La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Syndicats du CEGEP de Sherbrooke Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction du Stress d Anjou Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Syndicats du CEGEP de Sherbrooke Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction du Stress d Anjou Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction."— Transcription de la présentation:

1 Syndicats du CEGEP de Sherbrooke Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction du Stress d Anjou Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction du Stress d Anjou Le premier décembre 2010 Prévention de lépuisement professionnel

2 Nos objectifs Prendre du recul par rapport au stress au travail Prévenir lépuisement professionnel Suivre des étapes pour avoir une vie saine et productrice au travail Intégrer harmonieusement ses vies personnelle, parentale, amoureuse, familiale, professionnelle, sociale, etc. dans une seule vie unifiée, saine et heureuse Prendre du recul par rapport au stress au travail Prévenir lépuisement professionnel Suivre des étapes pour avoir une vie saine et productrice au travail Intégrer harmonieusement ses vies personnelle, parentale, amoureuse, familiale, professionnelle, sociale, etc. dans une seule vie unifiée, saine et heureuse

3 Santé…mentale? 80 à 90% des problèmes de santé mentale au travail sont la conséquence du stress Les hormones de stress affectent autant le cerveau que les autres organes Elles finissent par affecter les fonctions cognitives et l humeur (via les neurotransmetteurs) -» La personne atteinte n est pas une «malade mentale» mais une personne au bout du rouleau. Elle se rétablira parfaitement bien. 80 à 90% des problèmes de santé mentale au travail sont la conséquence du stress Les hormones de stress affectent autant le cerveau que les autres organes Elles finissent par affecter les fonctions cognitives et l humeur (via les neurotransmetteurs) -» La personne atteinte n est pas une «malade mentale» mais une personne au bout du rouleau. Elle se rétablira parfaitement bien.

4 (Selye, 1974) : Réponse non spécifique de lorganisme à toute demande qui lui est faite (SIRIM, 1983) 1. MFB: Jai confiance / je réussis: adrénaline (et dopamine) 2. PVS: Je doute / je réévalue: cortisol et ACTH (via CRH) 3. SIA: Je ne suis pas / plus capable: cortisol et ACTH (Selye, 1974) : Réponse non spécifique de lorganisme à toute demande qui lui est faite (SIRIM, 1983) 1. MFB: Jai confiance / je réussis: adrénaline (et dopamine) 2. PVS: Je doute / je réévalue: cortisol et ACTH (via CRH) 3. SIA: Je ne suis pas / plus capable: cortisol et ACTH Notre vie quotidienne joue réellement sur nos hormones Le stress: données de base

5 Difficultés d adaptation et comportements La course quotidienne ne laisse pas de temps pour le repos et l activité physique; de plus, elle favorise le fast-food. La fatigue coupe le goût de faire de l activité physique. Une haute tension musculaire rend le repos difficile. Les émotions difficiles mènent à des comportements compensatoires malsains: alcool, sucre, gras, sel, café, etc. La vitesse / les difficultés de concentration créent des accidents = » Le stress entretient des comportements malsains/dangereux La course quotidienne ne laisse pas de temps pour le repos et l activité physique; de plus, elle favorise le fast-food. La fatigue coupe le goût de faire de l activité physique. Une haute tension musculaire rend le repos difficile. Les émotions difficiles mènent à des comportements compensatoires malsains: alcool, sucre, gras, sel, café, etc. La vitesse / les difficultés de concentration créent des accidents = » Le stress entretient des comportements malsains/dangereux

6 Pause: Respirer 1- Bien expirer, lentement, en rentrant le ventre un peu vers la fin de l expiration 2- Relâcher les abdominaux, laisser l air entrer passivement, puis gonfler quelque peu la poitrine Reprendre 1 et 2 à quelques reprises (2, 3 ou 4 reprises ), puis respirer normalement 1- Bien expirer, lentement, en rentrant le ventre un peu vers la fin de l expiration 2- Relâcher les abdominaux, laisser l air entrer passivement, puis gonfler quelque peu la poitrine Reprendre 1 et 2 à quelques reprises (2, 3 ou 4 reprises ), puis respirer normalement

7 Symptômes et poids du stress Joie de vivre Poids du stress Équilibre Surcharge Épuisement Sécuritose Ennui

8 Symptômes et personnalité Joie de vivre Quantité de demande Équilibre Surcharge Épuisement Sécuritose Ennui

9 3 caractéristiques 1. Le travail a pris trop de place Dans le temps Dans la tête 2. Obsession, incapacité de décrocher 3. Sentiment de ne pas avoir eu le choix 1. Le travail a pris trop de place Dans le temps Dans la tête 2. Obsession, incapacité de décrocher 3. Sentiment de ne pas avoir eu le choix

10 Question1 (sur 3) Comment vous sentez-vous par rapport à votre travail depuis cinq ou six mois? __ Tout à fait heureux. __ Un peu préoccupé. __ Troublé (j'y pense vraiment beaucoup, je cherche des solutions, j'ai peur de certaines choses). __ Obsédé (je pense presque toujours à ça, je suis presque incapable de décrocher). Comment vous sentez-vous par rapport à votre travail depuis cinq ou six mois? __ Tout à fait heureux. __ Un peu préoccupé. __ Troublé (j'y pense vraiment beaucoup, je cherche des solutions, j'ai peur de certaines choses). __ Obsédé (je pense presque toujours à ça, je suis presque incapable de décrocher).

11 Question 2 (sur 3) 2. Veuillez cocher, dans la liste suivante, les symptômes dont vous souffrez depuis quelques mois: _ Je suis presque toujours fatigué; _ j'ai du mal à me concentrer; _ j'ai beaucoup perdu confiance en moi; _ je donne un rendement moindre malgré beaucoup d'efforts; _ je suis irritable; _ je ne ris presque jamais; _ j'ai perdu de l'intérêt pour beaucoup de choses; _ je souffre de plusieurs problèmes physiques (insomnie, perte ou gain d'appétit ou de poids, problèmes digestifs, problèmes cardiovasculaires, allergies, grippes à répétition, fréquentes migraines, etc.). 2. Veuillez cocher, dans la liste suivante, les symptômes dont vous souffrez depuis quelques mois: _ Je suis presque toujours fatigué; _ j'ai du mal à me concentrer; _ j'ai beaucoup perdu confiance en moi; _ je donne un rendement moindre malgré beaucoup d'efforts; _ je suis irritable; _ je ne ris presque jamais; _ j'ai perdu de l'intérêt pour beaucoup de choses; _ je souffre de plusieurs problèmes physiques (insomnie, perte ou gain d'appétit ou de poids, problèmes digestifs, problèmes cardiovasculaires, allergies, grippes à répétition, fréquentes migraines, etc.).

12 Question 3 (sur 3) 3. Avez-vous eu un «sérieux avertissement»? _ Oui, il m'est arrivé de «craquer» (de poser des gestes destructeurs bien malgré moi, de subir une grave attaque de panique, d'avoir de très sérieux doutes sur ma santé mentale, de m'effondrer en larmes alors que cela ne me ressemble pas, d'avoir le sentiment d'être vraiment rendu au bout du rouleau, etc.), même si ça n'a pas duré, que ce n'est pas revenu depuis, ou que j'ai le sentiment «d'avoir remonté la côte» _ Non. 3. Avez-vous eu un «sérieux avertissement»? _ Oui, il m'est arrivé de «craquer» (de poser des gestes destructeurs bien malgré moi, de subir une grave attaque de panique, d'avoir de très sérieux doutes sur ma santé mentale, de m'effondrer en larmes alors que cela ne me ressemble pas, d'avoir le sentiment d'être vraiment rendu au bout du rouleau, etc.), même si ça n'a pas duré, que ce n'est pas revenu depuis, ou que j'ai le sentiment «d'avoir remonté la côte» _ Non.

13 5 habiletés pour maintenir léquilibre (personnel / professionnel) 1. Redonner au travail la place qu'on veut lui accorder dans l'ensemble de sa vie 2. Établir ses objectifs de travail et les respecter soi-même 3. Faire respecter ses objectifs de travail 4. Travailler avec efficacité 5. Décrocher 1. Redonner au travail la place qu'on veut lui accorder dans l'ensemble de sa vie 2. Établir ses objectifs de travail et les respecter soi-même 3. Faire respecter ses objectifs de travail 4. Travailler avec efficacité 5. Décrocher

14 1. Redonner au travail la place qu'on veut lui accorder dans l'ensemble de sa vie Prendre du recul pour déterminer l'équilibre que l'on souhaite établir entre ses vies personnelle, familiale et professionnelle: «Quelle est la vie que je veux vivre?» Choisir un emploi qui rend cet équilibre possible Traduire cet équilibre en termes de temps => Capacité de centration, estime de soi et engagement Org.: =>accepter que les gens aient une vie privée Prendre du recul pour déterminer l'équilibre que l'on souhaite établir entre ses vies personnelle, familiale et professionnelle: «Quelle est la vie que je veux vivre?» Choisir un emploi qui rend cet équilibre possible Traduire cet équilibre en termes de temps => Capacité de centration, estime de soi et engagement Org.: =>accepter que les gens aient une vie privée

15 2. Établir ses objectifs de travail et les respecter soi-même Établir ses priorités (et ses tâches) avec un esprit de collaboration et savoir les réévaluer avec un bon mélange de souplesse et de fermeté Garder en tête sa mission, ses rôles et ses tâches dans l organisation Utiliser un agenda détaillé Situer toute nouvelle demande ou urgence dans le cadre de ses priorités S'en tenir à ses priorités sans se sentir coupable, «pas gentil» ou incompétent Attention à la procrastination des tâches prioritaires jugées moins intéressantes => Capacité de prendre du recul, de clarifier sa mission, ses rôles, de planifier, de choisir, dêtre responsable, de collaborer, de lâcher prise Org. = » participer à ce processus de façon responsable Établir ses priorités (et ses tâches) avec un esprit de collaboration et savoir les réévaluer avec un bon mélange de souplesse et de fermeté Garder en tête sa mission, ses rôles et ses tâches dans l organisation Utiliser un agenda détaillé Situer toute nouvelle demande ou urgence dans le cadre de ses priorités S'en tenir à ses priorités sans se sentir coupable, «pas gentil» ou incompétent Attention à la procrastination des tâches prioritaires jugées moins intéressantes => Capacité de prendre du recul, de clarifier sa mission, ses rôles, de planifier, de choisir, dêtre responsable, de collaborer, de lâcher prise Org. = » participer à ce processus de façon responsable

16 3. Faire respecter ses objectifs de travail Collaborer pleinement avec l'employeur, les collègues, les collaborateurs et les clients, mais en gardant clairement en tête ses rôles et objectifs: - se positionner (savoir poser ce qui nous appartient et ce qui ne nous appartient pas, savoir consentir à des limites et savoir les poser) - négocier (savoir présenter les choses pour arriver à des résultats, avoir des propositions (pas des récriminations), savoir écouter, viser win-win) - et aussi lâcher prise => affirmation de soi, recherche dentente win-win Org.=»participer à ce processus de façon responsable Collaborer pleinement avec l'employeur, les collègues, les collaborateurs et les clients, mais en gardant clairement en tête ses rôles et objectifs: - se positionner (savoir poser ce qui nous appartient et ce qui ne nous appartient pas, savoir consentir à des limites et savoir les poser) - négocier (savoir présenter les choses pour arriver à des résultats, avoir des propositions (pas des récriminations), savoir écouter, viser win-win) - et aussi lâcher prise => affirmation de soi, recherche dentente win-win Org.=»participer à ce processus de façon responsable

17 4. Travailler avec efficacité Fournir une très bonne prestation de travail, atteindre ses objectifs Compétence, outils appropriés, gestion du temps, organisation, capacité de travailler en équipe, intelligence émotionnelle Savoir déléguer (savoir confier des mandats à d autres) Quitter le travail avec le sentiment du devoir accompli => sens de lefficience Org. = » donner les moyens, reconnaître le travail accompli Fournir une très bonne prestation de travail, atteindre ses objectifs Compétence, outils appropriés, gestion du temps, organisation, capacité de travailler en équipe, intelligence émotionnelle Savoir déléguer (savoir confier des mandats à d autres) Quitter le travail avec le sentiment du devoir accompli => sens de lefficience Org. = » donner les moyens, reconnaître le travail accompli

18 5. Décrocher Apprendre à laisser le travail attendre jusqu'au lendemain sans se sentir coupable, exclu, «looser» ou incompétent À la fin de la journée, regarder ce qu on a accompli plutôt que ce qu on n a pas fait (ex: cocher dans l agenda) Analyser les pertes d efficience, corriger le tir Apprendre à se satisfaire, (attention au perfectionnisme malsain, établir ses critères de satisfaction) Se donner une vie personnelle et familiale riche, et en profiter =>responsabilité / lâcher prise, confiance en soi, sens des valeurs et capacité de recul Org. = »souligner ce qui a été fait, soutenir léquilibre de vie Apprendre à laisser le travail attendre jusqu'au lendemain sans se sentir coupable, exclu, «looser» ou incompétent À la fin de la journée, regarder ce qu on a accompli plutôt que ce qu on n a pas fait (ex: cocher dans l agenda) Analyser les pertes d efficience, corriger le tir Apprendre à se satisfaire, (attention au perfectionnisme malsain, établir ses critères de satisfaction) Se donner une vie personnelle et familiale riche, et en profiter =>responsabilité / lâcher prise, confiance en soi, sens des valeurs et capacité de recul Org. = »souligner ce qui a été fait, soutenir léquilibre de vie

19 Pause: Respirer 1- Bien expirer, lentement, en rentrant le ventre un peu vers la fin de l expiration 2- Relâcher les abdominaux, laisser l air entrer passivement, puis gonfler quelque peu la poitrine Reprendre 1 et 2 à quelques reprises (2, 3 ou 4 reprises ), puis respirer normalement 1- Bien expirer, lentement, en rentrant le ventre un peu vers la fin de l expiration 2- Relâcher les abdominaux, laisser l air entrer passivement, puis gonfler quelque peu la poitrine Reprendre 1 et 2 à quelques reprises (2, 3 ou 4 reprises ), puis respirer normalement

20 5 types de candidats au burnout Le grand travailleur (le bon gars, la bonne fille) Le sauveur (Superman, Superwoman) Le minutieux (le/la perfectionniste) Le courageux (le/la victime) L'ambitieux (le/la carriériste) Le grand travailleur (le bon gars, la bonne fille) Le sauveur (Superman, Superwoman) Le minutieux (le/la perfectionniste) Le courageux (le/la victime) L'ambitieux (le/la carriériste)

21 Le grand travailleur (le bon gars, la bonne fille) Incapable de dire non, de décevoir Soumis à lautorité (et aux collègues) «Celui sur qui on peut compter» Besoin dêtre accepté, aimé, de plaire (Peur dêtre rejeté, de déplaire) Incapable de dire non, de décevoir Soumis à lautorité (et aux collègues) «Celui sur qui on peut compter» Besoin dêtre accepté, aimé, de plaire (Peur dêtre rejeté, de déplaire)

22 Le sauveur (Superman, Superwoman) Cherche les grands défis, sennuie dans la routine Motivé par de grandes valeurs (aider les pauvres, les malades, les marginaux, les travailleurs, etc.) Attention au besoin dêtre admiré Cherche les grands défis, sennuie dans la routine Motivé par de grandes valeurs (aider les pauvres, les malades, les marginaux, les travailleurs, etc.) Attention au besoin dêtre admiré

23 Le minutieux (le/la perfectionniste) Besoin de tout faire Incapable dajuster la qualité du travail à sa quantité ou à la nécessité de cette qualité «Aurais-je pu faire mieux?» Peur des reproches Besoin de tout faire Incapable dajuster la qualité du travail à sa quantité ou à la nécessité de cette qualité «Aurais-je pu faire mieux?» Peur des reproches

24 Le courageux (la victime) Se retrouve dans un emploi dont le sens ou les exigences ont changé avec le temps Victime, du «système», de lemployeur, de ses collègues ou clients Vit dans la nostalgie du temps davant Besoin de la sécurité qui est liée à lemploi actuel Se retrouve dans un emploi dont le sens ou les exigences ont changé avec le temps Victime, du «système», de lemployeur, de ses collègues ou clients Vit dans la nostalgie du temps davant Besoin de la sécurité qui est liée à lemploi actuel

25 L'ambitieux (le/la carriériste) Cherche à aller «toujours plus haut» Besoin dargent et souvent de gloire Cherche à aller «toujours plus haut» Besoin dargent et souvent de gloire

26 Le maintien de l équilibre 1. La voie horizontale ( Ce sur quoi on s'appuie ) la stabilité du quotidien: les proches, l'argent, le travail, le temps, la santé, le changement, le climat à la maison, etc. 2. La voie verticale (Ce sur quoi on se centre ) la profondeur, l'élévation: les «vrais» besoins, la relation à soi, la vie spirituelle, les valeurs, le courage, le sens, l engagement, etc. 1. La voie horizontale ( Ce sur quoi on s'appuie ) la stabilité du quotidien: les proches, l'argent, le travail, le temps, la santé, le changement, le climat à la maison, etc. 2. La voie verticale (Ce sur quoi on se centre ) la profondeur, l'élévation: les «vrais» besoins, la relation à soi, la vie spirituelle, les valeurs, le courage, le sens, l engagement, etc.

27 Maintien de l équilibre Voie horizontale : notion de compétence (parfois d attitude) à planifier, à organiser, à gérer, à voir venir, à se relier aux autres, à juger des solutions, etc. Voie verticale: notion de centration, estime de soi, connaissance de soi, sens de la vie, sens de sa vie, développement personnel, vie spirituelle, etc. Voie horizontale : notion de compétence (parfois d attitude) à planifier, à organiser, à gérer, à voir venir, à se relier aux autres, à juger des solutions, etc. Voie verticale: notion de centration, estime de soi, connaissance de soi, sens de la vie, sens de sa vie, développement personnel, vie spirituelle, etc.

28 Et les organisations?... Premières responsables de latteinte de leurs objectifs Respect des contrats de travail (heures, mission, rôles, objectifs, charge de travail …) Soutien technique (outils appropriés) Culture du respect (performance) Respect de lautonomie (décision, exécution) Manifestation de reconnaissance / valorisation Premières responsables de latteinte de leurs objectifs Respect des contrats de travail (heures, mission, rôles, objectifs, charge de travail …) Soutien technique (outils appropriés) Culture du respect (performance) Respect de lautonomie (décision, exécution) Manifestation de reconnaissance / valorisation

29 Une invitation Réserver du temps pour reconsidérer sa vie actuelle Prendre conscience daméliorations souhaitables (plans vertical et horizontal) Consolider des intentions en ce sens (de « il faudrait » à « je veux ») Planifier et mettre en place Réserver du temps pour reconsidérer sa vie actuelle Prendre conscience daméliorations souhaitables (plans vertical et horizontal) Consolider des intentions en ce sens (de « il faudrait » à « je veux ») Planifier et mettre en place

30 En résumé Les problèmes de santé mentale sont des problèmes de stress trop élevé, trop longtemps Le stress est une réaction psycho-biologique le plus souvent liée à un sentiment de peur (manque de contrôle) La pro-action passe par une reprise de contrôle sur les éléments menaçants de sa vie et… Et noublions pas de respirer… Les problèmes de santé mentale sont des problèmes de stress trop élevé, trop longtemps Le stress est une réaction psycho-biologique le plus souvent liée à un sentiment de peur (manque de contrôle) La pro-action passe par une reprise de contrôle sur les éléments menaçants de sa vie et… Et noublions pas de respirer…

31 Nos objectifs Prendre du recul par rapport au stress au travail Prévenir lépuisement professionnel Suivre des étapes pour avoir une vie saine et productrice au travail Intégrer harmonieusement ses vies personnelle, parentale, amoureuse, familiale, professionnelle, sociale, etc. dans une seule vie unifiée, saine et heureuse Prendre du recul par rapport au stress au travail Prévenir lépuisement professionnel Suivre des étapes pour avoir une vie saine et productrice au travail Intégrer harmonieusement ses vies personnelle, parentale, amoureuse, familiale, professionnelle, sociale, etc. dans une seule vie unifiée, saine et heureuse

32 Q U E S T I O N S ? … M E R C I !!

33 ... B I E N V E N U E...


Télécharger ppt "Syndicats du CEGEP de Sherbrooke Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction du Stress d Anjou Jacques Lafleur, psychologue Clinique de Réduction."

Présentations similaires


Annonces Google