La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA VAE* & LA FORMATION QUALIFIANTE POUR UNE RECONNAISSANCE DES SAVOIR FAIRE DES GENS DU VOYAGE L’expérience de l’ADAV33 en Gironde (France ) *Validation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA VAE* & LA FORMATION QUALIFIANTE POUR UNE RECONNAISSANCE DES SAVOIR FAIRE DES GENS DU VOYAGE L’expérience de l’ADAV33 en Gironde (France ) *Validation."— Transcription de la présentation:

1 LA VAE* & LA FORMATION QUALIFIANTE POUR UNE RECONNAISSANCE DES SAVOIR FAIRE DES GENS DU VOYAGE L’expérience de l’ADAV33 en Gironde (France ) *Validation des Acquis de l’Expérience

2 ADAV33 Association fédérée FNASAT Gens du Voyage Hélène BEAUPERE, Directrice Fabienne HETIER, Chargée d’insertion

3 Préambule La Gironde et les Gens du Voyage dans ce département du Sud- ouest de la France : 1,3 M d’habitants et à Gens du Voyage (séjournant ou transitant) L’ADAV33 et ses actions :  Création en 1964  Interventions sociales diverses auprès de 1800 à 2000 familles  Actions individuelles et collectives en matière de scolarisation, insertion, habitat, droit, problématiques sociales et citoyenneté  Partenariat large avec élus, institutions, association etc..  Equipe de professionnels de l’action sociale et de l’insertion : 23 professionnels  Financement public (Conseil Général 80%, Etat, Caf, Europe)

4 Activités de l’ADAV33 en matière d’accompagnement à l’insertion par l’Economique 650 micro-entreprises Accompagnement à l’accès à l’emploi Accompagnement à la formation professionnelle : qualifiante ou infra-qualifiante

5 Le projet Pourquoi ? Pour qui ? Qui fait quoi ? Quels résultats ?

6 Pourquoi ? Les raisons législatives  La loi de 1996 sur la qualification : obligation de la qualification pour exercer certains métiers Une absence de qualification ; niveau scolaire faible chez beaucoup de Gens du Voyage. Atouts :  Une pratique et une transmission familiale des savoir faire chez les Gens du Voyage dans les métiers du bâtiment ;  Motivation

7 La VAE comme solution appropriée Projet CODIPE (Contre la Discrimination et Pour l’Emploi) : recherche de solutions Difficultés de mise en œuvre : implication de la DDTEFP de la Gironde

8 Pour qui ? Les Gens du Voyage qui ont des savoir faire en matière de bâtiment (façadier-peintre) Exerçant ou pas en tant que travailleur indépendant Qui ont les bases de lecture & écriture Qui sont motivés pour s’engager dans cette démarche qui requiert leur implication (temps – moyens..etc.)

9 Outils d'évaluation de l'AFPA Plusieurs types d'outils permettent d'évaluer, Selon niveau du titre visé : ex : façadier peintre = Titre niveau V : équivalent CAP  Niveau d'études nécessaire en français  Niveau d'études nécessaire en calcul  Compétences acquises sur le métier

10 Outils d'évaluation de l'AFPA  Niveau d'études nécessaire en français Global (vocabulaire simple et principaux temps) : compréhension d'un texte simple :  consignes de chantier : vocabulaire courant mélangé au vocabulaire technique : ex : se mettre en situation de chantier : consigne : « allez me monter un mur droit avec un retour d'angle en brique » « coffrage ».  rapport au chef de chantier : Pouvoir comprendre et écrire ce que vous avez fait dans la journée : aujourd'hui, j'ai peint 20m² et fait 10m² de tapisserie.  Notions de ponctuation Spécifique au métier :  Fiche « titre » : travail sur le vocabulaire

11 Outils d'évaluation de l'AFPA  Niveau d'études nécessaire en calcul volumes, fractions, règle de 3, surfaces, 4 opérations, système d'unités : Autonomie sur chantier : préparation du chantier : implantation du chantier (tracé au sol) et calcul des quantités de matériaux nécessaires.

12 Outils d'évaluation de l'AFPA  Compétences acquises sur le métier : Spécifique aux métiers outils informatiques AFPA : questionnaires avec photos, sous forme de QCM, remplis par le candidat avec l'aide de l'évaluateur si nécessaire (reformulation des questions par exemple)

13 Constats de l'AFPA  Pour ce public, les éléments à travailler :  Le vocabulaire  Les normes  Types de chantiers qu'ils ne font pas  En formation, ils vont apprendre : à lire des modes d'emploi, des notices techniques et lire sur des plans Les normes techniques spécifiques au métier Les techniques du métiers qu'ils ne connaissent pas

14 Outils d'évaluation de l'ADAV Questionnaire réalisé à partir du référentiel métier : 3 réponses possibles :  Oui (je sais faire)  Non (je ne sais pas faire)  Moyen (je sais moyennement faire)

15 Outils de mobilisation du public Témoignage et encouragement de membre(s) de la famille ayant eu ce parcours qualifiant Témoignage d'anciens stagiaires lors de réunions d'information Invitation à assister à la remise des diplômes Documentaire visionné lors de la réunion d'information Contrat d'engagement réciproque du RSA

16 Leur motivation en chiffres Sur un échantillon de 11 personnes : choix de ce dispositif qualifiant :  7 pour répondre à l'obligation légale de qualification  7 pour se former et obtenir de nouvelles compétences  8 pour mettre en confiance la clientèle Ce qui leur a plu dans la proposition de formation  9 parcequ'elle est courte  3 parce que l'apprentissage est plus pratique que théorique

17 En résumé, ce qui motive « je gagne »  La confiance des clients  La possibilité de m'inscrire à la Chambre de métiers pour travailler en toute tranquilité  De nouvelles compétences  Un vocabulaire professionnel  Sans trop lâcher mes activités (formation courte et scindée)  Par une formation plus pratique que théorique

18 Qui fait quoi ?

19 ETAPESINTERVENANTSMODALITES Coordination générale du projetADAV33 Pilotage du projet ADAV33 AFPA DDTEFP FNASAT (progr Roms & Voyageurs) GENS DU VOYAGE (attentes, disponibilités, en groupe familial) Comités de pilotage & rencontres régulières Travail d’adaptation du dispositif de VAE Organisation de la formation Mobilisation & accompagnement des candidatsADAV33 - Informations collectives & individuelles – enregistrement des demandes sur plusieurs années – contacts téléphoniques – présence aux moments clés de la formation Evaluation des compétences ADAV33 AFPA Réunions collectives & entretien individuels sélection DDTEFP AFPA Dossiers en VAE Dossiers en formation accélérée Offre de formationAFPA - durée de formation en fonction des évaluations - Formateur itinérant - Accompagnement/renseignement du dossier de compétences - Formation : contenu : règlementation ; vocabulaire ; techniques méconnues.

20 ETAPESINTERVENANTSMODALITES Organisation de la formation (suite) Organisation des examens DDTEFP AFPA ADAV33 - convocation du jury - information aux stagiaires - préparation du plateau technique - présence du formateur Remise des diplômes DDTEFP AFPA ADAV33 Financement du projet recherche ADAV33 AFPA Obtention auprès de DDTEFP (VAE) Conseil Général (RMI), MDSI

21 Des résultats De 2008 à 2010 : 38 personnes ont obtenu leur diplôme : titre professionnel de façadier peintre (niveau CAP), à la suite d’un parcours VAE ou de formation accélérée Deux groupes de 10 personnes vont à la qualification en 2010

22

23 Le profil des stagiaires Âge : sur un « échantillon » de 11 personnes  7 ont entre 26 et 35 ans  2 ont entre 36 et 45 ans  2 ont entre 46 et 55 ans Mode de vie (8 sont semi-sédentaires, 3 sont voyageurs) Niveau scolaire (en majorité, arrêt scolarité en primaire) Maîtrise de l’écriture (peu), lecture (oui) et calcul (simple)

24 Evaluation globale de la formation Groupes dynamiques ; ambiance appréciée des formateurs Bonnes compétences Sens de l'observation et du geste technique Intérêt à l'apprentissage, acquisition du langage professionnel Inquiétudes : être filmé ; discrimination à l'examen

25

26 L'avis des stagiaires Ont-ils bien vécu la formation ? 7 oui « gentillesse du formateur » « bon formateur » « très passionnant et bon formateur » « contact avec les gens, le formateur et pas de discrimination » « bon groupe et bon formateur » « apprentissage du métier » 1 moyennement « difficultés financières » 0 non

27 L'avis des stagiaires ont-ils bien vécu les examens ? 8 oui « c'était bien » « j'étais à l'aise » « ça m'a plu » « bonne cantine » « bonne entente avec l'équipe, les formateur et le dirigeant » « pas de stress » 1moyennement : « anxiété »

28 L'avis des stagiaires Leurs commentaires écrits : « vocabulaire technique ne correspondant pas à ma réalité quotidienne ni à celle des fournisseurs » « réussir » « je suis heureux » « ça me permet de travailler dans les règles de l'art » « merci pour tous » « ça m'a plu, bonne ambiance, appris beaucoup de choses, ça a mis du serieux dans mon travail » « faire des nettoyages sur les toits dans les règles » « content » « que ça continue ! Je conseille autour de moi »

29 Impact de la formation Sur les Gens du Voyage :  Découverte positive de la formation  Reconnaissance officielle et professionnelle de leurs savoir faire  Plus grande confiance en eux et dans les institutions (orientation des plus jeunes)  Fierté  Légalité : sécurité dans l’exercice du métier (assurance ; garantie décennale)  Légitimité à exercer le métier  Suscite de nouvelles demandes de formation qualifiante  Effets sur le travail : échafaudages plus haut ; protection du chantier Sur les institutions et les partenaires :  Changement de regard, déconstruction des représentations  Meilleure connaissance de ce public pour de futurs projets  Élargissement de l’offre intégrant la diversité des profils.

30 Evaluation de l'impact Enquête auprès de 11 personnes diplômées depuis plus d'un an Sur plusieurs plans :  Administratif  Pratique professionnelle  Relation clientèle  Transmission familiale  Accès à la formation des enfants  Autonomie économique  Projets de formation

31 Impacts sur le plan administratif Inscription au Répertoire des métiers 8 se sont inscrits après leur qualification 1 était déjà inscrit 2 n'ont pas répondu (probablement déjà inscrits) Prise de la garantie décennale aucun l'a prise 3 ont eu des difficulté pour trouver un assureur qui accepte 7 parcequ'elle était trop chere Prise d'une assurance pour les nouvelles activités 10 n'ont pas pris 7 parqu'elle était trop chere 1 a eu des difficulté pour trouver un assureur qui accepte 1 en cours d'affiliation 1 l'avait déjà

32 Impacts quant à la pratique professionnelle Ont-ils utilisé les compétences acquises durant la formation ? compétences en échafaudage 8 les ont utilisées 2 non compétences en isolation par l'extérieur 2 les ont utilisées 9 non compétences en imperméabilisation 9 les ont utilisées 2 non compétences en peinture extérieure 10 les ont utilisées 1 non

33 Impacts quant aux relations clientèle Disent-ils à leurs clients qu'ils sont diplômés ? 8 oui 3 non cela facilite les rapports avec les clients ? 10 oui 1 non le vocabulaire appris lors de la formation leur sert-il dans leur activité ? 11 oui Ont-ils modifié leurs outils publicitaires ? 5 oui (4 sur le camion, 5 sur les cartes, 1 sur son book) 5 non Ont-ils modifié certaines pratiques professionnelles ? 10 ont amélioré leurs devis 9 travaillent avec un équipement de sécurité 3 ont changé de fournisseurs

34 Impacts quant à la transmission familiale 7 sont plus exigeants vis à vis des jeunes : 7 pour la sécurité 5 pour qu'ils soient plus autonomes 5 pour qu'ils apprennent les techniques apprises en formation 5 pour les préparer à passer le titre professionnel

35 Impacts quant à l'accès à la formation de leurs enfants Souhaitent-ils que leurs enfants fassent la même formation ? 9 oui 1 non Souhaitent-ils que leurs enfants fassent une formation de même type mais sur un autre métier ? 8 oui 1 non Sont-ils prêts à ce que leurs enfants fassent un parcours scolaire de type apprentissage pour apprendre un métier ? 5 oui 4 non

36 Impacts quant à l'autonomie économique montant d'un chantier moyen Entre 200 et 300 : 9 personnes Entre 3000 et 4000 : 1 personne « varie » : 1 personne nombre de chantiers par an : moins de 10 : 3 De 10 à 20 : 6 plus de 20 : 1 leur chiffre d'affaire a-t-il évolué ? 9 oui / 2 non un peu évolué (entre 10% et 20% en plus) : 7personnes / Moyennement : 0 / Beaucoup : 0 Envisagent-ils une sortie du RSA ? 1 est hors RSA à court terme (dans l'année) : 1 à moyen terme (dans les 2 ans) : 8 à long terme : 1

37 Impacts quant à leurs projets de formation Souhaitent-ils intégrer une formation concernant un autre métier ? Oui : 10 Non : 1 Lequel ? Couvreur : 9

38 Quelques conditions pour réussir un tel projet Bien connaître le public et établir une relation de confiance – qualité de l’évaluation Motivation et implication du public Co-construction du projet et de ses étapes avec les Gens du voyage concernés Respecter le mode de vie du public Établir un partenariat de qualité avec :  L’AFPA (formation)  Direction Départementale de l’emploi et de la formation professionnelle  Conseil Général et Conseil Régional

39 Les perspectives Elargir les formations :  à court terme : couverture (2010), élagage..  à moyen terme : aides à la personne Lier la formation & les apprentissages de base : alphabétisation, mathématiques, informatique. Trouver les moyens de financement de ces actions Réfléchir à la rémunération des stagiaires pour toucher les plus fragiles Modéliser la démarche pour la diffuser sur le territoire et auprès des autres publics.

40 Lier la formation & les apprentissages de base : alphabétisation, mathématiques, informatique En amont :  Informer notamment sur les perspectives : a minima, avoir les compétences de base en lecture, écriture et calcul permet d'accéder à la formation professionnelle pour adultes (6 à 8 mois au lieu de 2ans en apprentissage)  Travailler les pré-requis sur la base : Des référentiels métiers :  savoir reconnaître ses compétences techniques et les décrire  Savoir mesurer son degré d'autonomie (notamment sur un chantier) De documents liés à l'activité indépendante ou salarié  Devis, factures, comptabilité  Lire un plan, un mode d'emploi, une notice technique  Lire les consignes du chef de chantier et lui faire un rapport Des besoins liés à l'activité  calculer les quantités nécessaires, convertir..  Tracer un plan au sol

41 Conclusion Ce public est en général absent de tous les programmes de formation, c’est donc une entrée à la fois novatrice et stimulante : la qualification des parents encourage leurs enfants à se qualifier et cela peut :  Donner du sens à un cursus scolaire et à la formation professionnelle  Permettre une diversification des métiers

42 Coordonnées ADAV33 :  Fabienne HETIER   91 rue de la République TALENCE AFPA Direction Régionale :  Pierre COLAS  DDTEFP Gironde :  Lysiane LOSTE Conseil Régional Aquitaine :  Marie-Christine NIGOU 


Télécharger ppt "LA VAE* & LA FORMATION QUALIFIANTE POUR UNE RECONNAISSANCE DES SAVOIR FAIRE DES GENS DU VOYAGE L’expérience de l’ADAV33 en Gironde (France ) *Validation."

Présentations similaires


Annonces Google