La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D. ABEILLE 2005 COMPTABILITÉ DE GESTION ET T2A Quels effets sur le financement ? Quelles conséquences sur la gestion? A quels outils de pilotage recourir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D. ABEILLE 2005 COMPTABILITÉ DE GESTION ET T2A Quels effets sur le financement ? Quelles conséquences sur la gestion? A quels outils de pilotage recourir."— Transcription de la présentation:

1 D. ABEILLE 2005 COMPTABILITÉ DE GESTION ET T2A Quels effets sur le financement ? Quelles conséquences sur la gestion? A quels outils de pilotage recourir ?

2 D. ABEILLE 2005 LA PROGRESSION DE LEXPOSE Les enjeux du financement de lhospitalisation Les conséquences de la T2A pour le champ SSR et chacun des établissements Les modes danalyse Les solutions possibles

3 D. ABEILLE 2005 LA PROBLEMATIQUE La dotation globale de financement (DGF), en ne liant que très faiblement le budget à l'activité réalisée, a conduit soit à la constitution de rentes de situation, soit à un manque de financement pour les structures les plus actives ; Secteurs public et privé (sous OQN) relèvent de deux modes de financement ni comparables, ni compatibles et freinent, en conséquence, les coopérations nécessaires et la recomposition du paysage hospitalier.

4 D. ABEILLE 2005 Valeur du point ISA Bretagne Valeur du point ISA National Valeur du point ISA Ile de France Valeur du point ISA AP-HP DISPERTION DES MOYENS ALLOUES au niveau national

5 D. ABEILLE 2005 DISPERTION DES MOYENS ALLOUES entre établissements SSR

6 D. ABEILLE 2005 LES ENJEUX Au de là des questions déquités entre établissements, régions, secteurs: au niveau du secteur hospitalier : une faible capacité à redéployer ses moyens pour sadapter au niveau des établissements : peu dincitation à la performance

7 D. ABEILLE 2005 LE MOYEN Le tarif à lactivité convergence : à GHS / GHJ identique financement identique flexibilité : les ressources évoluent avec le volume dactivité adéquation : les ressources dépendent de la nature de lactivité

8 D. ABEILLE 2005 DISPERTION DE LA VALEUR DU POINT ISA (ENC SSR 2000)

9 D. ABEILLE 2005 LES OBJECTIFS Une plus grande médicalisation du financement Une responsabilisation des acteurs (incitation à sadapter) Une équité de traitement entre secteurs et entre établissements Le développement des outils de pilotage médico-économiques au sein des hôpitaux

10 D. ABEILLE 2005 Nb de points ISA SSR Budget théorique Budget réelSur/sous dotation Clinique A % Clinique B % Clinique C % DES GAGNANTS ET DES PERDANTS

11 D. ABEILLE 2005 Nb de points ISA SSR Budget théorique Budget réelSur/sous dotation Avant T2A % DAF (90%)Tarifs Recettes totales Perte de recettes Simulation 1ère année ,40% DES GAGNANTS ET DES PERDANTS CMP B

12 D. ABEILLE 2005 Budget théoriqueBudget réelSur/sous dotation N (avant T2A) % DAFTarifsRecettes totalesPerte de recettes / réel ant./ th N Simulation N ,33%5,00% Simulation N ,45%10,00% Simulation N ,57%15,00% DES GAGNANTS ET DES PERDANTS CMP B

13 D. ABEILLE 2005 LA T2A, UN MECANISME DE MARCHE ? La T2A tend à : mettre en concurrence les établissements / patients jouer le rôle dun prix de marché redimensionner les disciplines Un effet identique : inciter à la performance économique, écarter les moins compétitifs

14 D. ABEILLE 2005 LES CONSEQUENCES ET LES ENJEUX (selon la DHOS) des revenus mis en cause (des gagnants et des perdants) nécessité de nouvelles formes de management (gouvernance) améliorer l efficience : optimiser les processus (meilleures pratiques) et l utilisation des ressources (bon usage) développer les capacités à contrôler, piloter et évaluer (gérer la qualité, connaître le service rendu) connaître son environnement et se positionner

15 D. ABEILLE 2005 QUELS MODES DANALYSE? Une analyse ascendante Des analyses descendantes

16 D. ABEILLE 2005 Nb de points ISA SSR Sur dotation budgétaire Nb de lits et places autorisés Nb de GHJ 80% ISA ISA / litISA / j Clinique A % Clinique B % Clinique C % UNE DEMARCHE DESCENDANTE

17 D. ABEILLE 2005 Nb de points ISA SSR Sur dotation budgétaire Nb de lits et places autorisés ETPETP / litISA / ETP Clinique A %731041, Clinique B %63981, Clinique C % , UNE DEMARCHE DESCENDANTE

18 D. ABEILLE 2005 Quelques indicateurs Les coûts et masses budgétaires Budget théorique / budget réel Coût par section danalyse Coût par GHJ …

19 D. ABEILLE 2005 Quelques indicateurs La structure des effectifs et la productivité La production (pts ISA) par lits et places, journée et séjours, métiers, unités Les temps intervenants par GHJ Les effectifs rapportés aux nb de lits et places, journées …

20 D. ABEILLE 2005 Quelques indicateurs Lefficacité La DMS par GHJ Le devenir des patients …

21 D. ABEILLE 2005 Quelques indicateurs La nature et létendue du case mix Nature et intensité des actes médicaux, soignants, éducatifs et sociaux selon lâge Rapport entre case mix et pleine utilisation des moyens …

22 D. ABEILLE 2005 QUELS PARAMETRES ? La T2A comporte trois composantes : la pathologie (les coûts) lactivité (le volume de production) la prestation (les prix)

23 D. ABEILLE 2005 TARIFS GHJ MOYENS ACTES PATIENTS COÛTS « Mettre en ligne » GHJ et moyens

24 D. ABEILLE 2005 EFFET DU NIVEAU DACTIVITE

25 D. ABEILLE 2005 LA VISION PAR LES CONTRIBUTIONS Comment chaque GHS contribue-t-il au résultat ? Lapproche « officielle » de comptabilité analytique hospitalière (méthode des sections homogènes) Une alternative plus pertinente : la méthode UVA

26 D. ABEILLE 2005 EFFET DU NIVEAU DACTIVITE

27 D. ABEILLE 2005 EFFET DU NIVEAU DACTIVITE

28 D. ABEILLE O + 2O - 4O + 4O GHJ 168 GHJ 53 GHJ 32 HISTOGRAMME DE CONTRIBUTION DES GHJ EFFET DE LA NATURE DE LACTIVITE

29 D. ABEILLE 2005 Contributions des pôles / GHJ Volume dactivité Gouffre Niche Vache à lait Danseuse Contribution + -

30 D. ABEILLE O + 2O - 4O + 4O HISTOGRAMME DE CONTRIBUTION DES GHJ EFFET DE LA NATURE DE LACTIVITE

31 D. ABEILLE 2005 LA VISION PAR LES CONTRAINTES Capacité (en patients/j) Durée de séjour (en jours) Capacité théorique Flux réel Processus 1 Processus 2 Processus 3 CRRF OBONSOUAIN Contrainte

32 D. ABEILLE 2005 LA VISION PAR LES CONTRAINTES

33 D. ABEILLE 2005 QUELS LEVIERS ? La T2A peut imposer un repositionnement des établissements en terme de structure : de coûts et / ou dactivités

34 D. ABEILLE 2005 QUELS LEVIERS ? LEFFICIENCE SEXPRIME PAR LE RAPPORT PRODUCTION / COÛT Réduire les coûts à activité constante Justifier et faire admettre le financement des surcoûts Augmenter le volume dactivité à coût constant Se repositionner par rapport aux besoins Répondre à des besoins plus homogènes en terme de prise en charge Accueillir des patients générant des GHJ en rapport avec les moyens existants

35 D. ABEILLE 2005 QUELLES APPROCHES ? Lapproche comparatiste : lENC, MAHOS… Une variante, lapproche normative Lapproche managériale

36 D. ABEILLE 2005 UNE APPROCHE GLOBALE : LES HCL Une esprit et une volonté Accélérer la mise ne œuvre interne de la T2A La T2A comme projet et outil au service dune forte évolution stratégique, culturelle et managériale

37 D. ABEILLE 2005 UNE APPROCHE GLOBALE : LES HCL Une démarche Projet Transversale et pluridisciplinaire « Une T2A centrée sur une bonne pratique médicale et organisationnelle du patient »

38 D. ABEILLE 2005 Quelles « stratégies dentreprise »? Attractivité insertion dans des filières différenciation (image, prestations hôtelières) Positionnement offre de soins loco-régionale de la discipline / besoins capacité de prise en charge par létablissement des GHJ des patients accueillis Niveau des coûts

39 D. ABEILLE 2005 Pour aller plus loin sur la méthode UVA et les hôpitaux : Pour mieux connaître lauteur : Mon profil sur Viaduc Pour télécharger la présentation ou engager un échange : Mon adresse électronique


Télécharger ppt "D. ABEILLE 2005 COMPTABILITÉ DE GESTION ET T2A Quels effets sur le financement ? Quelles conséquences sur la gestion? A quels outils de pilotage recourir."

Présentations similaires


Annonces Google