La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTRODUCTION AU Maroc on ne dispose pas détude de prévalence ni détude multicentrique,mais nous pouvant extrapoler à partir de lexpérience de lunité de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTRODUCTION AU Maroc on ne dispose pas détude de prévalence ni détude multicentrique,mais nous pouvant extrapoler à partir de lexpérience de lunité de."— Transcription de la présentation:

1

2 INTRODUCTION AU Maroc on ne dispose pas détude de prévalence ni détude multicentrique,mais nous pouvant extrapoler à partir de lexpérience de lunité de gastroentérologie de CHU casa Cette unité est fonctionnelle depuis 1987 Exploration fonctionnelle digestive, activité dendoscopie, ph métrie, rectoscopie

3 DONNEES CLINIQUES Le profil épidémiologique de la maladie cœliaque à Casablanca est dominé par la forme classique ( diarrhée, retard staturo-pondéral, ballonnement abdominal, signes de malabsorption) Ce tableau est dicté par les bais de recrutement( dans notre unité on ne reçoit que les tableaux clinques graves )

4 DONNEES CLINIQUES

5 LES MOYENS DE DIAGNOSTIC La sérologie essentiellement les anticorps antitransgultaminases Se fait seulement dans les laboratoire privés La biopsie : en perendoscopique à raison de 40 à 50 endoscopie par mois pour biopsie duodénale (CHU de casa ) Dans quelques cliniques privée

6 LES TRAVAUX RÉALISÉS AU SERVICE

7 1 er : approche épidémiologique de la maladie cœliaque à CASABLANCA METHODE un travail prospectif dans la région de Casablanca en 2005 des prélèvements sanguins pour le dosage des anticorps antitransglutaminase chez tous les patients présentant une symptomatologie évocatrice dune maladie cœliaque tous les patient dont la sérologie est positive vont avoir une biopsie jéjunale Parmi ceux qui ont une sérologie négative, seule les patient dont le tableau clinique est évocateur auront une biopsie jéjunale

8 1er :approche épidémiologique de la maladie cœliaque à CASABLANCA RESULTATS 90 patients ont été prélevés Tableau clinque est dominé par : Diarrhée chronique (50%); retard statural ( 65%) ; lanorexie (64%) ; le ballonnement abdominale (41% ); et lanémie (52%).

9 1er :approche épidémiologique de la maladie cœliaque à CASABLANCA RESULTATS 14 seulement se sont révélé positifs soit 12,7% 11/14 = atrophie villositaire totale (AVT) patients à sérologie négative, 30 cas ont eu une biopsie jéjunale, qui a révélé une atrophie villositaire subtotale dans 6 cas

10 2 ème :Etude sur Intérêt des ACTGSE dans le diagnostic et le suivi de la maladie cœliaque Étude prospective ayant durée une année. 179 enfant suivis à la consultation de gastroentérologie pédiatrique (CHU CASA ).

11 Patients GROUPE 150 PATIENTS Tableau clinque évocateur de la maladie cœliaque Diarrhée (64%) RSP (82%) Ballonnement abdominal (34%) Malabsorption (36%) GROUPE 279 patients MC retenu devant Signes clinique +histologie (AVST,AVT) Sous RSG GROUPE 325 patients Sous RSG après une longue période Rémission clinique et histologique Remis sous régime libre GROUPE 425 patients MC confirmée par BJ3 Remis à nouveau sous RSG

12 METHODE Dosage immunoenzymatique de type ELISA Dosage des IGA pour tous les patients du premier groupe à sérologie négative Biopsie chez les patients du premier goupe avec une sérologie positive, et les patients séronégative avec forte suspicion Les autres malade avaient une, deux ou trois biopsie au moment de la réalisation de la sérologie

13

14 Groupe 1 9 cas (18%1) séropositive et 41 cas séronégative Biopsie des cas séropositifs BiopsieNOMBRE AVT6/9 AVST2/9 AVP1/9

15 Groupe 1 22/41 ont eu une biopsie 9/41 biopsie jujée inutile ( clinique peu suggestive et la bonne évolution sous traiement symtomatique Dosage des IGA : diminution chez 8 cas sans déficit BiopsieNOMBRE Normale13/22 AVP6/22 AVST2/22 AVT1/22

16 Groupe 1 La sérologie concorde avec lhistologie chez les sujets séronégatifs et les sujet séropositifs Le dosage des AC antTGt constitue un excellent indicateur pour éliminer une MC en cas de symptomatologie peu suggestifve et permettent déviter le recours à la biopsie inutiles

17 Groupe 2 54( 68,4%) séronégatifs et 25(31,6% ) séropositfs 26/54 ont eu une biopsie NombreBIOPSIE DIAGNOSTIQUE BIOPSIE DE CONTRÔLE 6AVT OU AVSTNORMAL 12AVTAVP 8AVTAVTOU AVST

18 Groupe 2 Chez les 25 malades séropositifs sous groupe 1 14 malades : ne suivaient pas bien le régime 10/14 : biopsie sans amélioration Sous groupe 2 : régime bien suivi NombreDELAI ENTRE LE DEBUT DE RSG ET LA SEROLOGIE 8<6 MOIS 3>6MOIS

19 Groupe 2 La sérologie concorde toujours avec les résultats des biopsie intestinales Les dosages des AC est le meilleur test pour contrôler lobservance du régime sans gluten

20 Groupe 3 17 cas ont une sérologie positive ( deux cas perdus de vue ) 8 cas: MC exclue : devant levolution clinique Et le résultat de B3 BIOPSIENOMBRE AVT OU AVST12 AVP3

21 Groupe 3 Concordance sérologie histologie et clinique La sérologie peut guider le moment de la vérification histologique pour les enfants candidats à lépreuve de rechute

22 Groupe 4 Sérologie revenue négative chez 14 cas et positive chez 11 cas Le dosage des anticorps antiTGSe est le meilleur moyen pour vérifier ladhésion des enfants au régime sans gluten

23 3 ème Etude du système HLA en association avec la maladie cœliaque au Maroc Chez ladulte Partenaire : Service Médecine C, Avicenne. Centre dHistocompatibilite de lAquila (Italie). Financement : Coopération Maroco-Italienne Lobjectif a été de chercher lexistence dune éventuelle association entre la maladie cœliaque et les gènes HLA classe II DQ2/ DQ8 et dévaluer le risque additionnel des gènes HLA DR3, DR5 et DR7 Rapport dactivité 2008Institut National dHygiène

24 PROBLÈMES DE LA PRISE EN CHARGE Moyens de diagnostic endoscopie seulement au niveau des CHU et dans quelques cliniques privée Prix dendoscopie peut aller jusqu'a 1500DH( 150 euro La sérologie uniquement dans les laboratoire privés ( 400dh = 40 euro) Lexamen histologique se fait au niveau de CHU et des laboratoires privés (300dh= 30 euro)

25 PROBLÈMES DE LA PRISE EN CHARGE du prix très élevé des produits(Le budget mensuel pour un régime sans gluten est denviron 100 euro

26 PROBLÈMES DE LA PRISE EN CHARGE l'étiquetage des produits qui reste très défaillant prise en charge par lassurance maladie obligatoire (AMO)?


Télécharger ppt "INTRODUCTION AU Maroc on ne dispose pas détude de prévalence ni détude multicentrique,mais nous pouvant extrapoler à partir de lexpérience de lunité de."

Présentations similaires


Annonces Google