La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Loiseau aurait pour illustre ancêtre lArchæoptéryx, volatile le plus ancien, apparenté aux dinosaures. Pour qui aime la nature, observer les oiseaux est.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Loiseau aurait pour illustre ancêtre lArchæoptéryx, volatile le plus ancien, apparenté aux dinosaures. Pour qui aime la nature, observer les oiseaux est."— Transcription de la présentation:

1 Loiseau aurait pour illustre ancêtre lArchæoptéryx, volatile le plus ancien, apparenté aux dinosaures. Pour qui aime la nature, observer les oiseaux est un réel plaisir. En voici quelques-uns en espérant que ces images vous inciteront à les aimer et les observer. Loiseau, tel que nous le connaissons aujourdhui, vit avec nous au quotidien. Certaines espèces sadaptent facilement aux humains, dautres plus discrètes, restent cachées dans les forêts. Les oiseaux marins survolent les vagues au large des plages surpeuplées en été. Chacun deux sinstalle dans un habitat adapté à ses besoins. Un oiseau, quel quil soit, doit trouver de la nourriture, de leau, et des endroits pour faire son nid et se reproduire. Mes amis les oiseaux

2 Le bouvreuil pivoine Identification Calotte noir; ailes noires barrées de gris clair ; queue noire ; croupion blanc ; mâle à poitrine rose vif, femelle à poitrine gris-brun. Nidification La femelle édifie une coupe de branchettes, garnie extérieurement de mousse, de lichen et de racines, dans un buisson épais, une haie ou un taillis. Le couple assure la nourriture des jeunes au nid. Le bouvreuil pivoine est un oiseau calme et timide. On le voit souvent volant dun buisson à lautre. Il vit dans les zones boisées, conifères ou feuillus. On le trouve aussi dans les vergers, les parcs et les jardins. Le bouvreuil pivoine effectue un vol rapide et bondissant, avec de rapides battements dailes, alternés de brèves périodes ailes fermées. Quand il vole sur de plus longues distances, il a un vol ondulant et direct. Il chante pendant le vol. Le bouvreuil pivoine a pour cri habituel un sifflement tranquille, bas et mélancolique. John Gould

3 Le chardonneret élégant Identification Plumage bariolé; queue noire et blanche ; ailes noires avec une large bande jaune. Masque rouge ; reste de la tête blanc et noir. Sexes identiques. Nidification La femelle édifie une coupe dherbe fine, de racines entrelacées et tissées de soies daraignées et de cocons, de crins et de fils. Elle la garnie de laine, de duvets végétaux et de plumes. Les jeunes sont nourris par les deux adultes avec des insectes et des graines. Le Chardonneret élégant vit dans les zones boisées, les vergers, les parcs et les jardins, les bosquets, et près des habitations dans les villes et les villages. Le Chardonneret élégant a un vol ondulant. Les ondulations sont très profondes et exposent les couleurs vives de loiseau. Le Chardonneret élégant a pour cri typique un gazouillis fluide « ticke lit » mélodieux et délicat. Le chant comprend des phrases composées de gazouillis et de sons plus doux John Gould

4 Identification Plumage blanc ; ailes noir et blanc ; bec et pattes rouges ; au vol, silhouette caractéristique avec cou et pattes tendus ; sexes identiques. Nidification Dès mars, nid volumineux construit ou rechargé par le mâle en attendant laide de la femelle qui arrive peu après. Cest un amas de branches dont la coupe peu profonde est garnie de détritus. La cigogne blanche La Cigogne blanche est une grande migratrice, et hiverne en Afrique, du Sénégal et du Soudan jusquau Cap.. Lors de sa migration entre l'Europe et l'Afrique, elle utilise les courants ascendants. Elle a un vol élégant, et glisse dans les courants thermiques avec les ailes raides, avec le cou et les pattes tendus. La cigogne blanche est en général plutôt silencieuse. les sons les plus classiques ne sont pas des expressions vocales, mais de rapides claquements de bec bien rythmés, souvent entendus près ou dans les nids.

5 Le coucou gris Identification Tête et dos gris ; queue brunâtre avec tâches blanches et barrée de noir. La femelle est presque semblable au mâle, excepté sur le haut de la poitrine qui est plutôt de couleur fauve. Nidification Le coucou gris est un parasite des nids ; la femelle ses œufs dans les nids dautres oiseaux. Le coucou gris fréquente les forêts de conifères ou de feuillus, les espaces boisés ouverts, les lisières de forêts, les clairières, les prairies, les marais. Le coucou grisa un vol rapide et direct. Ses battements sont très actifs. Son vol est semblable à celui dun rapace mais plus faible. Le chant du mâle est très typique « cuck-oo », avec la première note plus haute que la suivante. La femelle émet un rapide «kwik-kwik-kwik ». Le Coucou gris est habituellement calme en dehors de la saison de reproduction. Mais en revanche, il chante presque continuellement à ce moment-là au cours de ses comportements territoriaux et pendant les parades. John Gould

6 Identification Plumage noirâtre à reflets pourprés et bronzés, pointillé de blanc surtout en hiver; queue courte et carrée. Le bec est jaune avec la base gris-bleu chez le mâle, et rosâtre chez la femelle. Nidification Niche en colonies dans des trous darbres, garnis parla femelle de mousse et de plumes. Létourneau sansonnet Létourneau sansonnet vit dans des habitats très variés, zones boisées ouvertes, lisières de forêt, jardins, villes, falaises côtières, semi-désert et cultures. Cest un oiseau de terrains bas. Létourneau sansonnet effectue des vols droits et directs, avec de rapides battements dailes. Les grands groupes bougent comme une seule unité, avec une grande précision, pour éviter les prédateurs volants Le chant de létourneau sansonnet est très varié, mélange de gazouillis, cliquetis, grincements, bavardages et gargouillements, intercalés de sifflements clairs souvent descendants « wheeeeeeeeooooooooooooo ». Barry Kent MacKay

7 La fauvette à tête noire Identification Brun grisâtre dessus, blanchâtre dessous ; calotte noire chez le mâle, brune chez la femelle et les jeunes. Nidification Nid léger, dherbe sèche et de radicelles, dans les buissons épais, construit surtout par la femelle. La fauvette à tête noire fréquente principalement les forêts et toutes sortes de zones boisées. On la trouve aussi dans les parcs et les jardins, les vergers, les forêts toujours vertes ou les bois de conifères. En hiver, elle fréquente les zones buissonneuses où elle peut trouver des baies et des fruits, les jardins urbains et les champs doliviers. La fauvette à tête noire a un vol ondulant quand elle couvre une certaine distance. Mais dun arbre à lautre, son vol est plutôt saccadé Son chant est un gazouillis pur, sonore et mélodieux qui monte et descend vers la fin, finissant en fioritures composées de notes claires et flûtées.. John Gould

8 Fauvette babillarde Identification Dessus gris ; dessous blanc rosé, rectrices externes blanches ; masque gris sombre sur les joues. Sexes identiques. Nidification Parmi les nids rudimentaires construits par le mêle, la femelle en choisit un et le termine. Fait de brindilles, de tiges dherbes et de racines, le nid est situé dans un buisson, une haie dépineux ou un petit conifère. La fauvette babillarde vit dans des milieux buissonnants, des bas-fonds humides avec bosquets, dans les haies des zones agricoles, en lisière des forêts, dans les parcs urbains, les jardins. La fauvette babillarde chanteuse vadrouille fréquemment d'un bosquet à un autre en effectuant un vol avec de lents battements d'ailes. Dissimulée dans la végétation émet un chant râpeux correspondant à une crécelle. Henry E. Dresser

9 Le geai des chênes Identification Plumage fauve rosé marqué de bleu aux couvertures alaires, la moustache noire et l e croupion blanc sont caractéristiques. Sexes identiques. Nidification Le couple bâtit un nid assez léger de branchettes. Celui-ci est garni de fines racines et situé entre 2 et 5 mètres de hauteur. Solene Ledantec Le Geai des chênes fréquente toutes sortes de forêts et zones boisées, mais surtout les hêtres, les charmes et les chênes. On le retrouve aussi dans les forêts de conifères, les parcs, les jardins proches des habitations. Le geai des chênes vole habituellement assez bas et entre les arbres. Son vol est ondulant. Il lance une large variété de notes souvent basées sur des imitations. Ces notes deviennent en général plus douces pour donner un chant qui ressemble à un bavardage feutré.

10 Le gobemouche noir Identification Tête et dessus noirs ; front, dessous et côtés de la queue blancs. Nidification Coupe de radicelles et dherbe dans une cavité darbre, construite par la femelle. Le mâle aide à lélevage des poussins. Le gobemouche noir fréquente les habitats forestiers pendant la saison de reproduction. Il a besoin de zones bien boisées pour trouver des cavités pour nidifier. Il préfère les forêts de feuillus plus riches en cavités naturelles. Le Gobemouche noir a un vol agile, voltigeant sur place devant les buissons pour picorer des baies, et effectuant des sorties brèves pour capturer des insectes. Son chant est une série de phrases composées de gazouillis doux alternant en tonalité et finissant en trille abrupt « tre tre tre, trep trep, tchetche-tchouii ». Henry E. Dresser

11 La grive musicienne Identification Dessus brun ; poitrine chamois parsemée de taches noires, se dégradant progressivement vers le blanc. Sexes identiques. Nidification Les 2 sexes participent à la construction dun nid volumineux en forme de coupe, fait dherbes sèches et de feuilles mortes, enduit de boue à lintérieur. On le trouve dans un buisson, dans une haie, dans les basses branches dun arbre ou sur une corniche. La femelle soccupe seule de la construction tandis que le mâle chante à proximité, sans intervenir. La grive musicienne vit dans une large variété d'habitats boisés avec des sous-bois épais, dans les forêts, les parcs, les jardins et dans les haies. Elle vole assez bas mais son vol est rapide, puissant et direct, légèrement ondulant. La grive musicienne émet son beau chant depuis un perchoir. Le chant est une série de phrases claires et musicales. Johann Friedrich Naumann

12 Identification : Dessus noir avec des reflets bleus métalliques ; front et gorge brun-roux ; queue fourchue avec de longs filets, ceux de la femelle étant légèrement plus courts que ceux du mâle. Très sensibles au froid et surtout à la faim ; le mauvais temps, en les privant de nourriture, les condamne à mourir très vite d'épuisement. C'est surtout dans les fermes, au voisinage des animaux, qu'elles aiment à construire leur nid. Elles trouvent là une foule d'insectes qui composent l'essentiel de leur régime. Tantôt planant, tantôt agitant vivement leurs ailes, les hirondelles savent virer avec la promptitude de l'éclair, monter, descendre, raser le sol, glisser à la surface de l'eau ou s'y plonger sans interrompre leur vol. Son chant est un gazouillis grasseyant mais mélodieux souvent entrecoupé de roulements rêches. Lhirondelle Nidification : Nid construit par les 2 parents avec des brindilles sèches, cimentées par de la boue. Il est tapissé de plumes et généralement situé sur une corniche ou dans une charpente Les premières hirondelles arrivent fin mars.

13 Identification Le mâle a le corps jaune dor, les ailes noires avec miroir jaune et la queue noir à coins jaunes. La femelle a le dessus vert olive, le dessous blanchâtre, faiblement rayé de brun sur la poitrine ; ailes et queue brunes avec le jaune moins étendu et moins vif. Nidification Nid suspendu à la fourche dune branche, garni de laine et de crins. Le loriot Avec son plumage jaune brillant et noir, le loriot d'Europe est sans conteste l'un des plus beaux oiseaux de chez nous. Mais c'est un oiseau timide et discret, qui est plus souvent entendu que vu car il passe le plus clair de son temps caché dans le feuillage dense des arbres. Les milieux recherchés par l'espèce sont des boisements feuillus, même peu étendus, pour peu que les arbres y atteignent une hauteur suffisante, et qu'il s'y trouve quelques parties de sous-bois un peu dense. On rencontre le loriot dans les peupleraies, les parcs, les vergers. Souvent dans les campagnes, à la belle saison, le loriot, caché sous la feuillée des grands arbres élève la voix, un sifflement flûté, puissant et mélodieux : « di-de-lio ». Le Loriot vole en longues ondulations d'arbre en arbre. Il est toujours habile à se cacher dans les frondaisons. Johann Friedrich Neumann

14 Identification Plumage bleuté, vert olive et jaune ;joues blanches ; calotte séparée du masque noir par une bande blanche. Sexes identiques. Nidification Le nid est placé dans un trou darbre ou de mur ou un nichoir. Les parents le garnissent de mousse, dherbe, puis de crins et de laine. La mésange bleue La mésange bleue est lun de nos plus charmants oiseaux. Elle fréquente les forêts mixtes, les bosquets, les haies, les vergers, les parcs et les jardins. La mésange bleue a tendance à voleter çà et là. Pendant la parade nuptiale le mâle effectue des vols avec les ailes très étendues pour attirer la femelle. Son chant, un trille, est clair et fluide « tsi-tsi-sirrrrrrr-r-r-». Barry Kent Mackay

15 Identification Tête et cou noirs; joues blanches ; bande noire sur le jaune de la poitrine; dos vert olive. Sexes identiques. Nidification Le nid est placé dans un trou darbre ou de mur ou un nichoir. C'est une coupe à base de mousses et garnie de poils et de plumes. Il est construit par la femelle dès le début du printemps. La mésange charbonnière La mésange charbonnière fréquente les forêts et les lisières, ainsi que les clairières dans les forêts plus épaisses. On la trouve aussi dans les vergers, les haies, les parcs et les jardins, les lisières des champs cultivés et elle vit près des humains en ville comme à la campagne. La mésange charbonnière effectue des vols courts dun arbre à lautre, avec de rapides battements dailes. Elle peut aussi voltiger pour attraper des insectes en vol. Son vol est ondulant, loiseau alternant ailes fermées et ailes ouvertes. Son chant le plus habituel et le mieux connu est un « teechu-teechu-teechu» perçant et sonore. Barry Kent Mackay

16 Identification Mâle noir de jais avec un bec jaune vif ; femelle brun foncé, au dessous plus clair et discrètement marbré, avec un bec brun. Nidification Les 2 parents participent à la construction dune coupe formée dherbe sèche et de feuilles mortes consolidées avec de la boue. Le nid est posé sur une branche fourchue, dans une haie ou dans un trou de mur. Le merle noir Les merles sont des oiseaux farouches qui aiment à rester sous couvert. Cest un oiseau vif et agité. Le merle aime les bains de soleil : il adopte une posture avec les plumes gonflées sur le corps tout entier, la queue et les ailes déployées, la crête hérissée et le bec ouvert, et aplati sur le sol. Le merle noir vole habituellement à faible hauteur et souvent sur de courtes distances avec des battements lents. Son chant est dune extraordinaire pureté. Dans le silence qui précède le lever du jour, le musicien égrène posément des variations infinies de notes douces et chaudement flûtées, que tous les merles du voisinage reprennent tour à tour. Henry E. Dresser

17 Identification Dessus brun, rayé de noir; calotte et croupion gris ; poignets brun-rouge et bavette noire; barre alaire blanche; femelle brun rayé sur le dessus. Nidification Les 2 sexes construisent une coupe grossière de paille et dherbe sèche, garnie de plumes, dans une cavité (bâtiment, carrière…) ou dans un arbre. Dans ce cas le nid est en forme de boule. Le moineau domestique vit autour des habitations, depuis le centre des villes et les zones résidentielles jusquaux régions plus désertiques, dans les cultures et les campagnes. Le moineau domestique a un vol rapide et bondissant, alternant de rapides battements avec des périodes où les ailes sont collées au corps. Son chant est une série de gazouillis et de couinements répétés.. Le moineau domestique

18 La pie bavarde Identification Plumage noir fortement contrasté de blanc ; longue queue étagée. Sexes identiques mais le mâle est plus grand que la femelle. Nidification Nid formé dune coupe de boue garnie de fines racines, protégée par une enveloppe de branchettes dans laquelle est ménagée une sortie. La pie bavarde vit dans les zones agricoles, les bosquets, les zones ouvertes ou légèrement boisées, les prairies et les abords des montagnes, les parcs et les jardins, même en ville. Elle se perche sur le dos des animaux pour se nourrir des tiques quelle picore dans leur pelage. Elle vole darbre en arbre de façon ondulante. Cest un vol direct avec de lents mais fermes battements dailes. La pie bavarde a pour cri typique un bavardage criard "chack- chack-chack-chack-chack". C'est un oiseau très bruyant quand il est en groupes, lançant des cris rapides et nasillards. John Gould

19 Identification Cou et dessus de la tête ardoise; poitrine et joues brique ; dos brun-roux chez le mâle. La femelle et le jeune se reconnaissent aux 2 bandes alaires blanches combinées au plumage uni gris-brun et aux rectrices extrêmes blanches. Nidification Le couple bâtit une coupe de mousse et de lichen, garnie de crins, de laine et de plumes Le pinson des arbres se trouve dans toutes sortes de zones boisées, aussi bien des feuillus que des conifères. Il préfère les forêts ouvertes, et il est très commun dans les parcs et les jardins, les zones cultivées, les vergers et les haies. Le pinson des arbres a un vol ondulant. Il voltige avant de se poser, exposant ainsi les taches blanches des ailes et de la queue. La pie bavarde a pour cri typique un bavardage criard "chack-chack- chack-chack-chack".. Le pinson des arbres Henry E. Dresser

20 Roitelet huppé Identification Dessus verdâtre avec une double barre alaire blanche; chez le mâle, crête orangée; chez la femelle jaune. Nidification Berceau tissé de toiles daraignées, de mousse et de plumes, suspendu par des anses, élaboré par les 2 parents. Henry E. Dresser Le roitelet huppé vit dans les forêts de conifères et mixtes, dans les grands jardins et les parcs avec des conifères, dans les broussailles et les feuillus. Le roitelet huppé peut voler facilement dans la végétation dense, et voleter pour trouver ses proies grâce à ses larges ailes arrondies. Le chant est un cliquetis haut-perché, fin et pénétrant, et finissant sur quelques fioritures.

21 Rossignol Philomèle Identification Plumage brun ; queue brun-roux; dessous gris crème ; gorge blanchâtre. Sexes identiques. Nidification Nid de feuilles mortes, garni dherbe sèche et de crins, construit par la femelle à même le sol ou à faible hauteur. Le Rossignol philomèle fréquente les zones boisées ouvertes avec des bosquets et des paquets de végétation dense le long des cours deau. On peut aussi le voir aux lisières des forêts de feuillus ou de pins, et au bord des zones plus sèches comme les maquis et les garrigues. Il fréquente aussi les cultures avec des haies et des buissons, les jardins et les parcs urbains au sol jonché de feuilles mortes. Le Rossignol philomèle a un vol bas et léger avant de plonger sous le couvert protecteur. Le Rossignol philomèle chante de jour et de nuit. Le chant est composé de riches sifflements sonores et gazouillants. Un crescendo distinct fait typiquement partie du chant « lu-lu-lü-lü-lee-lee». Ce chant comprend aussi des phrases claires et flûtées, des sons pétillants, des gazouillis. Il émet des séries de longues phrases «pichu-pichu-pichu-pichurrrrr-chi» et quelques variantes. John Gould

22 Identification Dessus brun ; face, gorge et poitrine roux vif ; ventre blanchâtre. Sexes identiques. Nidification Nid fait dun amas dherbe et de mousse, caché dans une végétation dense. Le rouge-gorge Didier Collin Le rouge-gorge vit dans les forêts, les zones boisées naturelles, les haies, les parcs et les jardins. Le rouge-gorge vole sur de courtes distances, en effectuant de larges ondulations dans les airs. Le rouge-gorge chante principalement pour attirer la femelle et marquer son territoire, plutôt de bonne heure le matin, posé sur un perchoir exposé. Parfois, il chante la nuit sil se trouve près dun réverbère allumé. Il chante toute lannée, excepté à la fin de lété quand il mue. A lautomne, ses chants se font plus doux, même un peu mélancolique.s

23 Moineau domestique Identification Plumage beige pâle, un peu brunâtre dessus, plus pâle dessous; longue queue blanche avec la base noirâtre; demi-collier noir rehaussé de blanc aux côtés du cou; cou-couh-couh typique accentué sur la seconde note, plus longue ; sexes identiques. Nidification Les 2 parents construisent le nid, simple plateforme de branchettes, sur un arbre ou un bâtiment et soccupent de la couvée. La tourterelle turque La tourterelle turque vit dans les villes et les grandes citées, où on la trouve dans les parcs et les jardins. Elle a un vol rapide et direct grâce à des battements actifs. La tourterelle turque émet des cris monotones formés de trois notes et rapidement répétés plusieurs fois « krou-koou- kou ». Didier Collin

24 Verdier dEurope Identification Gros bec, rose chez le mâle au printemps. Silhouette trapue. Les couleurs varient du vert olive au brun rayé, mais le jaune des ailes et de la queue est constant. La femelle est plus terne Nidification Dans un buisson, une haie ou un arbre, le couple édifie une coupe dherbe sèche, de racines et de mousse, garnie de plumes. Le verdier dEurope fréquente les zones boisées ouvertes et leurs lisières, les zones buissonneuses, les jardins et les cultures. Il sest bien adapté à la présence humaine. Le verdier dEurope a un vol ondulant, alternant des battements actifs et des glissés avec les ailes fermées. Son chant est une série de phrases gazouillées finissant en long « dzweeeee » nasillard. Ce chant plus ou moins mélodieux est émis par le mâle et accompagne le vol nuptial papillonnant. John Gould

25

26

27

28

29


Télécharger ppt "Loiseau aurait pour illustre ancêtre lArchæoptéryx, volatile le plus ancien, apparenté aux dinosaures. Pour qui aime la nature, observer les oiseaux est."

Présentations similaires


Annonces Google