La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Action de l’Assurance Maladie dans les EHPAD DRSM BFC-FC/DC GDR Bourgogne 26-27-30-31/05/2011 Maladie d’Alzheimer et Troubles du comportement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Action de l’Assurance Maladie dans les EHPAD DRSM BFC-FC/DC GDR Bourgogne 26-27-30-31/05/2011 Maladie d’Alzheimer et Troubles du comportement."— Transcription de la présentation:

1 Action de l’Assurance Maladie dans les EHPAD DRSM BFC-FC/DC GDR Bourgogne /05/2011 Maladie d’Alzheimer et Troubles du comportement

2 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne prévisionnel Soins de ville ONDAM Hospitalier 70,6 67,7 73,2 69,6 75,2 71,2 77,3 72,9 ONDAM médico social Dont personnes âgées Dont personnes handicapées 12,8 5,4 7,4 13,9 6,2 7,7 14,9 7 7,9 15,8 7,6 8,2 Dépenses relatives aux autres modes de prise en charge 0,9 1,1 Total152157,6162,4167,1 Contexte en France

3 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 3 En 2010, la part des dépenses pour les personnes âgées dans l’enveloppe ONDAM médico-social représente 54 % Evolution des dépenses pour les personnes agées par département entre 2007 et 2010

4 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 4 En 2008, Objectif : rencontrer au moins la moitié des EHPAD de 80 lits et plus sans PUI. 41 EHPAD rencontrés sur 2 thèmes principaux : –iatrogénie médicamenteuse, –réintégration des dispositifs médicaux dans le forfait de soins. Autres thèmes abordés : transports, lits médicalisés, vaccination anti-grippale. En 2009, 78 EHPAD visités une ou plusieurs fois: Nouveau thème : le bon usage des pansements. Poursuite des messages sur la iatrogénie médicamenteuse et les transports de malades. 4 réunions collectives départementales animées par l’AM et la DRASS à destination des EHPAD, sur les thématiques: - la iatrogénie médicamenteuse, - la prévention de la dénutrition de la personne âgée. En 2010 et 2011, Objectif : rencontrer les directeurs, médecin-coordonateurs, cadres infirmiers des EHPAD de 80 lits et plus sur le thème de l’agitation aigue dans maladie d’Alzheimer et le bon usage des pansements. Accompagnement des EHPAD depuis 2008 en Bourgogne

5 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 5 Contexte de l’action : des motifs politiques et de santé publique (1) Origine dans le plan national Alzheimer consultable sur le site : sante.gouv.fr. 2 mesures sur 44 concernent plus directement l’usage du médicament au cours de la maladie d’Alzheimer : -La mesure 14 : surveillance des accidents iatrogènes médicamenteux, -La mesure 15 : amélioration du bon usage du médicament.

6 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 6 Contexte de l’action : des motifs politiques et de santé publique (2) La HAS a fait paraître plusieurs recommandations sur la maladie d’Alzheimer en L’exposition de la population aux neuroleptiques est importante en France et doit être réduite : - La balance bénéfice/risque n’est pas favorable chez le patient Alzheimer, - L’exposition diminue trop faiblement.

7 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 7 Evolutivité de la maladie

8 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 8 Evaluation des troubles du comportement Il existe des outils permettant le suivi et l’évaluation des troubles du comportement et de l’agitation : - L’inventaire neuropsychiatrique (NPI) qui existe sous 2 formes : »une forme longue (NPI ES), »une forme réduite. - L’échelle de Cohen-Mansfield, spécifique de l’agitation.

9 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 9 Le message principal Il est recommandé d’utiliser les techniques non médicamenteuses en première intention après élimination des causes relevant d’un traitement spécifique. Ces techniques sont développées au cours de la formation sur la maladie d’Alzheimer. Lorsque leur efficacité devient insuffisante, le recours aux psychotropes (neuroleptiques et benzodiazépines) est envisageable en deuxième intention.

10 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 10 Les techniques non médicamenteuses (1) Exemples de mesures préventives pour limiter l’angoisse qui peut être source d’agitation : –Faire reconnaître régulièrement les lieux aux résidents, refaire les trajets avec eux pour qu’ils gardent leurs repères et limiter leur crainte de ne pas retrouver leur chemin. –Faire marcher les résidents pour qu’ils gardent leur autonomie dans la déambulation et limiter leur crainte de faire des chutes.

11 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 11 Les techniques non médicamenteuses (2) Exemples de mesures en cas d’agitation : –Raccompagner un résident agité dans sa chambre, essayer de l’orienter vers une autre idée plutôt que lui barrer la route ou de le contraindre, voire recourir à des moyens de contention. –En cas de refus de soin avec un membre du personnel, demander à un autre membre du personnel de les effectuer…

12 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 12 Les outils remis au personnel soignant des EHPAD –La synthèse HAS : « prise en charge des troubles du comportement chez le patient Alzheimer ». –Les 2 fiches (CHU Nice FFAMCO) : Fiche « savoir être et savoir faire » pour éviter les troubles du comportement dans les moments forts de la journée et fiche « A faire » et « Ne pas faire » en cas de troubles du comportement.

13 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 13 Retour d’expérience 2011 (1) - Nombre d’EHPAD rencontrés : 28 - Durée de la visite : 89% plus 1 H00 - Participants : Directeur 53% Médecin coordinateur 60% Infirmière coordinatrice et IDE 86% Médecin généraliste 46 % Médecin Conseil et Délégué de l’Assurance Maladie Autres

14 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 14 Retour d’expérience 2011 (2) –Climat général de la rencontre jugé satisfaisant 96% –Compréhension du Rôle de l’Assurance Maladie dans la prise en charge des troubles de l’agitation dans la maladie Alzheimer 97% –Utilité et pertinence des mémo remis : 100%

15 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 15 Retour d’expérience 2011 commentaires des équipes soignantes Tests d’évaluation de l’agitation : longs à réaliser, nécessite du personnel, plus utile pour la recherche qu’en pratique courante, nécessite du personnel, la recherche d’une étiologie somatique toujours faite Prise en charge non médicamenteuse : de plus en plus mise en place, mais lors d’épisode d’agitation aigue pression du personnel et des familles pour un traitement médicamenteux Autres thèmes abordés : transports, pansements primaires, liste informatisée des résidents, antalgiques

16 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 16 En conclusion -En 2011, continuité des actions d’accompagnement des EHPAD par les Médecins Conseils et les Délégués de l’Assurance maladie. -Les actions portent sur les recommandations de bonnes pratiques validées par l’HAS ou les sociétés savantes reconnues. -Bon accueil des professionnels et occasion d’échanges sur différents sujets.

17 Journées Départementales QUALITE en Bourgogne 17 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Action de l’Assurance Maladie dans les EHPAD DRSM BFC-FC/DC GDR Bourgogne 26-27-30-31/05/2011 Maladie d’Alzheimer et Troubles du comportement."

Présentations similaires


Annonces Google