La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le développement de soi. SOI : -identité dun individu -le soi comprend les qualités positives et négatives de la personne, de même que ses sentiments.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le développement de soi. SOI : -identité dun individu -le soi comprend les qualités positives et négatives de la personne, de même que ses sentiments."— Transcription de la présentation:

1 Le développement de soi

2 SOI : -identité dun individu -le soi comprend les qualités positives et négatives de la personne, de même que ses sentiments à légard de son identité.

3 3 Théories Importantes La psychosexualité (Freud) Le développement cognitif (Piaget) Le développement psychosocial (Erikson)

4 PSyChosexualité Selon Freud, nous naissons avec une pulsion qui nous pousse à rechercher le plaisir et à éviter la souffrance. Selon Freud, nous naissons avec une pulsion qui nous pousse à rechercher le plaisir et à éviter la souffrance.

5 PSyChosexualité Il y a un conflit entre le ça (cette pulsion qui nous pousse à rechercher le plaisir) et le moi (qui nous encourage à lobéissance face à la société). Il y a un conflit entre le ça (cette pulsion qui nous pousse à rechercher le plaisir) et le moi (qui nous encourage à lobéissance face à la société). Notre personnalité est formée au moment ou le ça et le moi prédomine. Notre personnalité est formée au moment ou le ça et le moi prédomine.

6 PSyChosexualité Révision : Si le ça gagne tout le temps notre personnalité est poussée vers lextrême (égocentrisme, manque dégards envers les autres, on soccuperait de nos propres plaisirs etc…) Si le ça gagne tout le temps notre personnalité est poussée vers lextrême (égocentrisme, manque dégards envers les autres, on soccuperait de nos propres plaisirs etc…) Si le moi gagne tout le temps notre personnalité est poussée vers lautre extrême (extrême prévenance envers les autres, nous ferions du souci pour les autres, aussi une certaine indifférence et froideur dans les relations personnelles etc…) Si le moi gagne tout le temps notre personnalité est poussée vers lautre extrême (extrême prévenance envers les autres, nous ferions du souci pour les autres, aussi une certaine indifférence et froideur dans les relations personnelles etc…)

7 PSyChosexualité Selon Freud, le développement de la personnalité (ou le soi) dépend largement de la façon que nous agissons dans les fonctions sexuelles et dapprentissage de la propreté. Selon Freud, le développement de la personnalité (ou le soi) dépend largement de la façon que nous agissons dans les fonctions sexuelles et dapprentissage de la propreté. Si nous acceptons ces fonctions sexuelles, nous devenons des personnes heureuses et confiantes qui réussissent. Si on ressent de la honte et la culpabilité envers ces fonctions, on devient des personnes nerveuses qui manquent dassurance. Si nous acceptons ces fonctions sexuelles, nous devenons des personnes heureuses et confiantes qui réussissent. Si on ressent de la honte et la culpabilité envers ces fonctions, on devient des personnes nerveuses qui manquent dassurance.

8 PSyChosexualité Selon Freud, le développement de la personnalité dépend de la résolution des conflits entre les impulsions sexuelles pendant lenfance et les exigences de la société Selon Freud, le développement de la personnalité dépend de la résolution des conflits entre les impulsions sexuelles pendant lenfance et les exigences de la société

9 PSyChosexualité Selon Freud il existe certains stades qui doivent être développés pendant les ans précis de lenfance. Si ces stades ne sont pas développés complètement il y aura de répercussions pendant la vie dadulte Selon Freud il existe certains stades qui doivent être développés pendant les ans précis de lenfance. Si ces stades ne sont pas développés complètement il y aura de répercussions pendant la vie dadulte * Si ces stades ne sont pas développés complètement pendant la période précise, il y aurait de répercussions chez ladulte * Si ces stades ne sont pas développés complètement pendant la période précise, il y aurait de répercussions chez ladulte

10 PSyChoSEXUALIté STADE 1 – ORAL (0 à 18 mois) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort - gratification orale (sucer, mordre, manger) - tétée du sein ou succion du biberon - placer des objets dans sa bouche - suralimentation - fumer - se ronger les ongles

11 PSyChoSEXUALIté STADE 1 – ORAL (0 à 18 mois) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort

12 PSyChoSEXUALIté STADE 2 - ANAL (18 mois à 3 ans) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort -gratification dexpulsion (ou de retenir) des fèces - résistance à lapprentissage de la propriété - avarice - ressentiment envers lautorité - obsession de la propreté

13 PSyChoSEXUALIté STADE 2 - ANAL (18 mois à 3 ans) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort

14 PSyChoSEXUALIté STADE 3 - PHALLIQUE (3 ans à 6 ans) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort -conscience des organes sexuels -la relation damour- haine avec le parent du même sexe -égoïsme -manipulation -relations peu satisfaisantes avec le sexe opposé

15 Le complexe dŒdipe : Le complexe dŒdipe : tendance dun fils dêtre attiré à sa mère et opposé à son père tendance dun fils dêtre attiré à sa mère et opposé à son père

16 Le complexe dÉlectre : Le complexe dÉlectre : tendance dune fille dêtre attirée à son père et opposée à sa mère tendance dune fille dêtre attirée à son père et opposée à sa mère

17 PSyChoSEXUALIté STADE 4 - LATENT (6 ans en puberté) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort - les amis du même sexe, peu damis du sexe opposé -manque damis intimes

18 PSyChoSEXUALIté STADE 4 - LATENT (6 ans en puberté) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort

19 PSyChoSEXUALIté STADE 5 - GÉNITAL (adolescence) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort -les renconctres et le mariage - lénérgie sexuelle - culpabilité au sujet de la sexualité - sentiments dimpuissance -relations insatisfaisantes

20 PSyChoSEXUALIté STADE 5 - GÉNITAL (adolescence) Emphase du ça sur le plaisir Les signes chez ladulte dun ça trop fort

21 La théorie du développement cognitif Piaget a découvert que les enfants passent par une série chronologique de stades de développement. Il croyait que lémergence du soi seffectuait étape par étape au fur et à mesure quune personne maîtrisait chacun des stades. Il pensait que les enfants acquièrent les habilités de survie de manière autonome en sadaptant aux nouvelles situations. Piaget a découvert que les enfants passent par une série chronologique de stades de développement. Il croyait que lémergence du soi seffectuait étape par étape au fur et à mesure quune personne maîtrisait chacun des stades. Il pensait que les enfants acquièrent les habilités de survie de manière autonome en sadaptant aux nouvelles situations.

22 La théorie du développement cognitif Sensori-moteur 0 à 2 ans 0 à 2 ans apprentissage par le toucher apprentissage par le toucher égocentrisme (est centré sur lui- même, ne comprend pas quune situation peut être perçue différemment par un autre) égocentrisme (est centré sur lui- même, ne comprend pas quune situation peut être perçue différemment par un autre) perçoit lexistence dune chose seulement au moment où il la voit perçoit lexistence dune chose seulement au moment où il la voit

23 La théorie du développement cognitif Préopératoire 2 à 7 ans 2 à 7 ans comprend les symboles comprend les symboles conçoit que les choses existent même lorsquil ne les voit pas conçoit que les choses existent même lorsquil ne les voit pas comprend les concepts « chien » et « chat » sans être en leur présence comprend les concepts « chien » et « chat » sans être en leur présence ne comprend pas quun autre enfant puisse avoir raison et que lui-même a tort ne comprend pas quun autre enfant puisse avoir raison et que lui-même a tort

24 La théorie du développement cognitif Opérations Concrètes 7 à 11 ans 7 à 11 ans a une pensée logique a une pensée logique comprend les ensembles dobjets (i.e. 7 billes – les billes sont de même quantité même si elles sont disposées dun autre façon) comprend les ensembles dobjets (i.e. 7 billes – les billes sont de même quantité même si elles sont disposées dun autre façon) comprend que deux verres de formes différentes peuvent contenir la même quantité deau comprend que deux verres de formes différentes peuvent contenir la même quantité deau comprend les principes de mesure et de grandeur comprend les principes de mesure et de grandeur

25 La théorie du développement cognitif Opérations Formelles 11 ans et plus 11 ans et plus est capable de pensée abstraite est capable de pensée abstraite peut faire référence à quelque chose située à sa droite ou sa gauche (contrairement à légocentrisme du stade 1) peut faire référence à quelque chose située à sa droite ou sa gauche (contrairement à légocentrisme du stade 1) peut voir que quelquun dautre a raison et que lui-même a tort peut voir que quelquun dautre a raison et que lui-même a tort

26 La théorie du développement psychosocial Eriksson a identifié « 8 stades de vie », sa théorie du développement physique, émotionnel et psychologique. Chaque stade de la vie de quelquun est caractérisé par une « crise » psychologique différente. Cette crise doit être résolue avant que la personne puisse passer au prochain stage avec succès. Le succès de chaque stade dépend au stade précédent. Si une personne ne résout pas une crise, elle continuera à affecter le développement de la personne au cours de sa vie. Eriksson a identifié « 8 stades de vie », sa théorie du développement physique, émotionnel et psychologique. Chaque stade de la vie de quelquun est caractérisé par une « crise » psychologique différente. Cette crise doit être résolue avant que la personne puisse passer au prochain stage avec succès. Le succès de chaque stade dépend au stade précédent. Si une personne ne résout pas une crise, elle continuera à affecter le développement de la personne au cours de sa vie.

27 1. Confiance vs Méfiance Réponse aux besoins physiques et psychologiques de lenfant de la part des parents Manque de soins physiques, incertitude quant à lamour de ses parents

28 2. Autonomie VS honte et Doute Encouragement à lindépendance et discipline claire Critiques, manque dencouragement, surprotection

29 3. Initiative VS culpabilité Intérêts, encouragements, fierté et confiance parentale Critiques à légard de lenfant pour ses échecs

30 4. Réalisation VS infériorité Supervision du développement scolaire et social et reconnaissance des progrès Attentes irréalistes quant aux performances scolaires

31 5. Identité VS confusion de rôle Modèles forts pour favoriser lestime de soi et les ambitions Absence de modèles, demandes sociales causant de lanxiété

32 6. Inimité VS isolement Identité saine, intérêts envers les autres, engagement dans les amitiés Trop dimportance accordée à soi par rapport aux autres, peur dêtre blessé par de mauvaises relations

33 7. Ouverture sur le monde VS repli sur soi Choix de bonnes décisions personnelles, succès, plaisir du travail, intérêts dans lévolution des autres Manque dintérêt pour les autres, égocentrisme, désespoir

34 8. Sentiment de complétude VS désespoir Confiance, sentiment davoir bien mené sa vie, sentiment de satisfaction Dépression, manque de satisfaction, sentiment déchec

35


Télécharger ppt "Le développement de soi. SOI : -identité dun individu -le soi comprend les qualités positives et négatives de la personne, de même que ses sentiments."

Présentations similaires


Annonces Google