La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Médias et opinion publique Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus E.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Médias et opinion publique Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus E."— Transcription de la présentation:

1 Médias et opinion publique Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus E

2 Idéologies, opinions et croyances en Europe et aux États-Unis de la fin du XIXème siècle à nos jours

3 Les notions centrales sont : médias (de masse), opinion publique, crise politique. Les devoirs doivent articuler les trois ; il faut partir des crises politiques pour voir comment les médias contribuent à nourrir lopinion publique dans une société démocratique.

4 Problématique générale : Quel rôle les médias jouent-ils dans les grandes crises politiques depuis lAffaire Dreyfus ? Il sagit de montrer, à travers létude de quelques crises politiques, comment les médias contribuent à lexpression de lopinion publique et à sa prise en compte dans la vie politique dune démocratie.

5 Les notions -opinion publique Lexpression désigne lensemble des convictions, des jugements et des valeurs dune société à une époque donnée. Les médias de masse, qui informent les citoyens et favorisent les débats contradictoires, contribuent à former lopinion publique. -médias de masse Lexpression désigne les médias qui ont une audience suffisamment large pour toucher un large public dans une société démocratique. Les médias de masse sont la presse (dès le milieu du XIXe siècle), la radio à partir des années 1920, la télévision à partir des années 1950, Internet depuis les années 1990.

6 -crise politique Moment critique dans lévolution dun régime politique. Plus ou moins régulièrement, des crises politiques ébranlent la vie politique et sociale de la nation. Les médias peuvent révéler les crises politiques, les nourrir en informant lopinion, les provoquer aussi parfois lorsquils se trouvent être compromis avec le pouvoir.

7 Les trois études : -Lopinion et la presse divisées au temps de laffaire Dreyfus -Médias et opinion dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale -Médias et opinion en Mai 68 Les trois parties du cours chronologique : -Médias, opinion et crises politiques de 1890 à Médias, opinion et crises politiques de 1945 à Médias, opinion et crises politiques de 1981 à nos jours

8 Justification du découpage chronologique du cours constitue bien une césure car tous les médias connaissent de profondes restructurations ; la presse est épurée, la radio contrôlée et la TV qui naît est vite soumise au pouvoir. Dans une société à nouveau démocratique, le rôle des médias est décisif lors des grandes crises politiques est bien une coupure importante car souvre une période de recomposition du paysage médiatique : radios libres, libéralisation de la TV, presse qui entre doucement mais sûrement en crise ; dans les années 1990, Internet renouvelle la donne.

9 Justification du choix des études Pourquoi laffaire Dreyfus? -début du programme, acte fondateur -le seul média de masse, la presse, connaît alors son âge dor -crise majeure de la société française en voie de démocratisation -naissance des « intellectuels » au rôle considérable sur lopinion publique Pourquoi la Seconde Guerre mondiale ? -une opinion publique désemparée, désorientée -une période de propagande intense -de multiples médias : presse, radio, affiches, tracts Pourquoi Mai 68 ? -une crise politique majeure -un événement idéal pour aborder le thème des relations entre pouvoir politique et médias -une forte production médiatique, très diversifiée

10 Étude 1 Presse et opinion au temps de laffaire Dreyfus Le rappel des faits et de la chronologie est un préalable indispensable, mais il doit être rapide (vu en Première) Problématique Il sagit de montrer comment la presse favorise la bipolarisation de lopinion publique au temps de lAffaire Dreyfus La démonstration doit faire la part belle à lart de la caricature qui fleurit dans la presse

11 Quelques exemples de caricatures Carte postale 1899 Forain dans Psst le 5 février 1898 Victor Lenepveu

12 Étude 2 Les médias dans la Seconde Guerre mondiale Lopinion publique est désorientée, divisée, soumise à une propagande active. Les médias sont un enjeu de pouvoir entre Vichy et la Résistance. Problématique Comment les médias tentent-ils dinfluencer lopinion publique durant la Seconde Guerre mondiale ? Deux thèmes majeurs : presse officielle contre presse clandestine, « guerre des ondes ».

13 Deux Unes de journaux, deux opinions Le Cri du peuple en 1941, dessin en Une de Ralph Soupault Franc-Tireur, le 20 mars 1943

14 Proposition dévaluation Étude de document La France libre vue par Vichy Affiche réalisée par Fanchot et éditée par lInstitut détudes des questions juives en 1941.

15 « Français, J'ai des choses graves à vous dire. De plusieurs régions de France, je sens se lever depuis quelques semaines un vent mauvais. L'inquiétude gagne les esprits, le doute s'empare des âmes. […] La radio de Londres et certains journaux français ajoutent à ce désarroi des esprits. Le sens de lintérêt national finit par perdre de sa justesse et de sa vigueur ». Extrait du discours du maréchal Pétain du 12 août 1941

16 Étude 3 Mai 68 : la crise, les médias et de Gaulle Cette étude est loccasion dinterroger les relations entre le pouvoir gaulliste et les médias, car la crise exacerbe les tensions, révèle des dysfonctionnements et surtout une attente de changement forte chez les Françaises et les Français. Problématique Pourquoi les médias sont-ils un enjeu important de la crise de Mai 68 ? Insister sur le rôle de la presse, de la radio et de la télévision dÉtat bien sûr, mais aussi sur celui des radios périphériques ; ne pas oublier tracts, graffitis, photojournalisme etc.. … la crise jouit dune couverture médiatique exceptionnelle. Évoquer lengagement des intellectuels (Sartre, Aron etc.) dans la crise.

17

18 Rôle très important des intellectuels dans la crise de Mai et dans les grands débats qui animent le début des années 1970 Sartre à la Sorbonne en Mai 68, Copyright Jean-Pierre Rey J.-P. Sartre et S. de Beauvoir distribuent en 1971 La Cause du peuple ( ), libre.org/?img= jpghttp://pix.toile- libre.org/?img= jpg

19 Objectif : appréhender la spécificité de chaque média -la presse, « quatrième pouvoir » est le média dopposition par excellence ; elle peut révéler la crise, nourrir les débats, parfois même être à lorigine de la crise (affaire Caillaux). Seul média de masse jusquaux années 1930, elle joue un rôle fondamental dans la formation de lopinion publique. -la radio : la radio dÉtat est étroitement contrôlée, les radios libres (avec autorisation) le sont un peu moins, les radios périphériques ont leur liberté de ton. La radio est un média de crise par excellence : elle est au cœur de lévénement surtout au temps du transistor car ce dernier est maniable, de petite taille. Mais son action est toujours conjuguée à celle des autres médias, en particulier la presse.

20 -la TV : le média essentiel à partir des années 1960, un média longtemps soumis au pouvoir politique. Il ne révèle pas la crise mais la crise politique sétale à la TV. -Internet entre dans la vie politique lors de lélection présidentielle de 2002 (le « choc » du 21 avril est une crise politique). Une nouvelle donne à lère de limmédiateté et de linstantanéité ; la notion même dopinion se trouve remise en cause car opinion personnelle > opinion publique. -évoquer le rôle des sondages aussi dans la formation de lopinion publique, leur rôle grandissant mais aussi controversé (voir à ce titre les réflexions de Pierre Bourdieu).

21 Opinion publique et médias: des courants de pensée aux réseaux sociaux? La presse écrite quotidienne nationale et régionale La radioLa télévision Le multimédia Aides lEtat à la presse écrite. Essor des grands groupes privés multimédias. Urbanisation et équipements des ménages. Essor des agences de presse, des magazines, des actualités cinématographiques Essor des news magazines et des radios périphériques Développement des chaînes privées de radio et de télévision, de lInternet et du téléphone portable Economie et société Médias Crise de la presse écrite et communication participative La presse nourrit le débat (affaire Dreyfus) La radio amplifie lévénement et mobilise les courants (2de GM, Mai 68) La télévision frappe les sensibilités par limage (Rainbow Warrior, 21 avril 2002); lInternet accélère les flux dinformations Bulle Informative et croissance des particularismes sociaux. Liberté de la presse Libéralisation des faisceaux Emancipation des consommateurs dinformations Evolutions Opinion et crises


Télécharger ppt "Médias et opinion publique Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus E."

Présentations similaires


Annonces Google