La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ECHEC SCOLAIRE ADSL Dr MChristine Veneau Médecin EN 94 1er avril 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ECHEC SCOLAIRE ADSL Dr MChristine Veneau Médecin EN 94 1er avril 2008."— Transcription de la présentation:

1 ECHEC SCOLAIRE ADSL Dr MChristine Veneau Médecin EN 94 1er avril 2008

2 Un constat national Observatoire National de la lecture 10% de nos enfants empruntent le long couloir de l'illettrisme ; ils vont à l'école pendant plus de 10 ans et en sortent sans savoir lire un texte simple et court ; " cet illettrisme commence dès l'enfance.." par des difficultés dapprentissage du langage oral et/ou écrit à lécole. (A.Bentolila.Linguiste) 15% des élèves sont en très grandes difficultés à lécole élémentaire 25% ne sont pas en mesure de faire des études secondaires dans de bonnes conditions (Ht Conseil delEducation 08/2007)

3 « Donc, j étais un mauvais élève. Chaque soir, je rentrais à la maison poursuivi par lécole. Mes carnets disaient la réprobation de mes maîtres.Quand je n étais pas le dernier de la classe, cest que j en étais lavant dernier. (Champagne!)/…/ Cette inaptitude à comprendre remontait si loin dans mon enfance que la famille avait imaginé une légende pour en dater lorigine: mon apprentissage de lalphabet.J ai toujours entendu dire quil mavait fallu une année entière pour retenir la lettre a. La lettre a, en un an.Le désert de mon ignorance commençait au delà de linfranchissable b -Pas de panique dans vingt six ans il possédera parfaitement son alphabet. Ainsi ironisait mon père pour distraire ses propres craintes.Bien des années plus tard,comme je redoublais ma terminale à la poursuite dun baccalauréat qui méchappait obstinément, il aura cette formule: -ne tinquiète pas, même pour le bac on finit par acquérir des automatismes…. Ou en 68 ma licence de lettres enfin en poche: -Il taura fallu une révolution pour la licence,doit on craindre une guerre mondiale pour lagrégation..? » De sa Mère: « Très tôt jétais son enfant précaire » D Pennac

4 « Vous un ancien cancre? Allons donc vous vous vantez! » On les entend ces malins, dans les salons, sur les ondes, présenter leurs déboires scolaires comme des hauts faits de résistance.Je ne crois, moi à ces paroles que si jy perçois larrière sons dune douleur.Car si lon guérit parfois de la cancrerie,on ne cicatrise jamais tout à fait des blessures quelle nous infligea. Une souffrance à déchiffrer…..

5 Un chemin complexe……. aptitudes innées de lenfant ( programme génétique) son développement propre environnement * facteurs affectifs * facteurs culturels * facteurs sociaux projet Pédagogique Etiologie multifactorielle des difficultés Le médecin et le psychiatre peuvent apporter des réponses en complément dune approche sociale et pédagogique

6 Egalité des chances..?

7 X 4,2 X 3

8 Évaluation Langage Grande section de maternelle (âge 5,5 ans± 4) Production Langage oral syntaxe vocabulaire P ouvriers < P employés < Conscience phonologique P ouvriers <10 -6

9 Progrès des neurosciences: une meilleure connaissance des processus cognitifs mis en jeu dans les apprentissages

10 Ex:aire de la forme visuelle du mot Sillon occipito-temporo latéral gauche

11 Dysphasie Dyslexie; dysorthographie Dyspraxie THADA Précocité importance dun diagnostic précoce Rééducation adaptée Adaptations pédagogiques « T.S.A » Troubles Spécifiques des Apprentissages Troubles spécifiques « Enfants intelligents présentant des difficultés d apprentissage dues à une altération spécifique du système cognitif » Retard global Retard global des acquisitions

12 Troubles du langage 16 à 24% enfants dâge scolaire *10 à 16% = origine culturelle,sociale et/ou psychologique *1 à 2% = déficience neurologique avérée (épilepsie, séquelles de prématurité ou de trauma crâniens,tumeurs cérébrales..) *5 à 6% = troubles spécifiques Monique Plaza.Chargée de recherche CNRS Commission européenne de 1995

13 Le retard de langage et la dysphasie Le retard de parole Tr.fonctionnel,transitoire Erreurs assez constantes Le langage suit la chronologie normale dévolution mais les étapes sont plus longues Dysphasie Tr.structurel,durable Les erreurs sont inconstantes La structure du langage est déviante (Troubles quantitatifs et qualitatifs) la progression est très lente…

14 Dysphasie Trouble développemental grave du langage, d origine congénitale, se manifestant par une structuration déviante, lente et dysharmonieuse du langage Bilan approfondi dans un centre hospitalier spécialisé référent

15 15 Les dyslexie (s) Troubles Spécifiques du langage écrit Les troubles du langage oral sont de grands pourvoyeurs de troubles du langage écrit

16 Malgré un travail de rémédiation, 5à 8% présentent des troubles spécifiques dans l apprentissage de la lecture qui perdurent (1% ayant des troubles sévères) Trouble SPECIFIQUE et DURABLE du langage écrit (Age de performance en lecture/écriture < de 18 mois à lA.C) chez un enfant: *dintelligence normale *normalement scolarisé *sans aucun déficit sensoriel *sans trouble psychiatrique ou psychologique primaire *évoluant dans un contexte normalement stimulant DYSLEXIE (s)

17 Le modèle à 2 voies Ellis et Young (1988) Confusions de phonèmes Auditives ++ Visuelles p/b g/q f/v an/on…… Inversions, ajouts Faible lexique visuel Incapacité à lire les mots irréguliers « Akarihume, tabaque…) La lecture est lente Déchiffrage des mots. Difficultés variables selon la voie de lecture défaillante Laccès au sens est perturbé Les troubles parfois sévères peuvent constituer un véritable handicap dans la scolarité

18 Voie lexicale

19

20

21 _____________ ___________ _____________ _____________

22 BLEU ROUGE VERT NOIR

23 Lecture de texte Répartition de la Charge attentionnelle Identification des mots compréhension Normo-lecteur dyslexique

24 Le lecteur habile Le plaisir de lire…… Cest l automatisation de l activité de décodage qui permet davoir la disponibilité pour des opérations cognitives de « haut niveau »: compréhension, raisonnement, inférences..

25 Dysorthographie

26 La copie est laborieuse et perturbée Confusions multiples « majeur = nageur Pas stock lexical: « affaires, médecin, petit Avant, toujours, mais,depuis,cela, tout.. » Les règles grammaticales connues ne sont pas appliquées « Les…s Complexifications « Souveument,jinnostice, fezte… »

27 Kevin CE2

28 La dyspraxie Les dyspraxies sont des anomalies de la planification et de l automatisation des gestes volontaires Le geste ne sautomatise jamais, nécessitant toujours un contrôle volontaire extrêmement coûteux sur le plan attentionnel, générant une fatigue anormale souvent méconnue

29 Il a du mal à écrire, Il préfère écrire en lettres bâtons, la cursive est difficile ses dessins sont pauvres (qualifiés d « immatures » Il est maladroit (pour shabiller,manger..) Il a du mal à manipuler règle compas, équerre… Il n aime pas les puzzles, légos, constructions Il est maladroit …. Le retard graphique est constant, important, durable…….

30 Mathématiques Les enfants dyspraxiques présentent des troubles de lorganisation du regard et de la structuration spatiale dyscalculies spatiales++ Bon raisonnement, favoriser le recours au verbal ++ Ils ont de bonnes compétences métaphonologiques et vont les plus souvent apprendre à lire au CP; les difficultés visuo spatiales se traduisent par : Fatigabilité++ Déchiffrage+/_ laborieux; Dysorthographie +Difficulté de repérage dans un texte Lenteur pénalisante Lecture

31

32 T.A.D.A.H. Associe plusieurs symptômes, selon 3 axes: Un certain nb de critères associés doivent être présents pendant plus de 6mois Déficit d attention Hyperactivité Impulsivité Troubles de déficit d attention avec hyperactivité

33 1-Déficit dattention Tête en lair, rêveur… Pense à autre chose Ne peut maintenir un effort Déficit dattention sélective Déficit dattention soutenue Augmenté par le stress Pertubé par le moindre bruit…….

34 2-Hyperactivité Dans la vie à la maison Dans les activités À lécole…. Symptôme visible !

35 3-Impulsivité Agit avant de penser Napprend pas de ses erreurs Impulsivité cognitive Besoin de toucher à tout (triture, tripote, mordille, remue…) Mains, pieds, doigts, bouche…

36 EIP:Paradoxale « précocité » « EIP »: 5% des enfants (QI>130) 50% ont des troubles des apprentissages 30% n atteignent pas le lycée Difficultés en rapport avec: Dys-synchronie entre maturité intellectuelle/maturité affective Anxiété effet « loupe » angoisses existentielles Refus des consignes Ennui Décalage statural(sentiment dinfériorité) Décalage LO/LE passage à lécrit difficile

37 Un diagnostic précoce Dr Revol Unité TSA CHU Lyon « L échec dans les apprentissages peut être lexpression dune difficulté très spécifique dont le diagnostic est médical, identifiable avec des outils simples Arbre décisionnel Causes instrumentales : « manque de moyens » vue, audition, EEG Evaluation psychométrique Bilan neuro-pédiatrique orthophonique psychomoteur Tr Spé Apprentissages? Causes psychologiques « mauvaise utilisation des moyens » dépression, tr anxieux, TOC… Pathologie psychiatrique…

38 La BREV Batterie Rapide dEvaluation des fonctions cognitives Etalonnée de 4 à 9 ans Capacités verbales: 6 tests *Phonologie (2 ) *Lexique (3) *Expression syntaxique (4) répétition de phrase et phrase induite *Fluence (9) *Compréhensionsyntaxique (10) *Métaphonologie (13) Apprentissages scolaires *Lecture (14). *Orthographe (17). *Calcul (16) Mémoire et attention *mémoire verbale (8) *mémoire des chiffres (1) *mémoire visuospatiale (8) Capacités non verbales: *Graphisme (5) *Discrimination visuelle (11) *Attention visuelle (6) *Capacités visuospatiales (15) *Planification(labyrinthe) (7) *Attention sélective motrice (12)

39

40 Logatomes/non-mots/ mots nouveaux VOIE PHONOLOGIQUE Mots irréguliers VOIE LEXICALE

41 Centres référents En cas de troubles sévères Ou ne répondant pas ou évoluant peu malgré une rééducation orthophonique adaptée Une évaluation sera demandée dans un centre hospitalier référent* Dr C Billard Hôpital de Kremlin Bicètre Service de neuropédiatrie Secrétariat: Accueil/RV: la famille demande le rendez vous un dossier doit être constitué avec Une évaluation psychométrique (WISC) Une observation de l enseignant Un bilan de lorthophoniste Un courrier du médecin demandeur

42 Rééducation orthophonique Chaque trouble du langage oral et/ou écrit nécessite une rééducation spécifique, doù la nécessité absolue d un diagnostic précis. Les liens entre la famille, Lorthophoniste et le pédagogue permettent une meilleure prise en charge des troubles.

43 Et à lécole…Quel projet, pour quel enfant…??? RASED ++/MEN Équipes éducatives PPRE PPS ESS………………

44 Une école qui adapte sa pédagogie…… La mise en place de certaines adaptations pédagogiques est absolument indispensable pour ceux qui sont en difficulté Elles savèrent souvent bénéfiques pour tous Vers plus de réussite……pour tous !

45 Un texte en imprégnation syllabique Il était une fois, une petite souris appelée mélanie. la petite souris habite dans un potiron tout orange. Elle habite dans ce potiron avec ses bébés lulu, fifi et nono et son mari, mario. 45

46

47 Dictées Inversions Confusions X Fautes dusage ~~ Accord Contraction/décontraction Omissions

48 « En finir avec le « 0 » en orthographe, cest échapper à la pensée magique..on sort du rond, on se réveille..! » Pennac

49 Mathématiques

50 Adaptations pédagogiques permettant d éviter un sur-handicap

51 Adaptations possibles Ex: logiciel à commande vocale « Dragon naturally speaking » Lordinateur Demande matériel MDPH Apprentissage avec ergothérapeute ou psychomotricien Clavier caché Peut être utilisé pour les examens

52 Ordinateur: traitement de texte

53 Des difficultés qui peuvent pénaliser toute la scolarité… Importance dun diagnostic précoce et de réponses adaptées

54 Partenariat: cohérence du projet autour de l enfant …. « Regards croisés » des différents professionnels dans le respect et la complémentarité des compétences professionnelles ….. -permettant un diagnostic précoce -Réponse à la complexité des problématiques d enfants -accompagnements: thérapeutique, rééducatif et pédagogique nécessaires


Télécharger ppt "ECHEC SCOLAIRE ADSL Dr MChristine Veneau Médecin EN 94 1er avril 2008."

Présentations similaires


Annonces Google