La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UN CENTRE DÉVALUATION GÉRONTOLOGIQUE : OBJECTIFS PLACE DANS LA FILIÈRE DE SOINS PERSPECTIVES Dr. C. Bentot, Dr. Ph. Chassagne Niort – 21 Juin 2002.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UN CENTRE DÉVALUATION GÉRONTOLOGIQUE : OBJECTIFS PLACE DANS LA FILIÈRE DE SOINS PERSPECTIVES Dr. C. Bentot, Dr. Ph. Chassagne Niort – 21 Juin 2002."— Transcription de la présentation:

1 UN CENTRE DÉVALUATION GÉRONTOLOGIQUE : OBJECTIFS PLACE DANS LA FILIÈRE DE SOINS PERSPECTIVES Dr. C. Bentot, Dr. Ph. Chassagne Niort – 21 Juin 2002

2 Les objectifs Plan gériatrique DHOS/02/DGS SD5D « Les consultations et les pôles dévaluation gérontologique … créer ou développer des consultations gériatriques avancées… bénéficier dun bilan médico-psycho-social… bilans approfondis réalisés de façon pluridiscipliaire… proposent des aides utiles… ».

3 En Normandie… la filière Unités de court séjour gériatrique (CHU Rouen) - 50 lits dhospitalisation traditionnelle (1230 entrées, DMS 12 jours) - 9 lits dhôpital de semaine (500 entrées, DMS 2.1) - Consultations (n = 3000) - Centre dEvaluation Gérontologique (Mai 2001)

4 - au moins un ADL modifié - AVC < 3 mois - chutes, malnutrition, dépression - syndrome démentiel - une hospitalisation < 3 mois - alitement, incontinence… 2 critères : Les objectifs Le Centre dEvaluation Gérontologique : Population âgée communautaire Sujet âgé « fragile » (1) (1) Cohen. N Engl J Med 2002

5 Les objectifs En pratique : Evaluation globale initiale, dépistage (cognitif) Plans daction Suivi longitudinal – maintien à domicile Les bénéfices Mortalité Coût Réhospitalisation Statut fonctionnel Maintien à domicile Qualité de vie

6 Les contraintes…… comorbidité intervenants sites médecin généraliste accès au dossier suivi …… outil dévaluation standardisé

7 Réalisation Les données recueillies : Biographie personnelle, familiale Antcds, médicaments (délivrance) Niveau détude Environnement social +++ Les diagnostics sont-ils connus du malade ? de sa famille ? Hospitalisations antérieures : conclusions ! AIDANT Médecin traitant

8 Réalisation Plusieurs sites : En consultation gériatrique Au S.A.U +++ (50 % de non hospitalisation) Chirurgie vasculaire Médecine Néphrologie (bilan pré-dialyse) Dossier accessible

9 Réalisation Plusieurs étapes 1 ère étape (prologue) : Evaluation infirmière (30 – 45) - aidant, aide formelle - diagnostic(s) infirmier(s) - ADL, BMI ± MMSE, MNA…

10 Réalisation 2 ème étape (étape de plat) : Evaluation médicale (30 – 45) Les outils validés : Get-up – Go test ; GDS ; IADL ; test de lhorloge

11 Réalisation 3 ème étape (contre la montre) : Autres intervenants : (assistante-sociale psychologues, diététicienne…)

12 Réalisation 4 ème étape (les Champs Elysées) : Secrétariat Planification, Saisie informatique

13 Réalisation Hospitalisation programmée Hôpital de semaine Gestion du temps Outil diagnostique Initiation thérapeutique Limiter les admissions non programmées Compte rendu saisie informatique

14 Réalisation Le suivi Partage des informations Synthèse (propositions) pour le médecin traitant Coordination (consultations spécialisées…) évaluation gérontologique plainte mnésique Cas particulier : la plainte mnésique

15 Le C.E.G : quelques chiffres …… Création en Mai malades pris en charge dont 200 au S.A.U Au S.A.U, 50 % retour immédiat au domicile 25 % sont secondairement admis à lhôpital de jour Dans 50 % des cas, évaluation gérontologique comportant aussi un bilan de plainte mnésique Expertise sociale pour 70 % des consultants

16 IDE : un ETP Aide-soignante : un ETP Médecins : un ETP + 5 vacations + psychiatre Secrétariat : un ETP ; psychologue : un ETP Le C.E.G : quelques chiffres …… mais ………. une seule création nette !

17 2006…… une nouvelle tactique pour le mondial… 1 Médecin généraliste Admisions S.A.U C.E.G Hôpital directes de jour 6 78 Interdisciplinarité Coordination Dossier type 910 Consultants Soignants 11 Centre mémoire

18 Perspectives 1. Le suivi - quel rythme ? - quels malades suivre ? 2. Les informations - choix des outils (arbitraire) - lesquelles sont utiles au médecin traitant ? 3. Coordination - jusquoù aller ? 4. Evaluer « lévaluation » : mortalité, morbidité, hospitalisations, qualité de vie… ?


Télécharger ppt "UN CENTRE DÉVALUATION GÉRONTOLOGIQUE : OBJECTIFS PLACE DANS LA FILIÈRE DE SOINS PERSPECTIVES Dr. C. Bentot, Dr. Ph. Chassagne Niort – 21 Juin 2002."

Présentations similaires


Annonces Google