La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Briefing de Bruxelles n°30 Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs 4 mars 2013 Développer la résilience communautaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Briefing de Bruxelles n°30 Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs 4 mars 2013 Développer la résilience communautaire."— Transcription de la présentation:

1 Briefing de Bruxelles n°30 Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs 4 mars Développer la résilience communautaire : les approches et les réussites de la Croix-Rouge namibienne Federico Fadiga, Croix-Rouge UE

2 Développer la résilience communautaire : les approches et les réussites de la Croix-Rouge namibienne Federico Fadiga

3 La résilience demeure au cœur du travail d'aide humanitaire et de développement de la Croix-Rouge et du Croissant rouge Le développement de la résilience fait partie d'un processus multisectoriel impliquant de nombreux acteurs qui tentent de préserver les acquis du développement à plus long terme et de réduire le déclin dramatique du développement dû aux catastrophes et aux crises. Pour la FICR, ceci met en lumière le chevauchement du travail de préparation, de secours et de redressement et leur lien avec un travail davantage orienté sur le développement. Caractéristiques d'une communauté résiliente : Source : FICR La voie vers la résilience, 2012La voie vers la résilience

4 La Croix-Rouge et le Croissant rouge développent la résilience en Afrique australe La famine chronique en Afrique australe force des milliers de personnes à adopter des mécanismes de réaction négatifs. Des bien vendus, des enfants retirés des écoles et forcés à travailler, des relations sexuelles en échange de nourriture. Les enfants souffrent de malnutrition, certains très sévèrement. Les prix des denrées alimentaires sont en hausse. C'est une catastrophe silencieuse, qui se nourrit d'un cycle récurrent de sécheresses et d'inondations qui va s'aggravant et touche les familles et leurs capacités à mener une vie productive. À elle seule, l'aide alimentaire d'urgence ne suffit pas. Un redressement réel et efficace doit promouvoir la régénération économique à long terme.

5 NAMIBIE - Contexte du pays Superficie : km 2 Population : L'agriculture est la principale source de subsistance Ralentissement économique (taux de chômage + 50 %) 17,8 % de prévalence VIH Taux de tuberculose élevés 24 % des moins de 5 ans souffrent de malnutrition et d'une insuffisance pondérale Vulnérabilité face aux chocs environnementaux (sécheresses / inondations locales)

6 Projet intégré de sécurité alimentaire de la Croix- Rouge namibienne Fait partie du Programme diversifié de soutien pour l'agriculture et la subsistance (RRC) – lancé en 2011 Objectif : Production accrue et diversifiée en utilisant correctement les terres et les ressources naturelles dans les régions de Khomas, Caprivi et Ohangwena Coopération avec : le gouvernement, la Croix- Rouge espagnole, la FAO, les communautés et entreprises locales Bénéficiaires : Les ménages appauvris et les PVVS dans les zones d'habitation informelles Concentration sur les capacités et opportunités disponibles au niveau local L'appropriation par la communauté et les connaissances locales, éléments CLÉS pour la durabilité (bénéficiaires impliqués dans TOUTES les phases du programme)

7 Projet intégré de sécurité alimentaire de la Croix- Rouge namibienne Organisation des communautés en groupes et comités. Les individus partagent les responsabilités et les devoirs Activités principales : cultiver les jardins, planter les cultures, élevage caprin, pêche Formations : agriculture, hygiène, utilisation de l'eau, contrôle des maladies, direction de groupe, commercialisation, etc. La Croix-Rouge namibienne fournit des packs d'initiation et assure la liaison avec les autorités locales pour la formation et le conseil

8 Enseignements Les projets basés sur les capacités/connaissances/ressources locales ont plus de chances de réussite, sont plus durables et moins chers à gérer. Les investissements dans les projets relatifs à l'agriculture et à la sécurité alimentaire devraient être abordés d'un point de vue entrepreneurial Besoin d'intégrer les besoins de la communauté dans les investissements agricoles. Si des projets proposent plus qu'un "bénéfice primaire", les gens s'y engageront davantage. Valeur ajoutée des bénévoles de la Croix-Rouge au niveau communautaire

9 Merci Liens : Société de la Croix-Rouge de Namibie Société de la Croix-Rouge de Namibie Bureau Croix-Rouge / UE FICR.


Télécharger ppt "Briefing de Bruxelles n°30 Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs 4 mars 2013 Développer la résilience communautaire."

Présentations similaires


Annonces Google