La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Agir en tant que professionnel héritier, critique et interprète dobjets de savoirs… » André Balleux Journée pédagogique nationale en formation professionnelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Agir en tant que professionnel héritier, critique et interprète dobjets de savoirs… » André Balleux Journée pédagogique nationale en formation professionnelle."— Transcription de la présentation:

1 « Agir en tant que professionnel héritier, critique et interprète dobjets de savoirs… » André Balleux Journée pédagogique nationale en formation professionnelle Victoriaville, 5 novembre 2010

2 Plan de la présentation La compétence numéro 1 Le plus vieux métier du monde Les âges de la vie Donner, cest recevoir Finalement, comment faire ?

3 La fameuse compétence « incompréhensible » du référentiel des compétences en enseignement du MELS…

4 Niveau de maîtrise attendu de comprendre les différents savoirs à enseigner; de manifester une compréhension critique de son cheminement culturel et d'en apprécier les possibilités et les limites; de manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner; de construire des liens, dans les activités dapprentissage proposées, avec la culture des élèves.

5 Le plus vieux métier du monde nest pas celui quon croit…

6 La chapelle Sixtine, Rome Cité du Vatican, 16 ème siècle

7 Il ne descend pas du singe, cest un singe ! L'anthropologie puis la génétique ont depuis apporté les preuves scientifiques de cette évolution à partir d'un ancêtre commun. Lorigine des espèces, 1859 Dépassons un peu le créationnisme…

8

9 La grotte de Lascaux, France ( ans)

10

11

12 Lhumanité a donc été fondée par des humains hors de lordinaire… Elle na pu le faire quà partir dun original qui a voulu un jour résoudre un problème… Qui a appris quelque chose et en a tiré des petites leçons… Qui la transmis à une ou un autre original capable de comprendre… Qui la lui-même transmis à un autre original …

13 Les premières traces de lhumain original… 3 millions dannées

14 Lapprentissage et lenseignement sont donc au cœur du développement de lhumanité

15 Les âges de la vie…

16 Les profs de formation professionnelle 62 % denseignants et 38 % denseignantes un âge moyen de 40 ans 13 ans et 4 mois dexpérience en entreprise lors du début en enseignement 2 ans et 4 mois dexpérience en enseignement au moment de linscription à un programme en enseignement

17 Les âges de la vie 3 dimensions temporelles – Le temps dune vie – Le temps historique – Le temps social, lhorloge sociale qui génère les événements de la vie Donc, des coïncidences uniques

18 Les temps de la vie: lâge des 40 ans Pour Jung (1933), cest celui de la maturité Pour Erikson, celui de la générativité (1982) Pour Levinson, le temps du milieu de la vie avec la transition de la quarantaine Pour Gould (1978), cest la décennie du milieu de la vie

19 Les temps de la vie: lâge des 40 ans Pour Jung (1933), cest le temps de la maturité Le développement et la libération de lindividuation

20 Les temps de la vie: lâge des 40 ans Pour Erikson (1982), cest celui de la générativité – Le développement de la structure de vie – Besoin de laisser sa marque, de contribuer au futur et participer à un monde meilleur – Se placer dans la perspective de la suite du monde

21 Pour Levinson, le temps du milieu de la vie avec la transition de la quarantaine comporte 3 tâches importantes: La 1ère consiste à réévaluer son passé Réviser sa structure de vie à la lumière du fait quon peut mourir Souhaiter utiliser son temps de vie autrement Les temps de la vie: lâge des 40 ans

22 La 2ème consiste à se recadrer Réajuster son travail, son rêve de vie, sa relation amoureuse et son mariage, ses relations avec son mentor Les temps de la vie: lâge des 40 ans

23 – La 3ème consiste à atteindre une plus grande individuation – Le besoin de laisser des traces est plus pressant – Une meilleure intégration à son environnement Les temps de la vie: lâge des 40 ans

24 Pour Gould (1978), cest la décennie du milieu de la vie – On découvre quon nest plus jeune – Prise de conscience de la mort – Faire face aux questions existentielles – Il y a une vie en dehors de la famille – Meilleure conscience de ses forces et de ses limites Les temps de la vie: lâge des 40 ans

25 Et vous? Vous reconnaissez-vous dans ces étapes? À quelle période de vie êtes-vous rendu aujourdhui ? À quelles tâches êtes-vous invités par ces auteurs?

26 Donner, cest aussi recevoir…

27 Hériter et transmettre: deux dimensions de la continuité historique

28 Lhéritage Lhéritage en termes de droit: transmission de biens, de rôles, de charges dune génération à une autre Lhéritage en termes de biologie: transmission dun caractère biologique à travers les générations Lhéritage en termes de biologie: transmission dun caractère biologique à travers les générations

29 La donation ou le don Geste individuel de générosité et pratique publique déchanges réciproques de cadeaux Présent dans les littératures les plus anciennes Donner fait partie des gestes les plus attestés dans toutes les civilisations connues

30 Le don Trois obligations selon Mauss (1924) Donner Accepter Donner en retour

31 Le don Le don nappartient donc à personne, il est échange On y voit un comportement naturel de civilité Au-delà de lordre économique, moral ou juridique, il y a un processus de reconnaissance

32 Témoignages de compagnons « Ce qui caractérise le plus la compétence de formateur du compagnon, cest sa générosité, parce quon donne beaucoup là-dedans, on donne constamment » … (machiniste) Je lui dis : Continue ta vie, moi, je tai donn é ce que javais à te donner. (cuisinier)

33 Témoignages de compagnons Comme compagnon, je paie des dettes, jai une dette dapprentissage, je suis content, je rends la monnaie. Il y a des gens qui se sont investis pour moi et je rends la pareille, cest la satisfaction énorme que je retire de tout cela » (cuisinier) « Je vois dans la cuisine que je fais, le lignage du chef avec qui jai appris, mais cest plus une dynamique installée depuis » (cuisinier)

34 Je vais probablement avoir éclairé un peu le sentier, mais cest à cette personne-là de faire son propre abattage» (mouliste) « Même si je ne suis pas quelquun qui procède de façon orthodoxe, je pense que, pour lapprenti, jaurai été quelquun qui a ouvert des portes » (mouliste).

35 « Cest comme une redevance, ce quil ma donné, je ne laurais pas eu ailleurs, jen suis conscient… Et après ce quil ma donné, je ne serais pas capable de le laisser pour aller exercer ailleurs. Je me sentirais un peu comme un voleur » (apprenti cuisinier) Témoignage dun apprenti

36 La culture enseignante: hériter dune double culture 2 composantes majeures: le métier et lenseignement Un métier: une culture symbolisée, coupée de sa réalité Un enseignement: une culture de partage par définition, par essence

37 Quest-ce que vous avez reçu? De qui ? Quest-ce que vous avez transmettez? À qui ? Maintenant que vous êtes enseignants, quelle est la part du métier en vous ? Des questions pour aller plus loin…

38 Finalement, comment faire… pour transmettre cette culture ?

39

40 Les profs: des transmetteurs…

41 Au moins du geste professionnel… Le geste professionnel transmis nest pas un ballon quon se passe de générations en générations On emprunte ainsi un geste étranger, mais quil faut rendre personnel On emprunte seulement ce quon est capable demporter avec soi Le geste imité nest quun geste tiré dun modèle Le geste transmis nest plus tout à fait le même

42 Les profs: des passeurs culturels…

43 Il est sans doute nécessaire de savoir relier le présent au passé, « au patrimoine », mais aussi douvrir le présent au futur; De faire appel à la rigueur, à leffort, mais aussi de permettre une dimension ludique et conviviale; Faire percevoir que la « démarche culturelle » est appropriation personnelle, construction par chacun, mais aussi faire percevoir que la culture est partage;

44 De faire comprendre, faire accéder aux codes, expliciter, mais aussi ne pas oublier la dimension émotionnelle, liée au vécu; Sortir de limmédiat, du quotidien, de lutilitaire, mais aussi de construire dans la classe des référents communs et délaborer ensemble une « culture de la classe »; Oser affirmer sa culture, refuser la confusion des valeurs, mais aussi être conscient comme enseignant de son propre cheminement;

45 Faire preuve dexigence, mais aussi faire preuve de bienveillance; Donner soi-même limage dun « passionné de culture » et encore plus dun « passionné de la transmission culturelle »; Être guidé par des valeurs, quelques repères « sûrs », mais aussi savoir douter, y compris de ses valeurs. (tiré de Zakhartchouk, 2005)

46 Finalement, les profs sont des créateurs de sens…


Télécharger ppt "« Agir en tant que professionnel héritier, critique et interprète dobjets de savoirs… » André Balleux Journée pédagogique nationale en formation professionnelle."

Présentations similaires


Annonces Google