La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ORDONNANCEMENT LES AUTRES MÉTHODES DORDONNANCEMENT Auteur: DURAN Omar.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ORDONNANCEMENT LES AUTRES MÉTHODES DORDONNANCEMENT Auteur: DURAN Omar."— Transcription de la présentation:

1 ORDONNANCEMENT LES AUTRES MÉTHODES DORDONNANCEMENT Auteur: DURAN Omar

2 ORDONNANCEMENT FIXATION DES DÉLAIS COMMENT? Prevition des moyens de réalisation QUAND? Temps opportuns Faire attention de leur mise en oeuvre Aidé par Aidé par: le Service Méthodes Maintenance et Fonction Lancement (déclenchement et côntrole des tâches) RESPONSABLE DE

3 Introduction

4 PLANIFICATION DES TRAVAUX Établir un programme de travaux: Prévisibles à lavance Maintenance Preventive et Projets dAmélioration Imprévisibles Maintenance Corrective Concepts importants : CAPACITÉ DINTERVENTION CHARGE

5 A = 6 jours Ordonnancement par résaux Une graphe est un résau formé de: *ARCS (chemin) Liason logique entre la fin dune tâche et le debut de la suivante *NOEUDS (sommets) Une activité,phase,tâche,étape,évenement DÉBUT DE FIN DE PROGRAMME A = 0, 1, 2 ou 6 jours GANTTRÉSAUX

6 GRAPHE DE GANTT Il est structuré à partir d'une échelle des temps nommée, unité d'ordonnancement : jour décomposé en heures, semaine décomposé en jours, annés décomposée en semaines, etc Le graphe de Gantt est un outil, naturel, et visuel très polyvalent dans ses applications et dans ses formes matérielles; malgré cela, cette type de graphe est limitée pour le nombre des tâches quelle peut organiser.(Au plus 50 tâches)

7 LE PERT Signifie « Program Evaluation and Revue Technic »(Techique dorganisation et de contrôle des projets). Il a été mis au point en 1958, aux USA, pour lordonnancement du programme spatial « Polaris ». Il a été mis au point en 1958, aux USA, pour lordonnancement du programme spatial « Polaris ». Nombreuses variantes ont été mises au point : CPM : « Critical Path Method » ou méthode du chemin critique CPM : « Critical Path Method » ou méthode du chemin critique PERT coût (PERT COST) : à chaque opération on associe des ressources et des coûts. PERT charge : il permet le nivellement des charges par « lissage ».

8 DESCRIPTION DU PERT-TEMPS : DESCRIPTION DU PERT-TEMPS : Le PERT-Temps a deux objectifs : -La programmation des éléments constitutifs dun projet, cest à dire lordre dans lequel ils doivent être exécutés. -Le calendrier dexécution en fonction des contraintes de délai, ce qui revient à introduire les durées dans le réseau.

9

10

11

12 LA MPM (Méthode des Potentiels METRA) Elle a été mise au point en France,crée par Bernard Roy et difussé par la révue METRA en 1958, pour la construction dune centrale nucléaire. Lobjectif de cet outil est de permettre d'ordonnancer, de hiérarchiser, de classer un très grand nombre de tâches en fonction de contraintes d'antériorité ou de succession qui peuvent évoluer. Dans le graphe, il y a inversion de représentation : le nœud devient « tâche », larc devient contrainte dantériorité.

13

14 TRAITEMENT DES ANTÉRIORITÉS : MATRICE DENCLENCHEMENT Tracer directement le réseau relatif à un programme nest possible que pour un petit nombre de tâches. Dans le cas général, on trace une matrice carrée, portant les tâches en lignes et colonnes. « il faut »Niveaux ABCDEFtotalIIIIIIIV « pour faire » A B C D E F TRACÉ DU RÉSEAU : Le dépouillement de la matrice précédente permet de tracer le réseau. Ne pas oublier de numéroter les étapes.

15 TRACÉ DU RÉSEAU : Le dépouillement de la matrice précédente permet de tracer le réseau. Ne pas oublier de numéroter les étapes. ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER DEXÉCUTION : Tableau complet dordonnancement Calcul des dates et marges : - Date au plus tard dune tâche = date au plus tôt de la tâche + marge totale de la tâche - Marge libre dune tâche = début au plus tôt de la tâche suivante – fin au plus tôt de la tâche concernée - Marge totale dune tâche = début au plus tard – début au plus tôt A partir du tableau contenant les dates dexécution on peut tracer le réseau complet. A partir dun réseau PERT il est possible de passer à une représentation de type diagramme de Gantt. Sur les flèches du réseau PERT qui représente les tâches, on indiquera le repère de la tâche et sa durée. On indiquera aussi sur le PERT les tâches constituant le chemin critique par une flèche double ou par une couleur différente.

16 – PROBABILITÉ DE « TENIR LE DÉLAI » DUN PROJET : Un des soucis principaux du responsable de projet est bien la tenue du délai. Dans tous travaux, il y a des éléments aléatoires (difficultés imprévues pour lexécution dune tâche, maladie, grèves, approvisionnement, etc.) qui font que le temps dexécution devient une variable aléatoire. Le nombre de paramètres intervenant dans le projet est souvent important, lapplication de la loi normale est tout à fait justifiée (théorème central limite). La détermination des durées des différentes opérations composant un projet peut seffectuer de différentes manières : chronométrage, par expérience des temps passés, par simulation …. On saperçoit que bien souvent la courbe des temps correspondant à une tâche particulière à la forme suivante :

17 Ce qui correspond à une distribution de probabilités de type (bêta). Pour la durée de chaque tâche, on peut ainsi définir : - le temps le plus optimiste = to - le temps le plus probable = tr - le temps le plus pessimiste = Tp

18 PLANIFICATION DE LA MAINTENANCE PRÉVENTIVE PAR LA MÉTHODE ABACABAD : Les temps dintervention étant calculés daprès les lois de durées de vie, il reste à planifier les tâches de maintenance préventive. Dans un souci doptimisation, il faut grouper les opérations à effectuer sur un même sous-système. Pour cela, il convient de programmer des interventions suivant une progression géométrique.


Télécharger ppt "ORDONNANCEMENT LES AUTRES MÉTHODES DORDONNANCEMENT Auteur: DURAN Omar."

Présentations similaires


Annonces Google