La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention des TMS dans les collectivités et établissements hospitaliers : retours dexpérience Steve JAMIS, Psychologue du Travail & Ergonome - CHU Nancy.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention des TMS dans les collectivités et établissements hospitaliers : retours dexpérience Steve JAMIS, Psychologue du Travail & Ergonome - CHU Nancy."— Transcription de la présentation:

1 Prévention des TMS dans les collectivités et établissements hospitaliers : retours dexpérience Steve JAMIS, Psychologue du Travail & Ergonome - CHU Nancy Marcel TERNER, Chef du SRH - CASVP Isabelle DAGUET, CPRPP - CASVP

2 Sommaire 2 1.Présentation des établissements et de leurs projets 2.Lavancement du projet et les 1ers résultats 3.Les principales difficultés rencontrées 4.Les points de vigilance et préconisations 5.Intérêts et valeurs ajoutées (principales répercussions) et perspectives du projet

3 Direction des retraites et de la solidarité 3 CAPACITÉS DACCUEIL lits installés au 31 décembre BUDGET Dépenses de fonctionnement : 636 M (hors budgets annexes), soit un volume de dépenses de 1,74 M par jour PERSONNEL PERSONNEL NON MÉDICAL Personnel soignant et éducatif : soit 64% Personnel technique : soit 15% Personnel administratif : 927 soit 13% Personnel médico-technique : 609 soit 8% Total : PERSONNEL MÉDICAL Personnel Hospitalo-universitaire : 151 soit 13,1% Personnel hospitalier : 411 soit 35,6% Internes : 593 soit 51,3% Total : ÉTUDIANTS Total : 905 étudiants en médecine 1.1 Le CHU de Nancy : Chiffres Clés Soit personnel médical, non médical et étudiants, Plus de bulletins de salaire par mois

4 Direction des retraites et de la solidarité Les origines du projet Document Unique dévaluation des risques professionnels Déploiement de la démarche sur lensemble du CHU Mise en évidence des Risques Biomécaniques élevés Risques générateurs de TMS Manipulation de patients Port de charges Gestes répétitifs Postures de travail

5 Direction des retraites et de la solidarité Répartition des Risques Ergonomiques les plus élevés par Pôle Échelle des niveaux de risques

6 Direction des retraites et de la solidarité Le projet : Démarche de Prévention des TMS VISITES SUR SITE pour évaluer objectivement les risques, sensibiliser le personnel et proposer des actions de prévention 105 Unités de Travail à visite Visites concernant un conseiller en prévention, un médecin du travail, un cadre de proximité et un cadre supérieur Rédaction de rapports de visites Mise en place de réunions de travail pour faire des points détape sur lanalyse des risques et les solutions proposées Comité de Pilotage Groupe de travail Rédaction dun plan pluriannuel damélioration des conditions de travail (plan dinvestissement)

7 Direction des retraites et de la solidarité 7 GUIDES DE SENSIBILISATION A LERGONOMIE Personnel soignant (Blocs opératoires, Brancardage, Radiologie, Equipements daide à la manipulation patients) Personnel non soignant (Port de Charges) DOCUMENT DALERTE ERGONOMIE Outil de dépistage de TMS Simple et rapide dutilisation Remontée dinformations sur la situation rencontrée sur le terrain Alerter lencadrement de proximité et lergonome (intervention In Situ) Avis favorable du CHSCT en mars 2009 Co-financement (contrat de subvention depuis juin 2009 ; 3 appels de fonds) 1.3 Le projet : Démarche de Prévention des TMS

8 Direction des retraites et de la solidarité 8 1.1Le Centre dAction Sociale de la ville de Paris (CASVP) 1.Les missions du CASVP 8 Interventions Sociales Solidarité et Lutte contre lExclusion Services aux Personnes Agées Hébergement Restauration Culture, sport et loisirs Aide à domicile Délivrance daides sociales aux Parisiens Hébergement Restauration Insertion sociale

9 Direction des retraites et de la solidarité 9 2.Les établissements dhébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) 14 établissements (EHPAD) 1900 agents, dont 1300 aides-soignants et agents sociaux travaillant au chevet des résidents 1.1 Le Centre dAction Sociale de la ville de Paris (CASVP)

10 Direction des retraites et de la solidarité Les origines du projet Problèmes de maintien dans lemploi des personnels des EHPAD (AT, absentéisme) Des agents particulièrement exposés aux risques liés à lactivité physique : 62% des accidents du travail survenant au CASVP 86% des maladies professionnelles recensées au CASVP (affections péri- articulaires et du rachis lombaire) Audit dans 4 établissements sur 5 axes

11 Direction des retraites et de la solidarité Les objectifs du projet Mise en place dun programme de restauration fonctionnelle Volet collectif Volet individuel Le maintien dans lemploi des personnels souffrant de TMS La prévention des TMS 3 priorités : Formation des agents Dotation de chaussures Equipements dans les projets 1 2

12 Direction des retraites et de la solidarité La méthodologie Formation des soignants et encadrants à léconomie posturale dans tous les EHPAD Doter les agents de chaussures de travail adaptées Intégrer dans les nouveaux établissements des équipements destinés à faciliter la manutention Entretiens, aménagements de poste Prestataire,observations, groupes de travail Volet collectif Volet individuel Prestataire, Référents Choix par podologue Visite de Préventica (resp. travaux, équipements)

13 Direction des retraites et de la solidarité La conduite de projet 2 comités de pilotage Médecin du travail, Masseur kinésithérapeute, CPRP, prestataire Volet collectif Volet individuel Sous-direction des personnes âgées, référents à léconomie posturale, CPRP, prestataire Mobilisation des directions, des agents (Référents à léconomie posturale), dans tous les EHPAD

14 Direction des retraites et de la solidarité 14 UF à visiter UF visitée s % ,6 % 2. Avancement du projet : Visites sur sites réalisées

15 Direction des retraites et de la solidarité 15 Nouvelle méthodologie Création et utilisation doutils Checklist et Base de Données Passage en revue systématique de tous les risques biomécaniques Répartition des visites avec le chargé prévention des risques professionnels (gain de temps et respect de léchéance de la démarche) Intégration du risque lié au Travail sur écran 2. Avancement du projet (2)

16 Direction des retraites et de la solidarité 16 Guides de Sensibilisation à lErgonomie Revue de la littérature existante Travail de recueil de données de terrain Elaborer avec le Groupe de travail CHSCT « Risques Biomécaniques » Document dAlerte Ergonomie Revue de la littérature Spécifique en fonction de lactivité (Manipulation de patients, Travail sur écran, etc.) Elaborer avec le Groupe de travail CHSCT « Risques Biomécaniques » Phase de testing Guide dutilisation lève-malade Plaquette de sensibilisation Travail sur écran Analyse de données 2. Avancement du projet (3)

17 Direction des retraites et de la solidarité Avancement et premiers r é sultats Volet collectif 1300 agents formés jusquen janvier 2012 Remise aux agents de chaussures de travail adaptées (octobre 2011 et 2012) Intégration déquipements daide à la manutention de type « rails plafonniers» dans toutes les chambres, dans 5 EHPAD en construction ou restructuration 23 agents sélectionnés par la médecine du travail Démarche en cours de réflexion/modification Volet individuel

18 Direction des retraites et de la solidarité 18 ??? 3. Principales difficultés rencontrées

19 Direction des retraites et de la solidarité Principales difficultés rencontrées Volet individuel Filmer les agents durant leur activité de travail Hétérogénéité des profils des référents (implication différente) Mission vécue comme une contrainte supplémentaire (référents cadres) Sélection des agents (pathologies trop lourdes) Difficultés déontologiques des médecins du travail /médecins traitants Nombre dacteurs Marché public à relancer Volet collectif

20 Direction des retraites et de la solidarité 20 Retard dans le planning prévu initialement Réorganisations et restructurations, ouvertures et fermetures de bâtiments majeurs Concept dUnité de Travail (UT) a troublé lestimation du nombre de visites à effectuer Unité de Travail = Activité sur lensemble dun pôle Problème avec les pôles multi-sites différences « fortes » de conditions de travail La Checklist : tous les risques biomécaniques concernés Temps supplémentaire pour les visites, mais exhaustivité de la démarche Turn Over des acteurs de létablissement 4. Points de vigilances et préconisations

21 Direction des retraites et de la solidarité Points de vigilance et préconisations Fiabilité des prestataires Turn over des leaders dun projet de long terme ( ) Anticiper le plan de formation

22 Direction des retraites et de la solidarité 22 Sensibilisation des personnels à lergonomie Proposition dactions de prévention : analyses ergonomiques réalisées à postériori importance du critère ergonomique pour lachat de matériel, démarche participative incluant les utilisateurs cibles Ex : Transpalettes électriques à conducteur accompagnant destinés au chargement et déchargement des camions dapprovisionnement (Centrale dApprovisionnement Matériel Stérile) Ex : Tapis antifatigue en Blanchisserie pour les postes de travail avec des contraintes posturales importantes telle que la station debout prolongée Ex : Accompagnement du personnel à la mobilisation de patients en service de COT et ATOL (Lève-Malade avec levage horizontal) 5. Valeurs ajoutées

23 Direction des retraites et de la solidarité 23 Résultats attendus pour septembre 2012 Evaluation du dispositif : Suivi dindicateurs à court terme (CR visites sur site, PACT) et à long terme (AT, MP), etc. 5. Perspectives

24 Direction des retraites et de la solidarité Valeurs ajoutées Amélioration de la prise en compte de la prévention dans les futurs projets architecturaux en général Émergence dinitiatives en prévention des risques professionnels dans certains établissements Mobilisation de la sous-direction des personnes âgées sur les conditions de travail Suite aux formations reçues, action des référents sur leurs collègues (sur les stratégies et les pratiques les plus adaptées à la situation rencontrée/ utilisation dun lève malade)

25 Direction des retraites et de la solidarité Valeurs ajoutées (2) Annexes « Conditions de travail en EHPAD » dans le Programme pluriannuel de pr é vention Renouvellement de la dotation de chaussures en 2012 Augmentation des effectifs de pr é vention – assistants de pr é vention et conseillers (pour tenir les engagements) Projet de convention avec le FIPHFP Int é gration des r é sultats de l é tude dans le Document unique

26 Direction des retraites et de la solidarité Perspectives Evolution des objectifs du projet : É volution des profils et des comp é tences des r é f é rents É volution des missions des r é f é rents Homog é n é iser l achat des é quipements É tudier les besoins de chaque é tablissement

27 Direction des retraites et de la solidarité 27 Temps des Questions Merci de votre attention S. JAMIS Psychologue du Travail Ergonome Marcel TERNER Chef du SRH – CASVP Isabelle DAGUET CPRPP - CASVP


Télécharger ppt "Prévention des TMS dans les collectivités et établissements hospitaliers : retours dexpérience Steve JAMIS, Psychologue du Travail & Ergonome - CHU Nancy."

Présentations similaires


Annonces Google