendances en cours, ou prochaines 30 – 13 – 130 : Radio 4: Midnight News, News Briefing, on this day disponibles 7 jours, donc … Les 140 caractères de Twitter : longueur dune tâche écrite quotidienne x 5/sem 2 x 10 = VIGInomade, TGV-TGD-GDP, et FC profs, 150h soit [60h + (3s + 15h)x5] = plan de formation Tout en 1 : stockage du paresseux M.Y.O. = make your own learning material : auto-didactisation. Jean Sabiron Cyber-Langues

89 a poem within Twitters text limit of 140 characters The poem creates a space. It hides in a tent in a forest. Making its own bed it falls asleep in the dark, wakes up under a lamp or the sun. Billy Collins, in NYTimes Jean Sabiron Cyber-Langues

90 Pré-conclusion Jean Sabiron Cyber-Langues

91 1- Laspect quantitatif en quelques chiffres Entre 12 mois et lâge de 6 ans, le jeune enfant, « bénéficie » denviron 5 h / jour d« exposition » à sa langue maternelle = 9000 h environ. Lenseignement dune langue étrangère pendant 7 ans pour un adolescent = (7 x 3h x 34 semaines) = 714 h 1300 heures denseignement intensif du vietnamien étaient soumises à larmée américaine…. D. Gaonach … Les Mormons Jean Sabiron Cyber-Langues

92 Données quantitatives en LEA L1 (2007) promo complète de 164 étudiants: pour la seule compétence de comp. orale, passage de B1=> B2, et/ou B2=> C1, si : 100 h / an (50h sur plateforme in situ + 50h AD) (« année » = entre le 20 sept et … le GDP) Jean Sabiron Cyber-Langues

93 2- The Dynabook, 1972 Jean Sabiron Cyber-Langues

94 A Personal Computer for Children of All Ages - Alan C. Kay 1972 With Dewey, Piaget and Papert, we believe that children "learn by doing »; the computer also aids in the formation of skills concerning "thinking": strategies and tactics, planning, observation of casual chains, debugging and refinement, etc. a target price of $500 is not totally outrageous. "Books" can now be "instantiated" instead of bought or checked out. One can imagine vending machines which will allow perusal of information (ranging from encyclopedias to the latest adventures of wayward women), but will prevent file abstraction until the fee has been paid. A combination of this "carry anywhere" device and a global information utility such as the ARPA network or two-way cable TV, will bring the libraries and schools (not to mention stores and billboards) or the world to the home Jean Sabiron Cyber-Langues

95 Did Steve Jobs Steal The iPad? Genius Inventor Alan Kay Reveals All the device called Dynabook dates back to Kay described a plasma screen with a contrast ratio approaching that of a book; a keyboard with no moving parts; a network connection with the ability to purchase, transfer, and download instantiate files; global information connectivity, such as libraries; media connectivity; and a target price of $500. Jean Sabiron Cyber-Langues

96 3 - Comme Alan C. Kay, INNOVEZ, et OSEZ faire de la Recherche-Action !!! Linstitution (ECOLE, et lUNIVERSITE) a besoin de nouveaux chercheurs en didactique! (de tous âges) Formalisez votre expérience dans un Master de Recherche, Lancez-vous dans une thèse pour tirer profit des progrès récents des sciences qui composent la didactique (Cognition, Psycholinguistique, Science de lInformation & de la Communication), Faites des hypothèses, testez-les, et … - si possible – validez-les : – Le bonheur est dans … laprès. Jean Sabiron Cyber-Langues

97 Conclusion Jean Sabiron Cyber-Langues

98 Après le baladeur en 2001, le blog, à sa façon, est un outil dautonomisation guidée pour des tâches extérieures mais intégrées: Il invite à la navigation avec boussole, et prépare le nomadisme de lapprenant, tout en se gardant de favoriser son errance. Au-delà de la douce généralisation de la baladodiffusion, et de laccroissement des pages vues sur VIGILangues, ce qui importe, cest que les pratiques des langues étrangères se généralisent.... et se partagent ….. Jean Sabiron Cyber-Langues

99 Jean Sabiron Cyber-Langues

100 Jean Sabiron Cyber-Langues Merci 99


Télécharger ppt "« Evolutions numériques, permanences dapprentissage et nouvelles exigences méthodologiques. » Jean Sabiron Cyber-Langues- 20110."

Présentations similaires


Annonces Google