La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EGC2 CHAPITRE 1 UN PANORAMA DE LA SCIENCE ECONOMIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EGC2 CHAPITRE 1 UN PANORAMA DE LA SCIENCE ECONOMIQUE."— Transcription de la présentation:

1 EGC2 CHAPITRE 1 UN PANORAMA DE LA SCIENCE ECONOMIQUE

2 I- QUEST-CE QUE LA SCIENCE ECONOMIQUE ? 1) Quétudie la science économique ? a) Léconomie peut se définir par son objet…

3 b) … ou par son approche Etienne Wasmer : « Léconomie est avant tout une méthodologie danalyse des faits sociaux et humains. Elle permet de traiter un très grand nombre de sujets à partir dun nombre limité de principes »

4 Lionel Robbins, professeur à la London School of Economics dans les années 30s, a proposé ce qui est sans doute la définition la plus connue de la science économique : « la science économique étudie lallocation optimale des ressources rares à des fins alternatives ».

5 Gary Becker et limpérialisme économique dans les sciences sociales

6 2) Quelles sont les méthodes utilisées par les économistes ? a) Lutilisation de modèles Quest-ce quun modèle ? Quest-ce quun modèle ? Un modèle est une représentation simplifiée de la réalité utilisée pour mieux comprendre les situations réelles.

7 Un modèle simple nous montre alors que C (t) = 0.85 Y (t-1).

8 2007 : C (t) = 0.66 Y (t-1) 2008 : C (t) = 0.70 Y (t-1) 2009 : C (t) = 0.68 Y (t-1) Ici, clairement, sur les trois années dont nous disposons, nous pouvons construire le modèle suivant : C (t) = 0.68 Y (t-1)

9 Les fonctions dun modèle Les fonctions dun modèle Un modèle pour léconomiste a principalement trois fonctions : - il lui permet de comprendre le passé - il lui permet danticiper lavenir - il lui permet de tester les conséquences possibles de mesures de politiques économiques

10 Les limites dun modèle Les limites dun modèle - Lhypothèse ceteris paribus - Lirréalisme des hypothèses - La critique de Lucas

11 b) Corrélation et causalité Définitions Définitions - Il y a corrélation lorsque la variation dune variable est statistiquement liée à celle dune autre variable - Il y a causalité lorsque lon a pu isoler théoriquement un mécanisme particulier qui relie une variable à une autre de telle sorte quau moins le niveau de lune de ces deux variables influe sur le niveau de lautre.

12

13

14 Comment mesurer une causalité ? Comment mesurer une causalité ? - Les expériences naturelles - Le test de Granger - La technique du contrefactuel

15

16 b) Une hypothèse comportementale fondamentale : la rationalité des agents économiques De la rationalité optimisatrice à la rationalité limitée De la rationalité optimisatrice à la rationalité limitée Lapplication au monde du cinéma Lapplication au monde du cinéma

17 3) Les grands acquis de la science économique a) Léchange est source de gains mutuels Prix de réserve, surplus b) Les agents économiques réagissent aux incitations Mesure poussant un individu à agir autrement que de la manière dont il aurait spontanément agit, afin que son comportement corresponde mieux aux attentes de celui qui a mis en place la mesure.

18 c) Les agents économiques réalisent des calculs à la marge d) Limportance des coûts dopportunité Gain maximal que lon aurait pu obtenir en réalisant un choix autre que celui effectué. Par exemple, si javais le choix entre A et B, en choisissant A, je subis un coût dopportunité équivalent à ce que maurait fait gagner B. Le choix se porte donc sur ce qui entraîne le coût dopportunité le plus faible. dopportunité le plus faible.

19 II- UNE SCIENCE ECONOMIQUE FAITE DE DEBATS 1) De lécole classique à lécole néoclassique : une approche « libérale » a) Les grands principes de cette approche b) Smith c) Ricardo

20 d) Say e) Lécole néo-classique

21 2) Le courant keynésien a) Keynes et les classiques b) Déséquilibres, chômage et demande c) Les recommandations keynésiennes

22 3) Le courant marxiste a) La lutte des classes b) Des crises récurrentes c) Le capitalisme… et après ?

23 4) Lanalyse de Schumpeter a) Capitalisme et innovations La nature du capitalisme La nature du capitalisme Comment expliquer les cycles économiques ? Comment expliquer les cycles économiques ? Quest-ce quune innovation ? Quest-ce quune innovation ? Innovation et destruction créatrice Innovation et destruction créatrice b) Quest-ce quun entrepreneur ?

24 III- LE FONCTIONNEMENT DUNE ECONOMIE DE MARCHE(S) 1) Quest-ce quun marché ? 2) Le comportement du consommateur a) A lorigine : les préférences individuelles

25

26 b) La prise en compte de la contrainte budgétaire

27

28

29 2) Le comportement du producteur a) Comment produire ? Les facteurs de production correspondent aux ressources utilisées par une unité productive pour produire des biens et des services. Généralement, on retient deux grands types de facteur de production : le facteur travail, et le facteur capital, que celui-ci ne prenne en compte que le capital fixe ou les capitaux fixes et variables.

30 La Combinaison productive est la quantité de facteurs de production travail associé à une certaine quantité de facteur de production capital quune unité productive doit utiliser pour atteindre un certain volume de production.

31 b) Combien produire ? Profit, coûts, calcul à la marge, loi des rendements décroissants

32 4) La construction du modèle de CPP a) Les hypothèses du modèle b) La construction des courbes de demande et doffre

33 5) Léquilibre du marché a) Le tâtonnement walrasien b) Lautorégulation du marché

34 6) Les vertus de léconomie de marché(s) a) Un marché spontanément à léquilibre b) Un marché qui génère la plus grande quantité échangée possible c) Un équilibre optimal

35 7) Les défaillances du marché a) Les biens collectifs La science économique définit un bien collectif comme un bien non rival et non excluable : la consommation du bien par un consommateur nempêche pas la consommation de ce bien par un autre consommateur et il est impossible dexclure par les prix un consommateur de lusage du bien (exemple de la lumière fournie par un réverbère dans une rue)

36 b) Les externalités On parle d'externalités lorsque les actions d'un agent économique ont un impact positif ou négatif sur le bien-être et le comportement d'autres agents et que cet impact n'est pas pris en compte dans les calculs de l'agent qui le génèrent. Les externalités peuvent se révéler positives ou négatives.

37 c) Les asymétries informationnelles

38 IV- LA MACROECONOMIE : UNE AUTRE VISION DE LECONOMIE 1) Lapproche macroéconomique

39 2) Les grands équilibres macro- économiques a) Léquilibre emplois-ressources a) Le circuit économique

40

41 V- LINTERVENTION DE LETAT DANS UNE ECONOMIE DE MARCHE

42 1) De lEtat-gendarme à lEtat-providence a) Les fonctions de lEtat-gendarme b) Les fonctions de lEtat-providence

43 2) Comment justifier lintervention de lEtat dans une économie de marché(s) ? a) Une fonction dallocation des ressources b) Une fonction redistributive c) Une fonction de régulation de lactivité

44 3) Les critiques portées à cette intervention a) Les 3 crises de lEtat-providence selon Rosanvallon b) Des politiques désincitatives c) Le problème de la contrainte extérieure


Télécharger ppt "EGC2 CHAPITRE 1 UN PANORAMA DE LA SCIENCE ECONOMIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google