La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu - Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu - Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu -"— Transcription de la présentation:

1 Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu - Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu -

2 Supports danalyse – Octobre Le contenu rédactionnel doit être en phase avec notre rôle et, bien entendu, les attentes du C.E Objectif Rôle de lExpert-comptable du C.E Assister le C.E dans le cadre de son rôle économique Négociations Compréhension de la situation et des comptes de lentreprise Restructuration

3 Supports danalyse – Octobre La mission de lExpert-comptable est légalement définie et sappuie sur les documents remis par la Direction… Objectif Les outils à disposition de lExpert-comptable Documents comptables et juridiques Rapports de Gestion Certains outils de pilotage (comptabilité analytique) Procès-verbaux de C.E Eléments stratégiques La plupart sont à la disposition du C.E

4 Supports danalyse – Octobre …et parfois déjà communiqués au C.E… Objectif Type de travail effectuéIndice de V.ASeuil de pertinence Collecte de documents non communiqués au C.E Synthèse et analyse critique Analyse critique des comptes de lentreprise Le diagnostic dépasse le constat Présentation de lenvironnement Concerne lentreprise et ses spécificités Réponse directe aux préoccupations des élus Mise en exergue de leur légitimité Analyse des éléments sociaux Lien avec lactivité de lexercice analysée Être une force de proposition dans le cadre des prérogatives du CE (outils, formation, soutien...)

5 Supports danalyse – Octobre Lanalyse doit donc être critique et non descriptive Objectif Le rapport est utile et pertinent si les informations contenues sont : Demandées par le CE : Certaines informations peuvent intéresser le rédacteur mais dépasser les préoccupations du CE. Intelligibles et assimilables par le CE : Linformation transmise doit être utilisable par le CE. Pour cela, il doit donc lavoir comprise et se lêtre appropriée. Spécifiques au secteur : Les informations macro-économiques sont pertinentes, mais elles ne méritent pas de faire lobjet dune partie significative. Par ailleurs, il convient de sassurer que les informations sectorielles correspondent bien à lactivité du client. Une réponse aux préoccupations du CE : Le rapport doit apporter des réponses, ou, à défaut, des orientations, et ne pas se contenter dêtre descriptif.

6 Supports danalyse – Octobre Les préoccupations du client doivent être clairement identifiées Objectif Veille économique : La mission récurrente dexamen des comptes annuels doit permettre de diagnostiquer/anticiper la situation économique et financière de lentreprise Aspects sociaux : Le CE souhaite des éléments permettant la défense ou la négociation Information : LE-C du CE constitue un vecteur de communication Prérogatives : LE-C sintéresse au C.E, canalise et retraite la contestation, oriente vers dautres acteurs Situation de crise : Le CE souhaite comprendre (ou avoir confirmation) des tenants et aboutissants Situation de crise (2) : Le CE attend des suggestions alternatives, des armes de négociation

7 Supports danalyse – Octobre Lorientation client doit prévaloir, afin de fournir un rapport créateur de valeur Objectif Objectif : Être orienté client « Guideline » Le rapport est-il en phase avec : 1.La mission de lexpert-comptable du C.E, 2.Les préoccupations des élus. Lanalyse effectuée doit pouvoir être résumée en 5 idées susceptibles : -de caractériser la situation, -de renseigner / conforter le C.E, -de répondre à ses attentes initialement définies.

8 Supports danalyse – Octobre Le fond conditionne lorganisation du contenu Contenu Axes à développer / Objet du rapport + Attentes des élus + Niveau des élus + Budget Forme du rapport Plan, Visuel, Degré de dinformation, Degré technique…

9 Supports danalyse – Octobre La mission sert de trame au rapport, le plan étant défini par les préoccupations des élus Contenu MissionAxesParties incontournables Comptes annuelsSituation économique et financière passée, présente et potentielle Environnement Activité Rentabilité Structure financière Budget Indicateurs sociaux BudgetPerspectives économiques de lentrepriseEnvironnement Exercice antérieur Budget AlerteFaits préoccupants, avec les comptes en filigranesEnvironnement Activité RestructurationCauses et conséquences du projet, failles et alternatives éventuelles Parties du projet présenté Environnement Activité Approche sociale Analyse critique Lidéal est dexploiter les indicateurs et outils de pilotage employés par la Direction

10 Supports danalyse – Octobre Les quelques questions à se poser dans le cadre de lanalyse effectuée Contenu Environnement Activité Rentabilité Structure patrimoniale et/ou financière Approche sociale Quel est le contexte économique ? Réglementaire ? Quel est lenvironnement (matrice de PORTER : clients, fournisseurs, concurrents, partenaires…) ? Opportunités, menaces ? Quel est le niveau dactivité ? Quelle est la charge de travail (lien avec les charges de personnel et les effectifs) ? Comment évoluent les portefeuilles clients/produits, et le plan de charge ? Comment évolue la marge ? Impact éventuel des intercos ? La rentabilité est-elle suffisante à garantir : la rémunération des parties prenantes, la politique dautofinancement… Son évolution est-elle inquiétante ? La rentabilité permet-elle aux salariés dentamer des négociations ? La répartition des richesses est-elle légitime (rapport salaires / dividendes) ? Comment lactivité et le développement sont-ils financés ? Lien entre distribution de dividendes et endettement auprès du Groupe ? Comment évoluent lemploi et la rémunération ? Peut-on percevoir les indicateurs dun bon/mauvais climat social ? Cette approche est à associer directement à lanalyse économique ? Quel diagnostic possible ? Quelles sont les forces/faiblesses/opportunités/menaces ? Quels conseils suggérer au C.E ? Conclusion

11 Supports danalyse – Octobre Contenu Exemple de plan Environnement - Présentation synthétique, - Articulation juridique, - Contrainte réglementaire, - Produits / Sites, - Presse, - Faits marquants, - Préoccupations du CE, - Eléments de synthèse. Activité - Evolution du chiffre daffaires par produits, zones géographiques, division, sites… - Evolution de la marge brute, - Rapport Personnel / Production. Rentabilité - Valeur ajoutée Eléments marquants charges externes, effort en R&D, - EBE Evolution des charges de personnel, à rapprocher des éléments sociaux (effectifs, sorties avec indemnités, salaires…), - REX Focus sur les provisions et amortissements lien avec les investissements, - Politique financière Lien entre résultat fi et structure fi, - Résultat net et CAF Focus sur éventuelle distribution de dividendes. Financement de lactivité - FR/BFR/Tréso, - Investissements, R&D immobilisée… Conclusion - Rappel du fil conducteur de lanalyse, - Diagnostic des Opportunités/Menaces pour lentreprise, - Réponses aux préoccupations des représentants de personnel, et suggestions au CE.

12 Supports danalyse – Octobre Mieux mettre en relation les moyens (les hommes, les machines) avec les résultats Un plan en 2 chapitres : –Une synthèse en 5 pages pro-jetable en réunion : Le contexte : intérieur/extérieur (2 slides), Lactivité, la rentabilité, les moyens humains et le financier (2 slides), Les prévisions, conclusion (1 slide), Questions/réponses sur les préoccupations (1 slide), –Une analyse : Sectorielle, Stratégique, De lactivité, Des moyens humains de production, Des moyens techniques de production, De la rentabilité économique et financière, Des moyens de financement, Élargissement sur les prévisions. Contenu 3 graphes peuvent illustrer la synthèse

13 Supports danalyse – Octobre Lanalyse sectorielle se doit dêtre actualisée Lenvironnement : il peut ouvrir sur la conjoncture du pays, de la région, du secteur ou de la société, –Réaliser une analyse sectorielle complète, définie par les deux points suivants : La description du secteur : –LOffre, la Demande, le cadre juridique. La concurrence : –La structure, les forces concurrentielles, les principaux acteurs. –Actualiser les informations : Lévolution du secteur : –Mise en exergue des principaux indicateurs, Replacer la société (ou le groupe) dans le secteur : –Comparer les principaux indicateurs de la société : »à son secteur, »à ses concurrents, Le secteur Question : quel est le contexte économique Question : quelles sont les menaces / opportunités Actualisation sans bla-bla Lentreprise FournisseursClients Partenaires Concurrents La Réglementation Attention, les dossiers récurrents nattendent pas une étude complète, Ne pas oublier de citer les sources. La matrice de Porter :

14 Supports danalyse – Octobre Lanalyse du positionnement stratégique doit permettre dintroduire lanalyse de lactivité Le positionnement stratégique : –Souvent en introduction dans les rapports annuels des sociétés cotées, le positionnement stratégique de la société étudiée (ou à défaut celui de son groupe) doit permettre de lier lenvironnement et lanalyse proprement dite de la société, Cette partie doit se prolonger par la mise en avant des faits marquants de lannée : –Investissements, –Nouveaux produits, –Embauches exceptionnelles, –Acquisitions, –Cessions, –Fusions, –Licenciements… La stratégie Il sagit là dune slide de transition !

15 Supports danalyse – Octobre Lactivité et les moyens mis en oeuvre Lactivité : une approche métier, –Évolution du chiffre daffaires, –Analyse de lactivité par BU, produits, clients, zones géographiques, lignes, en valeur et en volume…, –La marge, –Le plan de charge, Les moyens humains : –Les effectifs de lannée : Les mouvements du personnel, Le turn-over, La structure éventuelle des effectifs, Labsentéisme, La formation, –Lintérim, –La sous-traitance Les moyens techniques de production : –Les immobilisations, les investissements, –Les moyens de financement des investissements, –La R&D, –Le plan dinvestissement, Lactivité ! Lier lévolution à lactivité, Analyser les indicateurs de productivité utilisés par la direction. 1 à 2 slides suffisent pour démontrer lévolution de lemploi avec lactivité Les outils de production sont ils adaptés

16 Supports danalyse – Octobre Quelle rentabilité dégage la société et comment finance-t-elle ses moyens de production? La rentabilité économique et financière : –La valeur ajoutée (sa répartition) : Focus sur les charges externes, –Les charges de personnel et rémunérations : Lier le bilan social et le compte de résultat, Le variable : –Lintéressement, –La participation, –Les primes, –Le résultat dexploitation : LEBE, la rentabilité brute dexploitation, Le résultat dexploitation et sa rentabilité, –Impact des principales provisions, Résultat financier et exceptionnel (si intérêt) –Le résultat net, La rentabilité économique, La rentabilité financière, La capacité dautofinancement. Les moyens de financement : –Le tableau de financement, les flux de trésorerie, –Les capitaux propres, –Lendettement, –Les délais de paiement clients / fournisseurs, –Analyse de la trésorerie et utilisation (si des retraitements ont été faits, il faut les spécifier), La rentabilité et le financier

17 Supports danalyse – Octobre Avant de conclure il est nécessaire douvrir sur la stratégie à long terme de lentreprise Les ouvertures et la conclusion Les prévisions ; La conclusion, elle doit faire mention des éléments suivants : –Points importants du dossier, ouvrant sur des questions à suggérer, –Élargissement sur : La stratégie à … ans, Lévolution du marché, Les menaces/opportunités éventuelles pour le CE, –La conclusion doit suggérer lintérêt de nous renommer. Les annexes Partie pédagogique : –Présentation et explication succincte des différents soldes, –Présentation du bilan, –Passage du bilan à la structure financière, –Présentation de la structure financière, Conclusion Elles doivent intégrer les spécificités de lentreprise étudiée

18 Supports danalyse – Octobre Pour une bonne analyse sectorielle Les outils Les publications disponibles au cabinet Les sites internet utiles Publication annuelle Elle permet de cibler le secteur et les acteurs économiques y évoluant. Lenquête fournit une étude détaillée du nombre de société sur le secteur, leur concentration,… Le sessi La situation de lindustrie Point faible :les analyses sont décalées dun an base Code NAF Le Xerfi, Eurostaf, … Les sites professionnels Les sites des sociétés cotées Point faible :sites payants Les journaux Analyses sectorielles pointues Accès aux articles de journaux Informations pratiques sur le secteur Diffusent les rapports annuels donnant des informations sur le groupe mais aussi sur le secteur les informations sont restreintes ! Le site donne accès à des statistiques succinctes mensuelles sur les secteurs de lindustrie ! Il ne faut pas utiliser linformation commercial des sites des sociétés. Ces derniers visent uniquement le client.

19 Supports danalyse – Octobre Les ratios utiles à lanalyse Les outils Ne perdons jamais de vue que nous devons nous mettre à la place de nos lecteurs et que notre rapport doit être compréhensible et intelligible. Par conséquent, une certaine pédagogie est nécessaire pour ne pas risquer de faire un rapport pour nous (termes techniques, abréviations dexpert, etc…) et non pour le CE, qui est notre client. Certains indicateurs bien que pertinents peuvent ne pas être compris ; il ne faut donc jamais oublier dexpliquer et de situer lindicateur utilisé. 1. Il est clair et compréhensible 3. Il vient conforter ou développer un raisonnement 2. Il colle au métier 4. Il renseigne sur la santé de lentreprise

20 Supports danalyse – Octobre Exemple des différents ratios existants (1) Les outils Liés à lactivité Liés à la rentabilité Faites attention à la durée de lexercice qui peut modifier les ratios liés à lactivités, en rendre dautre non pertinent. Des indicateurs de productivité utilisé par la direction, La marge par produit, Le degré dachat et de vente au groupe Liés au personnel Évolution de la quote-part de la sous-traitance

21 Supports danalyse – Octobre Exemple des différents ratios existants (2) Les outils Liés aux investissement s Liés à lendettement ! Trop de ratios tuent le ratio Des indicateurs sur la recherche et développement, quelle soit immobilisée ou non, Les investissements sont-ils de remplacement, de croissance,


Télécharger ppt "Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu - Rapports Legrand-Fiduciaire - Forme et contenu -"

Présentations similaires


Annonces Google