La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le point sur les modèles expérimentaux et leur enseignement Thierry ODENT GES Tours 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le point sur les modèles expérimentaux et leur enseignement Thierry ODENT GES Tours 2012."— Transcription de la présentation:

1 Le point sur les modèles expérimentaux et leur enseignement Thierry ODENT GES Tours 2012

2 Scoliose idiopathique 1-3 % de la population Etiologie inconnue probablement multifactorielle Facteurs génétiques Facteurs neurologiques/neuro-sensoriels Facteurs mécaniques Exceptionnelle chez les mammifères Cavalier « King Charles » syringomélique

3 Modèles expérimentaux Interventions systémiques ou locales Espèces variées Animaux en croissance Processus dynamique et évolutif Deux grandes catégories Etiologie/physiopathologie Création dune déformation rachidienne assimilable à une scoliose (anomalies de croissance des vertèbres et des disques)

4 Historique Von Lesser 19 ème siècle Section du nerf phrénique (lapin) Nachlas (1950) Agrafage vertébral antérieur (chien) Sawin (1980), Carrey (1964) Sélection de lignées scoliotiques (lapin et poulet) > 100 modèles animaux publiés depuis

5

6 Modèles animaux Modèles génétiques Modèles neurologiques Modèles neuro-endocriniens Modèles mécaniques

7 Modèles génétiques Association SIA et Chromosome 1,6,7,12,14 chez lhumain Gènes candidats (Technique de synténie) Association et confirmation dune série de loci associées à scoliose (homme/souris) Mutation du syndrome de VACTER (souris) (ky) knock-out mouse : myopathie dégénérative Chondrodystrophies

8

9 Modèle génétique : le guppy (Poecilia Reticulata) Etudes des facteurs primaires impliqués sans les facteurs gravitationnels Sélection dun locus (QTL) contrôlant la susceptibilité (fréq.-int.-localisation) 100 gènes dont le récepteur de la mélatonine Déformation spontanée, croisement facile, croissance rapide

10 Modèles génétiques Asymétrie de croissance Convexité/concavité Corps vertébral/éléments postérieurs Souris FGFR3 « knock-out » Queue élargie Zones de croissance anormalement développées Gigantisme

11 Modèles génétiques Souris FGFR3 « knock-out » Déformation scoliotique Survient lors du pic de croissance fémoral

12 Modèles génétiques : enseignement Plusieurs gènes impliqués Développement neurologique Croissance Mélatonine Poussée de croissance

13 Modèles animaux Modèles génétiques Modèles neuro-endocriniens Modèles mécaniques Contrainte externe/interne

14 Système neuro-endocrinien Poulet pinéalectomisé Rôle de la mélatonine (correction si administration) Non transposable chez les mammifères quadrupèdes et chez les primates Transposable chez le rat et la souris C57BL/6J bipède

15 Modèles neuro-endocriniens Pas transposable chez le singe et le quadrupède Différences Anatomiques (amphiarthrose chez le poulet) Distribution des récepteurs à la mélatonine Développement de la biologie moléculaire Récepteur mélatonine

16 Modèles animaux Modèles génétiques Modèles neuro-endocriniens Modèles neurologiques Modèles mécaniques

17 MODELES NEUROLOGIQUES Nombreux modèles Injection intraspinale du virus de la polio (singe) Rhizotomie dorsale (lapin-singe…) Anomalies associées à la convexité de la déformation Proportionnelles à latteinte des cordons postérieurs et du système proprioceptif Fragilité de la jonction thoraco- lombaire

18 Modèles neurologiques : système vestibulaire Excision du labyrinthe chez le Xenope au stade larvaire (prémétamorphique)

19 Modèles neurologiques : système vestibulaire Absence de compensation par le système nerveux proprioceptif

20 Modèles mécaniques Troubles de croissance Contrainte externe Plâtre-corset Fixateur externe Contrainte interne A distance du rachis Epiphysiodèse du cartilage neuro-cental Contrainte rachidienne antérieure ou postérieure

21 Contrainte externe Petits animaux (rat-lapin) Caractéristiques morphologiques et histologiques similaires à AIS Structuralisation si > 8 semaines Accentuation des déformations chez le rat bipède Auto-agravation > 30°

22 Rat Tail Etude du remodelage Confirmation des lois de Hueter-Wolkmann/Wolff Montage statiques/dynamiques homéostasie discale et vertébrale

23 Epiphysiodèse du cartilage neuro- central Création dune déformation Comparaison vissage postéro- antérieur vs antéro-postérieur+++ PA : asymétrie de croissance + scoliose AP : asymétrie de croissance pédicule Lésions tissulaires nerveuses associées +++

24 Contraintes postérieures asymétriques Efficacité si précoce Résection large tissulaire pour obtenir une déformation

25 Rachis quadrupède Quadrupède : Forces 3X Contraintes en cyphose

26 Rachis humain Humain : seul véritable bipède Forces gravitaires au dessus du pelvis Contrainte postérieure

27 Modèles mécaniques Développés à des fins de correction chirurgicale Influence anatomie et biomécanique Lésions associées (anatomique+neurologique)

28 Modèles expérimentaux Aucun ne reproduit la scoliose humaine Questions >>>> réponses Pièces de puzzle Effets collatéraux (FGFR3, Laminectomie…) Intérêt en association avec une recherche scientifique

29 Contrainte interne


Télécharger ppt "Le point sur les modèles expérimentaux et leur enseignement Thierry ODENT GES Tours 2012."

Présentations similaires


Annonces Google