La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FACULTÉ DÉDUCATION EDU 5670 Dimensions déontologiques et juridiques du counselling Semaine 2 : Éthique professionnelle et sources de la décision morale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FACULTÉ DÉDUCATION EDU 5670 Dimensions déontologiques et juridiques du counselling Semaine 2 : Éthique professionnelle et sources de la décision morale."— Transcription de la présentation:

1

2 FACULTÉ DÉDUCATION EDU 5670 Dimensions déontologiques et juridiques du counselling Semaine 2 : Éthique professionnelle et sources de la décision morale Professeur: André Samson, Ph.D.

3 Plan de la présentation 1. Du professionnalisme à la décision éthique 1.1 Profession et professionnel 1.2 Le professionnalisme en counselling 1.3 La compétence et léthique en counselling 1.4 La perception de la pratique de counselling 2. La pratique professionnelle: obligations juridiques. 2.1 La garantie de moyens 2.2 Exigences statutaires de la pratique professionnelle 3. Les sources de la décision éthique 3.1 Les codes 3.2 Les principes philosophiques 4. Exercices pratiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle

4 1. Du professionnalisme à la décision éthique 1.1 Profession et professionnel Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Une association de professionnels qui sengagent à acquérir et maintenir des connaissances et des habiletés spécialisées Une profession vise à répondre avec compétence à certains besoins spécifiques. Une profession est régie par une direction qui établit les normes (standards) de compétence. Un profession applique un code déthique, et émet des directives pratiques afin doffrir des services spécialisés à dautres personnes et ce, en toute sécurité (Brincat & Wike, 2000).

5 1. Du professionnalisme à la décision éthique 1.2 Le professionnalisme en counselling Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Le profession- nalisme La loi prescrit le minimum admis socialement. Les normes éthiques prescrivent aussi le minimum que les autres collègues peuvent accepter. (Remley, 2005, p.3 ) Le professionnalisme est une manière dagir conforme à une pratique particulière et obéissant à des normes éthiques.

6 1. Du professionalisme à la décision éthique 1.2 Le professionnalisme en counselling Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Selon lAmerican Counseling Association, le professionnalisme est « lapplication des principes de santé mentale, psychologiques et développementaux à travers les stratégies dintervention cognitive, affective, comportementale et systémique pour le bien être, la croissance personnelle et le développement de carrière. » Il y a différentes spécialisations en counselling : le couselling en santé mentale, le conselling de mariage et famille, le counselling de carrière, etc. Chaque spécialité est basée sur des connaissances précises et des habiletés thérapeutiques requises par la situation de la clientèle qui est à la recherche dune assistance adéquate.

7 1. Du professionnalisme à la décision éthique 1.3 La compétence et léthique en counselling Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle La compétence La pratique éthique du counselling est liée à la compétence professionnelle. Moins le conseiller est compétent, plus il court le risque de faire du mal à ses clients. Un conseiller doit être conscient de son niveau de compétence et de ses connaissance par rapport à un champ dintervention.

8 1. Du professionnalisme à la décision éthique 1.3 La compétence et léthique en counselling Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Sperry (2006) distingue 5 niveaux de compétence : (1) Le débutant en formation (Beginning trainee): premier stage pratique en counselling. (2) Lavancé en formation ( Advanced trainee): deuxième stage et troisième stages pratiques en counselling. (3) Le niveau dentrée professionnelle (Entry-level professional): La capacité de fonctionner avec une compétence minimale pour pratiquer le counselling de manière autonome. (4) Le professionnel efficace (Proficient professionnel): La compétence en counselling devient de plus en plus une seconde nature. (5) Lexpert professionnel (Expert professional): Sa pensée, ses attitudes, et sa pratique reflètent de la sagesse. Il devient un « master conselor ». Un vrai expert exerce sa pratique dans les limites de ses compétences et selon les règles de lart. Il est conscient quil ne sait pas tout.

9 1. Du professionnalisme à la décision éthique 1.4 La perception de la pratique de counselling Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Sperry (2006) distingue 3 niveaux de perception (1). Job: un conseiller qui perçoit sa pratique comme un simple gagne pain aura pour valeur principale les bénéfices matérielles comme les honoraires. (2). Carrière: un conseiller qui prend au sérieux son avancement professionnel va considérer sa pratique comme un moyen daugmenter ses revenus, son prestige, et son statut social. (3). Une vocation: Un conseiller qui perçoit sa pratique comme un appel ou une vocation, cherchera à améliorer ses performances et ses compétences pour le bien-être de ses clients.

10 2. La pratique professionnelle: obligations juridiques 2.1 La garantie de moyens Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Toute pratique professionnelle offre une garantie de moyens vs une garantie de résultats. Le professionnel garantit lutilisation de tous les moyens à sa disposition selon les règles de lart. Le professionnel de la relation daide nest pas tenu de garantir lobtention dun objectif ou dun résultat. Cependant, il doit être en mesure de garantir lutilisation de tous les moyens mis à sa disposition par la science.

11 2. La pratique professionnelle: obligations juridiques 2.1 La garantie de moyens Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Cette garantie de moyens se fonde sur les « règles de lart ». Cest-à-dire sur des pratiques usuelles associées à une profession et qui se justifient grâce à un savoir qui est sûr, certain et fondé en science. En fait, la garantie de moyens constitue le premier engagement à caractère moral dun professionnel de la relation daide. Le professionnel garantit que ses interventions se font en fonction dun corpus de connaissances scientifiques.

12 2. La pratique professionnelle: obligations juridiques 2.1 La garantie de moyens Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Le professionnel doit démontrer la justesse de ses interventions thérapeutiques en fonction de critères: Objectifs Vérifiables et, Généralement acceptés dans sa profession. En somme, un professionnel ne peut faire ce quil veut, il est tenu de respecter des normes de pratique. Cest cette prétention à caractère scientifique qui distingue le charlatan du professionnel.

13 2. La pratique professionnelle: obligations juridiques 2.2 Les exigences statutaires de la pratique professionnelle Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Afin de protéger le public, la pratique professionnelle peut faire lobjet dune réglementation statutaire. Cest-à-dire que létat, via son pouvoir législatif, réglemente lexercice dune science ou dun savoir. Ainsi, la pratique professionnelle est régie par un ordre professionnel.

14 2. La pratique professionnelle: obligations juridiques 2.2 Les exigences statutaires de la pratique professionnelle Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle La garantie de moyens, qui incombe à tout professionnel, est encadrée par des normes statutaires. Lobligation morale du professionnel devient objet de loi. En dautres termes, le juridique et léthique se confondent. Lobligation du professionnel nest plus uniquement de nature morale, elle découle aussi de la volonté du législateur.

15 3. Les sources de la décision éthique 3.1 Les codes de déontologie Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Un code de déontologie est donc un ensemble de prescriptions à caractère éthique. Ce code sapplique à tous les membres dune association donnée. Il arrive que ces codes tirent leur source dun cadre législatif. Mais, la plupart du temps, ces codes nont quun caractère privé. Cest-à-dire quils ne tombent pas sous la juridiction de notre système judiciaire.

16 3. Les sources de la décision éthique 3.1 Les codes de déontologie Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Ainsi, lOrdre des conseillers et des conseillères dorientation du Québec possède un caractère statutaire. Cet Ordre est régi par une loi particulière et tombe sous la juridiction de lOffice des professions du Québec. Il sagit dune profession à titre réservé. Un manquement au code de déontologie risque dentraîner la perte de ce privilège.

17 3. Les sources de la décision éthique 3.1 Les codes de déontologie Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle LAssociation canadienne de counselling na pas été créée par une loi du parlement du Canada ou dune province. En ce sens, il sagit dune association privée. Le membres sont aussi régis par un code de déontologie. Mais ce code na pas force de loi. Toutefois, la privation du statut de membre peut entraîner la perte de certains privilèges (assurances).

18 3. Les sources de la décision éthique 3.1 Les codes de déontologie Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Mais quelque soit sa nature juridique, un code de déontologie a pour fonction de recommander les comportements respectueux de certains principes éthiques. Interdiction de certaines actions. Prescription de certains actes. Promotion de certaines valeurs fondamentales

19 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les codes de déontologie Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Indique la bonne décision à prendre. Il sagit dun consensus dans une profession donnée. Démontre une volonté de protéger le public et le bien commun. Soustrait les membres de larbitraire, puisque tous sont soumis au même code. Les avantages dun code de déontologie:

20 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les codes de déontologie Un code ne peut prévoir toutes les situations. Un code peut être rapidement dépassé (work in progress). Un code ne peut offrir une réponse claire pour toutes les situations. Les limites dun code de déontologie: Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle

21 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les codes de déontologie Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Un code ne soustrait pas un membre dutiliser son jugement critique. Cest-à-dire dun processus décisionnel à caractère éthique. Le code est un guide, mais certainement pas un livre de recettes qui offre des réponses à tout. Lon ne peut pas suivre aveuglément un code de déontologie.

22 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les principes philosophiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle La philosophie est la source de léthique. Le bien, le mal ou si lon veut le choix éthique est essentiellement de nature philosophique. Les codes sont une expression de cette source première. Mais les codes nexcluent pas un raisonnement éthique. Le juridique nexclut pas le raisonnement éthique et ce, surtout en cas de doute.

23 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les principes philosophiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Dans la pratique du counselling lintervenant doit respecter les principes philosophiques ci-après: Favoriser lautonomie de la personne Accomplir le bien Éviter de faire du mal Assurer la fidélité à la promesse faite Promouvoir de la justice et de légalité sociale

24 3. Les sources de la décision éthique 3.2. Les principes philosophiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Cela implique que la personne dispose de la liberté nécessaire pour faire des choix. En dautres termes, la personne est responsable de sa vie. Le professionnel doit donc respecter cette autonomie et non pas la restreindre. Cependant, cette liberté peut sexercer dans la mesure où la personne est consciente des conséquences de ses choix. Par exemple, lâge ou la maladie mentale peuvent oblitérer lautonomie de la personne. De ce principe découle le droit à la vie privée. Il ne peut y avoir dautonomie dans la possibilité de contrôler les informations qui portent sur ma situation. Cest pourquoi, il faut obtenir un consentement éclairé de la personne et assurer la confidentialité des renseignements. a) Favoriser lautonomie du client

25 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les principes philosophiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Un professionnel a le devoir daccomplir le bien. Il faut donc que les interventions thérapeutiques soient réellement bénéfiques pour un client. Il faut aussi que lintervenant exerce sa profession à lintérieur de son champ de compétence. Lobligation nest pas de garantir un résultat, mais de faire de son mieux selon les règles de lart généralement admises. b) Accomplir le bien ou la bienfaisance

26 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les principes philosophiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle Un autre principe éthique fondamental est celui déviter de causer un tort à autrui. Cela implique que les procédures utilisées sont connues et maîtrisées par le professionnel. Il faut utiliser des approches ou des techniques scientifiques. c) Éviter de faire du mal ou la non malfaisance

27 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les principes philosophiques Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle En recherchant la fidélité, le conseiller se veut être le serviteur de la vérité et de la loyauté. Cest le coeur ou lassise du lien de confiance qui doit normalement sétablir entre un conseiller et son client. Ce principe prend toute son importance face de létat de vulnérabilité du client. À cause de cet état, laidé doit pouvoir compter sur la parole de son aidant. Mais, il sagit dune franchise qui se veut bénéfique et non pas brutale. d) Assurer la fidélité à la promesse faite

28 3. Les sources de la décision éthique 3.2 Les principes philosophiques Le principe de justice est le devoir dagir dune manière qui est non discriminatoire. Donc, il faut éviter tout comportement qui enferme la personne dans des biais ou des préjugés. Ces préjugés peuvent être en relation avec lâge, le sexe, lorientation sexuelle, la race ou lorigine ethnique. Cest aussi tenir compte des besoins particuliers de chaque individu. Par exemple, le principe de justice invite le conseiller à accueillir les personnes qui sont économiquement défavorisées. e) Promouvoir la justice Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle

29 4. Exercices pratiques 1. Consulter le code de lAmerican Psychological Association (APA). Notez les principes éthiques qui sont à la source du code. 2. Consulter le code de lOrdre des conseillers et des conseillères en orientation et des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec (OCCOPPQ). Notez les principes éthiques qui sont à la source du code Consulter le code de lAssociation Canadienne de Counselling (ACC). Notez les principes déontologiques qui sont à la source du code Comparer les trois codes au plan de la nomenclature et du nombre des principes déontologiques. Ainsi, faire ressortir leurs similarités et leur différences. Semaine 2: Introduction à léthique professionnelle


Télécharger ppt "FACULTÉ DÉDUCATION EDU 5670 Dimensions déontologiques et juridiques du counselling Semaine 2 : Éthique professionnelle et sources de la décision morale."

Présentations similaires


Annonces Google