La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le rôle de léducation comme vecteur de changement social Adélie Miguel Sierra ITECO, Centre de formation pour le développement www.iteco.be.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le rôle de léducation comme vecteur de changement social Adélie Miguel Sierra ITECO, Centre de formation pour le développement www.iteco.be."— Transcription de la présentation:

1 Le rôle de léducation comme vecteur de changement social Adélie Miguel Sierra ITECO, Centre de formation pour le développement

2 Vision du développement Pour ITECO, Le développement dune société est le produit de la dynamique des rapports sociaux qui la traversent. Aujourdhui les différentes formes dexclusion et de précarisation dune majorité de la population de la planète sont les conséquences des rapports sociaux inégaux, aggravé par la globalisation dun modèle de développement capitaliste. Or le développement doit viser la juste répartition des pouvoirs et la redistribution équitable des richesses à travers des mécanismes de solidarité à lintérieur et entre les sociétés humaines. Cela se traduit par des choix de nature politique et sociétale dans lorganisation dune collectivité et des collectivités entre elles, où simpliquent les acteurs de changement.

3 Vision de léducation ITECO définit son travail déducation comme un processus qui vise à favoriser la compréhension et renforcer le « pouvoir dagir » des individus et des groupes en ce qui concerne les rapports entre les humains, plus spécifiquement entre le Nord et le Sud de la planète. Léducation va au-delà dune approche émotionnelle de sensibilisation de lopinion publique et sadresse, par la voie dune pédagogie dadultes, aux facultés cognitives, réflexives et critiques de chacun. Il sagit dune action déducation qui cherche à accompagner un changement de valeurs et dattitudes. Ce changement va dans le sens de développer des capacités permettant de travailler ensemble pour un monde plus juste, dans lequel pouvoirs et ressources devraient être mieux répartis.

4 Notre démarche éducative : La démarche éducative dITECO vise à replacer les citoyens comme acteurs centraux de la société, en mettant à leur portée des instruments danalyse de leur propre action ainsi que des principaux mécanismes à lœuvre dans la société. Cest la mission déducation socio-politique. Face à lhégémonie dune conception du monde qui verrouille ses frontières aux gens du Sud, ITECO propose une approche interculturelle basée sur le respect mutuel et cherche à définir les contours dune société multiculturelle: cest le but de léducation à la communication interculturelle. A linégale répartition des richesses dans le monde et en particulier entre le Nord et le Sud, ITECO oppose une éducation des citoyens à la solidarité qui renforce leurs capacités à lutter pour un monde dans lequel pouvoir et ressources sont partagés: cest le sens de léducation au développement. Ces trois axes éducatifs - éducation sociopolitique, interculturelle et au développement-, ITECO entend les travailler de façon intégrée car ils sont étroitement liés et perdent de leur pertinence pris de façon individuelle.

5 Education pour le changement social Contribution de Oscar JARA, CEP-ALFORJA (Costa Rica) Partenaire dITECO Traduction en français: Sophie Delvaux, stagiaire ITECO

6 « Léducation libératrice nentraîne pas le changement social à elle seule mais il ny aura pas de changement social sans une éducation libératrice. » Paulo Freire

7 1.Pourquoi un changement social? 2.Quel genre de changement social? 3.Quel type déducation est nécessaire pour réaliser ce genre de changement social? 4.Quel est notre rôle en tant quéducateurs/éducatrices?

8 1. Pourquoi un changement social? Changement dépoque: concordance historique de 3 processus Révolution de la technologie et de linformation Crise du capitalisme et du socialisme dans les pays de lest Développement de mouvements sociaux et culturels, tels que la défense des droits de lhomme, le féminisme, lécologie… Linteraction des ces processus et les réactions quils ont provoquées crée une nouvelle structure sociale dominante, une nouvelle économie et une nouvelle culture. (Manuel Castells: La era de la información, economía, sociedad y cultura, 3 volumes )

9 Paradigme néolibéral: un modèle de société et de civilisation impossible à universaliser et à maintenir Il exclut et creuse les inégalités Il simpose de façon autoritaire en utilisant les formalités de la démocratie libérale. Il prétend être lunique modèle possible Ses principales valeurs sont: - le marché - la compétition - lindividualisme

10 Le paradigme transformateur: confrontation éthico-politique dun autre modèle de société et de relations humaines Valeur centrale: les personnes Résignation Rêve quun autre monde est possible Uniformisation Pluralité / diversité Individualisme Solidarité Asymétries Equité Autoritarisme Démocratisation

11 2. Quel type de changement social? Une modification de: la structure sociale, des relations sociales, des modèles de comportement… Provoquée par le rapport entre divers facteurs: léconomie, le milieu physique, linnovation technologique, lorganisation politique, les facteurs culturels…

12 Différents types et niveaux de changement social DANS la société DE la société Comme processus permanent Comme processus intentionné Microsocial Macro social Personnel Corrélation de forces: transformation/résistance

13 3. Dans quel but éduquons-nous? a)Afin de nous adapter aux changements et reproduire la société actuelle? ou b) Pour la transformer? ll ny a pas déducation neutre

14 a) une éducation pour ladaptation et la reproduction sociale: Vise la reproduction des relations sociales actuelles et leurs valeurs (à travers le système scolaire, les moyens de communication et les institutions) Au service des intérêts du marché et la compétition Réduite elle-même à une marchandise (privatisation de l é ducation et donc du « capital culturel » et « capital social » des populations) Education bancaire « dépôt de connaissance »: léducateur est celui qui sait, qui éduque, qui choisit les contenus, qui les évalue. Lélève est celui qui les reçoit, qui ne sait pas, qui est lobjet du processus.. Cest une éducation non-critique, verticale, paternaliste. Elle est « informative », observe les effets, et utilitaire, elle nexplique pas les causes.

15 b) Une éducation transformatrice: « Selon moi, léducation est un processus politico-pédagogique. Cest-à-dire: politique dans son essence et pédagogique dans ses caractéristiques » Paulo Freire

16 Penser léducation et la pratiquer comme une pratique libératrice des potentiels et des capacités humaines. Léducation comme un PROCESSUS formateur des personnes en tant que sujets transformateurs et non en tant quobjets. Léducation comme processus intégral et permanent, au-delà de lécole et du système scolaire

17 Défi politique Penser et éduquer selon des processus intégraux, divers ouverts, critiques participatifs ludiques et créateurs Qui contribuent à nous former pour démocratiser les relations du pouvoir à tous les niveaux et dimensions de la vie et de la société.

18 Recherches de léducation populaire latino-américaine (« village » social - « village » politique) Nous former en tant que sujets: a)Capables de rompre avec lordre social qui nous est imposé (la globalisation néolibérale) et de remettre en question grâce à toutes sortes didées et dactions, ses modèles idéologiques et éthiques (individualisme, compétence, le marché comme régulateur des relations humaines…) b)Capables dapprendre, de critiquer, dexaminer les causes, de mettre en relation… c)Capables dimaginer et de créer de nouveaux espaces et de nouvelles relations entre les êtres humains avec qui nous vivons (à la maison, au travail, en communauté, dans le pays, la région, le monde…)

19 d)Capables de nous organiser pour penser et agir ensemble, en conquérant de nouveaux espaces de pouvoir et de décision, en nous articulant sur dautres mouvements et initiatives e)Capables de développer notre potentiel rationnel, émotionnel et spirituel en tant quhommes et femmes, en dépassant la socialisation de genre patriarcal et machiste f)Capables de nous indigner et de construire un nouvel ordre vital solidaire avec le reste de lhumanité et de lenvironnement g)Capables de nous affirmer comme des personnes autonomes mais en communication, en recherche et en évolution permanentes. En construisant ainsi de nouvelles relations de pouvoir dans la vie quotidienne et dans les structures sociales, politiques, économiques et culturelles auxquelles nous participons.

20 4. Quel est notre rôle en tant quéducateurs/éducatrices? Notre rôle à nous, hommes et femmes, est-il de faciliter ou de défier? Nous, hommes et femmes, sommes-nous des facilitateurs ou des provocateurs?


Télécharger ppt "Le rôle de léducation comme vecteur de changement social Adélie Miguel Sierra ITECO, Centre de formation pour le développement www.iteco.be."

Présentations similaires


Annonces Google