La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ESHOL STUDY High-Efficiency Postdilution Online Hemodiafiltration Reduces All-Cause Mortality in Hemodialysis Patients Maduell F. et al, J Am Soc Nephrol.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ESHOL STUDY High-Efficiency Postdilution Online Hemodiafiltration Reduces All-Cause Mortality in Hemodialysis Patients Maduell F. et al, J Am Soc Nephrol."— Transcription de la présentation:

1 ESHOL STUDY High-Efficiency Postdilution Online Hemodiafiltration Reduces All-Cause Mortality in Hemodialysis Patients Maduell F. et al, J Am Soc Nephrol 2013 ; 24 Ludivine Lebourg Bibliographie Néphrologie Rouen 9 avril 2013

2 LHDF améliorerait la survie Etudes observationnelles / rétrospectives Vilar E. and al. Clin J Am Soc Nephrol 2009 ; 4 : 1944 Jirka and coll. Kidney Int 2006;70:1524 Panichi V et al, Nephrol Dial Transplant 2008; 23 : % l15-25 lKuf >20Kuf <20 Canaud and coll. Kidney Int 2006;69: % DOPPS -22% RISCAVID

3 CONTRAST MAIS Pas damélioration de la survie démontrée dans 2 études prospectives, randomisées TURKISH Grooteman MPC et al. J Am Soc Nephrol 2012 ; 23 Ok E et al, Nephrol Dial Transplant 2012;

4 Méthodologie Etude prospective, randomisée, ouverte Multicentrique : 27 centres dhémodialyse (hospitaliers ou extra-hospitaliers) de Catalogne Début 2007, inclusion 16 mois, suivi 3 ans Objectif primaire Comparer leffet de lHDF-OL à lHDC bas flux ou haut flux sur la mortalité toute cause confondue. Objectifs secondaires Mortalité cardiovasculaire et infectieuse Hospitalisation toute cause Tolérance des séances (stabilité hémodynamique) Nutrition Anémie Phosphate Beta2 microglobuline

5 Méthodologie 939 patients Critères inclusion: - Hémodialysé > 3 mois - Age> 18 ans - Hémodialyse x 3/semaine Critères exclusion: -Maladie systémique active, Cirrhose, Cancer - Traitement immunosuppresseur - Kt/V<1,3 - uniponcture - Cathéter de dialyse provisoire 906 patients HDC n= 450 HDF-OL postdilution n= patients (décès ou 3 ans de suivi) 265 patients (décès ou 3 ans de suivi) 191 patients164 patients

6 Description de la population Pas de comparaison des 2 groupes !

7 Paramètres de dialyse Dialyseurs haut flux FX60 (59%) FX 80 (8%) Polyflux 170H (10%) Polyflux 210H (5%) Autres (11%) Dialyseurs bas flux (8%) HDCHDF-OL postdilution Dialyseurs haut flux FX60 (60%) FX 80 (9%) Polyflux 170H (8%) Polyflux 210H (10%) Autres (14%) Durée 235min Q B 386 mL/min Q D 570 mL/min Q B 374 mL/min Q D 550 mL/min UF 2,1L V conv 23,5 L/séance P=0,91 P<0,001 P=0,14

8 LHDF-OL diminue la mortalité toute cause à 3 ans Suivi moyen 1,91 ± 1,1 ans 207 décès (22,8%) 81,4% 72,9% - 30% P=0,01 Mortalité CV 45% Mortalité inf 15,5%

9 Risque de mortalité à 3 ans en HDF-OL postdilution vs HDC en fonction des volumes convectifs Ref * * HDCHDF Vc<23,1 HDF Vc 23,1-25,4 HDF Vc>25,4 -40% -45% -10% Vol convectif > 23,1L

10 Analyse univariée mortalité toute cause

11 Analyse multivariée mortalité toute cause Ajusté sur Age, sexe, diabète, abord vasculaire, score de Charlson

12 Analyse en sous-groupe : mortalité toute cause Patients bénéficiant de lHDF-OL : - Homme : -30% - Les plus agés - Non diabétiques : -32% - Indices de Charlson les plus élevés - FAV : - 28%

13 Critères secondaires Critère Réduction risque p Mortalité CV-33%0,06 AVC-61%0,03 Mortalité infectieuse-55%0,03 Taux hospitalisation toute cause-22%0,001 Nb hypotensions intradialytiques-28%<0,001 Pas de différence : -IDM, infarctus mésentérique, AOMI, arythmie - mortalité liée au cancer, mort subite, cachexie -Poids, albumine - Hb, fer, poso ASE - phosphate, chelateurs - beta2microglobuline

14 Comparaison ESHOL / CONTRAST / TURKISH ESHOL 2007 CONTRAST 2004 TURKISH 2007 Comparaison HDF-OL post vs HDC (LF 8%/HF 92%) HDF-OL post vs HDC LFHDF-OL post vs HDC HF Nb patients Durée de suivi (moyenne) 3 ans (1,9 ans) 6 ans (3 ans) 3,2 ans (1,9 ans) Age (années)656456,5 % diabète Durée séance (min) Q B (mL/min) (HDF/HD) 386 / / / 294 Dialyseurs HDF FX 60/80 (70%) Polyflux (18%) FX 60/80 (38%) Polyflux (>50%) FX60/80 (100%) Vol convectif (L) (Vol subst + UF) 23,5 (21,4 + 2,1) 20,7 (18,8 + 1,9) 19,6 (17,2 + 2,4) Registre REIN 2010 : Age patients prévalents = 71 ans, diabétique 35%, FAV 79%

15 Comparaison ESHOL / CONTRAST / TURKISH ESHOL 2007 CONTRAST 2004 TURKISH 2007 Comparaison HDF-OL post vs HDC (LF 8%/HF 92%) HDF-OL post vs HDC LFHDF-OL post vs HDC HF Critère 1 aire Mortalité toute cause Critère composite : Mortalité toute cause + évènements CV Réduction mortalité– 30%Non Taux de mortalité23 % à 3 ans38 % à 6 ans24 % à 3 ans Analyse sous-groupe Réduction mortalité % si Vc>23L-35% si Vc>22L-46% si Vc> 19,8L Réduction mortalité CV -60% mortalité liée AVC Non-71% si Vc>19,8L Mortalité infectieuse-55% Registre REIN 2010 : Mortalité 36% à 3 ans, 51% à 5 ans

16 Suivi Volume convectif (Volume substitué + UF patient) Évaluation trimestrielle Janvier 2010-Septembre 2012 litres HDF post Q b 400 ml/mn Q d 600 ml/mn Durée 4 h Cible 23.1 Vol convectif moy = 26.6L

17 Conclusion 1 ère étude prospective randomisée montrant la supériorité de lHDF-OL postdilution vs HDC 4 points majeurs : -Durée de séance 4h -Qb > 380mL/min -Vol convectifs > 23L - Choix du dialyseur Switcher 8 patients en HDF pourrait éviter 1 décès par an! Mortalité toute cause confondue -30%

18 Limites - 8% des patients dialysés en HDC bas flux - Pas de recueil de fonction rénale résiduelle - Pas de comparaison des 2 groupes de population HDC / HDF Forces - Randomisée - Effectif important - Suivi long - Hauts volumes convectifs Forces et faiblesses de létude

19 Analyse en sous-groupe : mortalité toute cause


Télécharger ppt "ESHOL STUDY High-Efficiency Postdilution Online Hemodiafiltration Reduces All-Cause Mortality in Hemodialysis Patients Maduell F. et al, J Am Soc Nephrol."

Présentations similaires


Annonces Google