La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conseil de participation Lundi 21 octobre 2013 Madame, je vais passer ? Et moi ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conseil de participation Lundi 21 octobre 2013 Madame, je vais passer ? Et moi ?"— Transcription de la présentation:

1 Conseil de participation Lundi 21 octobre 2013 Madame, je vais passer ? Et moi ?

2 Le menu du jour 17h00: Accueil 17h15: * L'aspect légal * Le redoublement à l'école Sainte-Ursule 17h30: Constitution des ateliers 18h15: Conclusions provisoires 18h30: Verre de l'Amitié

3 Objectifs généraux de l'enseignement fondamental L'article 6 du Décret "Missions" énonce les 4 objectifs prioritaires de l'enseignement obligatoire: 1) Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves. 2) Amener tous les élèves à s'approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle. 3) Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d'une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures. 4) Assurer à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale.

4 L'organisation en étapes et en cycles Etape 11 er cycle de l'entrée en maternelle à l'âge de 5 ans en vigueur depuis le 1 er septembre e cycle de l'âge de 5 ans à la fin de la 2 e primaire Etape 23 e cycle 3 e et 4 e années primaires en vigueur depuis le 1 er septembre e cycle 5 e et 6 e années primaires Etape 35 e cycle 1 ère et 2 e années secondaires L'organisation s'intègre dans un continuum pédagogique structuré en 3 étapes, divisées en cycles. parcourir sa scolarité de manière continue, à son rythme et sans redoublement, de l'entrée en maternelle à la fin de la 2 e année primaire (Etape 1), et de réaliser sur ces périodes les apprentissages indispensables en référence aux socles de compétences définissant le niveau requis des études (voir section ). parcourir sa scolarité de manière continue, à son rythme et sans redoublement, de la 3 e à la 6 e année primaire (Etape 2), et de réaliser sur ces périodes les apprentissages indispensables en référence aux socles de compétences définissant le niveau requis des études (voir section ).

5 L'année complémentaire Pour certains élèves, un temps plus long que le parcours scolaire normal pourra s'avérer nécessaire pour acquérir les socles de compétences requis au terme de chacune des 2 premières étapes décrites ci-dessus (section ). Afin de tenir compte des rythmes dapprentissage, propres à chaque enfant, les écoles ont la possibilité de faire bénéficier un élève d'une année complémentaire au maximum par étape. Cette mesure- ne peut toutefois être qu'exceptionnelle - ne peut en aucun cas être confondue avec un redoublement - doit saccompagner de la constitution dun dossier pédagogique pour chaque élève concerné L'équipe éducative, en accord avec les parents, choisit le moment le plus opportun pour décider d'y recourir, en fonction de la situation particulière de l'enfant. La mise en place de l'année complémentaire ne doit donc pas nécessairement se situer en fin d'étape.

6 Et à l'école Sainte-Ursule? Comme partout, comme la loi le demande, nous donnons un avis, pas une décision. Comment se construit cet "Avis"? Avis jamais proposé à la légère, parce que toujours difficile au moins du point de vue affectif et psychologique (image de soi) pour l'enfant Avis pris collégialement: d'abord en Conseil de Classe, avec les instituteurs/trices concernés, la médiatrice, le directeur, le PMS (psychologue et/ou assistant(e) social(e)(e) ou infirmière; ensuite, discussion avec les parents. La question posée est toujours: « Où va-t-il le mieux apprendre l'an prochain? » en tenant compte du profil de l'enfant et de la réalité de notre école. L'école fait partie de la Communauté "Décoll'âges", plate-forme créée par le Ministère, dont le but est d'éviter au maximum le redoublement, en proposant des pratiques adaptées aux enfants plus en difficulté, en informant les personnes concernées (Parents, PMS, Enseignants, …) des difficultés et effets pervers engendrés par ces pratiques. L'idée forte est de partir plutôt de ce que les enfants savent déjà, de ce qu'ils aiment, de ce qu'ils font bien pour leur montrer qu'ils peuvent réussir, qu'ils sont capables. L'école Sainte-Ursule est attentive aux recherches menées dans ce domaine. Toutefois, nous ne pensons pas qu'il faut interdire le redoublement ou le maintien. En effet, c'est parfois, le plus rarement possible, la moins mauvaise solution.

7 Les différents ateliers Comment accompagner au mieux mon enfant au cours de sa scolarité ? ATELIER 1

8 Les différents ateliers En cas de redoublement, comment accompagner mon enfant et comment ne pas culpabiliser ? Comment ne pas culpabiliser mon enfant ? ATELIER 2

9 Les différents ateliers Cest quoi réussir ? A lécole ? Dans la vie ? Que faut-il pour réussir ? Et la confiance en soi, l'épanouissement? (Mission 1 des 4 missions de lEcole) ATELIER 3

10 Les différents ateliers Comment lire le bulletin de mon enfant ? 50%, est-ce assez ? Ny a-t-il que les points ? Et l'attitude, le comportement? ATELIER 4

11 Rendez-vous à 18h15


Télécharger ppt "Conseil de participation Lundi 21 octobre 2013 Madame, je vais passer ? Et moi ?"

Présentations similaires


Annonces Google