La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Motiver en EAD: stratégies et suivis dactions Jacques Mignon FuSaGx Unité dentomologie fonctionnelle et évolutive.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Motiver en EAD: stratégies et suivis dactions Jacques Mignon FuSaGx Unité dentomologie fonctionnelle et évolutive."— Transcription de la présentation:

1 Motiver en EAD: stratégies et suivis dactions Jacques Mignon FuSaGx Unité dentomologie fonctionnelle et évolutive

2 Evolution dans le temps Macro Micro Motivation académique Motivation en mathématique Motivation en EAD 3 dimensions répétitions périodes 2 périodes 2-3 périodes

3 Plan de lexposé Origines et historique du dispositif Fondements théoriques et description du dispositif Expérimentation avec évaluations-régulations Conclusions

4 Origines et historique du dispositif

5 Initiation à lentomologie Cours en présentiel de 12 heures 1ère candidature (bachelier) Plus de 250 primants Pourquoi une mise en ligne ? Rendre le cours plus « vivant » Réduire labsentéisme (8h00) Permettre lobservation dinsectes rares / fragiles Limiter les problèmes de vocabulaire Développer des passions

6 Développement : 2 modules EAD entomologie Réflexions pédagogiques sous-jacentes (Formadis) Première expérience EAD des étudiants Nombreux risques de « démotivation » ! Nécessité de travailler sur la motivation Nécessité dévaluer la formation

7 Formation entièrement en ligne Formation mixte (1h en ligne pour 2h en labo) Un seul concepteur / tuteur Développement de stratégies motivationnelles puis Régulation sur base des évaluations Améliorations progressives

8 Fondements théoriques et description du dispositif

9 Maintien de la motivation Potentiel de lEAD Approches pédagogiques innovantes Stratégies à mettre en place par le concepteur Renforcement de la motivation EAD Nombreux risques de démotivation Rôle du tuteur dans le maintien de la motivation

10 Maintien de la motivation Séparation spatiale entre apprenants et enseignant –Formation mixte, forum et mail Recours à la communication écrite et et forum –Rassurer, réponses rapides Forum à gestion peu interventionniste Utilisation intensive des ressources technologiques –Anxiété si manque de formation / matériel Formation en fin dannée Recours à l'hypermédia et à l'internet –Limiter possibilités dégarement, angoisse Structure linéaire, table des matières (aide à lorientation), ressources externes commentées Imprévus nécessitant de laide –Manque dinformations pour une tâche, mystères de linformatique, ressources non disponibles, perte du contrôle de la formation Concepteur – Tuteur, réponses rapides en cas de problèmes, encadrement par les pairs (forum) Cheng-Yuan, 2000; Leborgne-Tahiri, 2001; Stelzer & Vogelzangs…

11

12 Renforcement de la motivation 3 moments Vallerand et Thill (1993) écrivent que "le concept de motivation représente le construit hypothétique utilisé afin de décrire les forces internes et/ou externes produisant le déclenchement, la direction, l'intensité et la persistance du comportement". Viau (1997) envisage la motivation comme "un concept dynamique qui a ses origines dans la perception qu'un élève a de lui-même et de son environnement et qui l'incite à choisir une activité, à s'y engager et à persévérer dans son accomplis- sement afin d'atteindre un but". Vallerand et Thill (1993) écrivent que "le concept de motivation représente le construit hypothétique utilisé afin de décrire les forces internes et/ou externes produisant le déclenchement, la direction, l'intensité et la persistance du comportement". Viau (1997) envisage la motivation comme "un concept dynamique qui a ses origines dans la perception qu'un élève a de lui-même et de son environnement et qui l'incite à choisir une activité, à s'y engager et à persévérer dans son accomplis- sement afin d'atteindre un but".

13 Choix – Déclenchement Difficultés et résistances rencontrées à l'implantation (Karsenti, 2001, 2003) Faire percevoir la valeur et la controlabilité des activités : 1.objectifs généraux du cours, charge de travail et d'étude, 2.avantages pédagogiques liés aux NTIC, 3.finalités des évaluations (Huart, 2004) et critères dévaluation Prendre en compte les aspirations et les connaissances des apprenants (Dowie, 2002) (Foucher & Prince, 2002) (Bonk, 2002) Stratégies à mettre en place dès le début : 1.Faire appel à des graphiques, du son ou des animations (le multimédia) 2.Fixer les consignes d'utilisation des moyens de communication (la netiquette) 3.Proposer des activités authentiques. Présenter des applications concrètes des contenus du cours

14

15

16 Direction – Engagement – Intensité 10 conditions pour des activités motivantes (Viau, 2000) Sentiment defficacité personnelle (Foucher & Prince, 2002) Stimulation et renforcement 1.Multiplier, diversifier les situations pédagogiques (Gauthier) 2.Feedbacks constructifs et messages poussant les étudiants à participer aux activités proposées, à simpliquer 3.Messages motivationnels 4.Introduire des touches dhumour !

17

18 Persistance - Persévérence Effet positif de la motivation sur la persistance. La persistance = un indicateur motivationnel. L'enseignant n'aurait pas la possibilité d'agir directement et efficacement sur cette persistance… Si ce nest peut-être par le biais : de lémotion (EREC) Humour, mortalité, … du développement des perceptions attributionnelles L'échec est un des plus grands responsables dabandon et de démotivation. Il peut avoir un impact positif ! ( Struthers, Menec, Schonwetter et Perry, 1996) de la perception de compétence Mise en place de tests formatifs avec feedbacks adaptés (Wlodkowski, 1993; Barbeau, 1993; Delsarte & Rascle, 2001)

19

20

21 Rappel de quelques stratégies Usage rapide des outils multimédia de base Son, images survolées, zoom, glossaire, animations, auto-évaluations … Intégrer le forum dans la formation et les activités Messages motivationnels, aides des pairs, travaux à déposer-lire-critiquer Diversification des activités Clics, syllabus à compléter, travaux de groupe, mises en situation, … Développement du sentiment de compétence Auto-évaluations avec feed-back Progression dans lappel à la technicité Linéarité liens film à visionner Fichier à rédiger et envoyer Progression dans lappel à lautonomie Linéarité outils externes liens pour aller plus loin travaux de groupe (forum) visites dirigées sur le net

22 Expérimentation avec évaluations-régulations

23 Motivation et EAD Questionnaire dévaluation du cours Questionnaire EMITICE (Karsenti) – (21 items) Evolution début fin de formation Evolution sur 3 ans, en relation avec les améliorations du cours

24

25 Perception des étudiants à propos de la pertinence de la mise en EAD Préférence pour la méthode traditionnelle :PR = (23,0 / 46,0 ) * 100 = 50% Goût dapprendre à distance :GR = (23,5 / 54,4) * 100 = 43 % Motivation à apprendre cette matière :GR = (13,9 / 33,7) * 100 = 41% PR=50% GR=43% GR=41%

26 Perception de paramètres pédagogiques dans le cadre du cours "Initiation à l'entomologie". GR=70% GR=46%

27 Evolution des performances des étudiants aux examens de biologie des insectes (cours en amphithéâtre) (deux modules EAD en ligne) (expérimentation de l'EAD) (post-régulation).

28 Evolution des paramètres motivationnels EMITICE Résultats de Emitice 2004 et 2005 Résultats bruts et quelques données de : Gain Relatif= GR= (Gain / Gain Possible) * 100 Perte Relative= PR= (Perte / Perte Possible) * 100

29 Tous les GR et PR < 10%

30 GR=13,8% GR=10,1% PR=17,9% de 2004 à 2005 GR=31,6% en début de formation

31 Régulations pour Davantage de tests formatifs Davantage de thématiques sur le forum Amélioration du glossaire Mise en place dune macrophotothèque Remarque: + dévaluations formatives - dévaluations sommatives Craintes

32 Th. Karsenti

33 Conclusions

34 Intégration des TIC en PU = > défi (approche multifactorielle). Maintien de la motivation = réduire les risques liés à l'EAD. Renforcement de la motivation = mise en place de stratégies basées sur les possibilités qu'offre l'EAD d'agir sur les facteurs motivationnels: Choix dactivités, perception de l'importance des tâches, stimulations, prise en compte des émotions, perception des causes de succès et d'échecs, sentiment de compétence. Ces stratégies doivent permettre aux apprenants de développer leurs propres stratégies cognitives, métacognitives et motivationnelles. Conclusions Intégration des TIC en PU = > défi (approche multifactorielle). Maintien de la motivation = réduire les risques liés à l'EAD. Renforcement de la motivation = mise en place de stratégies basées sur les possibilités qu'offre l'EAD d'agir sur les facteurs motivationnels: Choix dactivités, perception de l'importance des tâches, stimulations, prise en compte des émotions, perception des causes de succès et d'échecs, sentiment de compétence. Ces stratégies doivent permettre aux apprenants de développer leurs propres stratégies cognitives, métacognitives et motivationnelles.

35 Mais encore … Remettre sans cesse louvrage sur le métier Trois années dexpérimentation avant un résultat « satisfaisant » Grande utilité de la démarche scientifique … –Approche bibliographique –Hypothèses – Objectifs visés –Matériel et méthodes –Expérimentation (limiter les essais-erreurs) –Evaluation – Régulation – Expérimentation (Répétitions)

36

37

38 Viau (2000) Pour quune activité soit motivante, il faut quelle: Soit signifiante aux yeux de l'élève Soit diversifiée et s'intègre aux autres activités Représente un défi pour l'élève. Soit authentique. Exige un engagement cognitif de l'élève. Responsabilise l'élève en lui permettant de faire des choix. Permette à l'élève d'interagir et de collaborer avec les autres. Ait un caractère interdisciplinaire. Comporte des consignes claires. Se déroule sur une période de temps suffisante.


Télécharger ppt "Motiver en EAD: stratégies et suivis dactions Jacques Mignon FuSaGx Unité dentomologie fonctionnelle et évolutive."

Présentations similaires


Annonces Google