La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sherbrooke le 3 avril 20031 Aspects économiques liés à lintégration des services de maintien à lautonomie Volet Implantation et fonctionnement Danièle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sherbrooke le 3 avril 20031 Aspects économiques liés à lintégration des services de maintien à lautonomie Volet Implantation et fonctionnement Danièle."— Transcription de la présentation:

1 Sherbrooke le 3 avril Aspects économiques liés à lintégration des services de maintien à lautonomie Volet Implantation et fonctionnement Danièle Blanchette Ph.D., CA Suzanne Durand CGA, M.Sc. Réjean Hébert M.D., M.Phil.

2 Sherbrooke le 3 avril Plan de la présentation Objectifs de létude Méthodologie Résultats au 31 mars 2002

3 Sherbrooke le 3 avril Implantation expérimentale et analyse dimpact. Étude Prisma - Bois-Francs. Étude Prisma - Estrie Opérationnalisation des réseaux intégrés Développement doutils de soutien au réseau ProfilsDossier ISO-SMAFinformatisé Développement des méthodes dévaluation - Satisfaction - Autonomisation - Qualité des services - Évaluation économique - Indicateurs de continuité - Évaluation de limplantation PRISMA

4 Sherbrooke le 3 avril Objectifs de létude Analyser limpact du RISPA sur les coûts des services sociosanitaires Implantation et fonctionnement du RISPA (à compléter) Services dispensés aux personnes âgées (à venir) Vérifier si le RISPA permet une utilisation plus efficiente des services (à venir) Ressources consommées ($) Résultats obtenus («ralentissement» de la perte dautonomie)

5 Sherbrooke le 3 avril Implantation et fonctionnement coûtscoûts AvantAprès Impact du RISPA: coûts supplémentaires CLSC, CH, CHSLD… Public Privé Bénévolat

6 Sherbrooke le 3 avril Méthodologie Principaux défis… Absence de modèle pré-établi Coûts supplémentaires dus au RISPA négalent pas la différence entre les coûts annuels totaux avant / après Les systèmes comptables ne permettent pas une identification aisée des coûts spécifiques à chaque programme Coûts annuels totaux des services aux personnes âgées non disponibles

7 Sherbrooke le 3 avril Méthodologie … Principaux défis Budgets « RISPA » ne correspondent pas aux ressources utilisées pour RISPA Ressources puisées à même les budgets de lorganisation (hors personnes âgées) Ressources « hors organisation » Ressources bénévoles Budgets RISPA et amélioration de loffre de services Microanalyse

8 Sherbrooke le 3 avril Microanalyse Compilation - coûts supplémentaires Par catégories de coûts Par composantes du RISPA Par types de dépenses Implantation = Non récurrentes ($/personne) Fonctionnement = Récurrentes ($/jour-personne) Par sources de financement public privé communautaire et bénévole

9 Sherbrooke le 3 avril Composantes du RISPA Pour toutes les personnes âgées Concertation inter-établissements Porte dentrée unique Outils dévaluation et de classification (Prisma 7, SMAF, ISO-SMAF) $/pers. âgée non institutionnalisée Pour les personnes en gestion de cas Gestion de cas et PSI Système de communication (DCI/SIGG) $/pers. âgée-gestion de cas

10 Sherbrooke le 3 avril Ressources humaines «Pour toutes les activités qui nauraient pas été réalisées sans le RISPA» Salaires et avantages sociaux Nouveau poste ou remplacement Heures supplémentaires Honoraires des consultants et des formateurs Estimations pour bénévoles

11 Sherbrooke le 3 avril Ressources matérielles «Qui nauraient pas été achetées sans le RISPA» Mobilier, équipement, aménagements Frais de repas et de déplacements Fournitures, papeterie, photocopies Télécommunications Autres

12 Sherbrooke le 3 avril Collecte des données Du 1 er septembre 2000 au 31 mars 2002 Entrevues, questionnaires et rapports financiers / statistiques Ont participé: Des responsables de chaque MRC Des responsables des établissements publics régionaux La Régie régionale

13 Sherbrooke le 3 avril Résultats Au 31 mars 2002 Renseignements généraux Coûts dimplantation et de fonctionnement: MRC de Sherbrooke (ville-centre) MRC du Granit (rural avec CH) MRC de Coaticook (rural sans CH)

14 Sherbrooke le 3 avril Généralités … Au 31 mars 2002, implantation incomplète du RISPA Composante « Communication – SIGG » non implantée « Porte dentrée unique » non implantée à Sherbrooke Composante « Outils dévaluation et de classification » na pas généré de coût distinct

15 Sherbrooke le 3 avril … Généralités … Contribution bénévole difficile à évaluer Pas de distinction quant aux sources de financement, majoritairement du secteur public

16 Sherbrooke le 3 avril … Généralités Influence sur les coûts … État « pré-RISPA » Structure de gestion en place Missions unifiées ou non Structure de concertation distincte ou non Modèle de gestion de cas retenu Nature de loffre de services sociosanitaires Types de services Disponibilité des services

17 Sherbrooke le 3 avril … Généralités … Influence sur les coûts Dynamique sociopolitique Nombre de personnes âgées Moyenne de lautonomie fonctionnelle Mode de vie (rural ou urbain)

18 Sherbrooke le 3 avril Coûts dimplantation Au 31 mars 2002 Les coûts sont partiels Implantation non complétée La courbe daugmentation des coûts ne suit pas celle de laugmentation du degré dimplantation Extrapolation inappropriée pour estimer un coût total dimplantation

19 Sherbrooke le 3 avril Coûts de fonctionnement Au 31 mars 2002 Les coûts sont non représentatifs Composantes en fonction partielle Coûts mesurés sur une courte période (entre 1 et 6 mois) Période dapprentissage et dadaptation

20 Sherbrooke le 3 avril MRC de Sherbrooke

21 Sherbrooke le 3 avril MRC du Granit

22 Sherbrooke le 3 avril MRC de Coaticook

23 Sherbrooke le 3 avril Sommaire


Télécharger ppt "Sherbrooke le 3 avril 20031 Aspects économiques liés à lintégration des services de maintien à lautonomie Volet Implantation et fonctionnement Danièle."

Présentations similaires


Annonces Google