La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La relation Marxisme-Darwinisme dans la perspective moderne de lévolution.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La relation Marxisme-Darwinisme dans la perspective moderne de lévolution."— Transcription de la présentation:

1 La relation Marxisme-Darwinisme dans la perspective moderne de lévolution

2 « Nous ne vivons pas la disparitions sans gloire dun modèle économique. Légoïsme nest pas propre au marché mais propre à lhomme » Marc De Vos, Institut Itinera (DS 3/10/08)

3 Les messages centraux La supposition que la crise est due à légoïsme de lhomme ne tient pas la route pour les sept raisons suivantes : 1.Non pas légoïsme mais lempathie et la coopération sont les caractéristiques principales de la nature humaine, la différenciant ainsi des autres primates. Ce sont ces caractéristiques qui ont permis ladaptation culturelle cumulative. 2.Les conditions sociales et la place occupée au sein de celles-ci déterminent laquelle des deux stratégies prédominent : la compétition égoïste ou la coopération altruïste. 3.Ladaptation culturelle cumulative de lhomme forme lobjet du matérialisme historique. La lutte pour lexistence, la lutte pour la production et pour la distribution des nécessités vitales = léconomie humaine

4 4. La morale humaine est donc à étudier à partir de linfrastructure économique en non pas à partir de la morale ambiante. 5. A partir de la révolution agricole ( ans), homo sapiens réussit à produire plus que nécessaire pour sa subsistance et à accumuler cette plus-value. A partir de ce moment-là le ressort du développement social devient la lutte pour la production et pour la distribution de la plus-value (lutte des classes). La morale ambiante devient celle de la classe dominante.

5 6. La crise est une crise de surproduction et non une crise de surpopulation (Malthus-social-darwinisme). La surproduction est la conséquence de la concurrence pour maximaliser le profit afin de maximaliser laccumulation des capitaux. Produire moins de salaires capacité productive pouvoir dachat surproduction Produire moins de salaires capacité productive pouvoir dachat surproduction 7. La raison ultime de la crise est donc une crise du système économique et non une crise psychologique ou morale qui joue un rôle auxiliaire.

6 Table de matières 1.Diagramme reliant le substrat neuronal à la morale de classe. 2.Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 3.…et maintenant.

7 Neurones miroirs Circuits neuro- empathiques Empathie Substrat neurocellulaire Sympathie Theorie de la conscience Altruïsme (f)(f) Coöperation Communication Sens -faciès-signes - langage Langue Observation consciente Pensée consciente Conscience Imitation, innovation Evolution des idées Sciences & Technique=> outils Coöperation Adaptation cumulative culturelle Action consciente Socio- psychol. basis Solidarité (f)(f) Infrastructure économique Exploitation Classes Klassen- moraal Egoïsme Competition Pv Science >< Illusion (f)(f)

8 Conséquences sociales,éthiques et psychologiques La théorie social-darwinienne de lévolution : La lutte pour la survie, La loi du plus fort, Les gènes égoistes, Compétition et rivalité, Agression et dominance Comme des Instincts naturels ou Péché originel

9 Conséquences sociales,éthiques et psychologiques 1. La religion ou la civilisation, la raison et la morale peuvent atténuer ces instincts naturels (Dawkins) (la théorie du vernis) 2. Dualismen: Egoïsme Altruïsme Rivalité Les circonstances ou le contexte déterminent la suprématie dune des deux stratégies. (Verplaetse, Verhaeghe et dautres) Coöperation Illusion Science Adaptation cult.cumul.

10 Conséquences sociales,éthiques et psychologiques 3. Pour les animaux sociaux et les primates la coopération est importante (De Waal) 3. Pour les animaux sociaux et les primates la coopération est importante (De Waal) 4. Lempathie – la tendance à la coopération sont instinctuelles et dominantes, ce qui est unique pour lhomme et permettent ladaptation culturelle cumulative. (Tomasello, Pagel, Gould, Vygotsky, Engels) 4. Lempathie – la tendance à la coopération sont instinctuelles et dominantes, ce qui est unique pour lhomme et permettent ladaptation culturelle cumulative. (Tomasello, Pagel, Gould, Vygotsky, Engels) 5. La coopération est le troisième pilier fondamental de lévolution (Nowak, Gould, Kropotkin, Engels) 5. La coopération est le troisième pilier fondamental de lévolution (Nowak, Gould, Kropotkin, Engels)

11

12 Table de matières 1.Diagramme reliant le substrat neuronal à la morale de classe. 2.Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture -Matt Ridley : Il ne sagit plus de nature contre environnement, il sagit de nature par lenvironnement. Nikolas Rose : La position (cognitive ou émotionnelle) quon prend est déterminée par la situation dans laquelle on se trouve. Lessence de la cohabitation humaine est la situation sociale dans laquelle on pense et on sent.

13 -José Saramago : Si lenvironnement est tellement déterminant pour lhomme, cest à lhomme de rendre plus humain son environnement. -Karl Marx : Lessence de lhomme consiste dans lensemble de ces conditions sociales. Ce nest pas la conscience de lhomme qui détermine son essence mais, à linverse, son être social qui détermine sa conscience.

14 Marx et Engels sur le Darwinisme (Discours de Friedrich Engels sur la tombe de Karl Marx, 1883) De la même manière que Darwin a découvert la loi de développement de la nature vivante, Marx a découvert la loi de développement de lhistoire humaine De la même manière que Darwin a découvert la loi de développement de la nature vivante, Marx a découvert la loi de développement de lhistoire humaine Linfrastructure économique est déterminante pour la superstructure idéologique, telle que transcrite dans la politique, la culture, la loi, la religion.

15 2. Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 2. Selon Marx, la loi de la plus-value est la loi évolutionnaire dans la société humaine actuelle

16 Marx et Engels sur le Darwinisme (Discours de Friedrich Engels sur la tombe de Karl Marx, 1883) Marx a découvert la loi régissant la méthode productive du capitalisme actuel et de la société bourgeoise qui en est issue. Avec la découverte de la plus-value, tout séclairait subitement…

17 Valeur de la force de travail Capital variable (V) Plus-value (P) SalaireBénéfices 4 heures % de la plus-value = Degré dexploitation = P/V = 4/4 = 100% Journée de travail Vb. 8 stoelen: 4 salaire, 4 bénéfices Pluvalue Travail supplémentaire Travail non rénuméré Valeur de la force de travail Travail nécessaireTravail rénuméré ==

18 Capital Variable (V) Plus-value (P) SalaireBénéfices 2 heures6 heures Journée de travail P Doublement de la productivité Exigence pour que lexploitation naugmente pas? Diminuer le temps de travail sans perte de salaire (4 chaises) ou Doublement du salaire (8 chaises) 8 - > 16 stoelen: 4 salaire, 12 bénéfices P/V: 100% ->300%

19 P (bénéfices) capital V (salaire) travail = Dabord les hommes, non les bénéfices Exploitation - % de plus-value homme bénéfices ˄ ˅ prochain exploitation solidarité Contradiction de classes Léchelle de caluer à laquelle mesurer le développement et les alternatives

20 Robert B. Reich is the former secretary of labor, a professor at the University of California, Berkeley NYT September 3, 2011

21

22 Distribution inégale des revenus

23 Linégalite en Belgique

24 Chaque rédistribution juste avantagera 80% de la population 10%

25 Percentile le plus riche

26 Trois arguments solides pour une taxe de millionnaires > 1,5 miljoen = 1) Un pas minime…

27 Trois arguments solides pour une taxe de millionnaires > 1,5 miljoen = 1) Un pas minime, 2) pour seulement 2% de familles imposables (44.000)…

28 Trois arguments solides pour une taxe de millionnaires > 1,5 miljoen = 1) Un pas minime, 2) pour seulement 2% de familles imposables (44.000), et qui rapporte gros (8 milliards deuros)

29 2. Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 2. Selon Marx, la loi de la plus-value est la loi évolutionnaire dans la société humaine actuelle 3. Matérialisme dialectique et historique et le Darwinisme

30 Marx et Engels sur le Darwinisme Marx et Engels ont accueilli favorablement Darwin parce que 1. Son approche matérialiste de la nature biologique était en conflit avec la pensée téléologique et religieux idéaliste ambiant. 2. Dialectique Une constante devient variable, une cause devient un effet et les systèmes se développent en détruisant les conditions qui sont à la base de leur existence. (Levins and Lewontin. The dialectical biologist.)

31 Marx et Engels sur le Darwinisme Le matérialisme historique Darwin a focalisé lattention sur lhistoire de la technologie naturelle, à savoir sur la formation des organes des plantes et animaux comme instruments productifs de la vie. Est-ce quil ne faut pas de la même manière mettre laccent sur les organes de la production humaine dans la société, sur le fondement matériel de chaque organisation sociale isolée? La technologie démontre les actions humaines envers la nature, démontre les processus productifs vitaux et, par cela, ses conditions de vie sociale et la représentation mentale quil sen fait.

32 2. Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 2. Selon Marx, la loi de la plus-value est la loi évolutionnaire dans la société humaine actuelle 3. Matérialisme dialectique et historique et le Darwinisme 4. Marx et Engels sur linfluence de Malthus

33 Marx et Engels étaient inquiets de linfluence de Malthus sur Darwin. « Sans facteurs inhibiteurs la population croît dune manière exponentielle, pendant que les nécessités vitales naugmentent que dune manière linéaire. » (Thomas Malthus)

34 Réponse de Friedrich Engels dans La condition de la classe ouvrière anglaise (1844) Malthus a raison à sa manière sil prétend quil y a surpopulation et quil y aura toujours trop dhumains dans le monde. Il a tort quand il prétend quil y a trop dhumains pour la nourriture disponible. La surpopulation est causé par la crise de la surproduction, la concurrence entre les ouvriers, les prestations maximalisés de chaque individu, la division du travail, lintroduction des machines et lexploitation des forces de la nature, qui engendrent une masse douvriers sans pain. Ceux-ci sont jetés hors du marché : puisquils ne peuvent plus rien acheter, la quantité de marchandises consommées antérieurement ne doit plus être produite ce qui augmente le nombre douvriers jeté hors du marché dans un processus sans fin.

35 Réponse de Karl Marx dans Salaire et Capital (1844) Entretemps la théorie de Malthus, qui se veut une loi de la nature, que la population croît plus vite que la nourriture, est le bienvenue chez le bourgeois parce que cela tranquillise sa conscience et lui fait un devoir moral dêtre impitoyable. En effet, les conséquences sociales sont le résultat dune loi de la nature et la misère du prolétariat nest que la punition de son immoralité. Le prolétaire pourrait mettre un frein à ses instincts naturels et par obéissance aux lois morales limiter la loi de la nature dans son développement nocif.

36 Argumentation de Marx et Engels contre linfluence de Malthus sur Darwin 1.Malthus commettait une erreur empirique puisque la productivité augmentait plus vite que la population. 2.Une erreur logique puisque la crise nétait pas due à la surpopulation mais à la surproduction. 3.Malthus était un idéologue bourgeois (employé de la Compagnie des Indes Orientales), légitimant la résistance de la bourgeoisie contre les premières lois sur la pauvreté au Royaume Uni. 4.La lutte pour lexistence existe dans la nature à côté, au moyen de et en interagissant dune manière dialectique avec la coopération dans le royaume végétal, animal et humain

37 Argumentation de Marx et Engels contre linfluence de Malthus sur Darwin 5. Linstinct social (et ce que cela signifie dans la lutte pour lexistence, est une des leviers le plus puissant dans le développement de lanimal vers lhomme. 6. Les animaux utilisent lenvironnement pour exister et se reproduire, les hommes transforment la nature. Le travail et le développement des forces de production (outils, techniques et sciences) sont essentiels. 7. Les animaux satisfont juste leurs besoins. Lhomme, en plus de ses nécessités, produit des moyens pour le développement social. Cette production en plus est à la base de la plus-value accaparée par la bourgeoisie.

38 Argumentation de Marx et Engels contre linfluence de Malthus sur Darwin 8. Au début de lévolution humaine, la lutte de tous contre tous était contr-productif. Le partage des biens (un communisme primitif) était nécessaire pour la survie dune société sans classe de chasseurs et de cueilleurs. 9. La lutte de survie pour lhumanité nécessite actuellement une lutte solidaire pour lutilisation efficace et durable des ressources de la nature. Celle-ci nécessite une société socialiste (communiste).

39 2. Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 1. Le débat nature contre environnement, disposition contre éducation, biologie contre culture 2. Selon Marx, la loi de la plus-value est la loi évolutionnaire dans la société humaine actuelle 3. Matérialisme dialectique et historique et le Darwinisme 4. Marx et Engels sur linfluence de Malthus 5. Le social-darwinisme

40 Le social-darwinisme anglais La bourgeoisie anglaise sest approprié le Darwinisme en deux phases (Herbert Spencer) Dun côté, il était progressiste, promouvant les idées scientifiques contre lidéologie religieuse et féodale de laristocratie (Anti-corn law, anti-militariste et anti- impérialiste) De lautre il était réactionnaire en sopposant au mouvement ouvrier naissant. Sa théorie de la survie du plus apte servait à la justification de lexploitation et loppression et de la résistance contre les réformes sociales. Darwin lui reprochait son réductionnisme et son manque de conception dialectique de lévolution.

41 Le social-darwinisme allemand Comme la bourgeoisie anglaise, la bourgeoisie allemande a utilisé le Darwinisme contre lidéologie rétrograde de laristrocratie prussienne jusquau compromis (Bismarck- Empereur Guillaume) Le grand idéologue du social-darwinisme fut le biologiste Ernst Haeckel, à lorigine de limportance du peuple et du racisme dont les national-socialistes sinspirèrent : Il soutenait laltruisme réciproque, qui soumet lindividu à la collectivité pour lamélioration de la race, contre laltruisme parasitaire des pauvres qui exigeaient une partie de leur subsistance sans livrer une prestation socialement utile. Il fut aussi le premier à mettre la race indo-germanique au sommet de lévolution, mettant les autres races à un niveau moins évolué. Son précurseur fut le français Arthur de Gobineau avec son essai sur linégalité des races (1853)

42 Lambivalence de Darwin Contre Spencer : «Nous autres hommes civilisés, au contraire, faisons tout notre possible pour mettre un frein au processus de l'élimination ; nous construisons des asiles pour les idiots, les estropiés et les malades ; nous instituons des lois sur les pauvres ; et nos médecins déploient toute leur habileté pour conserver la vie de chacun jusqu'au dernier moment. Il y a tout lieu de croire que la vaccination a préservé des milliers d'individus qui, à cause d'une faible constitution, auraient autrefois succombé à la variole. Ainsi, les membres faibles des sociétés civilisées propagent leur nature. »

43 Mais : "Ainsi, les membres faibles des sociétés civilisées propagent leur nature et en conséquence, nous devons subir sans nous plaindre les effets incontestablement mauvais générés par les faibles qui survivent et propagent leur espèce; mais il existe au moins un frein c'est que les membres faibles et inférieurs de la société ne se marient pas aussi librement que les sains; et ce frein pourrait être augmenté indéfiniment, bien que ceci relève plus de l'espoir que de l'attente, par le fait que les faibles de corps ou d'esprit se retiennent de se marier. (...) et c'est principalement grâce à leur pouvoir que les races civilisées se répandent et sont en train de se répandre partout, jusqu'à prendre la place des races inférieures."

44 « Nous ne pourrions réfréner notre sympathie [envers les faibles], même avec l'insistance expresse de la stricte raison, sans une détérioration de la partie la plus noble de notre nature. Le chirurgien peut s'endurcir tandis qu'il pratique une opération, parce qu'il sait qu'il agit pour le bien du patient; mais si intentionnellement, nous en arrivions à négliger les faibles et les sans défenses, cela ne pourrait être que pour un bénéfice incertain, au prix d'un crime actuel accablant. Nous devons donc accepter les effets, sans aucun doute néfaste, de la survie et de la propagation des faibles. »

45 Table de matières 1.Diagramme reliant le substrat neuronal à la morale de classe. 2.Marx, Darwin, le social-darwinisme alors… 3.…et maintenant. 1.Le modèle allemand: renouveau de la théorie altruiste de Ernst Haeckel 2.Les nouvelles variantes du social-darwinisme

46 Le modèle allemand, fondements politiques et économique légitimation morale

47 Comparaison France - Allemagne En 1999, Activation agressive des chômeurs, Flexibilité extrême, diminution des salaires et abrogation du salaire minimal, destruction de la sécurité sociale

48 Comparaison France - Allemagne

49 Allemagne: Décroissance rapide France: Courbe aplatie Part des salaires dans le revenu national

50 Conséquences sociales: inégalités des revenus et pauvreté GINI 0= égalité 1= inégalité absolue France0,28 Allemagne0,270,30 % pauvres < 6O% revenu moyen France14,714,1 Allemagne14,117,2

51 Justification morale : retour de laltruisme réciproque contre laltruisme parasitaire -Un chômeur qui na pas accepté un travail quelconque après 12 mois est considéré comme réfractaire. -Le chômeur est obligé de signer un contrat avec lagence de lemploi, ce qui va contre la liberté fondamentale dun salarié. -La suspicion générale sur le chômeur, dont lhonnêteté est par principe mis en doute, et qui doit se justifier lui-même. (Le président du land de Hesse a proposé dobliger les chômeurs à porter une bracelet électronique pour vérifier quil se lève de bonne heure!) -Laugmentation de la précarité due aux engagements au rabais des chômeurs. -La généralisation des jobs sous-payés ou non-payés en compensation de laide.

52 Les nouvelles variantes du social-darwinisme Après la seconde guerre mondiale et la défaite nazie, le social-darwinisme fut discrédité.. Des naturalistes américains (Osborne, Vogt) réintroduisaient la théorie malthusienne et ont inspiré Paul Ehrlich pour son livre Population Bomb où il prédisait une catastrophe imminente et préconisait larrêt des aides alimentaires aux pays du tiers monde qui ninstituaient pas la stérilisation obligatoire de la population. Ces prédictions se sont avéré fausses.

53 Les nouvelles variantes du social-darwinisme. Dans les années 1970 le déterminisme et le réductionnisme biologique se renouvelèrent avec la possibilité de séquencer le génome humain (E.O. Wilson (1975), Sociobiology: a new synthesis; R. Dawkins (1976) : the selfish gene) La réduction des comportements humains à des gènes particuliers dut être abandonnée vu le nombre très restreint de génes humains (< 25000).

54 Les nouvelles variantes du social-darwinisme. Racisme scientifique. En 1994 les psychologues américains R.J. Herrnstein et C. Murray publiaient le livre The Bell curve dans lequel ils prétendirent que des facteurs génétiques et environmentaux étaient des meilleurs prédicteurs du devenir des hommes que leur statut sociuo-économique ou leur éducation. Ils mettaient laccent sur limportance du QI, défini selon eux à 80% par les gènes et démontrèrent que les noirs africains avait un QI plus faible que les blancs, expliquant ainsi leur statut social inférieur…

55 … Ils préconisaient larrêt des aides sociales aux familles défavorisées et la promotion des méthodes contraceptives ainsi que larrêt de limmigration à partir des pays du tiers monde. Ces politiques (à part la promotion des méthodes contraceptives) ont été partiellement réalisées sous les présidences de Clinton, et des deux Bush. Elles sont le fond de commerce des républicains néo-conservateurs.

56 Les nouvelles variantes du social-darwinisme. Lobjectivisme (Ayn Rand). Dans Atlas enchaîné (1957) elle définit la moralité de légoisme rationnel, qui nest possible que dans le laissez faire capitaliste, le sommet de la liberté. Cette philosophie a inspiré Alan Greenspan, lancien directeur de la Réserve Fédérale, la Tea Party républicaine, les dirigeants patronaux flamands et Bart De Wever.. Une autre source dinspiration de ce dernier est Theodore Dalrymple, psychiatre anglais, auteur de Life at the Bottom: The Worldview That Makes the Underclass qui voit dans les idées des intellectuels progressistes la cause profonde de la délinquance dans le sous-prolétariat et récuse la pauvreté existentielle due à la crise.

57 Stephen J. Gould sur Friedrich Engels : Le 19ème siècle a produit un exposé brillant dune source que la plupart des lecteurs étonnera : Friedrich Engels. Il écrivit en 1876 lessai : Le rôle du travail dans la transformation du singe en homme qui fut publié après sa mort en 1896 et na pas eu limpact escompté dans la science occidentale.


Télécharger ppt "La relation Marxisme-Darwinisme dans la perspective moderne de lévolution."

Présentations similaires


Annonces Google