La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ISCHEMIES AIGUES DES MEMBRES P. DESGRANGES, H. KOBEITER, E. ALLAIRE, J.P BECQUEMIN Hôp Henri Mondor, Créteil, France.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ISCHEMIES AIGUES DES MEMBRES P. DESGRANGES, H. KOBEITER, E. ALLAIRE, J.P BECQUEMIN Hôp Henri Mondor, Créteil, France."— Transcription de la présentation:

1 ISCHEMIES AIGUES DES MEMBRES P. DESGRANGES, H. KOBEITER, E. ALLAIRE, J.P BECQUEMIN Hôp Henri Mondor, Créteil, France

2 ISCHEMIE AIGUE gravité Méta-analyse 95

3 14 / % activité de chirurgie vasculaire Thromb Res 2002 ISCHEMIE AIGUE Incidence

4 ISCHEMIE AIGUE Etiologies Embolie30-40% Thrombose60-70 % Athérosclerose Anévrysme poplité Pontage Système de fermeture percutané

5 THROMBOSE

6 ANEVRYSME POPLITE PONTAGE

7 EMBOLIE AAA EMBOLIQUE CARDIAQUE +++ ACFA, VALVES

8 Diagnostic CLINIQUE +++ Douleur Paleur Froideur Absence de pouls (determine siège) Paresthesies/ déficit sensitf pied

9 ISCHEMIE AIGUE Gravité Grade I : viable Grade II : menaçante a) DEFICIT SENSITIF b) avec déficit sensitivomoteur Grade III : irréversible SVS/ISCVS Ad Hoc Comitee 1997 J Vasc Surg

10 Signes CLINIQUE de gravité Déficit moteur/ anesthésie Marbrure cutanées Douleur à la pression des masses musculaires Rigidité cadavérique Anurie – Troubles du rythme cardiaque

11 Signes BIOLOGIQUES de gravité HYPERKALIEMIE CREATININE ELEVEE CPK ELEVEES PH ACIDE

12 EXAMENS COMPLENTAIRES AUCUN si gravité Echodoppler IRM ANGIOSCANNER ARTERIOGRAPHIE

13 ISCHEMIE AIGUE Buts du traitement Lever lobstacle

14 ISCHEMIE AIGUE Traitements Héparine, thrombolyse Chirurgie : fogarty, pontage Thromboaspiration

15 CATHETER de FOGARTY Avantages Anesthésie locale Caillots rapidement extirpés

16 CATHETER de Fogarty Inconvénients Incision du scarpa Procedure aveugle Dommages paroi artérielle Athéromatose Caillots distaux

17 VISUALISATION SOUS SCOPIE

18 Chirurgie première Indications 3Embolie/artère saine aorto jambière 3thromboses supra-inguinales thromboses fémoro-pop/infrapop (avec déficit moteur i.e IIb)

19 THROMBOLYSE Agents lytiques SK UK rt - PA

20 THROMBOLYSE Test du guide +

21 THROMBOLYSE Méthodes d administration UK:Mac Namara 4000 UI/kg/h puis 1000UI/kg/h RTPA: 1mg/h Pulse spray

22 THROMBOLYSE Mac Namara PRELYSEATL

23 THROMBOLYSE Pulse spray PRELYSEFAUX ANEVRYSME

24 THROMBOLYSE Avantages Pas dincisions Pas de dommage artériel Restitution ad integrum

25 THROMBOLYSE Inconvénients Longueur procédure H Caillots anciens (>15 jours) Rethrombose Hémorragies/transfusions Contre indications

26 THROMBOLYSE Occlusion du pontage ATL + STENT PRE LYSE

27 THROMBOLYSE Occlusion danévrysme PRELYSE PONTAGE

28 THROMBOLYSE-Indications Ischémies de type 2A: 1) pontages sous inguinaux 2) occlusion longue a. native fem-pop-jambière 3) anévrysme pop thrombosé 4) embolisation après ATL Working Party on Thrombolysis in the Management of Limb Ischemia, 1998

29 THROMBOASPIRATION

30 THROMBO-ASPIRATION Materiel

31 THROMBO-ASPIRATION PREFINAL

32 THROMBOLYSE + THROMBOASPIRATION

33 THROMBO-ASPIRATION Avantages Pas d incision Rapide Caillots distaux Pas de dommage artériel Pas de désordre biologique

34 THROMBO-ASPIRATION Inconvénients Caillots résiduels Caillots anciens (> 10 jours) Hémorragies Artères larges > 6 mm

35 CONCLUSION L association de la chirurgie, thrombolyse thrombo-aspiration pourrait améliorer les taux de mortalité et de sauvetage de membre.

36 Ischémies infra-inguinales grade II, n= 155, (2000) 3 chirurgie 55%, endovasculaire 45% total chirendo décès 5,5 7 3,5 Amputation


Télécharger ppt "ISCHEMIES AIGUES DES MEMBRES P. DESGRANGES, H. KOBEITER, E. ALLAIRE, J.P BECQUEMIN Hôp Henri Mondor, Créteil, France."

Présentations similaires


Annonces Google