La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 70 000 à 100 000 morts subites (dorigine non traumatiques) en France 50 % des cas hors de lhôpital 70 % sont dorigine cardiaque ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 70 000 à 100 000 morts subites (dorigine non traumatiques) en France 50 % des cas hors de lhôpital 70 % sont dorigine cardiaque ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE."— Transcription de la présentation:

1 1

2 à morts subites (dorigine non traumatiques) en France 50 % des cas hors de lhôpital 70 % sont dorigine cardiaque ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE

3 3 MECANISMES DE LARRET CARDIO-RESPIRATOIRE

4 4 SIGNES DE LARRET CARDIO-RESPIRATOIRE PERTE DE CONNAISSANCE ARRET DE LA RESPIRATION ABSENCE DE SIGNES DE CIRCULATION

5 5 EFFICACITE CHAINE DE SURVIE - Défibrillation tardive (12 min) isolée Survie = 2% - RCP précoce et défibrillation tardive survie = 8% - Alerte immédiate, RCP précoce, défibrillation précoce survie = 20 % - Alerte immédiate, RCP précoce, défibrillation précoce, soins spécialisés survie = 30 – 40 %

6 6 CADRE LEGISLATIF: décret 29/07/04 article R : dans le cadre de son rôle propre, l'infirmière accomplit les actes ou dispense les soins infirmiers suivants visant à identifier les risques et à assurer le confort et la sécurité de la personne et de son environnement et comprenant son information et celle de son entourage " aspirations des secrétions d'un patient qu'il soit intubé ou trachéotomisé…"utilisation d'un défibrillateur semi automatique et surveillance du patient placé sous cet appareil ». article 8R : Linfirmier est habilité à accomplir sur prescription médicale écrite, qualitative et quantitative, datée et signée les actes de soins suivants, à condition quun médecin puisse intervenir à tout moment. « utilisation dun défibrillateur manuel »

7 7 APPAREIL CAPABLE DE DELIVRER UNE QUANTITE D ENERGIE ELECTRIQUE PAR L INTERMEDIAIRE D ELECTRODES AU TRAVERS DU THORAX AFIN DE RE- SYNCHRONISER L ACTIVITE ELECTRIQUE CARDIAQUE. LE DEFIBRILLATEUR

8 8 MANUEL (acte médical) AUTOMATIQUE OU SEMI AUTOMATIQUE LE DSA EST CAPABLE DE DE RECONNAITRE UNE FV ET UNE TV, DELIMINER LES AUTRES TROUBLES DU RYTHME, DE PROPOSER UNE SEQUENCE DE DEFIBRILLATION DE PROPOSER UNE INTENSITE DE CHOC TYPE DE DEFIBRILLATEUR

9 9 associe un ordinateur un enregistreur ECG un défibrillateur. Semi-automatique: À la charge de la machine Choix de lintensité Indication de délivrance du choc A la charge de lopérateur La délivrance du choc D.S.A

10 10 LE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE

11 11 dépolariser une masse suffisante du myocarde (75%) pour rétablir une activité électrique coordonnée. adulte: 3 à 5 joules/kg 1 er choc 200 joules 2 eme choc 300 joules 3 eme choc 360 joules enfant: 1 er choc 2 joules/kg 2 eme choc 4 joules/kg PRINCIPE

12 12 défibrillateur semi-automatique, sur batterie, +/- monitorage de lECG, électrodes auto collantes ou des palettes métalliques, écran et/ou signaux sonores, gelée conductrice (si palettes métalliques) thorax glissant pendant le massage cardiaque, nécessaire pour préparer peau: compresses, rasoir, paire de ciseaux, matériel durgence, MATERIEL

13 13 LE CHOC ELECTRIQUE

14 14 position n°1 palette antérieure: partie supérieure droite du thorax au dessous de l épaule droite, sous la clavicule, contre le bord droit du sternum. palette latérale: partie inférieure gauche du thorax apex du cœur sous mamelon gauche. position n°2 palette antérieure: apex cardiaque. palette latérale: omoplate droite. POSITION DES ELECTRODES

15 15 POSITION DES PALETTES

16 16 vérifier l'arrêt cardiaque, commencer la RCP, enlever ou couper vêtement recouvrant le thorax, retrait des objets métalliques, essuyer la poitrine si moite, (ne pas entraver la RCP), mise en marche auto test placer les électrodes, appuyer légèrement sur les électrodes, analyse du rythme cardiaque / ne pas toucher le patient pendant cette phase PROTOCOLE D' UTILISATION

17 17 analyse l'activité myocardique, indique la nécessité d'un choc ou pas, si choc est indiqué, écouter les recommandations sonores / n'est délivré qu'après confirmation de l'utilisateur, sassurer que personne ne touche le patient, se charge, détermine la puissance à délivrer, lutilisateur appuie sur le bouton, Défibrillation, nouvelle analyse et se recharge pour le choc suivant, si nécessaire, le pouls réapparaît MCE interrompu mais V.A maintenue, si l appareil constate que le choc n'est pas indiqué poursuite de la RCP

18 18 QUE CE SOIT POUR L'ANALYSE DE LACTIVITE ELECTRIQUE DU MYOCARDE OU POUR LA DELIVRANCE DU CHOC, L'UTILISATEUR (S'OCCUPANT DU DEFIBRILLATEUR) DOIT ORDONNER : "ARRETER LA RCP ET ECARTEZ VOUS" certain DSA annonce "écartez vous !" au moment de l'analyse. PROCEDURE DUTILISATION

19 19 PROPRE ET VERIFIE sinformer de la notice d emploi avant une première utilisation, Interdire tout contact avec le patient pendant la défibrillation, N'utiliser que du matériel fourni par le fabricant, Déconnecter tous les appareils reliés au patient, Vérifier que le patient n'est pas en contact direct avec une pièce métallique, Avoir des électrodes de rechange et 2ème batterie chargée, Ne pas utiliser l'appareil dans un environnement inflammable,explosif, surface humide ou conductrice, Les électrodes bien séparées, pas de gel sur le thorax entre les palettes, Ne pas utiliser DSA véhicule en marche PRECAUTIONS D'UTILISATION

20 20 Électrodes de défibrillation, stockées dans leur emballage fermé, les jeter si la date d'expiration est dépassée, USAGE UNIQUE, Éviter de les stocker dans un endroit surchauffé, ne pas utiliser un sachet ouvert, plié ou abîmé, attention problème poche air/thorax.

21 21 VERIFICATIONS PERIODIQUES Réaliser quotidiennement un contrôle de maintenance et de vérification du défibrillateur, le noter sur un cahier de suivi, Contrôle annuel de maintenance et de vérification du défibrillateur par le vendeur ou la S.A.V, Ne pas utiliser de produits corrosifs pour abîmer les palettes, Ne pas faire entrer de l'eau dans l'appareil, Vérifier l'état des câbles ne sont pas endommagés, Vérifier l'état des palettes lisses, S'assurer que la batterie est chargée + celle de secours, Laisser brancher en dehors de toute utilisation le défibrillateur. APRES UTILISATION: Vérifier l'appareil en suivant la procédure décrite plus haut.

22 22


Télécharger ppt "1. 2 70 000 à 100 000 morts subites (dorigine non traumatiques) en France 50 % des cas hors de lhôpital 70 % sont dorigine cardiaque ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE."

Présentations similaires


Annonces Google