La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 1 (*) : Dépenses de remboursements.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 1 (*) : Dépenses de remboursements."— Transcription de la présentation:

1 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 1 (*) : Dépenses de remboursements de médicaments par le régime général en métropole et hors sections locales mutualistes Prescription des antidiabétiques* entre 2001 et 2008 (*) Insulines exclues François PESTY, Consultant

2 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 2 Artefact lié à lessor en 2008 de la délivrance en boites de 3 mois !

3 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 3 Plutôt quune brutale accélération du nombre de diabétiques de type 2, une partie du redressement des courbes après correction de leffet « grands conditionnements » pourrait provenir dun certain gâchis lié aux arrêts et changements de traitement en cours de trimestres 1 Accessoirement, cette étude apporte donc de leau au moulin des syndicats de pharmaciens qui déplorent les aspects anti-économiques des grands conditionnements de 3 mois, quoiquen pense la direction de la Cnamts. Lire par exemple : CONDITIONNEMENTS-ONT-FAIT-ECONOMISER-10.aspx CONDITIONNEMENTS-ONT-FAIT-ECONOMISER-10.aspx

4 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 4

5 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 5

6 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 6 Depuis larrivée des génériques des sulfamides hypoglycémiants, la metformine, biguanide cinquantenaire, a conforté sa place incontestée de numéro 1. DAONIL® surtout (-61%), DIAMICRON® (-23%) et AMAREL® (-20%) ayant vu leurs places seffondrer dans les prescriptions.

7 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 7

8 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 8 Depuis 2004, des « innovations » très coûteuses, mais napportant aucune amélioration du service médical rendu, ont fait leur entrée et remplacent danciens médicaments ! Parmi celles-ci, la rosiglitazone (AVANDIA® et AVANDAMET®) serait même dangereuse, et aurait déjà causé de nombreuses crises cardiaques 1 (1) Sources : New York Times - 19/02/2010 ; Rapport du sénat américain – 01/2010 (342 pages, 23 Mo)New York Times - 19/02/2010Rapport du sénat américain – 01/2010 (342 pages, 23 Mo)

9 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 9

10 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 10

11 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 11 Les glitazones seules ou associées à la metformine représentaient déjà 25% des remboursements en 2008 ! La sécu naura jamais aussi mal dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix !

12 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 12 Avec un coût moyen par dénombrement de 3,21, équivalent au coût de traitement mensuel moyen par patient, la metformine, seul médicament à avoir établi un bénéfice clinique chez le patient diabétique de type 2, est par exemple 9 fois moins onéreuse quAVANDIA® et 12 fois moins quAVANDAMET® !

13 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 13 Avec un coût de traitement annuel compris entre et , BYETTA® dont lASMR est mineure 1, est entré dans les annales ! Il est plus de 1000 fois plus onéreux que la metformine sans pour autant avoir démontré un bénéfice clinique… (1) Avis de la commission de la transparence – 28/02/2007 François PESTY, Consultant ITG

14 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 14 Source : Base de données sur le médicament et les informations tarifaires de l'assurance maladie (BdM_IT) François PESTY, Consultant ITG

15 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 15 PrincepsDCIPremiers génériques GLUCOPHAGE®Metformine06/1998 DAONIL®Glibenclamide05/2006 AMAREL®Glimépiride04/2006 DIAMICRON®Gliclazide09/2008 Malgré les génériques, la sécu naura jamais autant (aussi mal) dépensé ! Le coût moyen dune ligne de traitement naura baissé depuis 2005 que de 6 centimes deuro, soit -1%, alors que les génériques sont proposés à des prix 40 ou 50% plus bas… (*) La base de données MEDICAM ne permet pas disoler les lignes de traitement en mono, bi- ou trithérapies

16 25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 16 Nom de marque / DCI LaboClasseDate de commercialisation Date derniers Avis CT ASMR GLUCOPHAGE®, metformineMERCK SANTÉ Biguanides01/195915/03/20061 ère intention dans le diabète de type 2 DAONIL®, glibenclamideSANOFI- AVENTIS Sulfamides10/196905/12/2007Pas de modification de lavis précédent DIAMICRON®, gliclazideSERVIERSulfamides01/197220/06/2007Pas de modification de lavis précédent OZIDIA®, glipizidePFIZERSulfamides07/199626/09/2007Pas de modification de lavis précédent AMAREL®, glimépirideSANOFI- AVENTIS Sulfamides09/199830/11/2005« Metformine, traitement de 1 ère intention ». dans lavis initial (05/1997 ; donc avant UKPDS), même ASMR quOZIDIA® et ASMR IV (mineure) par rapport aux autres sulfamides GLUCOVANCE®, metformine + glibenclamide MERCK SANTÉ Association metformine et sulfamides 11/200416/06/2004V « Absence damélioration » GLUCOR®, acarboseBAYERInhibiteurs alpha- glucosidase 09/199520/06/2007Pas de modification de lavis précédent (niveau III « Modeste », datant du 21/09/1994, avant donc létude UKPDS) DIASTABOL®, miglitolSANOFI- AVENTIS Inhibiteurs alpha- glucosidase 01/199820/06/2007Pas de modification de lavis précédent (niveau V par rapport au GLUCOR®, datant du 03/06/1998, avant donc létude UKPDS) AVANDIA®, rosiglitazoneGSKGlitazones05/200215/10/2008V « Absence damélioration » ACTOS®, pioglitazoneTAKÉDAGlitazones05/200202/04/2008V « Absence damélioration » AVANDAMET®, rosiglitazone + metformine GSKGlitazone + metformine 05/200527/05/2009SMR modéré ; rapport efficacité/effets indésirables faible NOVONORM®, répaglinideNOVO NORDISK Glinides10/200619/10/20052 ème intention* COMPETACT®, pioglitazone + metformine TAKÉDAGlitazone + metformine 05/200713/12/2006V « Absence damélioration » JANUVIA® et XELEVIA® / sitagliptineMSD et PFMInhibiteurs DPP-4 03/2008 / 06/200824/06/2009V « Absence damélioration » BYETTA®, exénatideLILLYincrétino- mimétiques 04/200828/02/2007IV (mineure) GALVUS® / vildagliptineNOVARTISInhibiteurs DPP-4 09/200910/12/2008V « Absence damélioration »


Télécharger ppt "25/02/2010 La sécu naura jamais autant dépensé pour le médicament quen 2008, malgré les génériques et les baisses de prix ! 1 (*) : Dépenses de remboursements."

Présentations similaires


Annonces Google