La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Méthode de sélection pour un taureau inséminateur dans la race Holstein Le 10 Octobre 2003 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Méthode de sélection pour un taureau inséminateur dans la race Holstein Le 10 Octobre 2003 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J."— Transcription de la présentation:

1

2 Méthode de sélection pour un taureau inséminateur dans la race Holstein Le 10 Octobre 2003 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J.

3 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20032 Plan l Décrypter les formulaires de sélection l Critères essentiels de sélection l Conseil d accouplement sans critère l Législation des tares héréditaires l Discussion - Conclusion l Bibliographie

4 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20033 Comment orienter l éleveur avec ceci ??? Index des taureaux présentés par linalux

5 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20034 - nom de l animal; - Valeur économique globale: VEG; - kilos de lait; - % et kilo de matières grasses; - % et kilo de protéines; - Taille; - Caractère laitier; - Inclinaison et largeur du bassin; - Conformation mammaire; - Prix en euros; - Pédigree. - …

6 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20035 On distingue plusieurs index : - de production - de morphologie - fonctionnels

7 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20036 Les index de production: l Ce sont des données de production laitière exprimées en pourcentage et en kilogramme ramenées à une base zéro qui représente la moyenne des vaches à un moment donné. On y trouve également différentes valeurs économiques : –kilos de lait, –pourcentage matières grasses, –kilos de matières grasses, –pourcentage de protéines, –kilos de protéines.

8 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20037 Les index de morphologie: l Ce sont des valeurs génétiques exprimées en écart-type par rapport à la moyenne des vaches à un moment donné. l On observe 3 classifications : n Synthèse n Pieds et membres n Système mammaire

9 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20038 Les index fonctionnels: l Vitesse de traite; l facilité de vêlage; l le taux cellulaire ( selon les tableaux ).

10 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 20039 Les index complémentaires: l Le pédigrée : donne les noms du père et du grand-père maternel l Le prix de la paillette l RF: Red Factor ( hétérozygote récessif pour le gène pie rouge ) l Les tares : -CVM ( CV:testé et porteur ; TV: testé et non porteur ) -BLAD ( BL:testé et porteur ; TL:testé et non porteur ) -BULDOG ( BD:testé et porteur ; TD:testé et non porteur ) -MULEFOOT ( MF:testé et porteur ; TF:testé et non porteur )

11 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200310 Et concernant la vache?? Les caractéristiques utilisées sont les mêmes que celles des taureaux. Ces dernières sont recueillies par des contrôles laitiers réguliers et des classifications morphologiques sur les vaches.

12 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200311 Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte? l Une bonne production laitière ou une conformation mammaire excellente suffit-elle pour choisir le taureau inséminateur???

13 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200312 caractéristiques à prendre en compte l Bien que certains taureaux présentent des index de morphologie élevés, tous ne sont pas héritables dans les mêmes proportions. l Exemple: héritabilité Ligament 0,17 Angle du pied 0,06 Taille 0,48 Inclinaison bassin 0,28

14 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200313 La disponibilité l Avant de choisir un taureau, il faut déjà sassurer que sa semence soit disponible.

15 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200314 Priorités du troupeau l Le choix dun taureau dépend également des faiblesses du troupeau que l on cherchera à combler. l Le port du pis trop bas favorise l émergence de mammites.

16 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200315 La consanguinité l La comparaison des pédigrées de la mère et du père permet d éviter les problèmes de consanguinité; et par la même occasion de tares héréditaires.

17 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200316 Le prix l Cherchant une meilleure rentabilité, l éleveur sera obligé de choisir un taureau dont le rapport « besoins du troupeau / prix » est le plus élevé.

18 Comment réalisez-vous un conseil d accouplement chez un éleveur qui ne pratique ni le contrôle laitier ni la classification linéaire ?

19 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200318 l Sachant que nous ne possédons que le pédigrée et les tares phénotypiques de la vache, nous ne pourrons, dans un premier temps, que lui conseiller un taureau non apparenté. l Nous choisirons donc un taureau qui ne présente pas de faiblesse trop significative.

20 Existe-t-il une législation concernant les tares héréditaires ? Quel est votre avis sur ce sujet ? OUI

21 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200320 Législation l Arrêté royal portant des dispositions zootechniques et de police sanitaire vétérinaire concernant la production, le traitement, le stockage, l'usage, les échanges intracommunautaires et l'importation du sperme de bovin : l - toute donnée disponible concernant la fertilité, la viabilité et la présence de tares héréditaires chez les descendants doit être publiée;

22 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200321 Tares Héréditaires l Malgré le fait que c est une loi en vigueur, les professionnels du monde bovin laitier n en tiennent pas compte, parfois par ignorance. l La publication étant obligatoire, l éleveur doit faire la démarche d aller se renseigner.

23 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200322 Conclusion l Aujourdhui, considérant la complexité des informations données par taureau, les conseils dun médecin vétérinaire savèrent souvent indispensable dans un premier temps. l En effet un éleveur se lançant dans cette profession nest pas forcément sensible à limportance à apporter à lhéritabilité de chaque caractère.

24 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200323 Rq: Trop de sélection nuit à la sélection sélection => diminution du pool génétique=>augmentation de la consanguinité=>émergence des tares

25 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J. Le 10 Octobre 200324 Bibliographie : l Les écrits : n Amélioration génétique des productions animales, P. Leroy, J.Detilleux, F. Farnir, les Editions de l Université de Liège, 2001; n Notes de travaux pratiques 2eme doctorat 2003- 2004; l liens internet : n www.linalux.be www.linalux.be n www.elinfo.be www.elinfo.be n http://cmlag.fgov.be/fr/dos/dg5/Legislation_Veterin aire/2-Protection_animale/1992-12- 09_PAM_AR.htm http://cmlag.fgov.be/fr/dos/dg5/Legislation_Veterin aire/2-Protection_animale/1992-12- 09_PAM_AR.htm


Télécharger ppt "Méthode de sélection pour un taureau inséminateur dans la race Holstein Le 10 Octobre 2003 Landraud B. Lavedan F. Le Tual J."

Présentations similaires


Annonces Google