La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA NUTRITION CHEZ LES ANIMAUX Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA NUTRITION CHEZ LES ANIMAUX Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy."— Transcription de la présentation:

1 LA NUTRITION CHEZ LES ANIMAUX Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy

2 La digestion Aliments = matière organique (animale ou végétale) Doivent généralement être transformés pour être assimilés par les cellules : GlucidesMonosaccharides TriacylglycérolMonoglycérides + ac. gras ProtéinesAcides aminés = hydrolyses enzymatiques Transformations mécaniques Transformations chimiques 923

3 Protistes : Vacuole digestive Digestion intracellulaire Proie phagocytée Vacuole digestive 923

4 Porifères (éponges) eau 697 Digestion intracellulaire Le mouvement des flagelles aspire leau par les pores et la chasse par louverture supérieure (oscule).

5 697 Différents types déponges. La couche en rouge est formée des choanocytes.

6 Choanocytes (cellules à collerette) : assurent la circulation de leau phagocytent les particules alimentaires (plancton) Absorption, digestion et distribution aux autres cellules des aliments absorbés par les choanocytes.

7 Digestion dans une cavité spécialisée : la cavité gastrovasculaire Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats)

8 Les Cnidaires (ou Coelentérés) 698

9 Le corail est un type de Cnidaire coloniaire

10 Structure cellulaire des Cnidaires Cavité gastrovasculaire Bouche Épiderme Gastroderme (couche interne de cellules) Deux couches de cellules Tentacule Nouvel individu se formant par bourgeonnement

11

12 Lépiderme des tentacules possède des nématocystes, cellules munies de filaments urticants repliés pouvant se détendre et pouvant injecter des substances toxiques.

13 Nourriture capturée par les tentacules puis ingérée par la bouche et digérée par des enzymes sécrétées dans la cavité gastrovasculaire par des cellules du gastroderme Déchets non digérés rejetés par la bouche La digestion dans une cavité spécialisée à cette fonction permet de capturer et de digérer de grosses proies (beaucoup plus grosses que les cellules individuelles).

14 Plathelminthes Nourriture ingérée par la bouche et digérée dans la cavité digestive Déchets rejetés par la bouche Cavité présente de nombreux replis pour mettre le maximum de cellules en contact avec la nourriture digérée

15 Tube digestif 925 Permet la spécialisation de certaines régions à des tâches spécifiques Bouche PharynxOesophageEstomacIntestin Sortie Entrée

16 Sortie Digestion / absorption

17 Les étapes de la digestion

18 Oesophage Estomac Gros intestin Système digestif formé du : Bouche Pharynx Intestin grêle Rectum et anus tube digestif Dents Langue Vésicule biliaire Glandes salivaires Foie Pancréas Glandes salivaires Foie Vésicule biliaire organes annexes

19 930

20 Permet un découpage et un broyage plus efficace permet une digestion plus efficace et plus rapide. Adaptations au mode de vie et à lalimentation 934

21 Adaptations des dents au mode dalimentation Incisives Molaires Prémolaires Canines Herbivore Carnivore Omnivore Rongeur Castor

22 Les herbivores doivent pouvoir broyer la paroi cellulosique des végétaux quils consomment. Que se produirait-il si cette paroi nétait pas broyée ? Canines en forme dincisives Elles sont absentes chez plusieurs herbivores Prémolaires et molaires larges et munies de crêtes démail permettant de broyer efficacement (mouvement latéral des mâchoires)

23 Beaucoup danimaux ont des dents très peu spécialisées (poissons et reptiles, par exemple) ou pas de dents du tout (oiseaux, par exemple). Ces animaux, surtout sils sont herbivores, doivent quand même pouvoir broyer leurs aliments.

24 Jabot et gésier Permet dentreposer et dhumidifier les aliments Broyage des aliments Digestion des aliments La paroi du gésier contient de puissants muscles. Lanimal avale du sable et du gravier qui permettent de broyer les aliments dans le gésier. 925

25 Annélides : le Ver de terre

26 Gastrolithes = pierres qui servaient à broyer les aliments dans le gésier des dinosaures.

27

28 Adaptations de lestomac et du tube digestif 934

29 Côlon Intestin grêle (iléon) Caecum Appendice Le caecum est un « cul de sac » dans lequel les aliments riches en cellulose peuvent saccumuler. Des bactéries digèrent une partie de la cellulose. Une partie importante du caecum humain est réduit et forme un appendice en forme de ver. Le caecum est très développé chez les herbivores.

30 Estomac des ruminants 936

31 FIN


Télécharger ppt "LA NUTRITION CHEZ LES ANIMAUX Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy."

Présentations similaires


Annonces Google