La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES ADAPTATIONS Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy BIO 101-NYA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES ADAPTATIONS Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy BIO 101-NYA."— Transcription de la présentation:

1 LES ADAPTATIONS Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy BIO 101-NYA

2 La température Plus la température est basse, plus il est avantageux davoir un faible rapport surface/volume (une faible surface corporelle par rapport au volume). Donc, cest plus avantageux dêtre gros et trapu. Règle de Bergmann : Si on compare des animaux homéothermes dune même espèce ou despèces rapprochées, ceux-ci ont tendance à être plus gros en climat froid. Règle de Allen : Si on compare des animaux homéothermes dune même espèce ou despèces rapprochées, ceux-ci ont tendance à avoir des appendices plus courts et à être plus trapus en climat plus froid et vice-versa.

3 Manchot Royal Aptenodytes forsteri Manchot de Magellan Spheniscus magellanicus Manchot des Galapagos Spheniscus mendiculus 120 cm 70 cm 50 cm Règle de Bergmann Il y a quand même beaucoup dexceptions à cette règle lorsquon compare des espèces différentes.

4 Variation de la taille moyenne (mm) du Pic mineur (Picoides pubescens) Règle de Bergmann La règle se vérifie souvent à lintérieur dune même espèce

5 Variation de la taille du moineau domestique, Passer domesticus Plus la couleur est foncée, plus la taille est grande Règle de Bergmann

6 Règle de Allen Si on compare des animaux homéothermes dune même espèce ou despèces rapprochées, ceux-ci ont tendance à avoir des appendices plus courts et à être plus trapus en climat plus froid et vice-versa.

7 Renard arctique Renard roux Fennec (renard du désert du Sahara) Règle de Allen

8 Adaptations morphologiques des becs Rapace : permet darracher la chair des proies et de les dépecer Bec du héron : long et fin, adapté à la pêche Bec du canard : large et plat, permet de filtrer leau Bec du colibri : fin et allongé, permet datteindre les sources de nectar dans les fleurs Bec « à tout faire » de la corneille; permet une alimentation variée Bec fin dune paruline; adapté à une alimentation insectivore

9 Patte du passereau; adaptée à se percher et à marcher Patte adaptée à la marche Patte du pic adaptée à grimper sur les troncs Patte de rapace, adaptée à saisir des proies Patte de canard, adaptée à la nage Patte de gélinotte, adaptée à gratter le sol Adaptations morphologiques des pattes

10 Adaptations morphologiques des dents Incisives Molaires Prémolaires Canines Herbivore Carnivore Omnivore Rongeur Castor

11 La prédation Prédateur = celui qui se nourrit de la proie; en ce sens la vache est un prédateur de l'herbe. Adaptations des prédateurs carnivores : Organes des sens développés Armes (dents, griffes, serres, pièces buccales, etc.) Habiles à la course

12 Épines Cristaux, crochets, piquants Toxines chimiques (alcaloïdes, tanins, etc.) Adaptations de défense : Chez les végétaux : Chez les animaux : Défense active (fuite ou combat) Défenses passives

13 Défenses mécaniques ou chimiques

14 Coloration aposématique = couleurs vives et contrastées chez les animaux ayant des défenses chimiques efficaces (toxiques et/ou goût désagréable)

15 Mimétisme müllérien Au cours de lévolution, des espèces dotées de défenses chimiques efficaces en viennent à adopter des couleurs et motifs semblables. 1. Pieridae, Archonias bellona (toxique) 2. Ithomiidae, Heliconius xanthocles (toxique) 3. Arctiidae, Pericopis phyleis (toxique) Ces trois espèces appartiennent à trois familles différentes de papillons.

16

17 Punaise à bouclier F. Pentatomidae Punaise à écusson F. Scutelleridae Ces quatre punaises (ordre des Hémiptères) appartiennent à des familles différentes. Leur coloration nest pas due à une origine évolutive dun ancêtre commun. Elles lont acquise indépendamment. Elles ont toutes un goût détestable pour les oiseaux. De nombreuses autres espèces dinsectes au goût désagréable appartenant à dautres familles ou dautres ordres dinsectes ont un tel motif de coloration. Punaise de lérable Negundo F. Rhopalidae Petite punaise de lAsclépiade F. Lygaeidae

18 Toutes ces espèces sont toxiques

19 Linsecte de gauche est une punaise (Hémiptère Reduviidae) pouvant infliger une piqûre douloureuse. Celui de droite est une guêpe (Hyménoptère Vespidae).

20 Mimétisme batésien Une espèce inoffensive prend la coloration et les motifs dune espèce aux défenses chimiques efficaces. Monarque Danaus plexippus Non comestible, goût détestable pour les oiseaux Vice-Roi Basilarchia archippus Comestible Quel est lavantage pour limitateur?

21 O. Hyménoptères Guêpe Toxique O. Lépidoptères Papillon Sésie Comestible O. Diptères Mouche syrphide Comestible O. Coléoptères Longicorne Comestible Est-ce avantageux pour limité davoir plusieurs imitateurs?

22 1. Pieridae, Dismorphia orise 2. Ithomiidae, Metona confusa [toxique] 3. Danaidae, Lycorea phenarete 4. Castnidae, Gazera linus Toxique (les autres sont comestibles)

23 Lampropeltis doliata (non vénéneux) Micrurus fulvius (vénéneux) Si le jaune touche le rouge, rien ne bouge. Si le rouge touche le noir,

24 Coloration disruptive : mode de camouflage qui permet de briser la silhouette:

25 Diptère Ptychopteridae

26

27

28 Le camouflage : se fondre avec le milieu

29

30

31 Voyez-vous loiseau ? N.B. Le camouflage exploite aussi la coloration disruptive

32 Déguisement : se faire passer pour autre chose Phasmes

33 Sauterelle (Orthoptère) Phasme

34

35 Insecte Homoptère

36 Chenille Papillon sphynx Chenille

37 Poisson hippocampe

38 FINFIN FINFIN Gilles Bourbonnais Hiver 2005


Télécharger ppt "LES ADAPTATIONS Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy BIO 101-NYA."

Présentations similaires


Annonces Google