La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENSEIGNER LE VERBE FAIRE DU LIEN, CONSTRUIRE UN SYSTÈME Morgane Beaumanoir-Secq 3 avril 2013, Circonscription de Plaisir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENSEIGNER LE VERBE FAIRE DU LIEN, CONSTRUIRE UN SYSTÈME Morgane Beaumanoir-Secq 3 avril 2013, Circonscription de Plaisir."— Transcription de la présentation:

1 ENSEIGNER LE VERBE FAIRE DU LIEN, CONSTRUIRE UN SYSTÈME Morgane Beaumanoir-Secq 3 avril 2013, Circonscription de Plaisir

2 SOMMAIRE 1.Les enjeux : quelles compétences en maitrise de la langue ? 2.Les outils : quelles compétences en étude de la langue ? 3.Ce quil faut comprendre avant denseigner 4.Boite à outils didactiques 5.Bibliographie

3 1. LES ENJEUX : QUELLES COMPÉTENCES EN MAITRISE DE LA LANGUE ? Lire : -Choisir le sens dun verbe polysémique (Ex. : Ayant franchi le Rubicon, César marcha sur Rome. ) -Reconstruire le sens à partir des marques daccord : lire les indices morphologiques (Chaines daccord)

4 1. LES ENJEUX : QUELLES COMPÉTENCES EN MAITRISE DE LA LANGUE ? Ecrire : -Orthographier les verbes correctement : Choisir le bon temps verbal Accorder convenablement Gérer les homophones (notamment les formes en /E/) -Construire les verbes,et donc la syntaxe de phrase, correctement (présence ou non dun ou plusieurs compléments, usage des prépositions adéquates)

5 2. LES OUTILS DE LÉLÈVE : QUELLES COMPÉTENCES EN ÉTUDE DE LA LANGUE ? -Identifier les verbes par rapport aux autres classes de mots Dans un texte normé Dans une rédaction -Connaitre les règles dengendrement des temps verbaux -Connaitre les variations de base des verbes les plus fréquents -Savoir utiliser un Bescherelle (ou tout autre table de conjugaison)

6 2. LES OUTILS DE LÉLÈVE : QUELLES COMPÉTENCES EN ÉTUDE DE LA LANGUE ? -Identifier le sujet (et les compléments) du verbe -Savoir faire des calculs orthographiques (positionnement spécifique) -Automatiser les chaines daccord simples -Connaitre les différents emplois des temps verbaux

7 3. CE QUIL FAUT COMPRENDRE AVANT DENSEIGNER A.Les différentes procédures didentification du verbe B.La question des groupes C.La conjugaison est faite de régularités D.Retour sur deux évidences : temps et pronom E.Orthographe : participes passés et homophonie

8 A. LES PROCÉDURES DIDENTIFICATION DU VERBE -Procédures centrées sur le sens Ça dit ce que font les personnages/les animaux/etc. Cest laction, cest létat Ça permet de savoir à quel moment ça se passe (situation sur laxe dune chronologie) -Procédures centrées sur les relations entre les mots Cest le mot du milieu de la phrase On lencadre par « ne … pas » On peut lui trouver un sujet Devant, on trouve un sujet On peut lui trouver des compléments

9 -Procédures centrées sur la morphologie, la forme des mots, lorthographe On peut lui trouver un infinitif (en utilisant une périphrase comme « il faut… », par exemple) On peut dire « je …, tu …, il … » On reconnait une terminaison verbale (marque de personne ou marque de temps verbal) Si je change le(s) mot(s) devant, il change de forme (variation de personne) On peut en changer le temps verbal (le conjuguer à un autre temps dans le contexte) - La substitution, arme complexe mais terriblement efficace : si ce mot est un verbe, alors je peux le remplacer par un autre verbe A. LES PROCÉDURES DIDENTIFICATION DU VERBE

10 B. LA QUESTION DES GROUPES -Le problème historique de la construction des trois groupes : malheureusement, nous nécrivons plus en latin. -La prééminence de linfinitif : une forme pourtant non prédictive du reste -Le concept de « base » : un radical à redéfinir -Les verbes en « –er », et les autres : les enjeux de la fréquence -Exemple : pouvoir peu- ; peuv- ; pour- ; pouv- ; p- ; puiss- = 6 bases pour conjuguer, un système ressenti comme instable

11 C. LA CONJUGAISON EST FAITE DE RÉGULARITÉS -Régularité des marques de personnes : -P1 : -(e)Ø, -s -P2 : -(e)s -P3 : -(e)Ø, -t, -P4 : -ons -P5 : -ez -P6 : -(e)nt

12 C. LA CONJUGAISON EST FAITE DE RÉGULARITÉS -Régularité des marques de temps verbaux -Imparfait de lindicatif : -ai-, -i- -Futur : -r- -Conditionnel : -rai-, -ri- -Passé simple : -a, -i, -in, -u -Régularité de la variation elle-même : lalternance des bases -Présent de lindicatif, verbes à 2 bases : une pour P1,2,3,6, une autre pour P4,5 -Limportance des règles dengendrement : donner une vision cohérente du système Conjuguer, cest calculer une forme à partir dun mode demploi

13 Je mangeais Tu mangeais Il mangeait Nous mangions Vous mangiez Ils mangeaient Jacquerrai Tu acquerras Il acquerra Nous acquerrons Vous acquerrez Ils acquerront DES EXEMPLES EN GRAPPE Je suis Tu es Il est Nous sommes Vous êtes Ils sont Jai Tu as Il a Nous avons Vous avez Ils ont Jaurai Tu auras Il aura Nous aurons Vous aurez Ils auront Je prends Tu prends Il prend Nous prenons Vous prenez Ils prennent

14 D. RETOUR SUR DEUX ÉVIDENCES : TEMPS ET PRONOM -Le temps verbal nest pas le reflet de la chronologie La chronologie ne gère pas entièrement lemploi des temps verbaux Aspect accompli / non accompli : temps composés vs. temps simples « jai lu » vs. « je lis » ; « jaurai lu » vs. « je lirai » Aspect global / sécant : passé simple ou passé composé vs. imparfait « Il regarda la télévision quand elle entra » vs. « Il regardait la télévision quand elle entra » Modalisation et effets de style (présent de narration au milieu dun récit au passé) Le terme de « temps verbal » est un piège De lambiguïté de la consigne « Changer le temps de ce texte ».

15 D. RETOUR SUR DEUX ÉVIDENCES : TEMPS ET PRONOM -Disséquons le « pronom personnel sujet » Nature et fonction en un seul mot ? Un reste de déclinaison latine… Je, me, moi / tu, te, toi / il, elle, se, le, la, lui / nous / vous /ils, elles, se, les, leur Le pronom de conjugaison na rien de personnel Attention aux étiquettes données très tôt aux élèves…

16 E. ORTHOGRAPHE : PARTICIPES PASSÉS ET HOMOPHONIE -Laccord des participes passés Accorder derrière « être » : même procédure que pour lattribut du sujet Accorder derrière « avoir » : à éviter en élémentaire… comme le disent les programmes -Le problème de lhomophonie verbale Locéan des formes en [ Ɛ ]/[e] Les paires de nature hétérogène (« son »/« sont », « on » /« ont », « à »/« a »,…) La nécessité de construire un système cohérent et un même outil : la substitution, le calcul orthographique

17 LE DIFFICILE CHEMINEMENT DU CALCUL ORTHOGRAPHIQUE… Un raisonnement long, et semé dembuches : identification dun doute orthographique paradigme verbal : « é » ou « er » ? participe passé ou infinitif ? (Attention, rarement conceptualisé !) « pris » ou « prendre » ? pris « … il a commencé [a] pris. » prendre ça ne fonctionne pas « … il a commencé [a] prendre » er donc, cest « marcher » Donc cest « à » Un problème : « Louis se demande à quel moment il a commencé [a] march[e]. » « * Ont a acheté des livres » Autopsie dune erreur… « * Ont a acheté des livres » Autopsie dune erreur…

18 4. BOITE À OUTILS DIDACTIQUES -Trois axes de travail à tisser… Lidentification du verbe (grammaire) La connaissance de la morphologie verbale (conjugaison) Laccord sujet-verbe (orthographe) -… et un chantier : la syntaxe du verbe (grammaire/vocabulaire) -La question des progressions, quelques éléments : Lidentification du verbe : de larchétype au CE1 vers la quasi exhaustivité Limparfait avant le présent pour la morphologie verbale Les variations qui sentendent pour appréhender le concept daccord sujet/verbe Un préalable indispensable : définir un objectif précis, explicite pour lenseignant et pour lélève Un préalable indispensable : définir un objectif précis, explicite pour lenseignant et pour lélève

19 4. BOITE À OUTILS DIDACTIQUES -Travailler les chaines daccord : Dispositifs de négociation graphique, phrase dictée du jour Objectif : la verbalisation par les élèves de leurs procédures effectives Phrase donnée du jour Proposer une ou deux phrases dont les élèves auront à commenter surtout lorthographe grammaticale, cest à dire celle qui se réfléchit Relecture ciblée des écrits dictés et produits Dans le processus de relecture, dès le CE2, mettre en œuvre des temps de relecture des terminaisons verbales : identification des verbes, de leurs sujets respectifs, éventuellement du temps attendu -Faire du lien entre la morphologie et lemploi des temps ; ne pas oublier le bon sens phonologique des élèves (*ils fon > *ils fonent) exercices décontextualisés Attention de ne pas surinvestir les exercices décontextualisés du type : « Le troupeau de moutons (manger, au futur) paisiblement. » Leur intérêt : travailler les marqueurs muets et les formes rares à loral Leur intérêt : travailler les marqueurs muets et les formes rares à loral. exercices décontextualisés Attention de ne pas surinvestir les exercices décontextualisés du type : « Le troupeau de moutons (manger, au futur) paisiblement. » Leur intérêt : travailler les marqueurs muets et les formes rares à loral Leur intérêt : travailler les marqueurs muets et les formes rares à loral.

20 4. BOITE À OUTILS DIDACTIQUES -Construire des savoir-faire à travers les traces écrites : Des procédures de reconnaissance plutôt que des définitions : « quand je cherche le verbe, je peux : … » Cela sappuie aussi sur des interactions orales du type « comment sais-tu que ce mot est un verbe ? » à opposer aux demandes impossibles : « quest-ce que cest quun verbe ? » Sappuyer sur lanalogie, faire produire des exemples par les élèves

21 4. BOITE À OUTILS DIDACTIQUES -Utiliser le Bescherelle comme outil, pas comme support dapprentissage, et donc : Faire comprendre les règles dengendrement Faire retenir les verbes à bases multiples et haute fréquence Enseigner la régularité -Mettre les élèves face à des situations-problèmes en orthographe : Construire les outils de substitution pour pouvoir les appliquer, Rechercher, encore et toujours, la verbalisation par les élèves de leurs procédures Outiller lélève, cest aussi lui permettre lintelligence face à lampleur de la tâche

22 5. BIBLIOGRAPHIE -Serge Meleuc et Nicole Fauchart Didactique de la conjugaison, le verbe « autrement », Bertrand-Lacoste, CRDP Midi Pyrénées, collection didactiques. -Observation réfléchie de la langue française, document daccompagnement, mis en ligne sur Eduscol, puis retiré, disponible en PDF sur le net -Carole Tisset Enseigner la langue française à lécole, Hachette éducation, collection Profession enseignant -Catherine Brissaud et Danièle Cogis (dir) Comment enseigner l'orthographe aujourd'hui ? Principes, activités, séquences, Hatier, Collection Enseigner à lécole primaire -Jean-Christophe Pellat (dir) Quelle grammaire enseigner ? Hatier, Collection Enseigner à lécole primaire

23 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "ENSEIGNER LE VERBE FAIRE DU LIEN, CONSTRUIRE UN SYSTÈME Morgane Beaumanoir-Secq 3 avril 2013, Circonscription de Plaisir."

Présentations similaires


Annonces Google