La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nicole Raoult 20081 initiatives et bonnes pratiques au service des seniors Nicole RAOULT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nicole Raoult 20081 initiatives et bonnes pratiques au service des seniors Nicole RAOULT."— Transcription de la présentation:

1 Nicole Raoult initiatives et bonnes pratiques au service des seniors Nicole RAOULT

2 Nicole Raoult Source : Eurostat. Proportion de personnes de ans en emploi en 2005 Un taux demploi des ans en France parmi les plus faibles dEurope …

3 Nicole Raoult Un constat pesant La faible proportion de personnes en emploi à partir de 55 ans, De nombreux départs précoces avant lâge légal de la retraite, via des dispositifs publics ou privés, Peu de recrutements après 50 ans, Des seniors moins diplômés et accédant moins à la formation continue que leurs cadets La proportion des seniors en emploi naugmente que très peu…38,1% 6,1 millions de travailleurs d'au moins 50 ans en 2005, soit 23,5 % de l'emploi total. 15 % des actifs occupés voient leur capacité de travail ou de déplacement limitée par leur état de santé

4 Nicole Raoult Ce que lon voit…

5 Nicole Raoult Source :ISMEA, Rapport du CES « Ages et Emploi à lhorizon 2010 »

6 Nicole Raoult Le Cadre incitatif La loi du 21 août 2003 portant réforme de retraites Laccord national interprofessionnel du 5 décembre 2003 sur la formation professionnelle : Bilan de compétences obligatoire après 20 ans de carrière Priorité daccès des + de 45 ans à la VAE, aux périodes de professionnalisation, aux contrats de professionnalisation Accord national interprofessionnel du 13 octobre 2005 relatif à lemploi des seniors en vue de promouvoir leur maintien et leur retour à lemploi La loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005 : création dune obligation triennale de négocier sur la GPEC (L.320-2) Extrait de « La politique en faveur de lemploi des seniors » - 11 mars DGEFP

7 Nicole Raoult Accord national interprofessionnel du 13 octobre 2005 relatif a l'emploi des seniors en vue de promouvoir leur maintien et leur retour à l'emploi Faire face à un déséquilibre entre offre et demande de compétences sur le marché du travail qui apparaît déjà dans certaines régions Prévenir une perte de potentiel de croissance si le taux d'emploi des seniors n'augmente pas ; Progresser dans la recherche de l'équilibre des comptes sociaux, en particulier des retraites. Assurer aux seniors une activité leur offrant une rémunération puis une retraite convenable. Laugmentation du taux d'emploi des femmes et le retour à l'emploi des chômeurs

8 Nicole Raoult Les départs massifs en retraite: absence de préoccupation, opportunité et crainte? 65% des répondants considèrent que cette perspective ne correspond pas à la situation de leur établissement 16% des répondants considèrent quil sagit là plutôt dune bonne nouvelle offrant de nouvelles perspectives 19% des répondants considèrent que ces départs vont fragiliser la situation de lentreprise

9 Nicole Raoult Une bonne image des seniors? enquête ANACT 2005 La bonne image des seniors : une représentation assez largement partagée Près d1/6ème déclare ne pas être concerné Près d1/6ème déclare quavoir une part respectable de seniors ne constitue pas un avantage Diriez-vous que le fait davoir une part respectable de quadragénaires et quinquagénaires dans votre établissement, si cest le cas, présente certains avantages ?

10 Nicole Raoult Malgré des embauches récentes Légende : La courbe rouge correspond à la pyramide des âges que lon aurait retrouvé en 2006 si aucun recrutement et aucun départ navaient eu lieu depuis On a donc vieilli leffectif présent en 2001 de 5 ans. - Lorsque la courbe verte se retrouve au-dessus de la courbe rouge, cela correspond à des recrutements. - Lorsque la courbe rouge se retrouve au-dessous de la verte, cela signifie quil y a eu des départs dans les âges concernés.

11 Nicole Raoult Un dialogue social confirmé DES ACCORDS DEPARTS ANTICIPES ACCORDS SENIORS ACCORDS 2nde PARTIE DE CARRIERE ACCORDS GPEC

12 Nicole Raoult Des retours dexpériences dentreprises Des Accords GPEC Les principaux thèmes négociés : les dispositifs RH (formation, entretiens de milieu de carrière, bilans de compétences) La porte dentrée principale dans les questions du travail : le transfert de compétences (parrainages, tutorat ) Les parents pauvres : les conditions de travail (organisation, ergonomie …), les conditions demploi (horaires, télétravail …), le volet santé (TMS …) Inclure un volet seniors dans la négociation, cest commencer à faire évoluer la manière dont on les regarde dans lentreprise Le rôle central du management de proximité : La GDA est rarement une préoccupation consciente de lencadrement

13 Nicole Raoult Une approche de la pénibilité hésitante Critères rapport COR STRUILLOU/LASFARGUES 2005 Travail de nuit en horaires alternants Travail à la chaîne ou cadences imposées Port de charges lourdes Contraintes posturales et articulaires, déplacements, pénibilité physique Exposition aux produits toxiques

14 Nicole Raoult Des risques se font jour Lémergence des risques psychosociaux stress : évolutions à prévoir des notions de pénibilité du travail harcèlement : évolutions à prévoir sur les questions de discrimination montée de démotivations dans une culture managériale mieux expérimentée pour gérer le conflit La pyramide des âges, les savoirs à transférer En global et sur les métiers critiques Lévolution des organisations et des emplois Intégration de la variable santé en préventif Adaptation des emplois en curatif (dans un contexte de raréfaction des emplois « protégés ») Lintégration des nouveaux embauchés Prévenir les tensions, surtout avec les populations en difficulté

15 Nicole Raoult Un accès à la formation encore difficile Sondage SQVT % des seniors interrogés n'ont pas bénéficié de formation depuis trois ans. L'âge reste discriminant au sein même de la catégorie des seniors : 48% des moins de 50 ans ont été formés au moins une fois depuis 3 ans, contre 34% des ans et 27% des 61 ans et plus. L'entretien de seconde partie de carrière reste inconnu des quatre cinquièmes de léchantillon. Les promotions, changements de poste ou affectation sur un projet (26% seulement).

16 Nicole Raoult Les outils de maintien dans lemploi Distinguer Les outils RH Entretiens et bilans de carrière Formation Tutorat Les outils de conditions de travail Aménagement du temps de travail, télétravail Aménagement des postes: postes doux, missions spécifiques Elaboration de parcours pour éviter lusure Prévention santé

17 Nicole Raoult AGIR OUI MAIS…

18 Nicole Raoult Une double approche: curative et préventive une stratégie « curative » qui met en place un dispositif ou protocole spécifique pour les populations « seniors » Ces dispositifs prévoient parfois encore des départs anticipés en retraite ; le principe étant de faire partir dès que possible les plus âgés. Une stratégie préventive visant tous les âges et le développement de parcours professionnels diversifiés.

19 Nicole Raoult Le vieillissement comme évolution ou involution des capacités « le vieillissement nest pas un état stable, survenant à un moment donné, mais un processus continu de transformations auquel lêtre humain est soumis » (Teiger, 1995).

20 Nicole Raoult Des pistes de travail multiples Observatoire des métiers Rénovation du référentiel métier/compétence. Entretien dappréciation des compétences Programme individualisé de gestion de carrière pour les salariés de +45 ans et 25 ans de carrière. Possibilités de mobilité interne: Réseau vers le siègeet inversement Possibilités de mobilité externe: détachement ONG, PME, organismes professionnels Systèmes de parrainage et tutorat Rechercher les causes dinaptitude pour les réduire…


Télécharger ppt "Nicole Raoult 20081 initiatives et bonnes pratiques au service des seniors Nicole RAOULT."

Présentations similaires


Annonces Google