La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

17/05/20141 Les interlocuteurs dans lEntreprise Utilisatrice Le chargé de sécurité ou le département HSE Le responsable travaux Le responsable maintenance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "17/05/20141 Les interlocuteurs dans lEntreprise Utilisatrice Le chargé de sécurité ou le département HSE Le responsable travaux Le responsable maintenance."— Transcription de la présentation:

1 17/05/20141 Les interlocuteurs dans lEntreprise Utilisatrice Le chargé de sécurité ou le département HSE Le responsable travaux Le responsable maintenance Les fabricants : AMP, AMQ, chefs de quart, chef opérateur, opérateurs extérieurs… Le Bureau dEtude Le CHSCT Le médecin du travail Les acteurs dans lentreprise

2 17/05/20142 Le chargé de sécurité ou le département HSE Il définit les règles de sécurité applicable au sein de lEU. Il participe à la rédaction des plans de prévention. Il coordonne les activités des Entreprises Extérieures. Il audite les chantiers. Il veille à lapplication et au respect des règles de sécurité. Cest lun des interlocuteurs privilégiés en matière de sécurité. Il peut être signataire dautorisation de travail particulière (permis de feu, de pénétrer …). Les acteurs dans lentreprise

3 17/05/20143 Le responsable travaux Il assure la coordination technique des interventions, il veille au respect du cahier des charges, plan, matériel, délai… Le BE Il contrôle la conformité des installations par rapport aux plans. Les acteurs dans lentreprise

4 17/05/20144 Le responsable maintenance Les acteurs dans lentreprise Il programme, définit, commande et coordonne les activités de maintenance des installations, il peut être signataire pour sa partie des autorisations de travail.

5 17/05/20145 Les fabricants : AMP, AMQ, chefs de quart, chefs opérateurs, opérateurs extérieurs… Ce sont les experts de leurs installations, ils maîtrisent les équipements, le process et les produits présents sur leur atelier. Ils sont obligatoirement signataires des autorisations de travail (initiales ou renouvellements). Ils peuvent être responsables de la mise à disposition et de la consignation de leurs installations. Les acteurs dans lentreprise

6 17/05/20146 Le chef d'établissement ou son représentant L'ingénieur conseil ou le contrôleur de sécurité du service prévention de la caisse régionale d'assurance maladie Les représentants du personnel 3, 4, 6 ou 9 dont le secrétaire Personne qualifiée invitée Le chef du service de sécurité du travail L'inspecteur du travail Le médecin du travail Composition type d'un CHSCT Tous les établissements occupant au moins 50 salariés sont concernés. Le CHSCT composition Bon qui vote pour lapéro ?

7 17/05/20147 Le CHSCT Le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des salariés de l'établissement et de ceux mis à sa disposition par une entreprise extérieure, y compris les travailleurs temporaires, ainsi qu'à l'amélioration des conditions de travail. (C. trav., art. L.236-2, al. 1)

8 17/05/20148 ou de son représentant, des salariés, des représentants du personnel, des services sociaux, en ce qui concerne notamment : - l'amélioration des conditions de vie dans l'entreprise, - l'amélioration des conditions de travail, - la surveillance de l'hygiène générale de l'entreprise, en particulier la propreté, le chauffage, l'éclairage, la ventilation, les lavabos, la cantine, la nourriture, les boissons, … - l'adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine, Le médecin du travail Le médecin du travail est le conseiller du chef d'entreprise

9 17/05/ l'observation des postures adoptées par le travailleur, - le médecin du travail est habilité à proposer des aménagements de postes ou l'affectation temporaire dans un autre emploi, en particulier pour des salariés handicapés ou des femmes enceintes, - la protection des salariés contre l'ensemble des nuisances, et notamment contre les risques d'accidents du travail ou d'utilisation des produits dangereux, - l'hygiène dans les services de restauration, - l'éducation sanitaire dans le cadre de l'établissement en rapport avec l'activité professionnelle. Le médecin du travail

10 17/05/ Les missions de l'inspection du travail s'étendent aux institutions représentatives du personnel : - organisation des élections et répartition des sièges, - licenciement des représentants du personnel et des conseillers prud'hommaux. Elles ont été élargies en matière d'emploi et de placement : - embauchage à l'essai dhandicapés ou de mutilés, - licenciement pour motif économique, - mise en œuvre de la politique de formation professionnelle. Linspecteur du travail est également compétent en Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail. Linspection du travail

11 17/05/ L'inspecteur ou le contrôleur du travail peut demander au chef d'établissement de faire vérifier par des organismes, agréés par le ministre chargé du Travail et par le ministre chargé de l'Agriculture, l'état de conformité des équipements de travail mentionnés à l'article L avec les dispositions applicables. Contrôle de conformité des équipements de travail Linspection du travail

12 17/05/ Les inspecteurs et contrôleurs du travail peuvent se faire présenter tous les documents imposés par la loi aux employeurs : - livre de paie, - règlement intérieur, - registre unique du personnel, - registre des dérogations au repos hebdomadaire, - registre des chantiers temporaires et lieux de travail à caractère temporaire, - registre des réclamations des représentants du personnel, - registre du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, - registre unique d'hygiène et de sécurité. - Document unique dévaluation des risques professionnels. - Les plans de prévention. Présentation des documents et registres obligatoires Linspection du travail

13 17/05/ Les CRAM ont notamment pour rôle "de développer et de coordonner la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles et de concourir à l'application des règles de tarification des accidents du travail et des maladies professionnelles et à la fixation des tarifs". (CSS, art. L ) Service prévention de la CRAM CNAM, CRAM L'institution prévention des risques professionnels de la Sécurité Sociale

14 17/05/ Leur mission est triple : - un rôle technique dans le contrôle de conformité des équipements de travail, appareils, installations, environnement, dont la vérification doit être faite par un organisme ou une personne agréée, notamment sur mise en demeure de l'inspecteur du travail, - un rôle de conseil auprès des entreprises du fait de la compétence de ces organismes, tant sur le plan technique que sur celui de la prévention, -un rôle d'expert aux fins d'apprécier un risque grave ou pour assister les comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Organismes de contrôle Rôle des organismes de contrôle et personnes agréés


Télécharger ppt "17/05/20141 Les interlocuteurs dans lEntreprise Utilisatrice Le chargé de sécurité ou le département HSE Le responsable travaux Le responsable maintenance."

Présentations similaires


Annonces Google